Sunteți pe pagina 1din 52

>

> NF EN 12535 fils fourrés


- Possibilité pour les soudures d’angle d’utiliser un métal
d’appor avec une limite d’élasticité inférieure en augmentant la
hauteur
de gorge INSTITUT

D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
Leur comportement actuel vis à vis du soudage :
- les aciers S460M et S460Q : soudabilité bien meilleure que
celle des aciers normalisés de grade équivalent, voire
meilleure que celle des aciers S355 - Cependant nécessité de
certaines précautions spécifiques, notamment du fait de la
zone fondue
- lleure que celle des aciers normalisés de grade équivalent,
voire meilleure que celle des aciers S355 - Cependant
nécessité de certaines précautions spécifiques, notamment du
fait de la zone fondue
- les aciers trempés revenus S500Q à S690Q : soudabilité des
meilleurs aciers actuels très supérieure à celle des premiers
aciers de ce type - demandent toutefois quasi systématiquement
la mise en œuvre de préchauffage, voire de post chauffage,D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
mais à des températures modérées - nécessité du contrôle
rigoureux de tous les paramètres de soudage (T entre passes,
taux H2)
Les produits d’apport concernés :
- Des normes de référencesaciers de ce type - demandent toutefois quasi
systématiquement la mise en œuvre de préchauffage, voire de
post chauffage, mais à des températures modérées - nécessité
du contrôle rigoureux de tous les paramètres de soudage (T
entre passes, taux H2)
Les produits d’apport concernés :
Des normes de références
- Normes européennes avec des garanties sur Rp0.2%

Jusqu’à 500 MPa


> NF EN 5560 (ex EN 499) électrodes enrobées
D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
> EN 440 fils MAG
> EN 758 fils fourrés

Jusqu’à 890 MPa


> NF EN 757 électrodes enrobées
> NF EN 12534 fils MAG
> NF EN 12535 fils fourrés
> NF EN 12535 fils fourrés
- Possibilité pour les soudures d’angle d’utiliser un métal
d’appor avec une limite d’élasticité inférieure en augmentant la
hauteur
de gorge INSTITUT

D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
Leur comportement actuel vis à vis du soudage :
- les aciers S460M et S460Q : soudabilité bien meilleure que
celle des aciers normalisés de grade équivalent, voire
meilleure que celle des aciers S355 - Cependant nécessité de
certaines précautions spécifiques, notamment du fait de la
zone fondue
- lleure que celle des aciers normalisés de grade équivalent,
voire meilleure que celle des aciers S355 - Cependant
nécessité de certaines précautions spécifiques, notamment du
fait de la zone fondue
- les aciers trempés revenus S500Q à S690Q : soudabilité des
meilleurs aciers actuels très supérieure à celle des premiers
aciers de ce type - demandent toutefois quasi systématiquement
la mise en œuvre de préchauffage, voire de post chauffage,D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
mais à des températures modérées - nécessité du contrôle
rigoureux de tous les paramètres de soudage (T entre passes,
taux H2)
Les produits d’apport concernés :
- Des normes de référencesaciers de ce type - demandent toutefois quasi
systématiquement la mise en œuvre de préchauffage, voire de
post chauffage, mais à des températures modérées - nécessité
du contrôle rigoureux de tous les paramètres de soudage (T
entre passes, taux H2)
Les produits d’apport concernés :
Des normes de références
- Normes européennes avec des garanties sur Rp0.2%

Jusqu’à 500 MPa


> NF EN 5560 (ex EN 499) électrodes enrobées
D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
> EN 440 fils MAG
> EN 758 fils fourrés

Jusqu’à 890 MPa


> NF EN 757 électrodes enrobées
> NF EN 12534 fils MAG
> NF EN 12535 fils fourrés
> NF EN 12535 fils fourrés
- Possibilité pour les soudures d’angle d’utiliser un métal
d’appor avec une limite d’élasticité inférieure en augmentant la
hauteur
de gorge INSTITUT

D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
Leur comportement actuel vis à vis du soudage :
- les aciers S460M et S460Q : soudabilité bien meilleure que
celle des aciers normalisés de grade équivalent, voire
meilleure que celle des aciers S355 - Cependant nécessité de
certaines précautions spécifiques, notamment du fait de la
zone fondue
- lleure que celle des aciers normalisés de grade équivalent,
voire meilleure que celle des aciers S355 - Cependant
nécessité de certaines précautions spécifiques, notamment du
fait de la zone fondue
- les aciers trempés revenus S500Q à S690Q : soudabilité des
meilleurs aciers actuels très supérieure à celle des premiers
aciers de ce type - demandent toutefois quasi systématiquement
la mise en œuvre de préchauffage, voire de post chauffage,D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
mais à des températures modérées - nécessité du contrôle
rigoureux de tous les paramètres de soudage (T entre passes,
taux H2)
Les produits d’apport concernés :
- Des normes de référencesaciers de ce type - demandent toutefois quasi
systématiquement la mise en œuvre de préchauffage, voire de
post chauffage, mais à des températures modérées - nécessité
du contrôle rigoureux de tous les paramètres de soudage (T
entre passes, taux H2)
Les produits d’apport concernés :
Des normes de références
- Normes européennes avec des garanties sur Rp0.2%

Jusqu’à 500 MPa


> NF EN 5560 (ex EN 499) électrodes enrobées
D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
> EN 440 fils MAG
> EN 758 fils fourrés

Jusqu’à 890 MPa


> NF EN 757 électrodes enrobées
> NF EN 12534 fils MAG
> NF EN 12535 fils fourrés
> NF EN 12535 fils fourrés
- Possibilité pour les soudures d’angle d’utiliser un métal
d’appor avec une limite d’élasticité inférieure en augmentant la
hauteur
de gorge INSTITUT

D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
Leur comportement actuel vis à vis du soudage :
- les aciers S460M et S460Q : soudabilité bien meilleure que
celle des aciers normalisés de grade équivalent, voire
meilleure que celle des aciers S355 - Cependant nécessité de
certaines précautions spécifiques, notamment du fait de la
zone fondue
- lleure que celle des aciers normalisés de grade équivalent,
voire meilleure que celle des aciers S355 - Cependant
nécessité de certaines précautions spécifiques, notamment du
fait de la zone fondue
- les aciers trempés revenus S500Q à S690Q : soudabilité des
meilleurs aciers actuels très supérieure à celle des premiers
aciers de ce type - demandent toutefois quasi systématiquement
la mise en œuvre de préchauffage, voire de post chauffage,D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
mais à des températures modérées - nécessité du contrôle
rigoureux de tous les paramètres de soudage (T entre passes,
taux H2)
Les produits d’apport concernés :
- Des normes de référencesaciers de ce type - demandent toutefois quasi
systématiquement la mise en œuvre de préchauffage, voire de
post chauffage, mais à des températures modérées - nécessité
du contrôle rigoureux de tous les paramètres de soudage (T
entre passes, taux H2)
Les produits d’apport concernés :
Des normes de références
- Normes européennes avec des garanties sur Rp0.2%

Jusqu’à 500 MPa


> NF EN 5560 (ex EN 499) électrodes enrobées
D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
> EN 440 fils MAG
> EN 758 fils fourrés

Jusqu’à 890 MPa


> NF EN 757 électrodes enrobées
> NF EN 12534 fils MAG
> NF EN 12535 fils fourrés
> NF EN 12535 fils fourrés
- Possibilité pour les soudures d’angle d’utiliser un métal
d’appor avec une limite d’élasticité inférieure en augmentant la
hauteur
de gorge INSTITUT

D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
Leur comportement actuel vis à vis du soudage :
- les aciers S460M et S460Q : soudabilité bien meilleure que
celle des aciers normalisés de grade équivalent, voire
meilleure que celle des aciers S355 - Cependant nécessité de
certaines précautions spécifiques, notamment du fait de la
zone fondue
- lleure que celle des aciers normalisés de grade équivalent,
voire meilleure que celle des aciers S355 - Cependant
nécessité de certaines précautions spécifiques, notamment du
fait de la zone fondue
- les aciers trempés revenus S500Q à S690Q : soudabilité des
meilleurs aciers actuels très supérieure à celle des premiers
aciers de ce type - demandent toutefois quasi systématiquement
la mise en œuvre de préchauffage, voire de post chauffage,D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
mais à des températures modérées - nécessité du contrôle
rigoureux de tous les paramètres de soudage (T entre passes,
taux H2)
Les produits d’apport concernés :
- Des normes de référencesaciers de ce type - demandent toutefois quasi
systématiquement la mise en œuvre de préchauffage, voire de
post chauffage, mais à des températures modérées - nécessité
du contrôle rigoureux de tous les paramètres de soudage (T
entre passes, taux H2)
Les produits d’apport concernés :
Des normes de références
- Normes européennes avec des garanties sur Rp0.2%

Jusqu’à 500 MPa


> NF EN 5560 (ex EN 499) électrodes enrobées
D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
> EN 440 fils MAG
> EN 758 fils fourrés

Jusqu’à 890 MPa


> NF EN 757 électrodes enrobées
> NF EN 12534 fils MAG
> NF EN 12535 fils fourrés
> NF EN 12535 fils fourrés
- Possibilité pour les soudures d’angle d’utiliser un métal
d’appor avec une limite d’élasticité inférieure en augmentant la
hauteur
de gorge INSTITUT

D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
Leur comportement actuel vis à vis du soudage :
- les aciers S460M et S460Q : soudabilité bien meilleure que
celle des aciers normalisés de grade équivalent, voire
meilleure que celle des aciers S355 - Cependant nécessité de
certaines précautions spécifiques, notamment du fait de la
zone fondue
- lleure que celle des aciers normalisés de grade équivalent,
voire meilleure que celle des aciers S355 - Cependant
nécessité de certaines précautions spécifiques, notamment du
fait de la zone fondue
- les aciers trempés revenus S500Q à S690Q : soudabilité des
meilleurs aciers actuels très supérieure à celle des premiers
aciers de ce type - demandent toutefois quasi systématiquement
la mise en œuvre de préchauffage, voire de post chauffage,D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
mais à des températures modérées - nécessité du contrôle
rigoureux de tous les paramètres de soudage (T entre passes,
taux H2)
Les produits d’apport concernés :
- Des normes de référencesaciers de ce type - demandent toutefois quasi
systématiquement la mise en œuvre de préchauffage, voire de
post chauffage, mais à des températures modérées - nécessité
du contrôle rigoureux de tous les paramètres de soudage (T
entre passes, taux H2)
Les produits d’apport concernés :
Des normes de références
- Normes européennes avec des garanties sur Rp0.2%

Jusqu’à 500 MPa


> NF EN 5560 (ex EN 499) électrodes enrobées
D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
> EN 440 fils MAG
> EN 758 fils fourrés

Jusqu’à 890 MPa


> NF EN 757 électrodes enrobées
> NF EN 12534 fils MAG
> NF EN 12535 fils fourrés
> NF EN 12535 fils fourrés
- Possibilité pour les soudures d’angle d’utiliser un métal
d’appor avec une limite d’élasticité inférieure en augmentant la
hauteur
de gorge INSTITUT

D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
Leur comportement actuel vis à vis du soudage :
- les aciers S460M et S460Q : soudabilité bien meilleure que
celle des aciers normalisés de grade équivalent, voire
meilleure que celle des aciers S355 - Cependant nécessité de
certaines précautions spécifiques, notamment du fait de la
zone fondue
- lleure que celle des aciers normalisés de grade équivalent,
voire meilleure que celle des aciers S355 - Cependant
nécessité de certaines précautions spécifiques, notamment du
fait de la zone fondue
- les aciers trempés revenus S500Q à S690Q : soudabilité des
meilleurs aciers actuels très supérieure à celle des premiers
aciers de ce type - demandent toutefois quasi systématiquement
la mise en œuvre de préchauffage, voire de post chauffage,D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
mais à des températures modérées - nécessité du contrôle
rigoureux de tous les paramètres de soudage (T entre passes,
taux H2)
Les produits d’apport concernés :
- Des normes de référencesaciers de ce type - demandent toutefois quasi
systématiquement la mise en œuvre de préchauffage, voire de
post chauffage, mais à des températures modérées - nécessité
du contrôle rigoureux de tous les paramètres de soudage (T
entre passes, taux H2)
Les produits d’apport concernés :
Des normes de références
- Normes européennes avec des garanties sur Rp0.2%

Jusqu’à 500 MPa


> NF EN 5560 (ex EN 499) électrodes enrobées
D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
> EN 440 fils MAG
> EN 758 fils fourrés

Jusqu’à 890 MPa


> NF EN 757 électrodes enrobées
> NF EN 12534 fils MAG
> NF EN 12535 fils fourrés
> NF EN 12535 fils fourrés
- Possibilité pour les soudures d’angle d’utiliser un métal
d’appor avec une limite d’élasticité inférieure en augmentant la
hauteur
de gorge INSTITUT

D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
Leur comportement actuel vis à vis du soudage :
- les aciers S460M et S460Q : soudabilité bien meilleure que
celle des aciers normalisés de grade équivalent, voire
meilleure que celle des aciers S355 - Cependant nécessité de
certaines précautions spécifiques, notamment du fait de la
zone fondue
- lleure que celle des aciers normalisés de grade équivalent,
voire meilleure que celle des aciers S355 - Cependant
nécessité de certaines précautions spécifiques, notamment du
fait de la zone fondue
- les aciers trempés revenus S500Q à S690Q : soudabilité des
meilleurs aciers actuels très supérieure à celle des premiers
aciers de ce type - demandent toutefois quasi systématiquement
la mise en œuvre de préchauffage, voire de post chauffage,D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
mais à des températures modérées - nécessité du contrôle
rigoureux de tous les paramètres de soudage (T entre passes,
taux H2)
Les produits d’apport concernés :
- Des normes de référencesaciers de ce type - demandent toutefois quasi
systématiquement la mise en œuvre de préchauffage, voire de
post chauffage, mais à des températures modérées - nécessité
du contrôle rigoureux de tous les paramètres de soudage (T
entre passes, taux H2)
Les produits d’apport concernés :
Des normes de références
- Normes européennes avec des garanties sur Rp0.2%

Jusqu’à 500 MPa


> NF EN 5560 (ex EN 499) électrodes enrobées
D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
> EN 440 fils MAG
> EN 758 fils fourrés

Jusqu’à 890 MPa


> NF EN 757 électrodes enrobées
> NF EN 12534 fils MAG
> NF EN 12535 fils fourrés
> NF EN 12535 fils fourrés
- Possibilité pour les soudures d’angle d’utiliser un métal
d’appor avec une limite d’élasticité inférieure en augmentant la
hauteur
de gorge INSTITUT

D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
Leur comportement actuel vis à vis du soudage :
- les aciers S460M et S460Q : soudabilité bien meilleure que
celle des aciers normalisés de grade équivalent, voire
meilleure que celle des aciers S355 - Cependant nécessité de
certaines précautions spécifiques, notamment du fait de la
zone fondue
- lleure que celle des aciers normalisés de grade équivalent,
voire meilleure que celle des aciers S355 - Cependant
nécessité de certaines précautions spécifiques, notamment du
fait de la zone fondue
- les aciers trempés revenus S500Q à S690Q : soudabilité des
meilleurs aciers actuels très supérieure à celle des premiers
aciers de ce type - demandent toutefois quasi systématiquement
la mise en œuvre de préchauffage, voire de post chauffage,D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
mais à des températures modérées - nécessité du contrôle
rigoureux de tous les paramètres de soudage (T entre passes,
taux H2)
Les produits d’apport concernés :
- Des normes de référencesaciers de ce type - demandent toutefois quasi
systématiquement la mise en œuvre de préchauffage, voire de
post chauffage, mais à des températures modérées - nécessité
du contrôle rigoureux de tous les paramètres de soudage (T
entre passes, taux H2)
Les produits d’apport concernés :
Des normes de références
- Normes européennes avec des garanties sur Rp0.2%

Jusqu’à 500 MPa


> NF EN 5560 (ex EN 499) électrodes enrobées
D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
> EN 440 fils MAG
> EN 758 fils fourrés

Jusqu’à 890 MPa


> NF EN 757 électrodes enrobées
> NF EN 12534 fils MAG
> NF EN 12535 fils fourrés
> NF EN 12535 fils fourrés
- Possibilité pour les soudures d’angle d’utiliser un métal
d’appor avec une limite d’élasticité inférieure en augmentant la
hauteur
de gorge INSTITUT

D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
Leur comportement actuel vis à vis du soudage :
- les aciers S460M et S460Q : soudabilité bien meilleure que
celle des aciers normalisés de grade équivalent, voire
meilleure que celle des aciers S355 - Cependant nécessité de
certaines précautions spécifiques, notamment du fait de la
zone fondue
- lleure que celle des aciers normalisés de grade équivalent,
voire meilleure que celle des aciers S355 - Cependant
nécessité de certaines précautions spécifiques, notamment du
fait de la zone fondue
- les aciers trempés revenus S500Q à S690Q : soudabilité des
meilleurs aciers actuels très supérieure à celle des premiers
aciers de ce type - demandent toutefois quasi systématiquement
la mise en œuvre de préchauffage, voire de post chauffage,D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
mais à des températures modérées - nécessité du contrôle
rigoureux de tous les paramètres de soudage (T entre passes,
taux H2)
Les produits d’apport concernés :
- Des normes de référencesaciers de ce type - demandent toutefois quasi
systématiquement la mise en œuvre de préchauffage, voire de
post chauffage, mais à des températures modérées - nécessité
du contrôle rigoureux de tous les paramètres de soudage (T
entre passes, taux H2)
Les produits d’apport concernés :
Des normes de références
- Normes européennes avec des garanties sur Rp0.2%

Jusqu’à 500 MPa


> NF EN 5560 (ex EN 499) électrodes enrobées
D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
> EN 440 fils MAG
> EN 758 fils fourrés

Jusqu’à 890 MPa


> NF EN 757 électrodes enrobées
> NF EN 12534 fils MAG
> NF EN 12535 fils fourrés
> NF EN 12535 fils fourrés
- Possibilité pour les soudures d’angle d’utiliser un métal
d’appor avec une limite d’élasticité inférieure en augmentant la
hauteur
de gorge INSTITUT

D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
Leur comportement actuel vis à vis du soudage :
- les aciers S460M et S460Q : soudabilité bien meilleure que
celle des aciers normalisés de grade équivalent, voire
meilleure que celle des aciers S355 - Cependant nécessité de
certaines précautions spécifiques, notamment du fait de la
zone fondue
- lleure que celle des aciers normalisés de grade équivalent,
voire meilleure que celle des aciers S355 - Cependant
nécessité de certaines précautions spécifiques, notamment du
fait de la zone fondue
- les aciers trempés revenus S500Q à S690Q : soudabilité des
meilleurs aciers actuels très supérieure à celle des premiers
aciers de ce type - demandent toutefois quasi systématiquement
la mise en œuvre de préchauffage, voire de post chauffage,D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
mais à des températures modérées - nécessité du contrôle
rigoureux de tous les paramètres de soudage (T entre passes,
taux H2)
Les produits d’apport concernés :
- Des normes de référencesaciers de ce type - demandent toutefois quasi
systématiquement la mise en œuvre de préchauffage, voire de
post chauffage, mais à des températures modérées - nécessité
du contrôle rigoureux de tous les paramètres de soudage (T
entre passes, taux H2)
Les produits d’apport concernés :
Des normes de références
- Normes européennes avec des garanties sur Rp0.2%

Jusqu’à 500 MPa


> NF EN 5560 (ex EN 499) électrodes enrobées
D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
> EN 440 fils MAG
> EN 758 fils fourrés

Jusqu’à 890 MPa


> NF EN 757 électrodes enrobées
> NF EN 12534 fils MAG
> NF EN 12535 fils fourrés
> NF EN 12535 fils fourrés
- Possibilité pour les soudures d’angle d’utiliser un métal
d’appor avec une limite d’élasticité inférieure en augmentant la
hauteur
de gorge INSTITUT

D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
Leur comportement actuel vis à vis du soudage :
- les aciers S460M et S460Q : soudabilité bien meilleure que
celle des aciers normalisés de grade équivalent, voire
meilleure que celle des aciers S355 - Cependant nécessité de
certaines précautions spécifiques, notamment du fait de la
zone fondue
- lleure que celle des aciers normalisés de grade équivalent,
voire meilleure que celle des aciers S355 - Cependant
nécessité de certaines précautions spécifiques, notamment du
fait de la zone fondue
- les aciers trempés revenus S500Q à S690Q : soudabilité des
meilleurs aciers actuels très supérieure à celle des premiers
aciers de ce type - demandent toutefois quasi systématiquement
la mise en œuvre de préchauffage, voire de post chauffage,D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
mais à des températures modérées - nécessité du contrôle
rigoureux de tous les paramètres de soudage (T entre passes,
taux H2)
Les produits d’apport concernés :
- Des normes de référencesaciers de ce type - demandent toutefois quasi
systématiquement la mise en œuvre de préchauffage, voire de
post chauffage, mais à des températures modérées - nécessité
du contrôle rigoureux de tous les paramètres de soudage (T
entre passes, taux H2)
Les produits d’apport concernés :
Des normes de références
- Normes européennes avec des garanties sur Rp0.2%

Jusqu’à 500 MPa


> NF EN 5560 (ex EN 499) électrodes enrobées
D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
> EN 440 fils MAG
> EN 758 fils fourrés

Jusqu’à 890 MPa


> NF EN 757 électrodes enrobées
> NF EN 12534 fils MAG
> NF EN 12535 fils fourrés
> NF EN 12535 fils fourrés
- Possibilité pour les soudures d’angle d’utiliser un métal
d’appor avec une limite d’élasticité inférieure en augmentant la
hauteur
de gorge INSTITUT

D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
Leur comportement actuel vis à vis du soudage :
- les aciers S460M et S460Q : soudabilité bien meilleure que
celle des aciers normalisés de grade équivalent, voire
meilleure que celle des aciers S355 - Cependant nécessité de
certaines précautions spécifiques, notamment du fait de la
zone fondue
- lleure que celle des aciers normalisés de grade équivalent,
voire meilleure que celle des aciers S355 - Cependant
nécessité de certaines précautions spécifiques, notamment du
fait de la zone fondue
- les aciers trempés revenus S500Q à S690Q : soudabilité des
meilleurs aciers actuels très supérieure à celle des premiers
aciers de ce type - demandent toutefois quasi systématiquement
la mise en œuvre de préchauffage, voire de post chauffage,D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
mais à des températures modérées - nécessité du contrôle
rigoureux de tous les paramètres de soudage (T entre passes,
taux H2)
Les produits d’apport concernés :
- Des normes de référencesaciers de ce type - demandent toutefois quasi
systématiquement la mise en œuvre de préchauffage, voire de
post chauffage, mais à des températures modérées - nécessité
du contrôle rigoureux de tous les paramètres de soudage (T
entre passes, taux H2)
Les produits d’apport concernés :
Des normes de références
- Normes européennes avec des garanties sur Rp0.2%

Jusqu’à 500 MPa


> NF EN 5560 (ex EN 499) électrodes enrobées
D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
> EN 440 fils MAG
> EN 758 fils fourrés

Jusqu’à 890 MPa


> NF EN 757 électrodes enrobées
> NF EN 12534 fils MAG
> NF EN 12535 fils fourrés
> NF EN 12535 fils fourrés
- Possibilité pour les soudures d’angle d’utiliser un métal
d’appor avec une limite d’élasticité inférieure en augmentant la
hauteur
de gorge INSTITUT

D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
Leur comportement actuel vis à vis du soudage :
- les aciers S460M et S460Q : soudabilité bien meilleure que
celle des aciers normalisés de grade équivalent, voire
meilleure que celle des aciers S355 - Cependant nécessité de
certaines précautions spécifiques, notamment du fait de la
zone fondue
- lleure que celle des aciers normalisés de grade équivalent,
voire meilleure que celle des aciers S355 - Cependant
nécessité de certaines précautions spécifiques, notamment du
fait de la zone fondue
- les aciers trempés revenus S500Q à S690Q : soudabilité des
meilleurs aciers actuels très supérieure à celle des premiers
aciers de ce type - demandent toutefois quasi systématiquement
la mise en œuvre de préchauffage, voire de post chauffage,D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
mais à des températures modérées - nécessité du contrôle
rigoureux de tous les paramètres de soudage (T entre passes,
taux H2)
Les produits d’apport concernés :
- Des normes de référencesaciers de ce type - demandent toutefois quasi
systématiquement la mise en œuvre de préchauffage, voire de
post chauffage, mais à des températures modérées - nécessité
du contrôle rigoureux de tous les paramètres de soudage (T
entre passes, taux H2)
Les produits d’apport concernés :
Des normes de références
- Normes européennes avec des garanties sur Rp0.2%

Jusqu’à 500 MPa


> NF EN 5560 (ex EN 499) électrodes enrobées
D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
> EN 440 fils MAG
> EN 758 fils fourrés

Jusqu’à 890 MPa


> NF EN 757 électrodes enrobées
> NF EN 12534 fils MAG
> NF EN 12535 fils fourrés
- Possibilité pour les soudures d’angle d’utiliser un métal
d’appor avec une limite d’élasticité inférieure en augmentant la
hauteur
de gorge INSTITUT

D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
Leur comportement actuel vis à vis du soudage :
- les aciers S460M et S460Q : soudabilité bien meilleure que
celle des aciers normalisés de grade équivalent, voire
meilleure que celle des aciers S355 - Cependant nécessité de
certaines précautions spécifiques, notamment du fait de la
zone fondue
- les aciers trempés revenus S500Q à S690Q : soudabilité des
meilleurs aciers actuels très supérieure à celle des premiers
aciers de ce type - demandent toutefois quasi systématiquement
la mise en œuvre de préchauffage, voire de post chauffage,
mais à des températures modérées - nécessité du contrôle
rigoureux de tous les paramètres de soudage (T entre passes,
taux H2)
Les produits d’apport concernés : D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
- Des normes de référencesaciers de ce type - demandent toutefois quasi
systématiquement la mise en œuvre de préchauffage, voire de
post chauffage, mais à des températures modérées - nécessité
du contrôle rigoureux de tous les paramètres de soudage (T
entre passes, taux H2)
Les produits d’apport concernés :
Des normes de références
- Normes européennes avec des garanties sur Rp0.2%

Jusqu’à 500 MPa


> NF EN 5560 (ex EN 499) électrodes enrobées
> EN 440 fils MAG
> EN 758 fils fourrés

Jusqu’à 890 MPa


> NF EN 757 électrodes enrobéesD
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
> NF EN 12534 fils MAG
> NF EN 12535 fils fourrés
- Possibilité pour les soudures d’angle d’utiliser un métal
d’appor avec une limite d’élasticité inférieure en augmentant la
hauteur
de gorge INSTITUT

D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
Leur comportement actuel vis à vis du soudage :
- les aciers S460M et S460Q : soudabilité bien meilleure que
celle des aciers normalisés de grade équivalent, voire
meilleure que celle des aciers S355 - Cependant nécessité de
certaines précautions spécifiques, notamment du fait de la
zone fondue
- les aciers trempés revenus S500Q à S690Q : soudabilité des
meilleurs aciers actuels très supérieure à celle des premiers
aciers de ce type - demandent toutefois quasi systématiquement
la mise en œuvre de préchauffage, voire de post chauffage,
mais à des températures modérées - nécessité du contrôle
rigoureux de tous les paramètres de soudage (T entre passes,
taux H2)
Les produits d’apport concernés : D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
- Des normes de références
- Normes européennes avec des garanties sur Rp0.2%

Jusqu’à 500 MPa


> NF EN 5560 (ex EN 499) électrodes enrobées
> EN 440 fils MAG
> EN 758 fils fourrés

Jusqu’à 890 MPa


> NF EN 757 électrodes enrobées
> NF EN 12534 fils MAG
> NF EN 12535 fils fourrés
- Possibilité pour les soudures d’angle d’utiliser un métal
d’appor avec une limite d’élasticité inférieure en augmentant la
hauteur
de gorge INSTITUT

D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
Leur comportement actuel vis à vis du soudage :
- les aciers S460M et S460Q : soudabilité bien meilleure que
celle des aciers normalisés de grade équivalent, voire
meilleure que celle des aciers S355 - Cependant nécessité de
certaines précautions spécifiques, notamment du fait de la
zone fondue
- les aciers trempés revenus S500Q à S690Q : soudabilité des
meilleurs aciers actuels très supérieure à celle des premiers
aciers de ce type - demandent toutefois quasi systématiquement
la mise en œuvre de préchauffage, voire de post chauffage,
mais à des températures modérées - nécessité du contrôle
rigoureux de tous les paramètres de soudage (T entre passes,
taux H2)
Les produits d’apport concernés : D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
Des normes de références
- Normes européennes avec des garanties sur Rp0.2%

Jusqu’à 500 MPa


> NF EN 5560 (ex EN 499) électrodes enrobées
> EN 440 fils MAG
> EN 758 fils fourrés

Jusqu’à 890 MPa


> NF EN 757 électrodes enrobées
> NF EN 12534 fils MAG
> NF EN 12535 fils fourrés
- Possibilité pour les soudures d’angle d’utiliser un métal
d’appor avec une limite d’élasticité inférieure en augmentant la
hauteur
de gorge INSTITUT

D
Colloque sur les Ouvrages d'Art octobre 2006 E
SOUDURE
Leur comportement actuel vis à vis
du soudage :
- les aciers S460M et S460Q :
soudabilité bien meilleure que celle
des aciers normalisés de grade
équivalent, voire meilleure que
celle des aciers S355 - Cependant
nécessité de certaines précautions
spécifiques, notamment du fait de
la zone fondue
- les aciers trempés revenus S500Q
à S690Q : soudabilité des meilleurs
aciers actuels très supérieure à celle
des premiers aciers de ce type -
demandent toutefois quasi
systématiquement la mise en œuvre
de préchauffage, voire de post
chauffage, mais à des températures
modérées - nécessité du contrôle
rigoureux de tous les paramètres de
soudage (T entre passes, taux H2)