Sunteți pe pagina 1din 6

SÉQUENCE 2 - MODÉLISATION DE LA

MATIÈRE À L’ÉCHELLE MICROSCOPIQUE

Les atomes : des chiffres et des lettres !

Jusqu’en 1897 et les expériences menées par J.J. Thomson, qui conduisent à la découverte de l’électron,
l’atome est considéré comme particule ultime de la matière. S’il est conçu comme distincts selon les
corps purs qu’il compose il n’en demeure pas moins ………… jusqu’à cette époque.
En 1909, les résultats des expériences menées par Rutherford précise le modèle de l’atome et conduisent
à le penser l’atome :
– d’une partie centrale, le …………,
– a
 utour duquel circulent des …………, porteurs d’une charge électrique …………, formant le …………
(ou plus tard, le nuage) électronique.

Atome d’oxygène
…………….... Le noyau de l’atome est constitué de
………… dont il existe deux types : les …………,
porteurs d’une charge électrique ………… et
les …………, électriquement neutre.

……………....
……………....

Le ………… d’un atome étant 105 fois plus ………… que celui de son noyau, l’atome est donc essentiellement
constitué de ………… : on parle de la structure ………… de la matière. 


Pour symboliser le ………… de l’atome on utilise la notation : … X

A est le nombre de masse, soit le nombre de …………du noyau considéré et Z, son nombre de protons,
appelé « ………… », caractéristique de l’élément considéré.

Exemple :
… nucléons donc (16 - …) = … neutrons

8 ………… et donc, 8 ………… du fait de la neutralité électrique de l’atome.

CNED – SECONDE – PHYSIQUE-CHIMIE  1


La masse d’un ………… étant 2.103 fois plus grande que celle d’un …………, l’essentiel de la ………… d’un
atome est donc concentrée dans son noyau.
La masse d’un atome peut donc s’écrire : M(X) = A x mnucléon + Z x mélectron = A x mnucléon ;
soit matome = ………… .
La charge électrique portée par le noyau de l’atome est donnée par l’expression :
Qnoyau = ………… x e ; e étant la chargé électrique élémentaire portée par les protons.
Un atome étant électriquement neutre, la charge électrique portée par le cortège électronique de l’atome
est donc égale à l’………… de celle portée par son noyau, soit Q’ = ………… .

La classification périodique des éléments regroupe tous les éléments chimiques connus. Ils sont classés
par :
– numéro ………… « Z » croissant le long d’une ligne ou « ………… ».
– propriétés chimiques ………… le long d’une ………… : ils définissent alors des ………… chimiques.

Au sein du cortège électronique, les électrons se répartissent dans des ………… et des sous-couches
électroniques correspondant à différents niveaux d’énergie.
Chaque atome possède donc une première couche électronique
numérotée 1 ; c’est la plus proche du noyau, puis, selon son
numéro atomique, une seconde, numérotée 2, etc.

Chaque couche, compte une ou plusieurs ………… désignées par


une ………… : s, p, d, f, etc.

On appelle structure ou ………… électronique, la répartition des ………… d’un atome sur les différentes
sous-couches de son cortège.

Dans la configuration électronique d’un atome, un exposant indique le nombre d’électrons dans une
………… donnée et la somme des ………… donne le nombre total d’électrons.
Exemple :
atome d’oxygène Z = 8 Configuration électronique : (1s)² (2s)² (2p)…

2  CNED – SECONDE – PHYSIQUE-CHIMIE


Structure électroniques et édifices chimiques

Les éléments regroupés dans la ………… colonne


de la ………… simplifiée fondent la famille des gaz
………… .
La configuration électronique des atomes Leur configuration électronique respective est
représentatifs des autres éléments est telle que dite :
leur nombre d’électrons de ………… correspond au - en « duet » ; c’est à dire ………… électrons sur
………… de colonne à laquelle ils appartiennent. l’unique couche « 1 ».
Ainsi pour l’hélium He : (1s)…
Qu’ils forment des ………… et participent à des
composés ioniques, ou établissent des ………… de - ou, en « octet » pour les autres, c’est-à-dire
………… avec d’autres atomes au sein de …………, ………… électrons sur leur couche de ………… .
la réactivité chimique des autres atomes est Ainsi pour l’argon Ar : (1s)2 (2s)2 (2p)6 (3s)… (3p)…
déterminée par une quête de ………… : ils évoluent
de façon à adopter la ………… électronique du gaz Ces configurations électroniques particulières sont
éminemment ………… .
noble le plus ………… d’eux dans la classification
périodique des éléments. De fait, Les atomes représentatifs de ces éléments
ne participent à aucune ………… et ne forment donc
pas de composés ………… ni ne participent à des
………… : ils n’existent que sous forme ………… .

CNED – SECONDE – PHYSIQUE-CHIMIE  3


Atome d’hydrogène Atome de bore Atome de chlore
(1s)1 (1s)2 (2s)2 (2p)… [Ne] (3s)2 (3p)2 (2p)…

forme l’ion H+ (cas perd ………… électrons ………… 1 électrons


particulier) ou se pour former l’ion B3+ et pour former l’ion Cl…
lie ………… fois pour acquérir une structure ou se lie ………… fois
acquérir une structure en ………… . pour acquérir une
en ………… . structure en ………… .

Atome de magnésium Atome d’oxygène


(1s)2 (2s)2 (2p)6 (3s)… (1s)2 (2s)2 (2p)…

………… 2 électrons gagne ………… électrons


pour former l’ion pour former l’ion O… ou
Mg…+ et acquérir une se lie ………… fois pour
structure en ………… . acquérir une structure
en ………… .

Les ………… porteurs d’une charge électrique négative et les ………… porteurs d’une charge électrique
………… s’associent en des composés …………, qui, comme toute matière sont électriquement ………… .

4  CNED – SECONDE – PHYSIQUE-CHIMIE


Exemple :

L’oxyde de magnésium constitué par les ions ………… O2- et les ions magnésium …………a pour formule
chimique ………… .

Le …………de ………… constitué par les ions chlorure ………… et les ions bore ………… a pour formule
chimique BCl3.

En mettant en commun autant d’électrons de valence que nécessaire, et donc en établissant autant de
………… que nécessaire, les atomes vont former des ………… .

Dans le ………… de Lewis d’une molécule le (ou les) doublet(s) d’électrons mis en commun par deux
atomes est (sont) localisé(s) entre ces derniers; on parle de doublet ………… et on représente ces 2
électrons par un ………… entre les symboles des 2 atomes.

On représente également sur le schéma de Lewis d’une molécule les électrons de valence non engagés
dans des liaisons. On regroupe ces électrons en doublets ………… figurés par des traits ………… des atomes
qui les portent.

Exemple :
La molécule d’eau oxygénée H2O2 a pour schéma de Lewis :

CNED – SECONDE – PHYSIQUE-CHIMIE  5


Du macroscopique au microscopique il n’y a qu’un pas… la mole ?!
4. La mole est un paquet regroupant 6,022 14076 × 1023 
entités identiques. Ce nombre, noté NA est le nombre
d’…………, il est exprimé en entités/mol ou plus
simplement en mol-1. 3. Le chimiste procède
donc de la même façon
NA = …………………… mol-1.
qu’au quotidien, en
N regroupant les entités
neau(mol) = ......
d’une même …………
chimique, en un …………
d’entités identiques
appelé « …………» dont
le symbole est « mol ».

A L’ÉCHELLE
MICROSCOPIQUE

......
N(H O) =
2 mH O
2

1. Le chimiste dans son labora-


toire utilise des échantillons de
matière qui sont à son échelle
et dont il peut se saisir avec 2. Relativement aux dimensions des
ses instruments de mesure : entités constitutives de ces échantillons
une ………… pour mesurer des (exemple : dimension d’une molécule
masses (exemple : meau), de d’eau : ………… pm), ces échantillons
la verrerie pour mesurer des contiennent donc nécessairement des
………… . nombres d’entités inimaginablement
………… .

6  CNED – SECONDE – PHYSIQUE-CHIMIE