Sunteți pe pagina 1din 16

La perméabilité des genres Femme / philosophie : une

identité stratégique
Barbara CASSIN

Quelles différences ?

Je veux remercier l’UNESCO, qui a provoqué la création de ce réseau de femmes


philosophes et lui donne un lieu, y compris virtuel, un site, des outils, des moyens, un
:KR¶V«ZKR​, une revue qu’il nous appartient de faire vivre.

Pour remercier l’institution à ma manière de philosophe et de philologue, il me faut


revenir aux mots sous les sigles et dé1⁄2nir les mots. L ́UNESCO, l ́Organisation des
Nations Unies pour l’Éducation, la Science et la Culture, a pour objectif de « construire
la paix dans l’esprit des hommes § ; et la paix est définie par elle comme ¦ une
démarche volontaire qui repose sur le respect de la différence et le dialogue ». Nous
voilà au cœur du propos : le respect de la différence. Quand nous créons un réseau de
femmes philosophes, est-ce que nous respectons la différence ? Et, si oui, quelle
différence voulons-nous respecter ? Nous ne voulons probablement pas respecter la
différence homme/femme, ou alors pas comme telle et pas comme d ́habitude ;
probablement pas non plus la différence philosophe/non philosophe, ou pas non plus
comme telle et pas comme d’habitude. Car nous les questionnons, ces différences,
nous les bouleversons, nous les déconstruisons et reconstruisons. Quelles différences
entendons-nous respecter ? Lesquelles voulons-nous remettre en chantier pour mieux
construire la paix dans l’esprit des hommes ? Comment ?

Mou1⁄2da Goucha, Chef de la Section Philosophie et Démocratie de l ́UNESCO, nous


voit en femmes d ́in3⁄4uence, et c ́est ainsi que je nous vois aussi, en particulier par
différence avec des femmes de pouvoir. Mais sur quoi voulons nous in3⁄4uer " Que
voulonsõnous exactement faire bouger " C ́ est une questionõclef.

25
-°​
Barbara CASSIN
de fond, problèmes fondateurs »​1​, en
particulier avec la phrase provocante : «
Un homme peut- il être une femme
Le local et le global – une identité de
philosophe ? ». C’est dans la suite de
circonstance et de résistance
cette phrase que nous avons inventé la
thématique de notre premier colloque :
Il me semble qu’il y a deux niveaux de
« Qu’est-ce que les hommes
réponses : d’une part, une réponse
philosophes pensent des femmes
globale, générale, qui porte sur le
philosophes ? ». Le premier numéro de
rapport hommeõfemmeõphilosophie ; d
cette
́autre part, une réponse, ou plutôt des
5HYXH«GHV«IHPPHV«SKLORVRSKH
réponses locales, qui tiennent au statut
V​, ici et maintenant, s’en fait l’écho,
de la femme et des femmes dans tel ou
puisqu’il reprend deux réponses
tel pays, tel ou tel régime, telle ou telle
d’homme à cette question​2​. De mon
culture. Nous avons à organiser ces
point de vue, il y va d’une provocation
deux niveaux de réponses, à les
et d’une ironie aussi nécessaires que
appuyer l ́un sur l ́autre, à les articuler
luxueuses. Je crois en effet que c’est
pour les rendre ef1⁄2caces. Et puisque ¦
seulement de cette manière-là,
nous § sommes ¦ philosophes §, je
provocatrice et ironique, que nous
voudrais tenter de les articuler
devons, ou que nous pouvons, avoir
conceptuellement.
plaisir à fonctionner. Hommes/
femmes/philosophes : qu’est-ce que
Je crois savoir à peu près ce qu’est un
cela veut dire, localement et
concept, ou en tout cas ce que c’est
globalement ?
que de parler- et-penser (le vieux
ORJRV ​grec). Mais je ne suis pas s​re
Partons du local, qui est ce dont il
du tout de savoir ce que signi1⁄2e le
importe de ne pas faire abstraction. Je
prédicat « philosophe » (d’où mes
ne sais peut-être pas ce qu’est être une
guillemets), je ne suis pas sûre du tout
femme philosophe, mais je sais que ce
de savoir non plus ce que je désigne ou
n’est pas la même chose d’être une
ce que l ́on désigne par ¦ femme §.
femme philosophe en Afghanistan, en
En1⁄2n, je sais moins que tout comment
Iran, au Sénégal (Tanella Boni en
la partition homme-femme est ou non
parle), en Chine,
pertinente par rapport à la philosophie, 1. Voir la « Tribune philosophique » du ​n° 0 ​de
dans quelle mesure, et à quel moment. la ​Revue, ​p. 5-6.
C’est cela que nous avons voulu
souligner dès le départ de cette 2. Le programme complet tentait de couvrir
différentes aires de culture et de civilisation.
aventure avec Hourya Benis et
Seuls deux des « philosophes-hommes » ont
Geneviève Fraisse dans « Problèmes 1⁄2QDOHPHQW©UpGLJp©OHXU©LQWHUYH
QWLRQ©HQ©YXH©GH©FH© premier quelque chose comme : « ce que les femmes
numéro. Mais que ce premier numéro d’une philosophes pensent des hommes philosophes,
revue de femmes philosophes s’ouvre sur une ou pensent de ce que pensent les hommes
écriture d’homme n’a pas été sans susciter une philosophes GHV©IHPPHV©SKLORVRSKHV §
forte discussion, et l’idée d’équilibrer par ©V ́HVW©DX©PRLQV© émotivement imposée.

- ° 26
Barbara CASSIN repère, un recours, un soutien, une
communauté de forces. Je veux
souligner qu’à mon avis l’identité de
femme philosophe est d’abord une
en France (Catherine Malabou en
identité stratégique, de circonstance et
parle​3​), aux États Unis... Tantôt parce
de résistance, une identité qui a
que ce n’est pas la même chose d’être
beaucoup à voir avec l’​DI¿UPDWLYH«
une femme, tantôt parce que ce n’est
DFWLRQ l​ iée à une situation, une
pas la même chose d’être une
conjoncture dans l’espace et dans le
philosophe (si tant est d’ailleurs que le
temps. C’est ainsi que nous disons :
mot « philosophie » ait un sens – on se
nous sommes toutes des femmes
demandera avec François Jullien s ́il a
philosophes, même si nous ne savons
un sens en Chine par exemple) ; et
pas ce que cela veut dire.
parfois parce que le recoupement entre
les deux catégories ne se produit pas
Le relativisme du « meilleur pour » : un
au même endroit, ou ne peut tout
universel stratégique
simplement pas se produire. Ce n’est
pas la même chose de n’avoir pas le
Cette identité opposable de résistance
droit d’aller à l’école, d’étudier d’abord
et de circonstance, je voudrais tenter de
l’histoire de la philosophie quand on fait
la penser plus avant en la liant aux
de la philosophie, d’être dans une
valeurs du relativisme. Qu’est-ce que le
université où existe un département de
relativisme ? Ce n’est pas le refus des
JHQGHU« VWXGLHV e ​ t où l’histoire
valeurs, ce n’est pas non plus l’idée que
de la philosophie relève de la littérature
tout se vaut, mais c’est le refus de
comparée. A ce niveau, le Réseau est
valeurs éternellement identiques à
fondamental : il doit nous servir à
elles-mêmes en tout lieu et en tout
produire quelque chose comme une
temps. La sentence de Protagoras est,
identité opposable, étayée sur l
depuis Platon et dans toute l’histoire de
́ensemble des autres entités ¦
la philosophie, l’emblème de la position
femmesõphilosophes § ailleurs dans le
relativiste. « L’homme est la mesure de
monde, non pas pour niveler ou pour
toutes choses [​pantôn khrêmatôn
construire un modèle, mais comme un
anthrôpos metron​] », voilà sans doute
l’une des petites phrases qui a fait pas honte, Socrate, dirait Protagoras »,
couler le plus d’encre. Lorsque le se dit Socrate. Et il fait alors l’« apologie
Socrate de Platon rappelle cette de
sentence dans le Thééthète, dialogue « 3. Voir, dans le ​n° 0​, p. 9, l’annonce des livres
sur la science », il en propose pour de T. Boni,
4XH«YLYHQW«OHV«IHPPHV«G¶$IULTXH "
équivalent : « le cochon ou le et de C. Malabou, ​Changer de différence. Le
cynocéphale est la mesure de toutes féminin et la question philosophique.
choses ». Puis il se repent : « Tu n’as

- ° 27
Barbara CASSIN en personne pour se défendre.
Protagoras change alors radicalement
la donne : il fait passer de l’opposition
binaire vrai / faux au comparatif : «
Protagoras​4 ​», prêtant sa voix à
meilleur ». On comprend qu’il n’y a pas
Protagoras comme si ce dernier était là
la Vérité avec un V majuscule, l’idée
platonicienne qui fait triompher le mes yeux de femme philosophe, une
philosophe-roi envers et contre tous (et stratégie plutôt qu’une valeur en soi
contre toutes, c’est sûr), mais un « plus dé1⁄2nitive et ultime ; ou encore le
vrai ». Non pas un absolu, mais un meilleur universel est complexe,
comparatif ; et, plus précisément multiple, relatif. Il est tel qu’on s’appuie
encore, ce que j ́appellerais un ¦ sur la vérité conçue comme universelle
comparatif dédié § : le ¦ plus vrai § est pour mieux résister, et même, dirais-je,
un ¦ meilleur pour § ; car le meilleur est on ne s’appuie sur l’universel que pour
dé1⁄2ni comme ¦ le plus utile §, le mieux mieux résister.
adapté à (la personne, la situation,
toutes les composantes de ce moment Voilà comment je passe du local au
que les Grecs nomment ​kairos​, « global : je ne m’appuie sur l’universel
opportunité »). Où l’on retrouve le sens que pour mieux résister.
précis de ces ​khrêmata ​dont l ́homme 4. Platon, ​Thééthète​ © õ © ©¦
serait mesure, non pas les ¦ choses §, ,O©IDXW©RSpUHU© la transformation d’un
état à l’autre - car l’un des états est meilleur que
les ¦ étants §, substances, essences ou l’autre. C’est ainsi que, dans l’éducation par
idées, mais ce dont on se sert, les exemple, on doit faire SDVVHU©G
khrêmata​, objets d’usage, à utiliser et à ́XQ©pWDW©PRLQV©ERQ©j©XQ©pWDW©P
dépenser, « richesses » dont le HLOOHXU © or le médecin produit cela par
des remèdes [​pharmakois]​ , le sophiste par des
langage, les performances discursives,
discours. D’une opinion fausse, en effet, on n’a
font évidemment partie. jamais fait passer personne à une opinion vraie
[...] Mais on sait que sous l’effet d’un état utile
Ce comparatif dédié, qui prend en on passe à des opinions utiles, représentations
considération la singularité que certains, par manque d’expérience,
appellent vraies, mais que j’appelle moi
contextualisée, dé1⁄2nit à mes yeux la meilleures les unes que les autres, en rien plus
mission de la culture et de la politique, vraies. Quant aux sages, mon cher Socrate [...],
non pas de l’absolument bonne pour les corps je les appelle médecins, pour les
politique mais de la « meilleure » plantes, agriculteurs. Je dis en effet que ce sont
les agriculteurs qui, pour les plantes, au lieu des
politique culturelle. La meilleure
sensations et des états pénibles liés à la
politique culturelle ne consiste pas à maladie, impriment des sensations et des états
imposer universellement la vérité ou à utiles et sains. Et que ce sont les orateurs
imposer la vérité universelle. Elle sages et bons qui font que, pour les cités, ce
consiste à aider diffèrentiellement à soient les choses utiles au lieu des nuisibles qui
paraissent être justes [...]. Ainsi, il y a des gens
choisir le meilleur, et c’est cela à mon plus sages que les autres sans que personne
avis la culture de paix : aider n’ait d’opinions fausses, et toi, que tu le veuilles
diffèrentiellement à choisir le meilleur. ou non, tu dois supporter d’être mesure. »
Pour le dire autrement, l’universel est, à
- ° 28
Barbara CASSIN critique féministe en art en 1970 sous le
titre provocateur (la provocation est une
arme comme l’ironie) « Pourquoi n’y
a-t-il pas de grands artistes femmes " §​6
L’universel philosophique traversé par
Vous entendez aussitôt « Pourquoi n’y
le genre
a-t-il pas de grands philosophes
femmes ? » Évidemment, une partie de
J’en viens donc au global, à la notion de la réponse réside dans la façon dont la
« femme-philosophe » tout court, « en
question est posée : il n’y a pas de
soi ». Qu’est- ce que cela veut dire que
grands artistes/philosophes femmes
de faire traverser le Vrai, le Beau, le
parce que les femmes n ́ont pas
Bien, par la différence des genres " En
béné1⁄2cié historiquement des
quoi estõce pertinent, et quels effets
conditions de production, de
cela produitõil "
présentation et de promotion
nécessaires ; et c ́est évidemment
Je ferai fonds sur la rubrique « encore localement, sinon généralement,
L’événement » de notre numéro zéro, à
le cas. Mais, cela dit, comment avancer
savoir l’exposition
?
elles@centrepompidou​, dont
l’accrochage, inauguré en mai 2009, a
Lisons la phrase de Camille Morineau :
été transformé jusqu’en février 2011​5​.
« Le premier critère de choix des
C’est une exposition remarquable dans
œuvres exposées [ne prendre que des
laquelle la Commissaire générale
œuvres de femmes tirées de la
Camille Morineau a choisi de
collection du centre Pompidou] n’est
n’accrocher que des œuvres de
retenu que pour mieux disparaître. Le
femmes appartenant aux collections du
Musée n’expose que des femmes et
Musée. Elle commence sa présentation
pourtant l’objectif n’est ni de démontrer
dans le catalogue en reprenant la
qu’il existe un art féminin ni de produire
question de l’historienne de l’art
un objet féministe, mais qu’aux yeux du
américaine Linda Nochlin, qui écrivait
public, cet accrochage ressemble à une
l’un des textes fondateurs de la pensée
belle histoire de l’art du XX​e ​siècle​7 ​» . choisies dans l’exposition, sous le lien :
5. Les femmes-philosophes, invitées, avaient http://www.centrepompidou.fr/
projeté de s’y rendre ; une grève l’a empêché. videos/2010/20100908-barbaracassin/index.
Les visites virtuelles sont possibles. html

©&DWDORJXH©GH©O ́H[SRVLWLRQ ©¦
HOOHV# FHQWUHSRPSLGRX©
7. ​Ibidem, ​p. 16.
©XQ©DSSHO©j©OD©GLIIpUHQFH § ©© p.
15. Voir l’entretien réalisé face à des œuvres

- ° 29
Barbara CASSIN

Autrement dit, il faut que la différence conforte l’universel, le même universel avec ou
sans elles, avec ou sans la différence.

Je ne suis pas sûre que ce soit vrai pour l’art, et des nuances de taille sont d’ailleurs
apportées dans l’exposition comme dans le catalogue, mais en tout cas je crois que ce
n’est pas vrai pour la philosophie. L’universel philosophique, ou soi-disant tel, ne sort
pas indemne de la différence des genres. Il n’est pas simplement modernisé ou
dépoussiéré, « vingtièmesièclisé ». A supposer que l’accrochage d’​elles r​ essemble à
une belle histoire de l’art du XX​e ​siècle, je ne crois pas que les publications d’« elles »
produisent quelque chose comme une bonne histoire de la philosophie contemporaine,
mais bien plutôt quelque chose comme une autre (histoire de, histoire pour, ou faite à,
la) philosophie.

Voici quelques points d’impact, très simples, de la différence des genres sur l’universel
philosophique. Je voudrais les mettre en séquence, comme Gorgias m’a appris à le
faire dans son ​7UDLWp«GX«QRQ÷rWUH :​

1) il n ́ y a pas, historiquement pas, de philosophesõfemmes (leur nombre est in1⁄2me


en histoire de la philosophie, d’Hypatie à Hannah Arendt) comparé à celui des
philosophes, c ́ estõàõdire des philosophesõhommes ; 2) mais, deuxièmement, s’il y en
a, celles qu’il y a, si on les prend ici et maintenant, aujourd’hui, ne font pas tout à fait lire
la même histoire de la philosophie.

Pour la philosophie occidentale du XX​e ​ou du XXI​e ​siècle, je prends juste quelques
exemples. Monique David-Ménard ne fait pas tout à fait lire le même Kant avec la folie
dans la raison pure. Catherine Malabou ne fait pas tout à fait lire le même Hegel avec la
plasticité, et j’espère ne pas faire lire tout à fait les mêmes Grecs (d’où dépend l’histoire
de la philosophie contemporaine avec Heidegger par exemple) en travaillant sur la
logologie sophistique. On peut dire qu’« elles » prennent des objets marginaux, qu’elles
les ramènent de la marge vers le centre, des objets problèmes, dérangeants, tant pour
la perception de l’histoire que pour celle des concepts.

- ° 30
Barbara CASSIN – est-ce d’ailleurs celle d’être une
femme, tout court, ou déjà celle d’être
une femme-philosophe​9 ​? – devient une
impossibilité de la philosophie d ́abord
Je cite Catherine Malabou : « La femme
au sens o​ elle 3⁄4uidi1⁄2e la philosophie
n’invente peut être pas de questions
; elle en fait quelque chose qui, en soi,
philosophiques mais elle crée des
n ́est déjà plus essentialisé ou
problèmes. Partout où elle le peut, elle
essentialisable. J ́appelle cela : la ¦
met des bâtons dans les roues des
perméabilité des genres​10 ​§. La
philosophes et des philosophèmes.
philosophie faite par les femmes est
L’impossibilité d’être une femme se
décloisonnée. Les femmes philosophes
change alors en l’impossibilité de la
décloisonnent les genres (c’est
philosophie​8​. » Par « impossibilité d’être
précisément aussi ce que fait, à sa
une femme », il faut entendre «
manière, la sophistique, et j’y
impossibilité philosophique d’être une
reviendrai​ ). On ne dira plus ¦ aux
11​

femme philosophe » liée au refus de


femmes la littérature, aux hommes la
l’essence femme, au refus d’une
philosophie §, et on dira, je l’espère,
naturalisation.
avec moins d’assurance : « ceci est de
la philosophie, cela de la littérature §.
La perméabilité des genres Permettezõmoi juste une anecdote qui
fera comprendre pourquoi je me suis
Je voudrais pour ma part commenter ce immédiatement engagée dans ce
déplacement de l’impossibilité, et ne
Réseau de femmes philosophes quand
pas en rester là.
Mou1⁄2da Goucha m ́ a sollicitée.

Le commentaire d’abord. L’impossibilité


Lorsque j’ai voulu publier ​/¶(IIHW«
VRSKLVWLTXH​, qui est un livre de « dans tous les sens, dont on voit dans ​¦
philosophie dure » (comme on parle de 3UREOqPHV©GH©IRQG
©SUREOqPHV©IRQGDWHXUV©§ ​comment
« science dure »), philosophie grecque ils s’entr’impliquent : « un homme peut être une
dans son rapport avec le monde femme philosophe », « nous n’excluons pas
contemporain, j’ai voulu simultanément l’universel reportage et la conversation ».
publier un recueil de nouvelles qui à
11. Voici quelle était la conclusion de ​L’Effet
mes yeux disait exactement la même
sophistique ​3DULV ©*DOOLPDUG © ©¦
chose. Il parlait de ce qu’on peut faire FRQVLGpUHU©FRPPH©QRWUH©SUHPLHU
avec les mots et même, pour reprendre ©PRQGH© non plus la nature mais la culture,
le titre d’Austin, de « comment faire des un monde produit. Dans un fragment posthume
choses avec les mots ». C’est de cela de 1888, Nietzsche écrit encore ceci :
"Parménide a GLW©
qu’il s’agit pour moi avec la philosophie
©32Q©QH©SHQVH©SDV©FH©TXL©Q
grecque, avec la logologie sophistique, ́HVW©SDV ́© ̄©QRXV© VRPPHV©j©O
8. ​Changer de différence. Les femmes et la ́DXWUH©H[WUrPH©HW©GLVRQV© ©3&H©
philosophie​, Paris, Galilée, 2009, p. 128. qui peut être pensé doit certainement être
XQH©1⁄2FWLRQ
9. Quant à l’impossibilité d’être une femme, ́©2©-H©UpVXPHUDL©OH©WRXW©DLQVL©
j’aurais pour ma part du mal à ne pas en passer ©OD©
par le « Il n’y a pas de rapport sexuel » de GpP\VWL1⁄2FDWLRQ©GH©OD©GRQDWLRQ
Lacan ( je me permets de renvoyer à ​Il n’y a ©RQWRORJLTXH© produit un
pas de rapport sexuel. Deux leçons sur décloisonnement des genres du ​logos​. »
“L’Etourdit” de Lacan, A​ . Badiou et B. Cassin,
Paris, Fayard, 2010).

10. « Perméabilité des genres » est à prendre

- ° 31
Barbara CASSIN

comme c’est de cela qu’il s’agit en beaucoup de points de nos vies. Le recueil de
nouvelles s’intitulait « Avec le plus petit et le plus inapparent des corps », reprenant une
phrase que Gorgias applique au ​ORJRV,​ au discours. Mais il m’a été complètement
impossible de publier les deux livres en même temps parce que toutes les maisons
d’édition le refusaient, refusaient qu’une femme philosophe, qui avait déjà tellement de
mal à se faire reconnaître comme philosophe, osât publier simultanément un recueil de
nouvelles, c’est-à-dire mélanger les genres, mélanger le philosophique et le littéraire. Or
il me semble que c’est d’abord cela qui est à « nous », ce mélange et cette perméabilité
des genres.
C’est pourquoi il m’est apparu nécessaire, emblématique, de demander à Giulia Sissa
de nous parler de Nicole Loraux. Nicole Loraux est une historienne ; en tant qu
́historienne, c’est une femme philosophe. Autrement dit, le rapport à la discipline, le
rapport à l’identité sociale, sont des points de bougé, des points que ce réseau peut et
doit faire bouger. Nous avons été immédiatement interpellées, lorsque nous avons
lancé le​« :KR¶V« ZKR​, par des femmes qui, bien que non philosophes
professionnelles, étaient des « femmes philosophes §, c ́estõàõdire souhaitaient être
impliquées dans la philosophie ou se percevaient comme telles. S’il n’y a pas d’essence
femme et s’il n’y a pas non plus d’essence femme philosophe, il est normal qu’une
ingénieure hydrologue puisse s’inscrire dans notre Réseau de femmes philosophes.
Est-ce bien « normal », faisant ainsi nouvelle norme ? Ma réponse est oui, mais nous
allons, sans doute encore et pour longtemps, en discuter.

C’est l’étendue du Réseau qui est ainsi en question : jusqu’où peut-on être
philosophiquement impliquée sans être philosophe de profession ? Au fond, cette
question est liée à cette autre que nous avons posée d’emblée : peut-on faire partie du
réseau des femmes philosophes quand on est un homme philosophe ? Un homme
peut-il être une femme-philosophe ? Selon moi, qui souhaiterait répondre « oui », c’est
là une manière complémentaire d’envisager la perméabilité des genres.

- ° 32
Barbara CASSIN autant, encore une fois, que je puisse
savoir ce que cela veut dire) – , n’est
pas une valeur en tant que telle. Je
voudrais m’aider d’une phrase de
« Ne pas vaincre, con ou pas » : le
Jacques Lacan, un homme, un
modèle ​*U​FLD«FDSWD
psychanalyste (un psychanalyste
peutõil être une femmeõphilosophe "
Donc : la perméabilité des genres dans très probablement oui) ; voici ce qu’il dit
tous les sens du terme. Le Réseau des
: « Le propre de la psychanalyse, c’est
femmes philosophes implique que nous
de ne pas vaincre, con ou pas​12 ​», il ne
n’avons pas tout à fait le même rapport
s’agit pas de vaincre, pas même de
à l’universel, à l’essence, au genre :
convaincre. Pour les femmes
tout cela fait, je crois, que nous n’avons
philosophes, je pense qu’il ne s’agit pas
pas tout à fait le même rapport à la
davantage de vaincre, con ou pas : tout
maîtrise. La maîtrise, à mes yeux – à
comme la psychanalyse par rapport au
mes yeux de femme philosophe (pour
discours courant, nous avons plutôt à
changer de modèle. soumission. J’en suis, pour ma propre
part, beaucoup moins sûre aujourd’hui,
Nous n’avons pas à vaincre, nous et non seulement parce qu ́il y va d ́une
avons à refuser le modèle sous lequel, idéologie ancestrale qui justi1⁄2e les
au fond, je me suis très longtemps pires captures. J ́aimerais penser plutôt
contentée de vivre, et que je résumerais que nous n ́avons pas à vaincre du tout
d’une phrase latine énoncée par Horace ; qu ́il faut vraiment changer de modèle
à propos de la Grèce et de Rome : et arrêter la guerre – ou, pour revenir au
*UDHFLD«FDSWD«IHUXP«YLFWRUH motif de l’UNESCO, que nous pouvons
P«FHSLW​, « la Grèce captive a captivé construire la paix autrement qu’en

son féroce vainqueur​13 ». passant par la guerre.
*UF​ LD«FDSWD,​ vous l’entendez avec 12. Séminaire XX, ​Encore [​ 1972-3], Paris, Le
tous les « a », c’est du féminin, Seuil, p. 20.

absolument du féminin, et l’Empire


romain, ​ferum victorem​, c’est du mâle.
Or c’est selon ce modèle, me
semble-t-il, que les femmes ont
longtemps pensé qu’il leur suf1⁄2sait de
vaincre, et même que vaincre, elles y 13. ​Epodes​ © © ©
©©/H©YHUV©SRXUVXLW ©​et artis intulit
parviendraient toujours. Vaincre en
agresti Latio​ ©¦©HW©1⁄2W©SpQpWUHU©O
étant vaincues et en captivant leur ́DUW©GDQV©OH© Latium agreste » : c’est par
vainqueur, comme si leur belle victoire, la culture de l’âme et la politesse que la femme
dé1⁄2nitivement rusée ou séduisante adoucit l’homme naturellement rustre et
rustique, d’où tant de lieux (justement ?)
plutôt que dialectique, passait par leur
communs.
soumission, outre-passait leur

- ° 33
Barbara CASSIN

De quelques pistes d ́ in3⁄4uence


Je voudrais proposer deux types de conclusions provisoires.

Les premières sont des pistes d’action concrètes. Les secondes sont des remarques
pour moi-même, en tant que femme-philosophe, et reviennent sur le rapport entre
l’impossibilité d’être une femme et l’impossibilité de la philosophie.

Les pistes d’action concrètes que je souhaite proposer nous projettent comme des
femmes d ́in3⁄4uence et non des femmes de pouvoir 冈 reste à savoir si nous quittons
ainsi le modèle ​*UF​ LD«FDSWD​... Je voudrais que le Réseau des femmes philosophes,
fort de son ancrage dans l’UNESCO, puisse faire accréditer des observatrices, et
qu’elles soient accréditées, comme le sont par exemple les journalistes, es qualité de
femmes philosophes ; accréditées par exemple dans le domaine de la justice, en
particulier dans les tribunaux d’exception comme le TPI, dans les Commissions de
réconciliation. Hannah Arendt, journaliste/ philosophe couvrant le procès Eichmann,
disait d’elle, non pas « Je suis une femme philosophe §, mais ¦ Je suis un individu juif
IHPLQL«JHQHULV » ​ . Je voudrais que les femmes philosophes soient accréditées en
tant qu’individus philosophes ​IHPLQL«JHQHULV​. J ́ai vécu l ́expérience d ́appartenir
en France à un jury d ́assises ; j ́ai vu là des femmes justement, des femmes juges,
avocates, procureures, toutes blanches, qui jugeaient des hommes ¦ blacks et beurs § ;
c ́est ce que j ́ai vu dans, mettons, 80% des cas. Il me semble qu’une femme
philosophe qui témoignerait et penserait cela serait aussi utile que Hannah Arendt en
tant que juive au tribunal jugeant Eichmann. Il faut jouer sur le fait d’être philosophe
femme avec et contre un certain type de domination féminine, contre un certain type de
domination masculine. Je voudrais également que nous soyons des observatrices
philosophes ​IHPLQL«JHQHULV ​dans le monde économique. Il me semble que s’il y
avait eu une observatrice femme philosophe à la réunion des femmes chefs
d’entreprise les plus importantes de notre monde, qui a eu lieu il y a quelques mois,
nous aurions appris et fait apprendre un certain nombre de choses. Bref, jouer de notre
qualité de femmes philosophes pour instruire autrement la féminisation.

- ° 34
Barbara CASSIN personnellement beaucoup travaillé sur
ce rapport à travers le ​Dictionnaire des
intraduisibles​. Je crois qu’il est de notre
possibilité, et sans doute de notre
Une seconde piste d ́in3⁄4uence serait
devoir, de philosophe de travailler la
liée à l ́observation du rapport entre
diversité culturelle à partir des langues,
langue et philosophie. J’ai
donc aussi de favoriser, pays par pays
et très concrètement, les traductions et
les éditions bilingues des grandes Permettez-moi de faire fonds sur le petit
œuvres « philosophiques » au sens livre
large, dans la perméabilité des genres – ,O«Q¶\«D«SDV«GH«UDSSRUW«VH[X
les textes fondateurs de HO «'HX[«OHoRQV«VXU« ̈
langue-et-pensée, pour que nous /¶(WRXUGLW«©«GH«/DFDQ​, rédigé
puissions avoir tous et chacun les récemment avec Alain Badiou après
mêmes à disposition, dans ce que vingt ans de collaboration éditoriale et d
Derrida nommait ¦ plus d ́une langue § ́amitié. Dans une phrase de notre
en dé1⁄2nissant par là même, de introduction commune, on peut lire : «
manière sauvage, la « déconstruction​14 Si bien qu’à propos de ​/¶(WRXUGLW
». de Lacan [...], le philosophe en tout cas
pourra dire que c’est à une nouvelle
Mais, se demanderaõtõon, en quoi confrontation, ou à un nouveau partage,
cette in3⁄4uenceõlà relèveõtõelle d ́une entre la masculinité de Platon et la
femmeõphilosophe, plutôt que de la féminité de la sophistique que l’on
philosophie en général ? Ou plutôt que assiste. » Cette phrase est à dépecer
d’une expérience ou d’une attirance de la manière suivante : « la masculinité
personnelle et contingente ? de Platon » (ailleurs : « la masculinité
spéculative »), « la féminité de la
« En tant que philosophe » / « en tant sophistique » (ailleurs : « la féminité
que femme » critique et performative »), voilà deux
syntagmes de philosophe-homme,
Je voudrais, pour répondre, m’appuyer inventés par Badiou. « Le philosophe
encore davantage sur mon expérience en tout cas pourra dire », voilà un indice
personnelle et poursuivre ainsi d’énonciation ajouté par mes soins.
l’investigation du rapport entre 14. ​Mémoires pour Paul de Man,​ Paris, Galilée,
impossibilité d’être une femme et 1988, p. 38.

impossibilité de la philosophie.
- ° 35
Barbara CASSIN la critique et à la performance, dois-je
considérer que je fais un travail de
femme ou un travail de philosophe ?

Il tient compte du fait que le


Précisément, je ne veux ni ne peux
philosophe-homme pense que le
répondre à la question ainsi posée. Ou
philosophe, c’est-à-dire l’homme, c’est
plutôt, je ne veux y répondre que de la
Platon. Certes, je me reconnais
manière suivante : quand on me dira
parfaitement dans la sophistique, la
(on : un philosophe-homme) ¦ tu parles
critique, l’attention portée au langage, la
en tant que femme, depuis ta position
performance ou la performativité. Mais
féminine §, je répondrai : ¦ non, je parle
le point est : est-ce que je m’y
en tant que philosophe ». De fait, ce
reconnais en tant que femme, ou bien
n’est pas en tant que femme que je
en tant que philosophe ? Est-ce bien de
m’intéresse à la performance
la ¦ féminité § sophistique qu ́il est
langagière, ni au trouble que cela
question, ou alors de sophistique
introduit dans l’universel, la vérité, le
comme modi1⁄2cation de l’universel
fait, mais en tant que philosophe. Mais
philosophique ? Quand je travaille sur la
quand on me dira : « tu parles en tant
sophistique, son rapport au langage, à
que philosophe §, je répondrai : ¦ non,
je parle en tant que femme §. C ́est l’impossibilité d’être une femme » en «
depuis ma positionõ femme qu’il impossibilité de la philosophie ». Si l’on
m’intéresse de « ​play old Harry with the en reste là, je crains qu’il n’y ait rien de

true false fetish and the value fact one15 plus facile, rien de plus commode, pour
», comme dit et fait le philosophe Austin la « philosophie », que de gérer la
(un homme par ailleurs). C’est ma différence homme / femme en
manière de refuser une assignation l’appliquant sur la différence
d’essence : je n’accepte qu’une philosophie/ antiphilosophie. Telle est
assignation de résistance. C’est avec précisément l’opération platonicienne
ce « oui, mais pas comme ça » que je que réalise Badiou comme
tente de compliquer l’universel par la hommeõphilosophe. ¦ Ceux qui se
différence des genres. réclament de l ́antiphilosophie, comme
Wittgenstein, comme Lacan, et comme
J’en reviens à présent aux 15. J.L. Austin, ​How to do things with words​,
impossibilités évoquées par Catherine 2ème éd. angl. 1975, Oxford U.P., p. 150
(​Quand dire, c’est faire, ​trad. et introd. de Gilles
Malabou. La femme « met des bâtons Lane, Paris, Le Seuil 1970, p. 153).
dans les roues des philosophes et des
philosphèmes » et change «

- ° 36
Barbara CASSIN sophistique dans les gencives d’un
nouveau Platon, ramener un objet de la
marge vers le centre, voilà qui ne
présente aucun intérêt sinon celui,
au fond, sous le nom de "sophistique",
absolument contre-productif pour une
Barbara Cassin, ne font qu’adresser à
femme-philosophe, de renforcer la
la philosophie le dé1⁄2 singulier d ́un
centralité du centre et de relancer
objet nouveau dont ils déclarent qu ́à lui
l’Universel et la Vérité par la critique. La
seul il destitue les prétentions établies
force platonicienne de Badiou comme
de la philosophie, car elle en a "oublié"
homme-philosophe consiste à mettre en
ou supprimé l’examen​16​. » Lancer la
série : sophistique (ou tout autre objet une solitude absolue​17 ​». Je dirais plutôt
contondant)-femme- antiphilosophie (on : philosophie pas morte, mais universel
éprouve derechef noir sur blanc qu’un bousculé. En plein ​QR«ZRPDQ¶V«
certain nombre de philosophes hommes land​, pousse un singulier réseau de
sont bien des femmes philosophes – femmes-philosophes. « Les faiseuses
Nietzsche, Wittgenstein, Derrida bien d’histoires », disent Isabelle Stengers et
sûr), et toutes les vagues, les histoires Vinciane Despret​18​...
que les femmes feront, et les bâtons ​ . 106.
16. ​Deux leçons, op. cit., p
qu’elles lanceront, ne peuvent que s’y
engluer. Pourtant, s’il y a une machine
dans les roues de laquelle il importe de
mettre des bâtons, c’est bien cette
locomotive. Or, c’est cela, très
précisément cela, que le changement
de trope d’assignation (en tant que
femme / mais non : en tant que
philosophe / mais non : en tant que
femme), dérange stratégiquement, ou,
en tout cas, veut déranger.

Une identité de résistance et non pas 17. C’est le dernier paragraphe du livre de
d’essence. La philosophie en Catherine Malabou.
devient-elle impossible, ou bien plutôt
18. C’est le titre d’un livre dont une part est,
transformée ? Si l’on répond, comme
grâce à elles, collective : Vinciane Despret et
j’aimerais le faire : transformée, alors je Isabelle Stengers, ​Les Faiseuses d’histoires.
ne saurais conclure avec Catherine 4XH«IRQW«OHV«IHPPHV«j«OD«SHQVpH«"​,
Malabou que « de penser je suis Paris, Les Empêcheurs de penser en rond/ La
absolue, isolée, absolument isolée. Je Découverte, 2011.
traverse l’espace philosophique dans

- ° 37