Sunteți pe pagina 1din 27

CELA S’EST PASSÉ

À LA DIRECTION UN AGENT DE SÉCURITÉ A TENTÉ MANIFESTATION DU 22


JANVIER, INTERDICTION
LE RCD DÉNONCE
GÉNÉRALE DE LA LES “MENSONGES
DE S’IMMOLER AVEC SA FILLE
DES MARCHES À ALGER
BDL À STAOUÉLI
Page 6
ET SORT DES DÉTENUS
Page 7
D’ÉTAT”
LE DROIT DE SAVOIR, LE DEVOIR D’INFORMER SUPPLÉMENT SPORTS

LIBERTE
LES POUVOIRS PUBLICS FERMENT
LE PRÉSIDENT DE LA FAF SE LES VANNES DES SUBVENTIONS
TROUVANT À LUBUMBASHI
L’affaire
Raouraoua- QUAND LE FOOTBALL
Hannachi reportée
au 20 février “TUE” LES AUTRES
Page 32

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATION. 37, RUE LARBI BEN M’HIDI, ALGER - TEL. : (021) 30 78 47/48/49 (LIGNES GROUPÉES) -
DISCIPLINES
Pages 10, 11, 12, 13, 14 15 et 18
FAX : (021) 30 78 70 - N° 5602 LUNDI 31 JANVIER 2011 ALGÉRIE 10 DA - FRANCE 1 € - GB 1£ 20 - ISSN 1111- 4290

APRÈS UNE SEMAINE DE MANIFESTATIONS


ET D’AFFRONTEMENTS EN ÉGYPTE

ÇA SE COMPLIQUE
POUR LE RAÏS !

AFP
Page 2

LE MOUVEMENT ENNAHDA VEUT RÉCUPÉRER LA RÉVOLUTION DU JASMIN

L’ISLAMISTE GHENNOUCHI
RENTRE EN TUNISIE Page 3

À Sidi Bouzid, avec la famille Bouazizi

Lire reportage page 4


AFP
2 Lundi
31 janvier 2011 L’ACTUALITÉ EN QUESTION LIBERTE

APRÈS UNE SEMAINE DE MANIFESTATIONS ET D’AFFRONTEMENTS EN ÉGYPTE

Ça se complique pour le Raïs !


Devant le renouvellement au quotidien des manifestations exigeant le départ de Moubarak, malgré
le couvre-feu, et face aux pressions internes et externes qui s’amplifient et se multiplient, Moubarak paraît
de moins en moins capable de résister à la colère de la rue qui rentre aujourd’hui dans son 7e jour.
lors que des pays, notamment La Coalition nationale pour le chan- du Caire, quelque 500 manifestants
A la Turquie et les États-Unis, gement, qui se regroupe autour de
l’opposant Mohamed El-Baradeï,
se sont rassemblés. Dans la ville de
Mansoura quelque 5 000 manifes-
prennent leurs dispositions pour
évacuer leurs ressortissants d’Égyp- dont les Frères musulmans et plu- tants affluaient vers le siège du gou-
te en raison de l’insécurité qui y sieurs formations d’opposition, a vernorat, affichant leurs revendica-
règne depuis une semaine mainte- chargé l’ancien chef de l’Agence tions sur des pancartes signées des
nant, Hosni Moubarak refuse internationale de l’énergie ato- “Jeunes d’Égypte”, exigeant notam-
d’écouter la rue qui demande son mique de “négocier avec le pouvoir”, a ment le départ du président
départ et rien d’autre. affirmé Saâd Al-Katatni. Moubarak et de tous les symboles
Apparemment, il est prêt à toutes L’ex-patron de l’AIEA est arrivé du régime. Plusieurs milliers de pri-
les conséquences pour garder son en fin d’après-midi à la place Tahrir, sonniers se sont évadés de prison
fauteuil présidentiel. au Caire, où il a rejoint les manifes- dans la nuit après une émeute dans
Ni les morts, dont le nombre a tants. Ainsi, des milliers de manifes- la prison de Wadi Natroun, à 100 km
largement dépassé la centaine, ni tants continuaient à affluer hier au nord du Caire, selon une source
les appels pressants de ses homo- vers le centre du Caire pour partici- au sein des services de sécurité.
logues, notamment occidentaux, ne per à une nouvelle journée d’une Trente-quatre Frères musulmans,
semblent avoir d’effet sur lui. Pour révolte qui ne semble pas faiblir dont des membres du bureau poli-
vraisemblablement effrayer les malgré les changements intervenus tique, qui étaient internés dans cet
manifestants, des avions de chasse à la tête du gouvernement. établissement pénitentiaire, aban-
de l’armée de l’air égyptienne ont “Le peuple veut la chute du régime”, donné par ses gardiens, ont pu sor-
effectué plusieurs passages à basse “Moubarak dégage !”, scandaient tou- tir, selon l’avocat de la confrérie
Moubarak refuse

AFP
altitude au-dessus du Caire. Dans d’écouter la rue. jours les manifestants qui se ras- islamiste. Des dizaines de corps
l’espoir de réduire l’impact des semblaient à la mi-journée à Midan gisaient sur la chaussée près de
médias sur les manifestants, il a responsables de la chaîne ont affir- Frères musulmans et d’autres mou- Ettahrir, (la place de la libération), cette prison où une émeute avait eu
fermé hier l’espace égyptien à la mé que la décision des autorités vements d’opposition égyptiens dans le centre de la capitale qui vit lieu dans la nuit et des coups de feu
chaîne d’informations qatarie Al- égyptiennes d’interdire la chaîne ont chargé l’opposant Mohamed depuis mardi au rythme d’une tirés au cours de l’évasion des pri-
Jazeera, qui a largement couvert les satellitaire du Qatar de couvrir les El-Baradeï de “négocier” avec le régi- contestation sans précédent du sonniers. Quatorze ont été emme-
manifestations contre son régime. manifestations visait à “faire taire le me du président Hosni Moubarak, a président Hosni Moubarak au pou- nés dans une mosquée proche, et il
Réagissant à cette interdiction, les peuple égyptien”. Ceci étant, les déclaré un dirigeant de la confrérie. voir depuis 30 ans. À Suez, à l’est y aurait “beaucoup d’autres”, selon les
habitants. Sur un autre plan, le gou-
ÉGYPTE vernement américain recommande
à ses ressortissants d’éviter de se
L’armée égyptienne pour sauver le soldat Moubarak rendre en Égypte en raison des
troubles dans ce pays, a annoncé
es Égyptiens ont compris que les transforma- bonne figure, Washington n’a pas cessé de voci- deçà des revendications de la population pour la hier le département d’État.
L tions envisagées sont destinées à prendre de férer pour que la répression soit humainement
acceptable, politiquement correcte. C’est moins
liberté d’expression, la levée de l’état de siège,
de meilleures conditions de vie et la lutte contre
Les États-Unis ont également
court leurs revendications. Le nom d’Omar autorisé le départ d’Égypte des
Souleïmane avait déjà été évoqué pour succéder, grossier que la ministre des AE française lors- le chômage et la pauvreté, elles n'ont pas enta- familles des membres de l’ambas-
en cas de vacance du pouvoir, à Moubarak. qu’elle avait offert au dictateur tunisien le savoir- mé, au cinquième jour, la détermination de la sade américaine et du personnel
Certes la rue ne fléchit pas mais le scénario tuni- faire de la police française, mais les mises en rue, malgré le déploiement de l’armée, le couvre- non essentiel. “Le département d’État
sien n’a pas l’air d’aboutir. L’Égypte n’est pas la garde américaines à l’encontre de la sauvage feu et au moins 92 morts et des milliers de bles- recommande aux ressortissants améri-
petite Tunisie même si le pays le plus peuplé du répression du pouvoir égyptien se sont révélées, sés. Les Égyptiens ont compris que les transfor- cains d’éviter de voyager pour aller en
monde arabe réunit tous les ingrédients de la avec du recul, des larmes de crocodile. mations envisagées sont destinées à prendre de Égypte en raison des troubles politiques et
Révolution du Jasmin. Pour des observateurs, la révolte sans précé- court leurs revendications. Le nom d’Omar sociaux en cours”, selon des conseils
L’armée égyptienne est au pouvoir depuis dent contre le régime de Moubarak est victime Souleïmane avait déjà été évoqué pour succéder, aux voyageurs donnés par le minis-
1952 et depuis cette “révolution des jeunes colonels”, d’un complot. La reprise en main du pays s’est en cas de vacance du pouvoir, à Moubarak. La tère américain. De son côté, la
le pays a toujours été dirigé par un militaire. décidée dans la nuit de vendredi à samedi, nomination du patron des services égyptiens en Turquie a annoncé qu’elle allait
Nasser : un colonel ; Sadate : un maréchal et Obama lui-même a avoué être resté une demi- qualité de vice-président, un poste que dépêcher trois avions en Égypte
Moubarak : un général. Et pour ne pas faillir à la heure en communication téléphonique avec son Moubarak avait destiné à son fils Gamal à qui il pour assurer le rapatriement de ses
tradition, encore deux généraux pour conduire homologue égyptien pour le convaincre du nou- avait estimé confier la clé du pouvoir au courant ressortissants, a rapporté l’agence
l’après-Moubarak. vel artifice. Comme l’armée égyptienne dépend de cette année, traduit au moins que l’armée de presse Anatolie. À la demande
Omar Souleïmane, le patron des totalement du Pentagone qui lui alloue chaque était en désaccord sur l’instauration d’un pou- de la cellule de crise du Premier
Moukhabarate et, probablement, nouveau dau- année 1,5 milliard de dollars, la moitié de l’assis- voir dynastique. ministère et du ministère des
phin. Ahmed Chafic pour diriger le gouverne- tance dévolue à l’armée israélienne, il n’en fallait Reste que les Israéliens ont soufflé : Affaires étrangères, Turkish Airlines
ment qui, certainement, préparera la transition. certainement pas plus pour convaincre sa hiérar- Souleïmane ne leur est pas inconnu, ils ont tra- s’apprêtait à faire décoller deux
Bien que les armées égyptienne et tunisienne chie. Et puis, comme le hasard fait bien les vaillé directement avec lui et ils ont manifesté avions à destination d’Alexandrie et
soient formées et couvées par les États-Unis, on choses, lorsqu’éclata mardi la révolte en Égypte, leur satisfaction. Les régimes de la région ont un autre pour le Caire, ont indiqué
aura remarqué le traitement différencié de une délégation de militaires égyptiens conduite également poussé un ouf de soulagement. La des responsables de la compagnie
Washington quant aux manifestations populaires par leur chef d’état-major se trouvait aux États- contagion démocratique est repoussée. Reste à aérienne publique à Anatolie. La
qui ont déferlé dans ces deux pays. Unis. Il est clair qu’au regard de sa place tout savoir si la révolte des Égyptiens, inédite par son Libye a mis en place aussi un pont
Si Obama a donné son coup de pouce à la simplement géographique, l’Égypte reste un ampleur, sa détermination et ses objectifs, va se aérien pour assurer le rapatriement
Révolution du Jasmin en ordonnant à la hiérar- enjeu stratégique tant que la paix, une paix juste, poursuivre, et dans ce cas, se posera la question de ses ressortissants se trouvant en
chie militaire tunisienne de chasser Ben Ali, en ne sera pas établie au Moyen et Proche-Orient. de la cohésion dans la hiérarchie militaire, Égypte, a-t-on appris de source
Égypte, c’est tout le contraire : il faut sauver le Israël a été le premier à faire part de ses inquié- notamment chez les officiers subalternes et les aéroportuaire à Tripoli.
soldat Moubarak en organisant une révolution tudes, mettant en avant le danger islamiste troupes en contact avec la population. En atten- MERZAK TIGRINE
de palais. Le pouvoir ne doit surtout pas se imminent avec à la clé l’affiliation entre le Hamas dant, la révolte des Égyptiens rendra impossible
conformer aux revendications de la rue, fussent- palestinien et les Frères musulmans d’Égypte. la succession du fils de Moubarak. SUITE AUX
elles démocratiques. Évidemment, pour faire Quant aux promesses de Moubarak, jugées en D. BOUATTA
ÉVÈNEMENTS QUI
SAHARA OCCIDENTAL SECOUENT L’ÉGYPTE
John Bolton s’interroge sur l’incapacité UNE CELLULE DE SUIVI
INSTALLÉE AU MAE
d’organiser un référendum ●● Une cellule de crise a été installée
au niveau du ministère des Affaires
lors que le Maroc le juge obso- occidental. Il a surtout qualifié cette gédie, et j'espère ne perdre aucune occa- sous l'égide de l'ONU, avec quatre étrangères suite aux évènements en
A lète et fait tout pour le contour- situation de “grande tragédie”. Bolton sion pour cette région afin de voir ce que
les institutions démocratiques légitimes
rounds qui avaient eu lieu à Égypte, a-t-on appris hier, de source
proche du département de Mourad
ner, l’ancien ambassadeur des a déploré qu’après “toutes ces années Manhasset et cinq réunions infor- Medelci. Les mêmes sources indi-
États-Unis aux Nations unies, John d'efforts, je suis perplexe par notre inca- pourraient faire”. Cette sortie média- melles à Vienne (Autriche) et à quent que 3 314 ressortissants algé-
Bolton, a dénoncé, au Congrès, pacité d'organiser un référendum au tique d’un des hommes forts de la Manhasset. La Résolution 1871 du riens étaient recensés en Égypte,
l’absence de progrès pour l’organi- Sahara occidental afin de permettre au diplomatie américaine sous George Conseil de sécurité avait demandé mais beaucoup ont été contraints de
sation d’un référendum au Sahara peuple sahraoui, d'une manière réelle- W. Bush intervient après les travaux aux deux parties en conflit de pour- quitter ce pays après les incidents qui
ont suivi le match du 18 novembre
occidental. À l’occasion d'une ren- ment démocratique, d’exprimer son point de la 5e réunion informelle entre le suivre les négociations sous les 2009 au Cairo Stadium où les suppor-
contre organisée par la fondation de vue sur ce qu'il veut pour l'avenir de Front Polisario et le Maroc, du 24 auspices du secrétaire général de ters et les joueurs de l’EN avaient été
américaine Defense Forum son pays”. L’ex-premier responsable janvier dernier, et qui avait pris fin à l'ONU, “sans conditions préalables et de violemment agressés. Aujourd’hui, il
Foundation avec les membres du de la représentation américaine à Manhasset (New York) sans avancée bonne foi”, en vue de parvenir à une reste un millier de ressortissants
staff du Congrès américain pour l’ONU, qui avait également travaillé majeure dans les pourparlers entre “solution politique juste, durable et algériens en Égypte et les autorités
algériennes suivent, en coordination
discuter des questions de sécurité avec l'ancien envoyé spécial des les deux parties. mutuellement acceptable” qui pourvoit avec l’ambassade d’Algérie au Caire,
des États-Unis, John Bolton a Nations unies sur le Sahara occi- Pour rappel, le Front Polisario et à l'autodétermination du peuple du les évènements afin de parer à toute
dénoncé l'absence de progrès pour dental, M. James Baker, a affirmé le Maroc avaient engagé en juin Sahara occidental. éventualité.
la tenue d'un référendum au Sahara que “cette situation est une grande tra- 2007 des négociations directes, M. T. R. N.
Lundi
3
LIBERTE L’ACTUALITÉ EN QUESTION 31 janvier 2011

LE MOUVEMENT ENNAHDA VEUT RÉCUPÉRER LA RÉVOLUTION DU JASMIN

L’islamiste Ghennouchi
rentre en Tunisie
Le leader du mouvement islamiste Ennahda, Rached Ghennouchi, est rentré, hier, de son exil londonien,
profitant de la chute du régime de Ben Ali.
garde contre l’exclusion du mouve-
De notre envoyé spécial à Tunis : ment Ennahda du processus poli-
AZZEDDINE BENSOUIAH tique à venir.
Les islamistes tunisiens ont,
e retour au pays coïncide avec donc, choisi la voie de l’entrisme et
C la fin de la contestation qui préfèrent avoir un pied dans le
Parlement que de se jeter à fond
avait secoué la Tunisie, pendant
près d’un mois. L’après-Ben Ali dans la présidentielle, avec le
commence à peine à se dessiner risque de la perdre. D’autant plus
que les islamistes font parler d’eux que la majorité des Tunisiens ne
et veulent être pris en compte dans veut plus entendre parler d’un régi-
la nouvelle configuration du paysa- me présidentiel. Le mouvement
ge politique tunisien. Ennahda se prépare, donc, à un
Mais la crainte de voir les isla- modèle à la turque, où il aura à
mistes d’Ennahda profiter de la jouer les premiers rôles.
révolte du Jasmin pour prendre le Pour l’écrivain et analyste Fouad
pouvoir est visible chez bon El-Hamrouni, le fait que les isla-
nombre d’observateurs tunisiens. mistes se contentent de participer
Les islamistes tunisiens se sont au Parlement, parce qu’ils prennent
libérés, à la faveur de ce qu’ils en compte la situation actuelle de
considèrent comme “intifadha”. Ils la Tunisie. Ils ne visent pas tout le
affichent leurs signes distinctifs, se pouvoir actuellement, mais préfè-
permettent de diffuser, à haute voix rent une participation limitée. Pour
les versets du Coran et se faufilent rappel, le mouvement islamiste
discrètement parmi les manifes- était arrivé second, derrière le RCD
tants, sans pour autant faire des de Ben Ali, aux élections législa-
démonstrations de force pouvant Ghennouchi accueilli hier tives de 1989, malgré les soupçons

AFP
par ses sympathisants.
faire retourner l’opinion publique de fraude qui avaient pesé sur le
contre eux, en cette période cru- accusé les laïcs et certains médias tion Al-Qaïda, ni Ahmadinedjad, nous le mouvement prendra part aux déroulement des élections. Le
ciale de l’histoire de la Tunisie. occidentaux de donner une fausse respecterons le choix des urnes au élections législatives. Pour lui, “le mouvement a été interdit, ses lea-
Selon Raouda Laabed, “l’arrivée image des islamistes, estimant que moment du scrutin.” Pour sa part, l’ex- mouvement ne compte pas diriger le pays. ders emprisonnés, au lendemain de
au pouvoir des islamistes en Tunisie va “des journaux et des chaînes de télévision pert dans les mouvements isla- Il veut participer avec d’autres forces du ces élections.
nuire au pays, notamment à la situation en Europe et en Amérique tentent de faire mistes, Salah Eddine El-Gourchi, pays”. Cependant, El-Djaziri met en A. B.
de la femme qui risque de voir ses droits peur aux gens en leur disant que les isla- estime que “le mouvement Ennahda en

L’ÉDITO
remis en cause”. Mais cet avis n’est mistes étaient de retour. Ces médias trou- Tunisie, a été le mouvement qui a le plus
pas partagé par Hamed El-Djebali, vent des soutiens en Tunisie de la part de subi l’oppression parmi tous les mouve-
l’un des principaux leaders du ceux qui haïssent la religion”. Et ments d’opposition sous le règne de Ben
mouvement Ennahda, interdit d’ajouter : “Nous ne sommes pas le Ali”, avant d’ajouter : “Les adeptes
durant le règne de Ben Ali, qui a mouvement des talibans, ni l’organisa- d’Ennahda sont plus nombreux que les PAR MOUNIR B.
militants des partis d’opposition laïcs”,
affirmant que le mouvement aura
ACCUEILLI PAR DES MILLIERS DE MILITANTS un rôle plus important dans les
prochains mois. Le frère de Harvard
●● Le leader d’Ennahda est arrivé à l’aéroport de Tunis Carthage aux
alentours de 14h. Accueilli tel un messie par des milliers de militants Mais, pour le moment, le mou- hennouchi qui revient dans la liesse à Tunis, les
et sympathisants, qui ont transformé l’aéroport en un véritable stade. vement islamiste ne va pas présen-
ter de candidat pour l’élection pré-
G Frères musulmans égyptiens qui rejettent la nomina-
tion d’Omar Suleïmane, le Hamas palestinien qui jubile
La route menant vers l’aérogare a été complètement bouclée par les
milliers de voitures. À sa sortie, des youyous, ponctués par des “Allah sidentielle, selon Hocine El-Djaziri, face à la contestation en Jordanie… dans le chaos qui
ou akbar” fusaient de partout. Certains militants s’adressaient aux étrangle le monde arabe, les islamistes ne sont jamais
le porte-parole du mouvement, à la loin en épousant la vague populaire de la contestation.
militaires en leur disant : “Ne craignez rien, aujourd'hui, tout le monde veille du retour de Rached La démocratie est en marche. Mais quelle couleur va-
est libre, celle qui veut mettre le hidjab pourra le faire, celui qui veut Ghennouchi, le leader embléma- t-elle prendre ? Indéniablement le vert. Celle d’une isla-
laisser pousser sa barbe pourra le faire.” Un cortège immense s’est misation forcenée des sociétés arabes qui se croient être
mis en branle pour accompagner le leader islamiste vers sa demeure. tique du mouvement, exilé à
prémunies contre le fléau du fondamentalisme. Certains
A. B. Londres. Cependant, le porte- crient à l’épouvantail islamiste et sont convaincus que la
parole du mouvement affirme que menace est exagérée. Que les élites arabes démocrates
le pensent, c’est à demi-mal. Mais qu’Obama enfourche
FRÈRES MUSULMANS EN ÉGYPTE Certains crient à cette thèse avec la naïveté d’un boy-scout. C’est problé-
matique.
l’épouvantail L’administration Obama, qui s’est empressée d’ac-

La stratégie de l’assiégeant islamiste et sont


convaincus que
compagner le mouvement populaire en Tunisie après
avoir fait pression sur l’armée tunisienne pour “dégager”
Ben Ali, est beaucoup plus gênée sur le cas égyptien. Et
eux responsables des Frères musulmans et un ment populaire que du bout des lèvres, c’est-à-dire pour cause. Voilà le “pivot” de leur politique au Moyen-
D nombre indéterminé de leurs membres ont été juste assez pour avoir bonne conscience et rester un
la menace est
exagérée. Que les
Orient qui est secoué par une crise majeure qui risque, à
terme, de mettre leurs intérêts stratégiques dans la région
arrêtés la nuit de jeudi à vendredi au Caire. La confré- tant soit peu en conformité avec les valeurs qu’ils en danger et faire sauter un État-tampon dont Israël a
rie, qui a pourtant maillé la société égyptienne, n’a pas revendiquent. Ce n’est pas la première fois dans le élites arabes vitalement besoin.
été à l’origine du soulèvement de mardi, qui deman- monde musulman que les fondamentalistes adoptent Obama et Clinton multiplient les déclarations contra-
dait le départ de Moubarak et qui ne cesse de gagner cette stratégie et qu’elle leur réussit. Les Frères musul- démocrates le dictoires. Un coup, c’est le soutien discret au régime
Moubarak, un autre, à la population. L’arbitrage est déli-
en ampleur. Mieux : les Frères musulmans sont restés mans savent que la chute du régime et l’avènement de pensent, c’est à cat. On accepte la solution de transition qu’est Omar
à la fois prudents et discrets le long des émeutes san- la démocratie joueraient en leur faveur, car ils consti- Suleïmane mais la rue égyptienne n’en démord pas.
glantes. Les arrestations opérées dans leurs rangs tuent la seule force politique d’opposition réellement
demi-mal. Comme hier à Tunis, au Caire, on veut le démantèlement
l’ont été à titre préventif, ces derniers ayant décidé de organisée et puissante. Des élections libres en Égypte Mais qu’Obama d’un système avec cette lancinante question : qui viendra
après ?
renforcer les manifestations dès vendredi, dans un but seraient presque, à coup sûr, remportées par eux. enfourche cette Dans ce jeu, les islamistes sont en embuscade. Ils ont
évident de récupération. Le fait est que jusqu’à ce jour, En 1987 déjà, la confrérie fut le moteur de l’Alliance eu l’intelligence “scientifique” de ne pas se mettre en
malgré “la journée de la colère” de vendredi pourtant pro- islamique qui remporta 60 sièges au Parlement, malgré thèse avec la avant. Ghennouchi évoque le “modèle turc” pour la
Tunisie pour rassurer les Occidentaux sensibles qu’il
pice à une démonstration de force de sa part, la la fraude à grande échelle en faveur des candidats du naïveté d’un n’est pas un second Khomeïny. En oubliant que la laïcité
confrérie ne s’est que peu ou pas illustrée sur le ter- pouvoir. Dans les organisations sociales et profession-
rain. Si l’on excepte son appel de samedi à “une passa- nelles, la donnée est tout autre et les Frères musul-
boy-scout. C’est est un mot vidé de son sens dans les pays arabes par ces
mêmes islamistes. En Égypte, les Frères musulmans ont
tion pacifique du pouvoir”, lequel a fait écho à la déclara- mans sont très présents, voire omnipotents. Ainsi, en problématique. réussi à se fondre dans la société au point de s’y
confondre. Le slogan des militants fraîchement rasés
tion de la diplomatie iranienne demandant au pouvoir mars 2005 par exemple, ils ont conquis 15 sièges sur dans les rues du Caire est simple : “Vous voyez un Frère
égyptien de satisfaire les “revendications légitimes” de la les 24 que comptait le syndicat des avocats. Mais cela, musulman dans la rue ?”
“nation musulmane”, l’organisation islamiste est quasi le régime et son armée le savent, de même que les Effectivement, l’islamiste a su se rendre invisible.
absente en tant que telle et elle semble avoir opté alliés occidentaux. C’est pourquoi, même si le raïs Dans les quartiers populaires, les salons, les universités
ou la rue, la salafia a pris les habits neufs du démocrate
pour la stratégie de l’assiégeant. Il s’agirait de se devait tomber, même si le régime devait consentir et lui a emprunté sa technologie pour la substituer à la
mettre autant que faire se peut hors de portée des quelques concessions et opérer quelques ouvertures, modernité. La mosquée est devenue un lieu suspect
coups de l’adversaire et attendre qu’il s’affaiblisse il est peu probable que les décideurs égyptiens aillent d’abord pour le militant islamiste qui sait qu’on l’y trouve-
pour cueillir le fruit mûr. C’est pourquoi cette discré- jusqu’à concéder un système démocratique, qui signi- ra. L’islamiste a un projet de société dans lequel la démo-
cratie est absente sauf si elle est à son service.
tion relative inquiète davantage qu’elle ne rassure. Les fierait des élections libres et, a fortiori, une victoire L’angélisme de Washington risque de se rendre compte
puissances occidentales, en particulier, ont de très des fondamentalistes. trop tard. Comme d’habitude.
grandes appréhensions et ne soutiennent le soulève- M. A. BOUMENDIL M. B.
4 Lundi
31 janvier 2011 REPORTAGE LIBERTE

TUNISIE

À SIDI-BOUZID,
AVEC LA FAMILLE BOUAZIZI d’affaires, établie aux Émirats arabes unis,
Le 17 décembre, à originaire de Sidi-Bouzid, remet discrètement
à la maman, une somme d’argent, en s’éclip-
Sidi-Bouzid, une ville sant aussitôt, sans un mot. Lui succèdent
pauvre et oubliée du aussitôt, les responsables du Comité de
résistance populaire qui se sont constitués
centre de la Tunisie, un au début du mois de janvier. Filel Yahyaoui,
son fondateur, en définit les grandes lignes.
marchand de fruits et “Le martyr de Mohammed ne doit pas rester sans
légumes de 26 ans, lendemain. Nous entretenons son souvenir pour
transformer notre région. Notre objectif est de mobi-
Mohammed Bouazizi qui liser les dirigeants de demain sur l’avenir de cette
partie oubliée de la Tunisie. Ici, les paysans doivent
vient de se faire saisir la faire des kilomètres pour trouver un puits où faire
boire leurs bêtes. Il faut que ça change. La mort de
marchandise qu’il vendait Mohammed nous aidera à développer notre région”.
illégalement, s’immole par Le comité met sur pied un grand concert. La
recette reviendra entièrement à la famille. De
le feu, devant le siège du passage dans la maison, devenue un haut
lieu de pèlerinage, Hakim Boukari, ensei-
gouvernement régional. gnant au collège de la ville, voit en Bouazizi
Un geste de désespoir qui l’équivalent “d’un Ghandi tunisien”.
En milieu d’après-midi, Rachida Nasri et
enflamme la Tunisie et sa fille Rahma, 21 ans, qui ont effectué en
bus les 180 km qui sépare Kef, leur ville de
entraîne la chute du Sidi-Bouzid, viennent implorer la maman du
régime Ben Ali. Histoire Le martyr Mohammed
martyr pour qu’elle fasse libérer Walid, le fils
aîné, emprisonné depuis un an par la police.
d’un anonyme devenu

D. R.
Bouazizi symbole de la
révolution tunisienne.
Plus tard, c’est une société informatique qui
installe gratuitement un réseau Internet.
une icône, qui incarne que tout a commencé chez nous”, soupire avec Tunisie tout entière. Le vendredi 14 janvier, Aussitôt Leïla, Samia et Basma se connec-
fierté Henni Assouna, un garagiste de 46 ans, sous la pression populaire Ben Ali doit tent sur les nombreux sites qui parlent de
aujourd’hui la liberté et la qui n’en revient toujours pas. “Ben Ali nous démissionner et se réfugier en Arabie leur frère. Le téléphone retentit : un riche
dignité de tout un peuple. détestait. Même dans les bulletins de météo de la
télévision, Sidi-Bouzid n’était jamais citée. Quelle
Saoudite avec son épouse Leïla. C’est la fin
de 23 ans de dictature.
émirati de Dubaï propose 20 000 dollars pour
racheter la charrette, où Mohammed vendait
revanche ! Depuis quelques semaines, on parle de Ce samedi 22 janvier, devant le portail de ses fruits. La famille refuse.
Par : nous, non seulement à Tunis et dans les grandes la maison, plus d’un mois après le drame, À Sidi-Bouzid, c’est l’ébullition. Sur la
LUC BALBONT villes du pays, mais dans le monde entier.” Henni Samia Bouazizi, la demi-sœur du martyr, place principale, un portrait géant du jeune
Assouna pianote sur le clavier de son por- hijab noir sur la tête confie : “Mohammed était martyr orne la façade de la poste. Jour et
table, clique sur la date du 17 décembre le seul qui travaillait dans la famille. Avec les 10 nuit, sans se soucier du couvre-feu qui
idi-Bouzid, une ville perdue du 2010 et raconte : “Dès les premières manifesta- dinars qu’il gagnait par jour (5 euros), il nous fai-

S
tombe à 20 heures, hommes et femmes de la
centre de la Tunisie, oubliée du tions devant la wilaya, j’ai pris des photos avec mon sait tous vivre. Nous sommes cinq enfants. Ziad mon ville se relaient devant une tente de toile où
pouvoir, méprisée des puis- petit frère a 8 ans. Ma sœur aînée Leïla, 24 ans, a le Comité de résistance populaire tient sa
sants… Oubliée jusqu’à ce ven- À Sidi-Bouzid, c’est beau être diplômée en informatique, elle n’a pas permanence. La place du 7-Novembre-1987
dredi 17 décembre 2010. trouvé d’employeur. Mohammed a dû arrêter le lycée (date de prise du pouvoir par Ben Ali) a été
Un jour de prière, où à deux l’ébullition. Sur la place avant de passer le bac, pour nous aider financière- rebaptisée place Bouazizi. Sur la table, Ryad
pas de la mosquée, devant le principale, un portrait géant ment. Je vais devoir moi aussi stopper mes études Laïfi, un calligraphe local, dessine à la
siège du gouvernorat de la municipalité, un pour subvenir aux besoins des miens.” demande sur des bouts de carton blanc des
jeune homme, ivre de désespoir, s’immole du jeune martyr orne la À 10 ans déjà, tout en allant à l’école, slogans à la gloire de la Révolution et de son
par le feu. façade de la poste. Jour et Mohammed multipliait les petits boulots héros. Le centre-ville s’est transformé en une
Mohammed Bouazizi n’est pourtant pas pour soutenir sa mère. Veuve, dès 1987, de immense tribune politique. Les habitants se
un révolutionnaire. Il n’est affilié à aucun nuit, sans se soucier du Taïeb, son premier mari, un maçon qui tra- lâchent, s’expriment, échangent. “Bouazizi
parti. Il ne fait pas de politique. Aux dires de couvre-feu qui tombe à 20 vaillait en Libye, Manoubia se repose sur son nous a redonné la parole”, affirme Dali Mohamed
ses sœurs, de ses cousins, de ses voisins, fils. Plus d’un an après le décès du père de
c’est un jeune homme tranquille, sans histoi- heures, hommes et femmes Mohammed, elle épouse en seconde noce, Depuis la mort de
re, dont l’obsession première est de faire de la ville se relaient devant son beau-frère Amar, l’oncle de Mohammed.
Mohammed et la chute de
vivre ses six frères et sœurs, sa mère Cinq enfant naissent de cette union. Trois
Manoubia et son beau-père Omar, chômeur, une tente de toile où le filles, Leïla, Samia et Basma (24 ans, 19 ans Ben Ali, la petite maison des
comme près de 30% des 40 000 habitants de Comité de résistance et 16 ans) et deux garçons Karim, 14 ans et
Bouazizi, située à 10 minutes
la commune. Ziad, 8 ans.
Pour entretenir le foyer, deux adultes et populaire tient sa “Personne n’aurait pu s’imaginer que du centre-ville, dans une rue
six enfants (Salem, le fils aîné, 30 ans, marié permanence. La place du 7- Mohammed, discret et invisible, allait devenir ce
poussiéreuse en terre battue,
a quitté la maison), Mohammed vend illéga- héros qui ferait chuter 23 ans de dictature, et
lement des fruits et des légumes à la sauvet- Novembre-1987 (date de enflammerait les pays voisins”, s’étonne Asma, ne désemplit pas.
te, dans une charrette qu’il a transformée en prise du pouvoir par Ben Ali) 25 ans, une voisine de la famille… De son
étal. Or, ce 17 décembre 2010, la police loca- côté, Manoubia, la mère assure que son fils Chafaï, un chauffeur qui se loue à la journée,
le lui saisit sa marchandise. En dix minutes, a été rebaptisée place ne lui a jamais causé le moindre ennui. pour gagner sa vie. “Personne ne pourra plus
le garçon perd son gagne-pain. Une véritable Bouazizi. “Gamin, il adorait le football. Mais je lui interdisais nous arrêter”, ajoute le journalier.
catastrophe pour lui. Pour récupérer sa mar- d’y jouer, car je craignais qu’il oublie, néglige l’éco- Chaque jour à 18 heures, Mourad un
chandise, Mohammed se rend au poste de téléphone, en faisant semblant d’appeler ma femme. le. Ce furent nos uniques disputes”. Mohammed fonctionnaire retraité, s’éclipse pour prendre
police, s’explique, tente de convaincre les J’étais terrorisé, car si la police avait découvert ce que aimait l’école et son regret était de l’avoir le chemin du cimetière où est enterré
fonctionnaires. Peine perdue. Non seulement je faisais, j’allais directement en prison.” Miracle quittée prématurément par nécessité. Ziad, Momammed. Mourad a besoin de se
l’autorité ne l’écoute pas, mais on rit de lui, des nouvelles technologies au service de la le petit dernier, qui adorait son grand frère, recueillir dans ce champ de tombes à l’iden-
on l’insulte. Pire, les sbires du pouvoir le démocratie. raconte que ce dernier surveillait très sérieu- tique, ouvert à tous vents, qui s’étend entre
frappent. Une femme finit par le gifler. C’en En rentrant chez lui, le garagiste envoie sement sa scolarité. “Si je travaille, c’est pour l’école primaire de Sidi-Salah et la localité de
est trop. Humilié, Mohammed court acheter ses clichés sur d’autres sites. L’information que tu puisses étudier”, me répétait-il tout le Sidi-Bannour, le village natal de la famille
un produit inflammable, revient devant le fait tache d’huile. Ce jour-là, l’avocat bouzi- temps. Bouazizi, à 16 km de Sidi-Bouzid. La pierre
siège du gouverneur, et fou de honte, s’im- dien, Salhi Dhaer prend lui aussi des photos Depuis la mort de Mohammed et la chute où repose le jeune sacrifié est recouverte du
mole par le feu. Emmené d’urgence à l’hôpi- qu’il expédie aussitôt aux agences de presse de Ben Ali, la petite maison des Bouazizi, drapeau tunisien.
tal, il meurt le 4 janvier 2011. étrangères et aux grandes chaînes de télévi- située à 10 minutes du centre-ville, dans une Dans les deux petites cavités, creusées
Tout aurait pu tomber dans l’oubli. Tant sion : France 24, Euronews et Al-Jazeera. rue poussiéreuse en terre battue, ne désem- sur le monument funéraire, Mourad verse
de crimes du régime sanguinaire de Ben Ali, “Mon bureau est situé en face du lieu où Mohammed plit pas. Un continuel va-et-vient. Outre la de l’eau. “Une coutume locale afin que les
au pouvoir depuis 1987, sont restés impunis Bouazizi s’est immolé, raconte le juriste. Quand j’ai presse internationale qui défile dans le petit oiseaux porteurs de paix, viennent s’abreuver”,
en Tunisie. Mais cette fois, les Bouzidiens entendu les cris de la foule, je suis descendu. J’ai vu trois pièces, meublé sommairement, des voi- explique l’homme, ému. “Certes en mourant,
réagissent. Le lendemain et les jours sui- le garçon recroquevillé sur lui-même, la peau toute sins, des sympathisants, des inconnus vien- Mohammed a redonné vie et espoir à toute cette
vants, ils manifestent ouvertement. La police noire. Son sacrifice a été le détonateur. Sans lui, rien nent rendre hommage à la maman. Un pas- région méprisée, mais le danger serait de régionali-
réprime. Mais la révolte tient et gagne les n’aurait été possible. Il a libéré notre parole.” Le 4 sage ininterrompu de visiteurs qui attendent ser sa mort. Son histoire dépasse aujourd’hui Sidi-
villes voisines. D’autres jeunes tombent. Six janvier, Mohammed Bouazizi décède au leur tour dans la cour, encombrée d’objets Bouzid. Elle appartient à la Tunisie entière mais
morts à Regueb, plus d’une vingtaine à centre de traumatologie de Ben Arous, divers et de linge qui sèche sur une corde de également à tous les peuples arabes, avides de justi-
Kesserine. Parties du centre du pays, les près de Tunis, où il a été admis. Sa mort chanvre. ce et de dignité”.
émeutes se propagent à tout le pays. “Et dire décuple la colère des Tunisiens et embrase la Cet après-midi, Zahra Jilali, une femme L. B.
LE
Lundi
LIBERTE 31 janvier 2011 5

ELLE AURA LIEU DU 29 AU 30 MARS ESPIONNER, À DÉFAUT D’INTERDIRE


e
8 édition de Paris La dernière bataille
Halal Expo
RADAR de Ben Ali avec les
internautes tunisiens

DE
L I B E RT E radar@liberte-algerie.com
Page animée par Hamid Saïdani

KHAÏMA ARABE DE L’AGRICULTURE


ET DE L’AGROALIMENTAIRE
Le salon aura
●● La 8e édition de Paris Devenu le salon incontour-
lieu en février
Halal Expo aura lieu, selon
les initiateurs de la ren-
nable et de référence pour
tous les professionnels de la
à Biskra
contre, du 29 au 30 mars distribution des produits et
prochain dans la capitale services halal en Europe, ●● Le responsable de la terdire le site pendant
française, avec “la volonté de Paris Halal Expo participe au quelques jours, a dû y
sécurité de facebook, Joe
participer au débat sur la clarifi- débat sur la transparence de renoncer. Devant les pro-
Sullivan, a détaillé le com-
cation de l’offre halal sur les l’étiquetage et la clarifica- testations de la jeunesse,
bat que ses équipes ont
marchés français et européen”. tion des certifications halal. censurer facebook à ce
mené contre la tentative
des autorités tunisiennes moment critique était déli-
LIVRE, SHEKEL OU DOLLAR ? de récupérer l’ensemble cat. À défaut de le neutrali-
des mots de passe des utili- ser, les autorités tuni-
L’AUTORITÉ PALESTINIENNE sateurs du réseau social en siennes ont alors tenté d’en

VA AVOIR SA PROPRE MONNAIE Tunisie, dans les jours qui


ont précédé la chute de
tirer profit. Le 5 janvier, il
devient clair que c’est l’en-
●● L’Autorité palestinienne, en collaboration avec des experts Ben Ali. Déjà, dès juillet semble des mots de passe
européens, va lancer sa propre monnaie nationale, selon le site des utilisateurs tunisiens
2010, le désormais célèbre
d’information économique,Econostrum. “Le système monétaire
palestinien va passer du shekel à une monnaie nationale blogueur Slim Amamou que l’on tente de capturer.
pendant l'année 2011 : la livre palestinienne”, explique le (alias Slim404 sur Twitter), Pour riposter, facebook
gouverneur de l’Autorité monétaire palestinienne, Jihad Al-
Wazir. Selon Jihad Al-Wazir, “la dollarisation est aussi une ●● La 1re édition de la d’obtenir à cet effet l’autori- maintenant secrétaire d’É- adopte alors une stratégie
possibilité. D'un point de vue purement économique, compte sation de la wilaya pour la tat du gouvernement de de protection à deux
tenu de la structure des échanges, le rattachement au shekel
Khaïma arabe de l’agricultu-
tenue de la manifestation, transition (après un passa- niveaux, technique et
serait le choix le plus évident, mais c’est une question re et des industries agroali-
de politique”. Plus de 75% des échanges palestiniens se font tablent sur la réussite de ge par la case prison), avait humain, qu’il appliquera à
mentaires qui devait se tenir
avec Israël, et la monnaie utilisée jusqu'à présent est le shekel.
l’événement afin d’effacer la détaillé, dans un billet de l’ensemble du territoire
Cependant, les experts qui travaillent depuis Bruxelles sur à El-Oued, en décembre
le sujet ont mis en garde les autorités palestiniennes, la livre déception née du refus des blog, comment un mysté- tunisien à compter du 10
dernier, se déroulera finale-
palestinienne n'est pas la seule option, le système financier autorités locales de la ville rieux organisme tentait de janvier. La guerre entre l’ATI
ment dans la capitale des
palestinien doit être suffisamment solide pour pouvoir mainte- récupérer les mots de et facebook aurait pu durer
nir sa propre monnaie. Zibans, Biskra, qui a offert des Mille coupoles d’ac-
cueillir un événement pure- passe des utilisateurs tuni- longtemps, mais dès le 13
son hospitalité légendaire
ISMAS ment économique d’enver- siens de gmail, le service de janvier, dans un discours
pour accueillir l’événement.
gure. Parrainé par le ministre messagerie de Google. Le historique, Zine El Abidine
Cette manifestation écono-
Les étudiants mique se déroulera du 20 au
24 février prochain, précisé-
de l’Agriculture et du
Développement rural, ce
gouvernement, qui avait
tenté précédemment d’in-
Ben Ali annonce la fin de la
censure sur Internet.

réclament ment au centre commercial


El-Khir de la ville. Les orga-
salon a été placé sous le
slogan : “Tous pour la sécurité UNION ARABE POUR
le système LMD nisateurs, qui viennent alimentaire”. LES CONSOMMATEURS
●● Les étudiants de
l'Institut supérieur des
appliquées (DEUA) que
délivre l'institut. Ce diplôme
LUTTE CONTRE LE CANCER Le 13e congrès
métiers des arts du
spectacle et de l'audiovisuel
“n'est pas reconnu par les
universités algériennes et Le projet Dar Es-Sabr à Oran
●● Le 13e congrès de
(Ismas) appellent à
l'instauration du système
étrangères pour l'inscription en
postgraduation”, soulignent- de Sétif relancé l'Union arabe des consom-
une “opportunité pour l'échange
d'expérience et de savoir-faire”, a
ils. Ils revendiquent ainsi ●● La construction de Dar Es-Sabr, un foyer destiné à mateurs (UAC) sera organisé précisé M. Zaki Hariz, lors
LMD (Licence-Mastère-
l'application du système accueillir les malades atteints de cancer et leurs familles a en décembre prochain à d'une séance de travail
Doctorat) dans le cursus de été relancée pour atteindre aujourd’hui un taux d’avancement tenue à la Chambre de com-
LMD pour les promotions à Oran sous le thème géné-
formation qui leur permettra de 54%, apprend-on des responsables du projet. Le Pr
rique : “Comment construire merce et d'industrie de
venir et une équivalence du Mokhtar Hamdi-Chérif, président de l’association Nour, a sou-
d'accéder à la une culture de consommation l'Oranie (CCIO). Il a rappelé
DEUA qui permette l'accès ligné que la réception de ce projet, dont le gros œuvre est
postgraduation. En grève “entièrement achevé”, est prévue pour fin 2011, “à condition saine”, a annoncé le prési- que les précédentes édi-
en postgraduation pour les
depuis le 20 janvier, la que les dons et aides continuent de parvenir sur un rythme dent de l'Association de tions ont permis aux partici-
promotions actuelles. Les aussi soutenu”. La construction de ce centre, initiée par cette
centaine d'étudiants étudiants se disent association d’aide aux cancéreux dans la zone d’El-Bez protection et de conseil des pants de consolider leur for-
rassemblés samedi matin à déterminés à poursuivre le (ouest de Sétif), avait connu d’importants ralentissements consommateurs (APCCO). mation dans divers
la maison de la presse faute de financements suffisants. Les travaux de Dar Es-Sabr Cette rencontre, qui regrou- domaines tels que “la lutte
mouvement de grève jusqu'à
avaient été lancés à la fin de l’année 2007 grâce à des dona-
Tahar-Djaout (Alger), exigent l’obtention de réponses pera les organisations contre la fraude et la contrefa-
teurs et des bienfaiteurs, dont l’ancien footballeur et entraî-
la “revalorisation” du diplôme positives de la part de la neur Abdelhamid Kermali qui y a consacré tous les fonds arabes de protection du çon” et “les droits et obligations
d'études universitaires tutelle. provenant de son jubilé. consommateur, constitue du malade”.
6 Lundi
31 janvier 2011 L’ACTUALITÉ EN QUESTION LIBERTE

CELA S’EST PASSÉ À LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA BDL À STAOUÉLI

Un agent de sécurité a tenté


de s’immoler avec sa fille
Le geste désespéré de cet agent de sécurité est un acte de protestation, contre l’administration,
qui lui a refusé une aide pour soigner sa fille handicapée.
n agent de sécurité répondant BACHATARZI ARESLANE : “LA BDL
U aux initiales de L. M a tenté CE N’EST PAS UNE USINE”
De son côté, M. Bachatarzi
hier matin, aux environs de 8h, de
mettre fin à sa vie ainsi qu’à celle Areslane, président-directeur géné-
de sa fille, handicapée moteur, ral de la BDL, a tenu à donner
devant l’entrée réservée aux quelques précisions rejetant en
employés de la direction. Les bloque les accusations des tra-
choses auraient pu tourner au vailleurs en grève. Il allait d’ailleurs
drame, n’était-ce l’intervention de recevoir une délégation composée
deux de ses collègues qui ont réus- de quelques travailleurs pour dis-
si à lui arracher le briquet, au cuter avec eux et tenter de trouver
moment où il s’apprêtait à en faire une solution. M. Bachatarzi s’est
jaillir la flamme. Ce geste désespé- dit étonné de la réaction de ses tra-
ré est un acte de protestation vailleurs, surtout que la direction
contre son licenciement après 18 ne lésine pas selon lui, sur les
ans de bons et loyaux services et le moyens pour améliorer les condi-
refus de la direction de l’assister tions de ses travailleurs. “Cet agent
dans la prise en charge de sa fille de sécurité qui a tenté de s’immoler est un
handicapée à 100%. Une situation cas que je connais parfaitement, il a été à
qui a jeté l’émoi sur l’ensemble des l’agence d’El-Achour avant d’être muté
travailleurs de la direction de la vers, je crois, celle de Draria. C’est quel-
BDL qui, par solidarité ont, de qu’un qui est déjà passé en conseil de dis-

Newpress
manière spontanée, décidé de s’or- cipline. Il y a une bonne partie des agents
ganiser et refuser de rejoindre leurs Le ras-le-bol a failli de sécurité qui sont sous contrat, il n’y a
bureaux. tourner au drame. pas que lui, et puis il y a ceux qui n’ont
Sur place, un mouvement de apporté de plus ; au contraire, sans seul mot d’ordre, le changement. “Celui qui veut nous taxer de perturba- pas régularisé leur situation vis-à-vis du
contestation s’est constitué, des que le P-DG ne le sache, l’action de Au niveau de la direction générale à teurs a tort. Nous, nous ne voulons pas Service national. Nous, nous voulons
banderoles placées sur les murs de protestation s’est bien élargies Staouéli, nous avons discuté avec faire de mal, ni à l’entreprise qui nous bien stabiliser le personnel et protéger
la BDL réclamaient le départ du P- pour toucher quasiment toutes les les employés qui en avaient gros nourrit depuis des années ni à la person- notre entreprise, et c’est ce que nous
DG Bachatarzi et du DGA agences de la Banque du dévelop- sur le cœur, réclamant tout bonne- ne. Ce que nous voulons, c’est de voir sommes en train de faire. Pour ce qui est
Messaouden. L’intervention du P- pement local d’Alger, par signe de ment le départ du P-DG Bachatarzi, notre situation professionnelle s’amélio- de la situation sociale des travailleurs, il
DG, après l’incident, en allant dis- solidarité. Toutes les agences se tout en tirant à boulets rouges sur rer. Il (le P-DG) gère cette banque d’une y a une commission sociale mise en place
cuter avec l’employé n’a rien sont mises en veilleuse avec un le syndicat de l’entreprise (UGTA). main de fer, c’est un dictateur, lui et son qui gère ce volet, ce n’est pas nous. Les
staff. Il a géré de manière catastrophique aides sont données, allez discuter avec les
TIZI OUZOU, MOSTAGANEM ET BATNA notre entreprise lui et son entourage, représentants des travailleurs qui sont en
même si je reconnais que son entourage train de s’organiser, il n’y a pas de pro-
Trois nouvelles tentatives d’immolation est composé de gens comme nous, des tra-
vailleurs de la BDL, à l’image de son
blèmes particuliers. Cela dit, on ne doit
pas déstabiliser une banque qui a lancé
rois nouvelles tentatives d’immolation par le feu selon lequel, une promesse de régulariser son problè- secrétaire général. Y en a marre, c’est de nombreux projets et des partenariats
T viennent d’être enregistrées dans trois wilayas, à me a été donnée par le responsable de l’ADE à Tizi trop, voir des employés de la BDL qui avec des étrangers. Ce sont aussi 4 400
personnes qu’il faut gérer dans 149
savoir Tizi Ouzou, Mostaganem et Batna. Ainsi donc, la Ouzou. Par ailleurs, un jeune de 21 ans a tenté de tentent de s’immoler, ça c’est grave.
première tentative a été enregistrée, hier matin, vers mettre fin à ses jours en s’immolant par le feu, devant Percevoir des primes de 12 000 dinars, agences au niveau national. Pour revenir
8h30, au siège même de la direction de l’ADE de Tizi le lycée Mohamed-Khemisti, mitoyen au siège de la juste parce que vous dites d’accord mon- à l’agent qui a tenté de s’immoler, je l’ai
Ouzou. S. Hakimi, un jeune homme de 30 ans, wilaya de Mostaganem. Souffrant de brûlures au troi- sieur le directeur, c’est aberrant. Des gens rassuré personnellement, je lui ai deman-
employé de cette agence et originaire de Béni Douala, sième degré, la victime a aussitôt été évacuée vers les mutés ou traduits devant le conseil de dé de rentrer chez lui et de prendre du
s’est introduit dans le bureau du directeur général de urgences médicochirurgicales de Tigdit. Le mobile de discipline sans n’avoir rien fait, c’est de repos. Je lui ai promis d’accélérer l’étude
l’Algérienne des Eaux (ADE), où il tenta de s’immoler cet acte suicidaire ne semble pas en rapport avec un la “hogra” et il faut que ça cesse. Des tra- de son cas et d’en finir avec son problème.
par le feu avant d’être maîtrisé par des amis à lui et des quelconque besoin de logement ou d’emploi, dès lors vailleurs sous contrat depuis 15, 16 et Il n’est pas question de le licencier. La
agents de sécurité qui ont fini par le dissuader. “C’est que le jeune, originaire de la localité de Khadra, locali- 17 ans, c’est quoi ça, c’est interdit”. politique de la banque est celle de la pro-
mon dernier recours”, clame ce jeune désespéré. Reçu té située à quelque 70 km au nord-est de la ville de Pour revenir à l’incident d’aujour- motion. Je n’ai ramené personne de l’ex-
dans notre bureau, le concerné dira avoir “travaillé pen- Mostaganem, est issu d’une famille relativement nan- d’hui, il s’agit d’un agent de sécuri- térieur pour lui donner un poste de res-
dant cinq ans auprès de ce service, toujours en qualité d’agent tie. On croit savoir que le malheureux n’est pas parve- té en contrat depuis 17 ans avec un ponsabilité, tous sont de la BDL. Il y a
de l’hydraulique, alors que la loi stipule que, passé les 36 mois nu à “digérer” le refus au mariage que lui aurait opposé enfant handicapé, la direction même des directeurs d’agence avec un
de service, le travailleur sera systématiquement affecté comme sa bien-aimée, originaire de sa région, qui suit une for- menace à chaque fois de le licen- niveau de 3e AS, mais compte tenu de
agent de l’ADE”. mation d’enseignante au sein de l’établissement cier. leur expérience je les ai promus. Il y a des
Son recours à l’immolation est motivé après la devant lequel il a tenté de se mettre en évidence en Son salaire a été bloqué. Tout priorités à la banque, nous ne pouvons
décision de l’administration de l’affecter vers un autre mettant le feu à son corps. ça avec la complicité du syndicat. pas mettre n’importe qui dans n’importe
lieu de travail (Tala Alam), et ce, “sans le moindre motif”, À Batna, une nouvelle tentative d’immolation a été Le directeur a soudoyé tous les quel poste, ce n’est une usine”, dira le P-
indique-t-il. C’est une “forme de hogra”, considère S. H., enregistrée en ce début de semaine. Il s’agit d’un père syndicalistes, notamment à travers DG de la BDL. Pendant ce temps, le
qui tient à préciser que “cette mutation sans motif est arbi- de famille âgé d’une trentaine d’années qui a tenté de des promotions, vous imaginez- mouvement de protestation conti-
traire et entre dans l’intérêt d’un groupe”. Pour cela, il se faire brûler sous le regard de ses proches, dans son vous, “un syndicaliste promu directeur nue, au risque de pénaliser les
demande à ce qu’une commission d’enquête soit dili- domicile au quartier populaire de Bouaâkal, au chef- central, il ne peut contrarier le directeur clients, revenus hier les poches
gentée par la direction générale. lieu de wilaya. Il s’est aspergé d’essence avant que des général”, nous dira l’un des vides. Affaire à suivre.
“Je suis un cas parmi d’autres au niveau de cette agence. Je membres de sa famille n’interviennent pour le dissua- employés de la direction générale. CHÉRIF MEMMOUD
ne demande pas plus que mes droits, faute de quoi, pourquoi der. Ce jeune père de trois enfants se trouve en chô-
continuer à vivre ? Depuis la décision de ma mutation, il y a mage.
quatre mois, je ne dors plus”, ne cesse de répéter ce jeune, K. TIGHILT/M. O. T./F. LAMIA IL VOULAIT PLACER UNE BOMBE DANS LE RAPIDE
BLIDA-ALGER
PRISE EN CHARGE DES PRÉOCCUPATIONS DES JEUNES UN TERRORISTE ÉCOPE DE 10 ANS DE PRISON FERME
Plaidoyer pour une action commune ●● Le tribunal criminel près la cour de Blida vient de condamner un terroris-
te à dix ans de prison ferme pour avoir tenté de placer une bombe dans le
assistance pour les jeunes en climat de méfiance s’est installé connaissances au service des insti- rapide Blida-Alger. L’affaire remonte au début de l’année écoulée, quand A.
L’ difficulté et leur écoute sont entre les jeunes et l’administration. tutions de l’État qui s’intéressent M., 32 ans, voulant intégrer le groupe d’Abou Houtheïfa, un terroriste qui
activait sur les hauteurs de Chréa, a été remarqué par des agents de sécuri-
les premiers éléments pour une Le conférencier a estimé que la aux jeunes. M. Bergui a, également, té de la gare routière ; ce dernier se rendait souvent à la gare centrale de
prise en charge efficace. C’est ce situation actuelle dans laquelle se plaidé pour un travail commun Blida pour prendre des photos avec son téléphone portable. Arrêté et interro-
que pense le président de l’asso- débat la jeunesse et la montée de entre les mouvements associatifs gé par les agents de la brigade de recherche de la Gendarmerie nationale de
ciation Ouled Houma, violence sont l’affaire de tous. et les entreprises étatiques pour Blida, le terroriste avoue qu’il avait l’intention de rejoindre un groupe armé
Abderrahmane Bergui, lors d’un “C’est pour cela, que nous devons tous mieux cerner les besoins et activant dans la région. Pour cela, il avait demandé l’aide à un certain B. A.,
point de presse tenu, hier, au forum nous impliquer”, recommande-t-il. attentes de la jeunesse. 32 ans, qui serait en relation avec le groupe terroriste d’Abou Houtheïfa.
d’El Moudjahid, à Alger. “Aujourd’hui, “Laisser la jeunesse livrée à elle- Le conférencier a conclu en rap- Quelque temps plus tard, il rencontre ce dernier, qui lui propose de com-
c’est le coup de starter d’une série de même signifie qu’elle est la proie des per- pelant précisément que le constat mettre un attentat à la bombe contre le rapide Blida-Alger. Les enquêteurs
conférences qui seront tenues dans les dif- sonnes malveillantes et guettée par toutes est connu de tout le monde et qu’il gendarmes ont par la suite pu arrêter B. A., qui a nié tout ce que A. M. avait
raconté, et en dépit des communications téléphoniques prouvant qu’ils
férents quartiers de la capitale”, a-t-il les dérives”, a souligné M. Bergui. est temps d’assumer ses responsa- étaient en relation continue, il a bénéficié d’un non-lieu. Pour rappel, le repré-
annoncé. Le président a rappelé que son bilités et de prendre en charge les sentant du ministère public avait requis auparavant une peine de 20 ans de
L’hôte du forum a insisté sur association a une grande expérien- jeunes des quartiers, surtout ceux prison ferme contre chacun des deux accusés.
l’importance à donner plus de ce auprès des jeunes et que son qui sont en difficulté. K. FAWZI
considération aux jeunes, car un équipe est prête à mettre ses D. S.
LIBERTE L’ACTUALITÉ EN QUESTION Lundi
31 janvier 2011
7

MANIFESTATION DU 22 JANVIER, INTERDICTION DES MARCHES À ALGER


ET SORT DES DÉTENUS

Le RCD dénonce
les “mensonges d’État”
Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) a rendu public, hier, un communiqué dans lequel il revient
sur les faits ayant émaillé la manifestation du 22 janvier qu’il avait initiée ainsi que sur d’autres questions évoquées
par le ministre de l’Intérieur dans notre édition d’hier. Voici l’intégralité du communiqué.
“ ans un entretien accordé au journal bus, il aurait pu également apprécier le sont libérés. Des instructions sont toujours
D Liberté, le ministre de l’Intérieur, nombre de citoyens acquis à son clan et en cours dans de nombreuses villes
d’Algérie.
citant nominativement le RCD, s’est laissé celui qui le condamne. C’est la peur de la
aller à de nombreuses contrevérités qui marée humaine qui a poussé M. Ould 4- Le déni de réalité dans lequel
appellent les remarques suivantes. Kablia à appeler 20 000 policiers en ren- sombre le ministre de l’Intérieur atteste du
1- M. Daho Ould Kablia déclare : fort, provoquant ce qu’un diplomate a divorce politique, moral, et générationnel
“Quand le président du RCD dit lui-même appelé un acte de guerre et non une opéra- qui déstabilise le pouvoir algérien, à l’ins-
qu’il a échoué, je ne vois pas pourquoi il tion de maintien de l’ordre. tar des régimes semblables qui paniquent et
faudrait considérer qu’il a réussi”. Cela 3- M. Daho Ould Kablia ment égale- tombent les uns après les autres.
s’appelle un mensonge. M. Ould Kablia et ment quand il dit que le pouvoir a interdit Contrairement à ce dont essaie de se
le pouvoir qui l’emploie qui ont pu censurer toutes les marches dans la capitale. Même convaincre M. Ould Kablia, ce n’est pas
l’opposition devraient avoir la décence de ne s’il n’était pas ministre de l’Intérieur à seulement le RCD que le régime a en face
pas parler en son nom. l’époque, des organisations satellites ont de lui, mais tout le peuple algérien.
Le RCD a dit et répète que son initia- manifesté et s’expriment régulièrement à la M. Ould Kablia aura, une fois de plus,
tive est un succès qui a acculé le pouvoir à télévision avec la bénédiction et le finance- l’occasion de vérifier sa crédibilité face au
se démasquer devant l’opinion nationale et ment de l’État. À ce sujet, tout le monde se peuple algérien le 12 février.”
internationale au moment où un vent de rappelle des marches commanditées lors de Le RCD
liberté souffle sur le Sud. Nous disons et la sortie du chef de l’État de l’hôpital fran- Alger, le 30 janvier 2011
répétons aussi que le déploiement du 22 çais du Val-de-Grâce.
janvier d’un dispositif digne des méthodes En outre, M. Ould Kablia doit veiller à LOTS DE TERRAIN
du sinistre Massu sur la capitale algérien- donner un peu de cohérence à son propos :
ne est plus une réaction de panique qu’un il y a une dizaine de jours, il déplorait le DE HAOUCH ROUIBA
signe de puissance. fait que les partis n’aient pas demandé des ET LA CADAT
2- Les renseignements généraux de autorisations pour manifester pacifique-
LES BÉNÉFICIAIRES
Yahia/Liberté

M. Ould Kablia qui étaient sur la brèche ment ! Ce n’est d’ailleurs pas la première
depuis 15 jours savaient que la mobilisa- fois que le ministre de l’Intérieur voit sa
tion citoyenne allait acculer le pouvoir à un
Manifestation du RCD
mémoire défaillir : le 22 janvier, il déclarait
à 14h à l’APS que la police n’avait arrêté
METTENT LA PRESSION
rapport de force décisif pour le changement. le 22 janvier dernier. ●●“Les bénéficiaires de lots de terrain à
Il a été contraint et forcé de sortir son aucun manifestant. À 15h, il annonçait Haouch Rouiba et la Cadat, dont le problème
armada, préférant s’humilier à la face du avoir libéré 19 personnes interpellées ! dure depuis 1991, date d’attribution de ces par-
M. Daho Ould Kablia aurait eu toute versitaires de la capitale, Bab El-Oued, La celles, entendent mettre à profit la pression qui
monde, plutôt que de prendre le risque latitude de connaître le nombre de manifes- Casbah… S’il n’avait pas empêché les Mensonge également quand le ministre pèse actuellement sur l’administration pour
d’une déferlante populaire. tants s’il n’avait pas encerclé les cités uni- trains de rentrer sur Alger, détourné les de l’Intérieur prétend que tous les détenus demander au président de l’APC, Merzouk
Lakrouz, de leur délivrer les permis de construi-
re. Ce P/APC, qui reconnaît la légitimité de la
revendication, est, néanmoins, désarmé pour la
IL A PRÉSIDÉ LE CONSEIL FÉDÉRAL DE BÉJAÏA simple raison que la solution est entre les mains
du ministère de l’Intérieur.

Karim Tabbou n’exclut pas “Je suis pris entre le marteau et l’enclume”,
se plaint-il, en nous faisant état de menaces
dont il est l’objet ces derniers jours de la part
des attributaires qui pensent, à tort, que les clés

l’organisation d’une marche à Alger du problème sont entre ses mains. Ce qui est
faux, selon lui, en reconnaissant qu’au moment
de la campagne électorale, en novembre 2007,
il s’était bien engagé avec son équipe à prendre
our le responsable du FFS, la mise en œuvre des évènements. Il a fallu combien de temps pour se rendre ment et la démocratie) ? En réponse à cette ques-
P d’une telle initiative dépendra de l’adhésion de compte que les Arouch sont une organisation créée et tion, l’orateur dira : “Parce que le FFS pense que pour
quelqu’un qui veut parler au bon Dieu, il vaut mieux
en charge ce litige vieux de 20 ans déjà qu’il a
hérité de ses prédécesseurs. Un détour histo-
rique permettrait de cerner le problème et de
la population. agréée par le pouvoir. Mais les Arouch d’aujourd’hui se comprendre dans le même temps le ras-le-bol
“Nous sommes en train de préparer le programme d’ac- sont modernisés et plus développés. Ils sont devenus des s’adresser à celui-ci que de s’adresser à ses saints. des bénéficiaires… virtuels qui refusent les
tivités du parti. Nous avons donc pris la décision d’organi- mutants, car ils changent de couleur. Maintenant on a un Aujourd’hui, il y a deux démarches différentes : il y a ceux demi-solutions proposées. En 1991, l’APC de
l’époque, RND, avait distribué par délibération
ser des meetings à travers le territoire national et notam- autre type de Arouch, représentés par les Brerhi, Rahabi, qui pensent que la rue est le moyen de trouver une place quatre lotissements. Deux lotissements, celui
ment tenir un meeting important à Alger. Nous sommes à Ali Rachedi, Belaïd… Ces mutants ont subi une transfor- dans le pouvoir ; et il y a d’autres qui pensent que la rue mitoyen au lycée de Rouiba et celui d’El-Merdja
la première étape de notre action. Ces sorties de proximité mation dans un laboratoire quelconque. Ce n’est pas est un moyen pour faire partir le pouvoir.” ont été “libérés en violation de la loi”, estime M.
Lakrouz, selon qui le P/APC de l’époque avait
seront poursuivies par d’autres actions. Nous sommes aujourd’hui qu’on va rentrer dans leur harouala essiyas- Pour le premier secrétaire national du FFS, la délivré des permis de construire collectifs. Pour
sereins et responsables”, nous a déclaré le premier siya”, a-t-il asséné. classe politique algérienne est en décalage avec le les deux autres sites, c'est-à-dire haouch
secrétaire national du FFS, Karim Tabbou, à l’issue Interrogé sur l’objectif des actions arrêtées par peuple. “Nous avons une fausse opposition, une fausse Rouiba et la Cadat, soit 1 200 parcelles, c’est le
blocage à ce jour. Des rencontres entre les
du conseil fédéral de la wilaya de Béjaïa qu’il a pré- son parti, notre interlocuteur affirmera qu’“il est presse, un faux président, de fausses élections… C’est pour représentants des 1 200 bénéficiaires et le nou-
sidé hier à la Maison de jeunes d’Ouzellaguen. vraiment difficile de travailler dans cette situation de confu- cela que nous disons que l’allié stratégique et le plus fort vel exécutif, il y en a eu plusieurs depuis 2007.
Le n°2 du FFS n’exclut pas l’organisation d’une sion, mais nous allons expliquer aux citoyens ce qui s’est du FFS c’est la population, ce n’est ni Belaïd Abrika, ni Sans résultat. “Au moment où une solution se
dessinait au cours d’une de ces réunions, nous
manifestation d’envergure nationale à Alger. “Cela passé afin d’éviter toute manipulation comme ce fut déjà le Ali Rachedi, ni Saïd Sadi, ni le MDS, ni…” avons reçu un fax du wali délégué par lequel il
dépendra de l’adhésion de la population”, dira-t-il, avant cas par le passé. C’est-à-dire, c’est au nom des Algériens Ne pouvant pas déroger à son attitude hostile m’informait que la gestion de ce dossier n’était
d’ajouter : “Pour aller à Alger juste pour avoir des articles que des gens se sont permis d’aller rencontrer le gouverne- au RCD, le parti rival du FFS, Karim Tabbou atta- plus de mon ressort”, dit encore Lakrouz qui,
bien que dessaisi de ce dossier, avait fait l’inter-
dans la presse, ça ne nous intéresse pas.” ment pour finalement détourner le mouvement et en faire quera d’un ton acerbe la formation de Saïd Sadi. médiaire entre les représentants des bénéfi-
Fidèle à son discours au vitriol, Karim Tabbou un bénéfice personnel.” Pourquoi le FFS ne voulait pas “Quand un parti politique siégeant au Parlement deman- ciaires et le wali délégué. Ce dernier, lui-même,
n’épargnera personne lors d’un point de presse s’associer avec d’autres acteurs (partis politiques, de la dissolution de toutes les institutions élues, la logique n’est pas en mesure de trouver une solution,
puisque le dossier est pris en charge par le wali
qu’il nous a accordé au terme de cette réunion syndicats autonomes et autres personnalités des choses veut que ce parti se retire d’abord du Parle- d’Alger en personne. Début 2010, le problème
tenue à huis clos. “Nous sommes un peu gênés par cette nationales) qui se sont mobilisés autour de la ment”, a-t-il martelé. était en passe d’être réglé à travers une solution
capacité à devancer tout le monde dans la compréhension CNCD (Coordination nationale pour le change- KAMEL OUHNIA médiane qui convenait plus ou moins aux deux
parties, à savoir le semi-collectif. Une solution
qui fera long feu, puisque le wali délégué, sur
LIGUE DES DROITS DE L’HOMME À BÉJAÏA avis de sa tutelle, optera pour la formule du col-
lectif R+5. Ce que les bénéficiaires ont légitime-
ment refusé dans un courrier au wali d’Alger et

Société civile : pour quelle médiation ? au ministère de l’Intérieur. Janvier 2011, nouvel-
le réunion à la demande des bénéficiaires, en
présence du président d’APC. Sans résultat, le
a société civile et violence comme té civile, qui a présentement deux termes qui connaitront l’un et l’autre dans la sphère des superstructures wali délégué maintient la formule du LSP+ pro-
“ L forme d’expression. Pour quelle interprétations. Pour les uns, la une large diffusion. par Gramsci, la notion de société motionnel.
“Le 27 janvier, nous avons reçu 100 per-
médiation ?” est le thème débattu, société civile se définit par opposi- De cette évolution, deux versions civile semble se diluer, a poursuivi sonnes à qui nous avions, en présence du chef
hier, à la maison des droits de tion à l’État. Pour d’autres, la société nouvelles de la société civile pren- l’ancien coordinateur du Cnes à de cabinet du wali délégué, refait la même pro-
position”, explique encore le P/APC de Rouiba.
l’Homme de Béjaïa. Une rencontre, civile ne serait pas le simple envers nent naissance au XIXè siècle, a indi- Béjaïa, en une multitude de significa- Refus de leur part en exigeant cette fois-ci du
initiée par le bureau de Béjaïa de la de l’État mais au contraire “le lieu où qué M. Aïssat. L’une d’inspiration tions, sans qu’une logique quel- P/APC la délivrance des permis de construire
ligue des droits de l’Homme, tendan- le privé et le public s’interpénètrent”. Ces libérale (inspirée par les idées libé- conque semble relier entre eux les individuel. “C’est leur droit de demander leur dû,
mais de là à faire pression sur moi, à exiger de
ce Me Zehouane. Le débat, franc, a derniers récusent l’opposition mani- rales de Benjamin Constant), présen- divers usages de la notion. Et à trop moi de violer la loi pour délivrer les permis de
été vif par moment. Et pour cause ! chéenne entre l’État et la société te une société civile autonome. parler de société civile en des sens si construire, je ne pourrai le faire, car la loi régis-
La notion de société civile demeure, civile à l’État et pensent “qu’il y a de L’autre version, hégélienne puis divers — et même contradictoires —, sant le permis de construire est connue de tous
: pour l’obtenir, il faut un acte de propriété et un
comme l’a rappelé à juste titre, M. l’autorité, de l’institution, de la loi dans la marxiste, s’appuie sur les deux prin- on finit par ne plus savoir de quoi on registre publié. Ce qui n’était pas le cas”, déplo-
Kamel Aïssat, l’ancien coordinateur société civile elle-même”. Bien que la cipales caractéristiques de la société parle, a souligné M. Aïssat. Il ne re Merzouk Lakrouz, rappelant que la gestion du
local du Cnes et modérateur du naissance de la société civile remon- civile dégagée à la fin du XVIIIe siècle croyait pas si bien dire. On en a eu la portefeuille foncier, en vertu de la loi 90/25,
enlève toute prérogative dans ce sens au
débat, “une des notions les plus ambigües te à l’époque romaine, Hobbes : société économique et société parfaite illustration lors des débats P/APC. C’est pour cette raison qu’il appelle “à la
du débat politique actuel”. Avant de pas- (auteur du XVIIe) serait peut-être son conflictuelle. d’où les multiples recadrages et sérénité et à la sagesse de la population” en l’in-
ser la parole aux délégués, représen- inventeur. Il est en tout cas le pre- Séparée de l’État par Hegel et mises au point du responsable local vitant “à respecter les lois de la République” et,
surtout, “à s’adresser à ceux qui ont la préroga-
tant quelque 20 associations, M. mier à opposer la société civile à un Constant, identifiée à la société de la ligue, M. Saïd Salhi. tive de trouver une solution à ce problème”.
Aïssat a fait “l’histoire du mot” : socié- autre néologisme, “l’état de nature”, bourgeoise par Marx, puis réinsérée MOUSSA OUYOUGOUTE O. Z.
Lundi
8 31 janvier 2011 L’ACTUALITÉ EN QUESTION LIBERTE

UN OFFICIER DE LA PROTECTION CIVILE ÉLU EXPERT CONSEILLER


INTERNATIONAL DES CATASTROPHES

Vers la création d’une académie


internationale pour la formation
des cadres pompiers
Notre interlocuteur précise chargé du suivi. “On vise surtout au
Un haut officier de qu’un riche programme sera expo- renforcement de la coordination entre les
la Protection civile a sé en juin 2011, “il constitue en la pays par la mise en place des mécanismes
création d’une académie internationale efficaces d’intervention”, souligne-t-il.
été désigné comme des cadres de la Protection civile ainsi Le meilleur projet serait la créa-
expert conseiller, qu’une bibliothèque scientifique à
Genève”, et ce, en coordination avec
tion “des forces spéciales de la Protection
civile” et hôpitaux ambulants pour
chargé de la des organisations internationales à intervenir dans les catastrophes
l’image du Pnud, SDR et la Croix-
formation des cadres Rouge.
dans le monde comme les Casques
bleus de l’ONU. “Aucun pays ne peut
de la Protection Le programme vise aussi la faire face à une catastrophe seul.
création d’un réseau scientifique L’Algérie a été l’exemple dans ces cas par
civile et la gestion pour toutes les unités de la la rapidité et l’efficacité de l’intervention
des catastrophes, au Protection civile au niveau interna-
tional afin d’échanger les expé-
des unités de la Protection civile, de l’ar-
mée et les collectivités locales à l’exemple
sein de riences et les informations. du séisme de Boumerdès et les inonda-
Mieux encore, des projets sont
l’Organisation en cours pour réaliser le dévelop-
tions de Bab El-Oued”.
Par ailleurs, ayant été interrogé
internationale de la pement des pays africains, et les sur l’impact de cette nomination
actions de déminage des mines
Protection civile anti-personnelles au Pakistan, en
d’autant qu’elle constitue pour la
Protection civile “une reconnaissance
(OIPC), pour un Afghanistan et au Liban. “Ces projets internationale de ses efforts sur le ter-
sont subventionnés par la Chine et la
mandat Russie”.
rain”, Mohamed Mejkane, sous-
directeur des statistiques et de l’in-
de 4 années. La priorité pour le nouvel expert
conseiller est “le développement des
formation, précise que “d’abord c’est
un honneur pour l’Algérie et une fierté
l s’agit d’un premier Africain, structures de la Protection civile en
I Arabe et Algérien nommé dans pour l’institution de la Protection civile,
Zehani/Liberté

Afrique”. Une carte géographique


et, dans le futur, cela permettra une
ce poste de haute responsabilité. sur les catastrophes dans le monde
meilleure formation pour nos cadres à
Une décision soutenue par tous les Une première pour le corps entier sera élaborée pour relever
l’échelle internationale”.
pays membres de l’OIPC dont 30 de la Protection civile. les insuffisances ainsi que la mise
NEÏLA B.
pays membres permanents et 18 en place d’un centre opérationnel
autres observateurs. Ce poste a été sous-directeur de la formation pen- de l’équipe de la Protection civile
créé en 2006 suite aux recomman- dant 10 ans et inspecteur jusqu’à dépêchée par l’Algérie pour venir COMMUNIQUÉ DE WATANIYA
dations du conseil exécutif de 2010. Il était également membre en aide aux populations suite au TÉLÉCOM ALGÉRIE
l’OIPC. Quelques heures avant son élu du conseil exécutif de séisme du Mexique en 1985, chef
départ à Genève, le colonel El- l’Organisation internationale de la du détachement opérationnel lors NEDJMA DÉCERNE LES ÉTOILES AUX MEILLEURS
Protection civile avant qu’il ne des incendies qui ont secoué le sud
Ketrouci Belkacem nous a accordé
un entretien dans lequel il a exposé devienne expert conseiller désigné de la France en 2003. POINTS DE VENTE ET CODISTRIBUTEURS
sa feuille de route. Diplômé de l’É- par le secrétaire général de l’OIPC. Il a aussi fait partie de la déléga-
cole nationale de la Protection civi- Il a brillé par sa gestion des dif- tion qui s’est rendue en Iran suite
le en 1982, ce cadre a occupé plu- férentes interventions dans les au séisme de Bam en 2003 et au
sieurs postes de responsabilité au catastrophes nationales et interna- Maroc après le séisme de Hoceima
niveau de cette institution. Il était tionales. En effet, il était membre en 2004.

PERMIS DE CONDUIRE À POINTS


Le décret exécutif
chez le Premier ministre
Le nouveau texte de loi a été envoyé la veille de la décision
de surseoir au retrait du permis de conduire. Une décision entrée
D. R.

en vigueur depuis maintenant 10 jours.


inalisé par le ministère des Transports, le nouveau bientôt examiné en conseil des ministres et sera ●● Wataniya Télécom respectivement, une Kangoo et un
F décret exécutif portant permis de conduire à points envoyé aux deux chambres du Parlement pour le Algérie-Nedjma a organisé, le 27
janvier 2011, à l’hôtel Sheraton Club-
Renault Master.
À cette occasion, le directeur général
a officiellement été envoyé au Premier ministre, débattre et l’enrichir avant de l’adopter. Finalement, le
des-Pins, à Alger, la cérémonie de de Wataniya Télécom Algérie-Nedjma,
Ahmed Ouyahia, apprend-t-on de source sûre. “débat statistique” de l’APN n’aura servi qu’à faire jaillir la remise des cadeaux aux lauréats de M. Joseph Ged, a déclaré que “nous
Le texte, qui reprend par ailleurs les motifs du nou- lumière, à savoir que le ministère concerné n’a pas son grand challenge Noudjoum El- sommes conscients, à Nedjma, que
veau dispositif et qui décrit les modalités du passage d’autres choix que de reconnaître les limites de la pré- Wilayate, lancé en direction des points les points de vente et les
au mode d’emploi, comprend plusieurs chapitres inhé- cédente loi jugée par les conducteurs excessive et de vente (PDV) et codistributeurs des codistributeurs qui commercialisent
rents à son application, d’une part, et sa portée juri- dont les dispositions ont coûté des emplois aux pères 48 wilayas du 1er novembre 2010 au nos produits constituent notre force de
dique et socio-économique, d’autre part. Jugeant que de famille. Reste à savoir si les Algériens adopteront le 31 décembre 2010. frappe. Vous avez contribué grâce à
Les représentants des points de vente votre sérieux et à votre dévouement à
l’ordonnance N° 09-03 du 22 juillet 2009, modifiant et permis à points, cela relèvera, avant tout, de la néces- et codistributeurs gagnants venus de renforcer la place de Nedjma sur le
complétant la loi N° 01-14 du 19 août 2001, relative à sité de dispenser une formation de qualité dans les toutes les wilayas et régions d’Algérie marché national des
l’organisation, la sécurité et la police de la circulation auto-écoles, de la sensibilisation des associations qui étaient présents à cette cérémonie de télécommunications. Je vous remercie
routière, adoptée par le Parlement en 2009, très activent dans le domaine de la sécurité routière, mais remise de cadeaux. d’être les meilleurs ambassadeurs de
répressive, notamment la mesure sur le retrait immé- aussi de la formation d’une police spécialisée dans la Ils ont été sélectionnés parmi ceux l’entreprise, votre entreprise. Nous
diat pour un simple délit routier, le gouvernement a sécurité routière. ayant cumulé le plus grand nombre de sommes très fiers de vous compter au
points dans le rechargement sein de notre réseau de distribution et
pris en considération les dernières propositions issues Car, faudra-t-il le rappeler, l’échec de la précédente
électronique Storm et la vente des nous espérons, à l’avenir, renforcer ce
de la journée parlementaire sur la sécurité routière loi de juillet 2009 est principalement dû à l’excès de différentes offres Nedjma (Star Hala et partenariat. Félicitations aux heureux
récemment organisée à l’Assemblée populaire natio- zèle de certains agents qui verbalisent pour un “oui” ou Nedjma Plus), et ce, durant les deux gagnants de ce challenge.”
nale (APN). un “non” des conducteurs qui, au bout de l’histoire, ont mois de ce grand défi. Pour rappel, le challenge Noudjoum
Selon notre source, le nouveau texte de loi a été été reconnus “non coupables” au niveau des commis- De nombreux cadeaux prestigieux ont El-Wilayate s’inscrit dans le cadre de
envoyé la veille de la décision de surseoir au retrait du sions de daïra. été offerts aux 10 meilleurs PDV et la politique de rapprochement de
Ces notions, le gouvernement devra les prendre en aux meilleurs codistributeurs de Nedjma avec son réseau de vente et
permis de conduire par les services de sécurité. Une
chaque wilaya. En plus de son de distribution partout en Algérie.
décision entrée en vigueur depuis maintenant 10 jours compte avant de sévir. Avec le permis à points, la cadeau, le meilleur PDV par wilaya a Cette action répond également à la
et envoyée par le Premier ministère aux services chose se corsera pour le conducteur, certes, mais la été distingué du titre honorifique de volonté de Nedjma de dynamiser son
concernés. souplesse dans l’application des nouvelles disposi- Nedjm El-Wilaya. réseau de vente et de distribution et
Et si aucun délai de la décision d’annuler le retrait tions ne fera que gagner une autre bataille contre l’hé- Aussi, le meilleur PDV et le meilleur d’inciter ses partenaires à poursuivre
du permis n’a été fixé, précisant dans sa note “jusqu’à catombe routière. codistributeur de chaque région (Est, leurs efforts afin de satisfaire ses
nouvel ordre”, c’est parce que le nouveau décret sera FARID BELGACEM Centre, Ouest et Sud) se sont vu offrir, fidèles clients.
LIBERTE L’ACTUALITÉ EN QUESTION Lundi
31 janvier 2011
9

IL A PRÉSIDÉ HIER UN REGROUPEMENT NATIONAL DES CTC

Nourredine Moussa veut


un observatoire de la qualité
Le secteur de l’habitat se dote, depuis quelque temps, d’outils et de procédures réglementaires pour parfaire sa
politique dans la réalisation du fameux programme du million de logements inscrit dans le quinquennal 2010/2014.
e ministre de l’Habitat et de secondaires (CES) et les corps d’É- qualité bâtiment destiné aux opérateurs
L l’Urbanisme, qui a présidé hier tat techniques (CET), considérés dans le domaine du bâtiment, dans le
sens d’une motivation des compétences”.
le regroupement national des orga- comme valeur ajoutée pour cet
nismes de contrôle technique organisme. “Il a été prouvé que ces deux Il y a lieu de noter que le groupe
(CTC), est revenu encore une fois aspects peuvent constituer une source de CTC, qui compte cinq organismes à
sur le leitmotiv de la qualité. Et, en dangers et de non-qualité résultant du l’échelle nationale (Centre, Est,
toute objectivité, l’on ne peut que surplus de produits et matériaux douteux Ouest, Chlef et Sud), fête, cette
se réjouir de savoir que l’intérêt et une insuffisance dans les capacités année, son quarantième anniver-
accordé à cette institution est une d’exécution”, commente le ministre. saire (créé en 1971). Trois ateliers
preuve des pouvoirs publics de Et d’ajouter qu’il est temps pour se sont réunis, hier, au siège de
rompre avec un passé où les les CTC de préparer des moyens et l’ISGP de Bordj El-Kiffan, autour
carences et les négligences fai- des outils unifiés tels que le guide des thèmes : uniformisation des
saient les ingrédients d’une gestion méthodologique, le plan de la qua- processus et procédures de la mis-
abracadabrante. Qualité et perfor- lité et autres fascicules techniques sion contrôle de normalisation de
mance sont les mots-clés de son et organisationnels spécifiques. Il risques (NR), uniformisation des
discours d’ouverture rappelant que est aussi attendu de cet organisme processus et procédures de
le groupe CTC a connu, ces der- de prendre en charge certains axes contrôle technique des corps d’É-
niers mois, “un amendement straté- stratégiques dont on peut citer la tat techniques du bâtiment, pro-
gique et un retour aux bonnes méthodes formation et le développement des gramme de formation à court et
de travail devant lui permettre de prati- compétences, le développement moyen terme.
quer l’exercice de contrôle technique et de des veilles réglementaires et tech- À rappeler enfin que le CTC a
préparer ses outils pour une participation niques. “Pour cela, il est devenu impé- joué un rôle majeur et déterminant
effective dans la promotion de l’opération ratif de penser à la création d’un obser- dans la normalisation des risques
construction de manière générale, et vatoire de la qualité des matériaux et pro- liés à la construction, au dévelop-
l’amélioration de l’industrie du bâtiment duits de la construction devant compter pement de la qualité, à l’élabora-
APS

de manière particulière”. Cette correc- parmi les grands travaux les plus struc- tion de la réglementation tech-
tion était donc nécessaire pour turés dans la politique de stratégie mana- nique et à la vulgarisation des
rappeler également à “certains ayant plus que des marchés juteux, ignorant, autre plan, le ministre a exhorté les gériale”, fera savoir le ministre, qui savoirs et des règles de l’art au sein
une vision étroite en considérant que les du coup, les retombées de leur gestion responsables des CTC d’inclure explique que “cet observatoire sera de la chaîne d’intervenant. Il a sys-
programmes de construction ne sont pas approximative et précipitée”. Sur un dans leurs activités les corps d’État pour les pouvoirs publics et les parties tématiquement accompagné les
concernées un outil scientifique de la programmes de construction et
veille stratégique, de même qu’il serait contribué à l’essor de la branche.
LE MINISTRE DE L’ÉNERGIE ET DES MINES À BOUMERDÈS judicieux de penser à la création du label ALI FARÈS
Sonatrach reprendra ses explorations TLEMCEN CAPITALE DE LA CULTURE ISLAMIQUE 2011
en offshore le 1er mars 2011 UN MILLIER DE CHAMBRES
a société algérienne publique d’hydrocarbures,
L Sonatrach, va reprendre ses explorations pétro-
année de référence avec la réalisation de 108 puits
dont 82 sur fonds propres et 26 en association avec
POUR L'ACCUEIL DES DÉLÉGATIONS
lières en offshore en Algérie à partir du 1er mars 2011, des partenaires étrangers. Après avoir visité plusieurs our l’accueil et l’hébergement des ments annexes. L’hôtel devrait en princi-
a annoncé, hier, le directeur de la division exploration, structures de Sonatrach, notamment la division explo- P délégations participantes à “Tlemcen
capitale de la culture islamique”, qui
pe être à nouveau opérationnel avant le
coup d’envoi national le 15 février pro-
M. Djamel Bekkouche, à l’occasion de la visite effec- ration et le laboratoire de recherche et de contrôle débute dans quinze jours dans son volet chain de la manifestation, mais beau-
tuée par le ministre de l’Énergie et des Mines, Youcef CRD, le ministre, accompagné du directeur général de national, pour se prolonger jusqu’à la fin coup sont sceptiques au vu des restes à
Yousfi, à Boumerdès. “Ce programme de travaux comprend Sonatrach, M. Noureddine Cherouati, a organisé une de l’année avec la participation de plus réaliser : finition, ponçage, décoration,
l’acquisition de 5 000 km de sismique 2D, s’étendant de réunion à huis clos avec les responsables de l’institut de cinquante pays, un millier de équipement. En revanche, pour le 16
chambres seront disponibles au niveau avril, date d’arrivée des délégations
Mostaganem à Annaba”, a ajouté le même responsable, IAP. Selon nos informations, le ministre s’est dit très des différents hôtels de la wilaya dont internationales, Les Zianides sera fin
qui n’a pas donné de précisions sur le nom des parte- déçu et frustré par les résultats de cet institut. Il a Les Zianides, qui a reçu, hier, la visite du prêt. Par ailleurs, le ministre a montré
naires qui vont être associés à ces opérations ni sur les lancé des critiques à l’endroit des responsables char- ministre du Tourisme, Smaïl Mimoun. toute son admiration lors de la visite du
réserves estimées. M. Bekkouche a également annon- gés de cet institut, leur reprochant d’avoir misé davan- Afin de s’enquérir des préparatifs de la nouvel hôtel haut standing cinq étoiles
cé que Sonatrach a investi durant l’année 2010 plus de tage sur l’aspect commercial en délaissant la mission manifestation en question, le ministre du de la chaîne Marriott baptisé
Tourisme, accompagné de ses proches “Renaissance”, épousant le style hispa-
1,6 milliard de dollars dont 500 millions de dollars en de la formation et de la recherche. “Depuis que l’IAP a collaborateurs et du wali, a inspecté no-mauresque, d’une capacité de 207
partenariat avec des compagnie étrangères, tout changé de statut en devenant une SPA, il n’y a plus de forma- également deux autres établissements chambres, construit sur une superficie
comme il a indiqué que 29 découvertes ont été enre- tion ni de recherche technique et scientifique”, a affirmé M. hôteliers et une station thermale. L’hôtel de 65 000 m2 et avec cinq niveaux sur
gistrées dont 27 sur fonds propres de Sonatrach et Yousfi, précisant que Sonatrach a recouru beaucoup Les Zianides, classé quatre étoiles, pre- les hauteurs de la ville au lieu-dit Lalla
mier fleuron du tourisme dans la wilaya Setti (650 m d’altitude), lequel sera
deux en association. La plupart de ces découvertes plus à des pays étrangers pour former des cadres alors depuis 1975, est fermé depuis plusieurs réservé aux personnalités et chefs des
ont été localisées à Illizi et Oued Berkine. Selon tou- qu’elle dispose d’un institut aussi important que celui mois pour des travaux de rénovation, de délégations des pays islamiques. L’étape
jours le responsable de la division exploration de de l’IAP. Le ministre a demandé à l’issue de cette décoration et de mise à niveau au stan- suivante a conduit la délégation officielle
Sonatrach, plus de 100 puits ont été réalisés durant réunion que des dispositions doivent être prises ding international.Doté d’une capacité à Maghnia, où M. Mimoun a d’abord visi-
l’année 2010 dont 75 ont été déjà terminés et 25 en immédiatement pour la révision du statut de l’IAP afin d’accueil de 147 chambres, l’hôtel a té la station thermale Hammam
bénéficié pour sa totale rénovation d’une Boughrara, avant de se rendre à l’hôtel
cours. Pour M. Bekkouche, “l’année 2010 est considérée qu’il reprenne ses anciennes missions de formation et autorisation de programme de 64 mil- Tafna, autre établissement hôtelier qui
comme la meilleure année en matière de découverte de gisements de recherche. À noter que le ministre a refusé d’accor- liards de centimes pour la réalisation accueillera, lui aussi, les délégations
par rapport aux années précédentes où seulement 3 découvertes der un point de presse malgré l’insistance des journa- d’une salle de conférences, d’un bloc prenant part à la manifestation “Tlemcen
ont été enregistrées en 2003 et 6 découvertes enregistrées en listes. administratif, de la réfection de toutes capitale de la culture islamique”.
2006”. Pour M. Bekkouche, l’année 2009 est aussi une M. T. les chambres et de plusieurs aménage- B. ABDELMADJID

SALON INTERNATIONAL DES ÉQUIPEMENTS DU PÉTROLE ET DU GAZ


Une opportunité pour nouer et promouvoir des partenariats
e 3e Salon international des équipements et prestations pour la promotion des relations commerciales et écono- prise algérienne Felghomi-Industries, versée dans le transfert
L du pétrole et du gaz ouvre de “larges opportunités” de pro- miques. de technologies, a affirmé, quant à lui, que le salon permet-
motion des expériences et du partenariat dans les domaines “L’investissement dans les domaines du pétrole et du gaz en Algérie tra de “mettre en exergue les potentialités algériennes dans le domai-
pétrolier et gazier, ont estimé dimanche à Hassi-Messaoud est très motivant et en développement continu. Il appartient aux profes- ne du transfert du savoir faire et la capacité des cadres algériens à faire
(Ouargla) des professionnels d’entreprises nationales et sionnels de répondre à la demande de la clientèle en ce qui concerne la preuve d’initiatives et à relever les challenges”. “Plusieurs produits,
étrangères. mise à sa disposition du savoir-faire et des moyens techniques dans les domaines maritime et médical notamment, portent actuelle-
Des participants, entre experts et chefs d’entreprises, ont modernes”, a soutenu M. Ribeiro. Pour le représentant de l’en- ment un label purement algérien”, a souligné, dans ce contexte,
affirmé que ce salon constitue un espace approprié pour le treprise nationale d’homologation et de contrôle technique, le même responsable, avant de convier les opérateurs algé-
transfert des innovations techniques atteintes en matière de M. Derradji Adnane, “ce salon est une opportunité à saisir par les riens, PME et institutions universitaires notamment, à contri-
fabrication d’équipements liés aux activités d’exploration et promoteurs algériens pour bénéficier des expériences étrangères et tisser buer à la réunion des conditions favorables à ces jeunes
d’exploitation des énergies pétrolière et gazière, ressources de nouveaux contacts susceptibles de lui permettre de développer ses compétences algériennes pour mettre leur savoir-faire au ser-
vitales pour le secteur énergétique en Algérie. prestations en matière de contrôle technique”. “L’entreprise algérienne vice de l’économie nationale.
M. Joachim Ribeiro, expert auprès de l’entreprise indus- est en mesure de relever le défi de la concurrence dans le domaine du La 3e édition du Salon international des équipements et
trielle française BMS, spécialisée dans la fabrication d’équi- contrôle technique, car disposant de compétences scientifiques aptes à prestations du pétrole et du gaz de Hassi-Messaoud, 80 km
pements et outillages de manutention, a indiqué que cette s’imposer et à se hisser au diapason des développements que connaît le à l’est de Ouargla, draine, depuis son ouverture samedi, de
seconde participation de l’entreprise au salon vise notam- segment d’activité à travers le monde”, a assuré M. Derradji. nombreux professionnels et chefs d’entreprise activant dans
ment la diversification de sa clientèle activant en Algérie, Approché par l’APS, M. Ghafour Habib, directeur de l’entre- le domaine.
10 Lundi
31 janvier 2011 SUPPLÉMENT SPORTS LIBERTE

Les pouvoirs publics ferment les vannes des subventions

QUAND LE FOOTBALL
“TUE” LES AUTRES
DISCIPLINES

UN PEU D’IMAGINATION SVP !


uelques jours après l’avoir abordé de talent s’apprêtent à prononcer leur
Q sous le titre, “Les autres disciplines
otages du football”, le supplément spor- Par : SAMIR LAMARI
autodissolution. Des équipes sacrées
sur le plan continentales sont menacées
tif de Liberté consacre tout un dossier de disparition. Alors que faire ? Faut-il
dans la présente édition sur un sujet qui sujet, et sans doute à cause, également, manne sans couper les vivres aux autres continuer à fermer les vannes sous pré-
n’a pas manqué de susciter des réac- d’une certaine précipitation qui a entou- sports dans le même club sportif, les texte qu’il y a risque que les subventions
tions légitimes. ré le lancement du professionnalisme en autorités locales ont mis tout le monde de l’État soient détournées par des pré-
En effet, avec l’avènement du profes- Algérie, les pouvoirs publics ont oublié dans le même sac. Résultat des sidents peu scrupuleux au profit du foot-
sionnalisme dans le monde du football, que la plupart de ces clubs sont omni- courses : des équipes de handball, de ball comme cela s’est déjà produit par le
les pouvoirs publics ont décidé de ne sports, c’est-à-dire, qu’ils ne comptent basket-ball, d’athlétisme, de judo… se passé, et trop souvent même. Où trouver
plus subventionner les clubs sous pré- pas seulement la discipline du football, sont retrouvées dissoutes ou en voie de la parade pour que les autres sports ne
texte qu’il n’est pas raisonnable d’aider mais d’autres sports qui vivent de la l’être. Dans ce dossier, nous reprodui- puissent pas pâtir du black-out contre le
des sociétés commerciales. Ce qui est, subvention de l’État. sons, d’ailleurs, quelques exemples football ? Il est clair que les solutions
du reste, fort défendable. Cependant, en Au lieu de mettre en place une straté- frappants. Au rythme où vont les existent.
raison d’un manque de vision claire à ce gie à même de priver le football de cette choses, des clubs pourvoyeurs des EN S. L.
Lundi
LIBERTE DOSSIER 31 janvier 2011
11

DEVANT L’ABSENCE DE SUBVENTIONS,


LA DIRECTION SACRIFIE LES AUTRES DISCIPLINES

OUAKED : “À LA JSK,
IL NE RESTERA QUE LE FOOTBALL !”
tions avec plus de 150 athlètes que le
Par :
CSA/JSK compte.
NAZIM TOLBA
“Il est clair que nous ne pouvons pas croiser
les bras devant une telle situation. C’est du n’im-

“N
ous allons porte quoi ! Je ne comprends pas ce qui a motivé
remettre les l’APW à prendre une telle mesure”, a-t-il décla-
autres disci- ré à la presse. Et d’ajouter : “La société par
plines sportives, actions ne concerne que la section football. Donc,
à savoir le avec la suppression des subventions, c’est la mort
handball, des autres disciplines qui dépendent de la CSA.
l’athlétisme et la boxe à la disposition de l’APW. Et là aussi, la CSA ne dispose pas des ressources
Nous ne pouvons plus faire du social”, tel a été nécessaires pour la prise en charge des autres dis-
la déclaration de ciplines de la JSK”, précise le boss kabyle
M. Mustapha Ouaked, bras droit du prési- dont la direction avait multiplié les appels
dent Hannachi, à propos de la suppres- à l’APW en vue de revoir sa décision au
sion de la subvention de l’État pour la JS risque de priver les centaines d’athlètes
Kabylie. Joint hier, le vice-président de la engagés dans le club kabyle de défendre
JSK est catégorique : “Nous ne pouvons plus les couleurs de la région, en vain.
continuer de la sorte. Étant donné que toutes les Raison pour laquelle, la direction de la
disciplines sportives de la JSK sont considérées formation des Genêts n’avait pas d’autres
par l’APW comme professionnels, nous avons choix que d’abandonner les autres sec-
décidé de mettre la clé sous le paillasson. À l’ex- tions, comme nous l’a d’ailleurs révélé le
ception du football, les autres sections de la JSK vice-président Mustapha Ouaked.
sera remis à l’APC de Tizi Ouzou”, poursuit Et pourtant, la sonnette d’alarme a été
notre interlocuteur lequel révèle que bel et bien tirée depuis l’année dernière
l’équipe seniors de handball a dû, samedi lorsque le président de la JSK Hannachi
dernier, déclarer forfait face au MCO

Liberté
avait déjà déclaré la saison passée, qu’il
comptant pour les 16es de finale de la mettait toutes les sections sportives –
Coupe d’Algérie. “Faute de moyens finan- hormis la section football – à la disposi-
ciers”, indique Ouaked. La Jeunesse sportive de la Kabylie l’a la formation des Genêts, à sa tête, le pré- tion de l’APC de Tizi-Ouzou suite aux pro-
Déjà, la section handball était la plus vérifié à ses dépens, elle qui s’est vu refu- sident Moh Chérif Hannachi. Ce dernier a blèmes financiers qu’a connus le club.
touchée par cette situation puisque ser la subvention annuelle (de l’ordre de menacé jusqu’à se retirer des autres sec- N. T.
l’équipe de handball qui évolue en natio- 1,5 milliard de centimes). Le motif de ce
nale une a vu tous ses joueurs partir et refus avait été motivé par le fait qu’avec
évolue avec les juniors depuis le début de l’avènement du professionnalisme le club MAHFOUD KERBADJ
la saison faute de ressources financières. phare de la Kabylie s’est transformé en
Comment est-on arrivé à cette situation ?
Il faut savoir que depuis quelques
société commerciale de droit privé censé
assurer ses propres moyens de finance-
“Le CRB se désengage
mois, la balle ronde algérienne s’est lan-
cée dans le professionnalisme avec
ment et, de ce fait, elle n’ouvre pas droit à
des subventions des pouvoirs publics.
Du coup, la somme de 1, 5 milliard
des autres disciplines”
comme principal objectif structurer une Par :
discipline “atteinte” par une gestion anar- devant rentrer dans les caisses de la
CSA/JSK a été versée au profit des autres MOHAMED B.
chique. Toujours est-il que l’intronisation
du professionnalisme a provoqué des clubs sportifs amateurs de la wilaya. Et
a suppression, par l’APW d’Alger, de la subvention allouée au CSA (club sportif
retombés néfastes sur les autres disci-
plines.
cette décision a été suivie par une vive
contestation de la part de la direction de L amateur) va, inéluctablement, décréter la mise à mort des autres disciplines au
Chabab de Belouizdad. La boxe, le karaté, le judo, le kick-boxing, la natation et
bien d’autres sport amateurs qui faisaient la fierté du club phare de Laâquiba, sont
appelés à la disparition par la force d’une professionnalisation forcée et précipi-
USMA tée du football. Les conséquences sont déjà lourdes : le CSA-CRB a décidé de geler
ses engagements au niveau des fédérations à défaut de moyens financiers à cause
ALLIK : “SANS SONELGAZ, J’AURAIS MIS de la dernière mesure de l’instance de wilaya qui correspond à un désengagement
de l’État envers le sport amateur. Mahfoud Kerbadj, le président du CSA-CRB, et
LA CLÉ SOUS LE PAILLASSON !” qui fait office aussi de président du conseil d’administration de la SPA, est le mieux
placé pour en parler.
En outre, Allik a soulevé un autre problème “Cette mesure aura de lourdes conséquences pour toute les disciplines sous l’égide du
Par : né du lancement du professionnalisme dans le CSA qui seront appelées à disparaître. On va se retrouver avec des athlètes, des champions
SAMIR LAMARI football cette saison, à savoir les dettes même, qui vont se retrouver dans la rue, sans parler des entraîneurs et des autres fonction-
contractées par les clubs sportifs amateurs,
naires qui vont perdre leur emploi. Je ne demande pas qu’on m’accorde des subventions pour
lesquels, selon la FAF, ne peuvent pas être
e président de l’USM Alger, Saïd Allik, le football dans la mesure que cette discipline est gérée par une société par actions qui fait
L premier responsable du CSA qui gère cette
année trois sections, judo, natation, et basket-
imputables aux sociétés par actions nouvelle-
ment créées. face certes à beaucoup de difficultés mais là, c’est un autre débat. Il faut savoir que la CSA
n’a pas été dissoute, elle existe encore et a en charge d’autre disciplines amateurs qui sans
En effet, la Fédération algérienne de foot-
ball, le club aurait sans soute mis la clé sous le ball avait adressé en début de saison une note le financement de l’État ne peuvent continuer à survivre” a-t-il déclaré. La disparition
paillasson si le sponsor fidèle au club n’avait aux présidents des clubs professionnels des de ces disciplines va entraîner dans son sillage une centaine d’athlètes, des cham-
pas continué à assuré le financement. Ligues 1 et 2 (également présidents d’associa- pions mondiaux même et des internationaux dont la carrière est, désormais, dans
“Depuis quelque temps déjà, nous nous tions) dans laquelle elle les informait que “les
recevons plus de subventions de l’état malgré le flou.
dettes contractées par les clubs sportifs ama- “Nous avons décidé de nous désengager dans les autres disciplines pour la simple raison
le fait que nous gérons plus la section football teurs ne peuvent pas être imputables aux
qui est désormais constituée en SPA. L’USMA, sociétés par actions nouvellement créées”.
qu’on n’a pas les moyens de prendre tout le monde en charge sans les subventions de l’État.
qui avec le GSP qui sont les meilleurs clubs en Autrement dit, l’argent engrangé avec l’arrivée Le CSA n’a pas d’autre source de financement hormis le budget qu’on a l’habitude de tou-
baskett-ball, judo et natation et donc pour- de nouveaux actionnaires dans les clubs ne cher à travers les fonds de wilaya. Ces disciplines ne peuvent exister sans l’aide de l’État.
voyeurs de talents pour les équipes nationales, peut en aucun cas servir à effacer les dettes Je suis désolé pour cette jeunesse, mais c’est plus fort que nous” dira encore Kerbadj. Et
ne reçoit plus de subventions des autorités des clubs. d’ajouter : “Figurez-vous que nous avons au CRB un champion du monde de kick-boxing et
locales. Heureusement que notre sponsor, Et par conséquent, poursuivait la missive de plusieurs nageurs qui font parti de l’équipe nationale qui sont dans le doute actuellement.
Sonelgaz, qui faut-il le rappeler sponsorise le la FAF, les “clubs sportifs amateurs (CSA) sont
club depuis belle lurette n’a pas failli à ses C’est vraiment regrettable pour le sport national”. Le plus déplorable, c’est surtout le
tenus d’apurer leurs dettes”. Une décision qui discours prôné et à tout le moins contradictoire des pouvoirs publics. Depuis l’avè-
engagements et n’a pas répondu aux sirènes n’avait pas manqué de provoquer le courroux
de ceux qui veulent que la subvention aille uni- nement du professionnalisme dans le football l’été dernier, l’État a souvent assuré
des clubs dont la majorité sont pluridiscipli-
quement pour le football. Sonelgaz a fait la part naires et croulent sous le poids des dettes et qu’il n’abandonnerait pas les sports amateurs et qu’il apportera toute l’aide
des choses et subventionne et le football et les qui attendaient justement l’arrivée de ces nécessaire pour les clubs pendant trois ans, le temps de leur reconversion au pro-
trois autres disciplines. Sans cela, il est clair bailleurs de fonds pour assainir la situation. fessionnalisme, mais Il n’en fut rien concrètement.
que le basket-ball, le judo et la natation Pour Allik, la “SSPA doit assumer le passif “L’État ne doit pas abandonner le sport amateur. Les pouvoirs publics sont dans leur droit
auraient disparu à l’USMA et c’est là où réside et l’actif des clubs surtout que la nomenclature de veiller à ce que leur argent ne soit pas détourné pour le football. Mais au lieu de suppri-
le plus grave danger pour les clubs omnisports, des dettes de tous les clubs algériens montre
otages des désormais du football”, confiera
mer carrément les subventions et mettre en péril l’avenir des autres disciplines et la carriè-
que 90% de ces dettes ont été contractées par re de centaines d’athlètes pour les CSA, il serait plus utile de continuer à subventionner les
Allik. Et d’ajouter : “Si les pouvoirs publics ne la section football. Sinon, c’est la mise à mort
revienne pas à de meilleurs sentiments vis-à- autres sports et mettre en place des mécanismes de contrôle. L’État a droit de regard sur les
annoncée des autres disciplines”. Allik révèle
vis de autres disciplines autres que le football, finances des clubs et a le droit de demander des comptes,” préconise le président
du reste avoir saisi le MJS à ce titre mais en
c’est la mise à mort annoncée de ces sports en vain. belouizdadi à titre de solution.
Algérie.” S. L. M. B.
Lundi
12 31 janvier 2011 DOSSIER LIBERTE

AU MCO, LE FOOTBALL À LA RESCOUSSE DU HANDBALL

À L’ASMO, LE HAND, LE JUDO


ET LA BOXE RISQUENT DE DISPARAÎTRE quent tout bonnement de disparaître !”
Par :
“D’un côté, il y aura l’équipe seniors
RACHID BELARBI
de football qui demeure le porte-drapeau
du club professionnel dans sa forme de

À
Oran, au MCO société sportive par actions, de l’autre des
comme à l’ASMO, sections omnisports dépendant encore du
les sections autres CSA (club sportif amateur). Mais comme
que le football on ignore ce qui adviendra de ces CSA
avaient déjà beau- une fois le professionnalisme entériné, on
coup de mal à sur- est en droit d’espérer que l’État continue
vivre dans l’ombre du sport le plus de les subventionner encore pour quelque
populaire avant même l’avènement temps afin de permettre à ces sections
du professionnalisme. Alors, autres que le football qui vient d’être pro-
depuis que le cahier des charges fessionnalisé d’assurer un semblant de
définissant les lois entrées récem- pérennité. Le moindre des gestes de la
ment en vigueur et réglementant la tutelle pour que ces sections ne disparais-
nouvelle vie professionnelle des sent pas est de continuer à les aider
SSPA eût vu le jour, les CSA – prati- financièrement, quitte même à alléger ces
quement défunts – risquent désor- subventions. Toute autre décision
mais d’entraîner dans leur sillage contraindrait ces entités de ce qu’il reste
toutes les autres sections affiliées des clubs amateurs à une disparition cer-
vers une disparition qui semble, à taine”, estimera encore Houari
moyen terme, inéluctable. Benamar.
À l’ASMO, qui arbore fièrement Au Mouloudia d’Oran, qui a vu
son statut de club omnisports la quasi-totalité des onze sections
depuis sa création en 1933, l’on ne qui faisaient sa fierté être dissoutes
se fait d’ailleurs guère d’illusions à à partir de 1994, seul le handball,
ce sujet. L’avènement du profes- aujourd’hui chapeauté par
sionnalisme dans une certaine Nasreddine Bessdjrari continue à
forme de précipitation qui a exister.

Liberté
quelque peu limité le temps aux “Ce n’est que grâce au sérieux du
responsables à même d’agir dans la président Tayeb Mehiaoui qui a mis nos
sérénité risque d’ailleurs d’accélé- handballeurs dans les meilleures condi-
rer encore davantage ce processus lorsque le président Mohamed El-Morro actuellement, nous ne savons pas encore catégories. Exception faite des juniors
était à Alger pour les besoins d’une ce qu’il en ressort vraiment”, souligne- “A”, qui suivent l’équipe lors de ses diffé- tions possibles. C’est d’ailleurs la pre-
de “discrimination dévalorisante”. mière fois que nos joueurs sont payés.
Très bien placé pour en parler, réunion regroupant les autres dirigeants ra à ce propos notre interlocuteur. rents déplacements et disputent en lever
du football national, la possibilité de voir Et d’enchaîner : “Avant d’évoquer les de rideau le championnat de la catégorie, Tous les sociétaires de la section perçoi-
Houari Benamar, le manager géné- vent leurs salaires mensuels dans les
ral du populaire club de M’dina l’état aider financièrement subventionner autres sections sportives que compte les autres équipes de jeunes ne figurent
encore pendant une période transitoire l’ASMO (judo, handball et boxe), il pas dans l’organigramme de l’équipe pro- délais et ne manquent ni d’équipement,
J’dida ne s’en cache d’ailleurs ni d’encouragement ou de motivation en
aucunement. d’une ou de deux saisons les clubs nou- serait utile de parler avant de l’avenir des fessionnelle. Si demain les actionnaires
vellement transformés en SSPA (société jeunes catégories de la section football du club venaient à décider de réserver matière de primes comme cela se passait
“Pour l’instant, nous sommes encore dans le passé”, témoignait d’ailleurs
dans le flou dans la mesure où rien n’est sportive par actions) a été évoquée mais puisque il n’est pas dit que les SSPA doi- uniquement leurs contributions pour
d’une manière tout juste officieuse. Mais vent prendre en charge les autres jeunes l’équipe première, les autres catégories le président de la section handball
vraiment très clair. Tout récemment, des Rouge et Blanc, Bessedjrari.
seraient dans l’impasse. Surtout que
pour l’instant, les centres de formation Une charge que le PDG de la
Société sportive par actions MCO,
ES SÉTIF proprement dits ne sont pas encore réelle-
Tayeb Mehiaoui, assure sans sour-
ment disponibles.”

La mise à mort Le dirigeant asémiste poursui- ciller, le temps que les choses
vra : “Quant aux autres sections comme s’éclaircissent encore un peu…
la boxe, le handball et le judo, elles ris- R. B.

des sports individuels LE P/APC DE TÉMOUCHENT


Par :
lourd de conséquences fâcheuses pour une formation
dont les ambitions grandissent d’une saison à l’autre
“JE NE PEUX PAS SUBVENTIONNER
FARÈS R. et qui trouve déjà les pires difficultés à équilibrer ses UNE ACTIVITÉ COMMERCIALE !”
●● Le passage au nouveau statut professionnel des clubs de Ligues 1 et 2 vient de
finances sous l’ère du professionnalisme “made in
epuis le passage des clubs algériens au profes-
D sionnalisme, les pouvoirs publics commencent à
Algeria” devant la fin de non-recevoir de la part des
industriels et hommes d’affaires de la région qui conti-
mettre à nu un vide juridique tant décrié par les responsables qui ont eu le courage et
l’honneur de mettre le train sur les rails, et ce, tout en étant convaincus des difficultés
et des embûches qui pourraient surgir sur tout le long du processus. C’est le cas de la
être plus réticents voire même afficher un désengage- nuent à bouder et faire “la sourde oreille” aux multiples direction du prestigieux club du CR Témouchent qui fait face au dur apprentissage
ment total en matière de leur financement. appels du président Abdelhakim Serrar pour leur parti- dans ce statut professionnel et dont les conséquences n’ont pas tardé à se
Il y a peu en effet, les associations à caractère spor- cipation au chiffre d’affaires de la SSPA Black Eagles à manifester. Et pourtant le chemin est encore long puisque deux journées encore nous
tives ne trouvaient leur salut que grâce aux subven- travers l’achat des actions.
séparent de la fin de la phase aller. Du côté de Témouchent notamment pour ceux qui
tions que leur octroient les différents institutions de ont pignon sur rue, la position actuelle du CRT qui occupe la place de lanterne rouge
Ce dernier est allé plus loin encore en estimant dans le classement général est dû tout simplement à une seule et principale raison :
l’État à travers notamment les fonds de la wilaya, les
dans ces dernières déclarations que l’heure est grave une crise financière sans précédent qui secoue la trésorerie du club en l’absence de
assemblées populaires communales ou encore de la sponsors mais aussi de subventions qui ont toujours constitué une bouffée d’oxygène.
et au rythme où vont les choses, tout ce qui a été
part de la tutelle à savoir le ministère de la Jeunesse et En effet, depuis sa création au tout début de cette saison 2010-2011, la société
construit et réalisé ces dernières années risque tout sportive par actions du CRT (S/SPA-CRT), et ce, avec un capital de 1,65 millions de
des Sports. Une situation qui complique un peu plus la
simplement de s’effondrer comme un château de DA a connu plusieurs changement à sa tête mais aussi une valse de ses principaux
gestion au sein même des clubs déjà confrontés à
cartes. En attendant que la situation s’éclaircisse un actionnaires qui venaient de découvrir l’amère réalité des charges colossales. Difficile
d’énormes soucis dans le domaine de la gestion sur le de résister à cette transition quand on s’est habitué aux subventions des collectivités
peu avec les engagements pris à l’opposé aussi bien
plan financier. locales. Pour éviter le forfait et pour sauver le club, M. Baki Larbi, PDG de la SSPA-
par la Fédération algérienne de football que par le CRT qui, jusque-là, aura déboursé 160 millions de DA vient de mettre à la disposition
Pis encore, la dernière mise en garde du Premier
ministère de la Jeunesse et des Sports afin d’apporter des actionnaires 1 650 actions. Il dénonce de ce fait l’absence de soutien direct des
ministre Ahmed Ouyahia à l’adresse des clubs de Ligue
leur contribution pour la reconversion vers le profes- pouvoirs publics, APC et APW car “il s’agit en premier lieu de promouvoir le sport au
1 et 2 pour l’application des différentes instructions profit de la jeunesse. Il n’y a pas que la catégorie séniors, il y a aussi les U20 ainsi
sionnalisme, le club sétifien à l’instar de la majorité des
pour leur mue vers le professionnalisme au risque de que les autres catégories des jeunes qui ne sont pas professionnels. Le soutien de la
payer lourdement les frais ne fait que conforter un peu autres formations fait dans le surplace en espérant des municipalité au CRT dépend énormément de la manière dont les élus le considèrent,
plus “le divorce déjà annoncé” entre les associations jours meilleurs. à savoir comme un club de sport ou bien comme n’importe quelle entreprise en
sportives et l’État. C’est idem par ailleurs pour les autres disciplines possession d’un registre du commerce. L’APC peut accorder une subvention tout à
sportives du côté de la ville phare d’Aïn El Fouara qui fait symbolique sur une simple délibération”. À ce titre, M. Touil Boucif n’y est pas allé
À ce titre, ce n’est un secret pour personne que les avec le dos de la cuillère pour opposé un "niet" à la revendication de M. Baki. “Je ne
pouvoirs publics ont été d’un grand soutien par sont également menacées tout simplement de dispari- subventionne pas une activité commerciale. La législation ne me le permet pas”,
exemple au retour de l’Entente de Sétif au premier tion dans ce cas de figure puisqu’ils n’ont aucune autre répondra sans ambages le maire de Témouchent. “Et si le CRT est une association
plan après plusieurs années de disette. ressource de financement mis a part celles qui leur pluridisciplinaire, que dira-t-il ?” rétorquera Baki qui nous apprendra, et ce, suite à des
recherches effectuées par ses soins qu’en France, pays où le professionnalisme est
Il est vrai qu’il y eu une nouvelle ère sous le règne parviennent des fonds de l’État qui reste pour eux le
une tradition, l’on continue toujours à subventionner les clubs professionnels. “Vous
du président Abdelhakim Serrar qui a donné un nou- cordon ombilical quant à leur survie et on imagine mal pensiez que les collectivités aidaient seulement le football amateur ?” Selon Baki qui
veau souffle au mouvement sportif local en général et comment les sports individuels ou ce qu’il en reste au cite M. Jean-François Bourg, chercheur au Centre de droit et d'économie du sport de
plus particulièrement au football du club cher au sein du club phare des Hauts-Plateaux comme le judo, l'université de Limoges, “le montant global des subventions directes allouées en 2006
par les collectivités aux clubs professionnels de Ligues 1 et 2 s’élèvent à 60 millions
défunt Mokhtar Aribi avec la mise en place d’une stra- la boxe ou encore la natation vont tenir le coup dans d'euros, soit respectivement 4% et 17% du chiffre d'affaires total des clubs des deux
tégie qui consiste à renflouer les caisses du club grâce pareilles circonstances. ligues alors que la municipalité de Paris a versé au PSG lors de l’exercice 2005-2006
a des contrats de sponsoring. Toutefois, la situation Alors que leurs résultats techniques sur le plan une subvention annuelle de 2,15 millions d'euros au titre de sa mission “d'éducation et
national laissent déjà à désirer, ce qui du reste n’attire de cohésion sociale”. M. Touil Boucif qui a déclaré tout récemment que les 7 millions
financière du club n’a pas pour autant évolué dans le de DA qui ont atterri dans le compte du CSA/CRT a été tout simplement utilisé pour
bon sens. C’est dire que l’arrêt des aides émanant des pas les sponsors, la levée de la main de l’État dans leur régulariser les créanciers du club, c’est-à-dire l’actuelle SPA-CRT qui à son tour n’est
autorités locales sera le moins qu’on puisse le dire financement sera synonyme de leur mise à mort. plus un… CSA.
F. R. M. LARADJ
Lundi
LIBERTE DOSSIER 31 janvier 2011
13

MC ALGER

QUE SERAIT-IL ADVENU DU CLUB


S’IL N’AVAIT PAS LÂCHÉ
LES 13 AUTRES DISCIPLINES ?
jusqu’à l’avènement du profession- diaux, qui a été légué à d’autres. Le
Par :
nalisme (en 2010), les dettes se constat est amer. Celui qui devait
MALIK A.
sont accumulées et le MCA n’arrive constituer la locomotive du foot-
plus à répondre aux conditions du ball algérien se dresse comme un

L
e terme profes- cahier des charges imposé par les épouvantail devant les investis-
sionnalisme est en responsables du sport national. seurs, qui affichent de grosses
vogue depuis La dette générale, qui représen- craintes. Ces derniers, et c’est tout
quelque temps te 16,4 milliards de centimes à fait légitime, refusent de s’aven-
dans le sport algé- depuis le retour du club à la forme turer dans un projet aux lende-
rien, en général, civile, l’a mis à genoux. D’ailleurs, mains incertains. Désormais, le
mais particulièrement dans le foot- on se demande si Sonatrach MCA est en train de charrier une
ball. Mais, peut-on parler d’une n’avait pas repris les 13 autres sec- image négative, celle d’un club à
évolution positive de la situation, tions, que serait-il advenu ? hauts risques.
alors que cela fait moins d’une Plusieurs amoureux de ce club Il est vrai que ce n’est pas du
année que le passage à ce mode de ont parlé de trahison. Ils accusent jour au lendemain qu’on va parve-
gestion a été décrété ? les avides de notoriété et d'affairis- nir à professionnaliser le
Certainement, on n’est pas me de n’hésiter devant rien pour Mouloudia. Il y a des étapes à fran-
encore dans le temps des bilans. assouvir leur appétit, même si cela chir et des paramètres à réaliser. Le
Toutes les équipes (à l’exception doit se faire sur le dos du club, de problème financier constitue l’ac-
peut-être de l’USMA qui possède son histoire et de sa renommée. Ils tualité du Mouloudia. Le club n’ar-

Liberté
une petite avance sur les autres étaient outrés par l'attitude de ceux rive même pas à verser les salaires
clubs) souffrent en ce début d’ex- qui ont décidé de lâcher les 13 sec- de ses employés.
périence. Même si on annonce Ce lourd legs pèse depuis trois plus grande entreprise industrielle tions sportives du MCA au profit Pis encore, les dirigeants ont
l’ouverture des capitaux des clubs, années sur les épaules des diri- du pays, Sonatrach. d'un groupement sportif des pétro- rencontré toutes les peines du
on ne se bouscule pas au portillon. geants qui se sont succédé à la tête Le club est mis à l’abri sur le liers. Selon eux, la récupération du monde à réunir l’argent nécessaire
Le MCA, le club le plus populaire du vieux club algérois. Personne n’a plan financier. L’argent coulait à sigle devrait être négociée et suivie qui a permis à l’équipe d’effectuer
du pays, ne déroge pas à la règle. réussi à mettre sur pied un pro- flots. On pouvait gérer sans aucune de mesures d'accompagnement le déplacement en Bangui pour dis-
Pis encore, les responsables des gramme qui pourrait faire du MCA difficulté le quotidien du club. La dont l'évaluation de tous les titres puter le match du premier tour de
Vert et Rouge éprouvent d’énormes un club structuré. Le Mouloudia a grande compagnie pétrolière pou- gagnés par le MCA, toutes disci- la Ligue des champions d’Afrique.
difficultés pour subvenir aux beau être le club avant-gardiste, la vait même assurer le bon fonction- plines confondues, durant 31 ans Les habitudes et les mentalités
besoins quotidiens du club, qui est réalité montre qu’il est loin de nement des 13 autres sections sous le règne de Sonatrach. Le n’ont pas changé et c’est le point
appelé à honorer plusieurs suivre le projet de la professionna- sportives et ce n’est certainement Mouloudia a beaucoup perdu dans qu’il faut impérativement régler. Il
échéances importantes, étant le lisation du football national. Pour pas les titres internationaux décro- cette histoire. n’y a pas de recette magique pour
dernier champion d’Algérie “ama- l’histoire, en 1977, lors de la réfor- chés par le handball, le volley-ball, De l’argent, c’est sûr, mais sur- devenir professionnel. Il y a des
teur”. Les problèmes ont commen- me sportive prônée par l’État à la boxe, l’athlétisme et autres qui tout le palmarès le plus riche du démarches à suivre et des exi-
cé en 2008, lorsque Sonatrach cette époque-là, le MCA, par l’ima- diront le contraire. Mais depuis pays, où on compte des titres gences à remplir.
s'était officiellement retirée du ge qu’il véhiculait, avait été bien 2001 (date qui a vu le MCA nationaux, continentaux et mon- M. A.
Mouloudia Club d'Alger. servi puisqu’il avait été confié à la reprendre son statut de club civil)

NAHD
Le football compte encore pomper la quote-part des autres disciplines
boulé. L’argent des pouvoirs publics doit Elle est toujours bloquée au niveau de la leyeurs et autres boxeurs. La section football
Par : impérativement aller directement aux autres wilaya d’Alger, car le NAHD est devenu entre a fonctionné cette saison grâce aux apports
RACHID ABBAD personnels de certains dirigeants dont
sections, le football doit subvenir à ses autre une SPA et donc n’ouvre pas droit à
propres besoins selon les nouveaux textes cette subvention. Un dossier consistant a été Sofiane Bouderoueya et d’autres qui ont mis
est connu, le NAHD a toujours été un
C’ grand club omnisport. Depuis les
qui régissent son fonctionnement.
Mais ceci reste un écrit, car la réalité sur
ficelé par les dirigeants et transmis à la wilaya
qui, selon une source digne de foi, est en
la main à la poche pour payer les primes et
les déplacements de l’équipe.
années 1980, il a été un véritable vivier des Jusqu’à quand continueront-ils à subvenir
talents qui ont fait par la suite le bonheur des le terrain est toute autre, le football continue bonne voie d’être concrétisé, car le dossier
en question s’appuie sur les cinq sections. aux besoins du club qui, faut-il le rappeler, a
différentes équipes nationales : handball, à puiser dans les fonds publics en dépit des
ouvert récemment les actions aux investi-
basketball, boxe, pétanque, football et nouveaux textes. La section football du Ce qui veut dire que les trois milliards seront
tures privés ? C’est aussi la seule solution
autres volley-ball, tout y était. Mais au fil du NAHD attend toujours la subvention de dispatchés entre le football et les autres sec- pour sortir de ce tourbillon.
temps, et avec la grave crise financière que l’APC d’Hussein Dey de l’ordre de 3 milliards tions. Une bonne nouvelle qui réjouirait cer- R. A.
traversaient les clubs, plusieurs sections ont de centimes, débloquée la saison passée. tainement les jeunes handballeurs, vol-
dû mettre la clé sous le paillasson, sauf
quelques-unes qui ont fait de la résistance
grâce à certains dirigeants qui se sont sacri-
USMH
fiés pour que les sports collectifs soient
maintenus.
LE HANDBALL DISSOUS CETTE SAISON PAR MANQUE DE SUBVENTIONS
Comme à Hussein Dey, avec Djamel Rekik, locales n’ont jamais tourné le dos conséquente de l’ordre de 10 des fonds publics, les recettes du
Par : au club, la circonscription d’El- millions de DA pour la simple raison stade sont faibles. Lorsque le 1er-
un véritable militant du basketball qui s’est
RACHID ABBAD Harrach, qui englobe plusieurs que cette commune recèle la zone Novembre fait le plein, le club
battu pour que cette discipline ne soit pas communes, a toujours fait le forcing industrielle où sont implantées perçoit 100 000 DA au maximum, si
enterrée. Cette saison, le club compte tou- ●● L’USMH n’est plus un club pour obliger les communs plusieurs sociétés étrangères, elle ce n’est 50 000 DA. Cette saison, les
jours d’autres sections, à l’instar du hand, le omnisports depuis le début de cette limitrophes à débloquer une est donc riche en matière fiscale. sponsors ne se bousculent pas
basket, le volley, la boxe et la pétanque sont saison. Le président Mohamed Laïb subvention pour le club afin de lui Ainsi, si on fait le total de ce que chez le club, en tout et pour tout, il
subventionnés directement par l’APC a décidé de dissoudre une autre permettre de faire face aux donnent les communes à l’USMH, y a deux sponsors seulement,
section, à savoir le handball, pour dépenses. C’est ainsi que la on s’aperçoit que le montant de 20 Sosémie de Blida (pâtes et
d’Hussein Dey qui débloque chaque saison
un problème d’ordre financier. “On commune mère d’El Harrach prend millions de DA (2 milliards de semoules) et Boulabe (boulonnerie)
la quote-part de chaque section. Mais sou- était en butte à des problèmes toutes les saisons en charge le centimes) est largement atteint. Le qui donnent entre 1 et 1,5 million de
vent cet argent n’arrive pas à bon port, il est monstres avec la section football, stage d’inter saison à hauteur de président Laïb, en butte DA, alors qu’un simple déplacement
vite détourné au profit de la section budgéti- comment voulez-vous qu’on arrive 300 millions de centimes, le P/APC éternellement à des problèmes à Oran reviendrait à près de 400 000
vore, le football. Pour maintenir en vie ces à subventionner le handball ? Il était Abzar Krimo, d’obédience FLN, a financiers, devra donc trouver DA. Même l’opérateur étatique
sections-là, les dirigeants se battent réguliè- donc impératif pour nous de toujours répondu présent lorsque le mensuellement plus d’argent pour Mobilis, qui était la saison passée
dissoudre cette section. On ne l’a club était dans le besoin, comme il payer ses joueurs puisque la masse une véritable bouffée d’oxygène
rement pour arracher des sous qui leur per- nous l’a affirmé récemment. En plus salariale mensuelle oscillait entre 5 avec un apport de 10 millions de
pas fait de gaieté de cœur, mais les
mettent de faire face aux besoins de leur conditions financières désastreuses de la prise en charge, il débloque et 6 millions de DA. Quant aux DA, n’a pas renouvelé son contrat
joueurs. dans lesquelles on se débattait chaque saison une subvention qui primes de matchs, elles ont été cette saison, laissant le club se
“Ils nous arrivent de faire le pied de grue à l’APC nous ont poussés à prendre cette oscille entre 3 et 4 millions de DA. fixées conjointement avec les débattre seul dans ses problèmes.
pour que notre argent ne soit pas détourné. Je vous décision extrême. On aurait bien La commune de Badjarah participe, joueurs, une victoire ordinaire à L’ouverture du capital du club aux
souhaité garder le handball et faire elle aussi, aux besoins de l’USMH domicile équivaut à 20 000 DA, s’il investisseurs, décidée par les
assure qu’on fait de la résistance pour éviter aux par le déblocage d’une subvention s’agit d’un match derby ou spécial, pouvoirs publics, reste la seule
profiter la jeunesse, mais le manque
jeunes d’Hussein Dey d’être détournés vers certains de considération de certaines minime de l’ordre de 2 millions de par exemple, contre la JSK ou ESS, solution pour que l’USMH sorte de
fléaux. On préfère se sacrifier pour eux et leur incul- parties nous a poussé à liquider la DA, celle de Mohammadia où le la prime passe à 30 000 DA, un nul ce marasme et trouve les fonds
quer une vie sportive saine, mais il faut qu’on nous section”, nous révèle une source stade est situé et là où le club reçoit à domicile n’est pas rémunéré. En nécessaires pour s’autofinancer.
aide. On ne peut pas éternellement quémander de autorisée proche du club. Il est vrai tous ses adversaires, subventionne déplacement, une victoire vaut 30 Mais il faudra d’abord trouver des
que le club harrachi souffre, depuis à hauteur de 5 millions de DA. La 000 DA, un nul 25 000 DA. Par acheteurs des actions, car ce n’est
l’argent, nous aussi on a droit à notre quote-part”, grosse quote-part vient de la part ailleurs, le budget annuel de pas évident. C’est le véritable défi
plusieurs saisons, d’un manque
nous affirme un dirigeant actif d’une section d’argent frais en raison de de la commune de Oued-Smar qui fonctionnement du club avoisine les qui attend Laïb et son équipe
de sport collectif. Toutefois, l’avènement du l’absence des sponsors qui ne se s’implique dans le financement de 8 milliards de centimes, dont les dirigeante.
professionnalisme en football a tout cham- bousculent plus. Mais les autorités l’USMH avec une subvention principales ressources proviennent R. A.
Lundi
14 31 janvier 2011 OMNISPORTS LIBERTE

HANDBALL : ABDEREZAK HAMAD À “LIBERTÉ”

“L’EN, C’EST FINI !” ris de la poule C, à savoir la Croatie et le lesquelles on a abordé ce championnat du
Abderezak Hamad, le joueur le plus Danemark, car ils étaient d’un niveau supérieur monde et avec le nombre de défections qu’il y
expérimenté de l’EN, a mis fin à sa aux autres pays du groupe, mais malgré cela, je a eu, terminer à la 15e malgré tout cela, on avait
carrière professionnelle, après avoir pense qu’on a sorti de bons matchs face à ces largement la possibilité de passer au deuxième
deux grandes nations, surtout face à la Croatie. tour. En fait, on a raté de peu la qualification.
participé dernièrement au Mondial En ce qui concerne la Roumanie et l’Australie,
en Suède. Hamad, 101 sélections, elles étaient à notre portée, mais on a trouvé Que pense Hamad des jeunes joueurs
un record pour ce joueur qui a parti- quand même des difficultés, notamment face à qui ont été lancés par M. Bouchekriou,
la Roumanie, n’était mon but à la dernière à savoir Khoumeïni, Rahim et Daouad ?
cipé à six championnats du monde seconde qui nous a donné la victoire. ●● Ce sont des joueurs pétris de qualités qui
et huit championnats d’Afrique, dont ont réussi leur Mondial, ce n’est pas toujours
un championnat d’Afrique gagné en Franchement, ne pensez-vous pas que évident pour un jeune joueur de jouer un
vous avez raté une chance inouïe de Mondial et, de surcroît, pour la première fois.
1995, avec les Bouannik et autres. passer au second tour ? Je pense qu’ils auront un avenir radieux avec
L’EN s’est classée à la 15e place ●● Oui, c’est vrai. Mais bon, on a manqué de l’EN si, bien sûr, ils continuent à travailler et à
chance. Cependant, je pense sérieusement que cravacher dur.
et que, donc, il y a eu un progrès si on avait abordé ce 22e championnat du
par rapport au championnat monde au complet, c'est-à-dire avec tous nos Alors, vous allez prendre votre retraite
du monde de 2009. éléments, on aurait pu faire mieux. En fait, il ne internationale après tant de labeur
faut pas oublier qu’il nous ont manqué les avec l’équipe nationale ?
frères Chahbour, Berriah, Biloum ; ce sont des ●● Eh oui, toute chose a une fin, c’est la vie,
Entretien réalisé par : joueurs qui comptent énormément dans notre je suis avec l’équipe nationale depuis plus de
MEHENNI SOFIANE D. R.
équipe. Et aborder un championnat du monde 15 ans, où j’ai donné le meilleur de moi-même,
sans plusieurs éléments handicape évidem- et je n’ai pas lésiné sur les efforts pour honorer
Surtout, il ne faut pas oublier que plusieurs ment le groupe. comme il se doit le maillot de l’Algérie. J’espère
Liberté : Comment évaluez-vous votre
joueurs sont à leur premier Mondial, à l’image que j’ai laissé une bonne image et une bonne
participation aux 22es championnats du
de Khoumeïni ou Mokrani, pour ne citer que Parlons maintenant de la Coupe du impression durant toute ma carrière, que ce
monde ?
ceux-là. Donc, ils manquaient d’expérience président… soit avec le MCA ou l’équipe nationale.
●● Abderezak Hamad : On aurait pu faire
mieux que cette 15e place au classement final.
dans ce genre de rendez-vous. ●● Face à la Corée du Sud, et bien qu’on a mal
En effet, on a regretté la défaite lors de la pre- débuté la partie, on est revenu très forts en fin Comment voyez-vous l’avenir des Verts
Justement, qu’est-ce qui s’est passé au de match en remontant un écart de six buts. lors des prochaines échéances ?
mière journée face à la Serbie, où on avait lar-
gement la possibilité de gagner cette partie,
juste face à la Serbie ? Mais dans les prolongations, on n’avait plus les ●● Je pense que l’avenir du handball algérien
●● On était à égalité parfaite, à quelques ressources physiques pour terminer les 2x5 est prometteur, puisque la relève existe avec
mais qu’est-ce que vous voulez, c’est le destin.
secondes de la fin du match, mais on n’a pas minutes, ce dont ont profité les Coréens qui les Khoumeïni, Rahim, Berkous et autres, on a
Toujours est-il qu’on a montré un beau visage,
pu ou su gérer ces dernières secondes fatales, ont pris la rencontre à leur compte et ont fait vraiment du potentiel. J’espère que cette équi-
et tout le monde était unanime à dire qu’on a
puisqu’en fin de compte, on a encaissé un but le break. Vraiment, nous étions très déçus car pe saura relever le défi à l’avenir et, pourquoi
bien joué dans tous les matchs qu’on a livrés.
qui a donné la victoire à la Serbie, qui est une nous voulions tellement gagner cette 13e place. pas, remporter la Coupe d’Afrique 2012 au
équipe de haut niveau. La preuve, elle a failli En effet, on a joué les prolongations sans Maroc. Cependant, il faudra continuer à tra-
SLAHDJI, MONSIEUR 50% battre des équipes plus huppées, que ce soit
au premier tour ou au deuxième tour. Donc, je
Mokrani, Berkous et Rahim qui ont été blessés
au cours du match, ce qui a facilité les choses
vailler avec ce même groupe pour avoir beau-
coup plus d’automatismes.
DE L’ÉQUIPE NATIONALE dirai que nous avons été battus difficilement
par une bonne équipe, qui est la Serbie. Mais,
à notre adversaire pour gagner la partie. Mais,
El Hamdoulillah, on a terminé à la 15e place, ce Un dernier mot pour conclure ?
●● S’il y a un joueur qui a tiré son épingle il demeure tout de même que cette rencontre a qui fait déjà quatre places de moins par rapport ●● J’espère de tout mon cœur que le handball
du jeu lors de ce 22e championnat du amoindri sérieusement nos chances pour la à la dernière édition en Croatie (2009), et c’est algérien reviendra sur le devant de la scène,
monde en Suède, c’est sans nul doute le qualification au deuxième tour, ce qui était une bonne chose pour nous. surtout africaine. Cela commencera, bien sûr,
keeper des Verts, Abdelmalek Slahdji (GSP, notre objectif par ailleurs. par s’adjuger le titre continental à la prochaine
28 ans). Ce dernier a superbement tenu son
Donc, grosso modo, la participation de CAN-2012 au Maroc et représenter l’Algérie de
rôle de dernier rempart dans toutes les Et qu’en est-il des autres rencontres du
rencontres de l’Algérie, en donnant l’Algérie à ce Mondial est plus qu’hono- fort belle manière lors des prochaines
confiance à ses camarades sur le terrain.
premier tour ? rable pour vous… échéances, comme les JO de Londres.
En effet, Slahdji a aidé ses coéquipiers ●● Ce n’était pas évident face aux deux favo- ●● Oui exactement, vu les circonstances dans M. S.
dans plusieurs situations difficiles en étant
à l’origine de plusieurs arrêts décisifs. SALAH BOUCHEKRIOU
Toujours est-il que c’est grâce quelque part
à son génie, que notre défense n’a pas
encaissé beaucoup de buts. Face à des
grandes nations de handball comme la
“Ah ! si on avait joué avec tous nos éléments !”
nvité à l’émission télé “Le Week-end sportif” sur l’édition de cette année, les choses étaient plus cipations de l’équipe nationale au championnat
Croatie et le Danemark, il a étalé toute sa
classe pour stopper les dangereuses I A3, samedi dernier, le sélectionneur national compliquées que les précédents championnats du monde se ressemblent, c'est-à-dire, à chaque
attaques des Danois et des Croates. Son de handball a abordé le sujet de la participation du monde, car avec trois équipe de six, qui se fois l’EN sort du premier tour, l’entraîneur natio-
meilleur match a été incontestablement des Verts lors du championnat du monde de qualifient au tour principal, la mission était très nal rétorque : “Il ne faut pas voir les choses sous cet
celui de la Coupe du président face à la handball en Suède, où l’Algérie a terminé à la 15e difficile pour l’EN. “Avec le changement de système de angle-là. En fait, et en parlant de ce 22e championnat
Corée du Sud où, malgré la défaite, il a été
place. En fait, M. Bouchekriou a parlé à la pré- la compétition, la qualification au second tour est deve- du monde, on a eu la malchance de jouer sans plusieurs
pour beaucoup dans l’égalisation de l’EN,
qui a pu arracher les prolongations alors sentatrice de l’émission de la participation algé- nue plus difficile, puisque cette année, seulement trois joueurs-clés à l’image de Biloum, Filah ou les frères
que les Verts étaient en retard de six buts, rienne à ce 22e championnat du monde, il esti- pays sur six, qui composent chaque poule passeront au Chahbour, ajouté à cela que pas mal de joueurs étaient
grâce aux arrêts décisifs de Slahdji. Enfin, me que l’EN aurait pu faire mieux que cette 15e prochain tour, alors que lors des précédente éditions, elles à leur premier Mondial, donc ils manquaient d’expérien-
avoir un gardien de la trempe de Slahdji est place. “Je pense qu’on a réalisé un bon Mondial, alors étaient quatre équipes, ce qui fut plus simple pour nous. ce.” Enfin, le sélectionneur national souhaite
plus que bénéfique pour l’Algérie, surtout qu’on aurait pu faire mieux, si ce n’est la chance qui Je pense sérieusement que ce nouveau système de compé- continuer avec ce même groupe pour préparer
que l’objectif de l’EN sera la Coupe nous a tourné le dos face à la Serbie lors de la première tition favorise les grand pays de handball comme la la CAN-2012 au Maroc, qui est l’objectif de
d’Afrique des nations qui se jouera au journée, sinon on aurait fait un meilleur classement.” France, le Danemark ou l’Espagne.” M. Bouchekriou l’Algérie d’ailleurs.
Maroc l’année prochaine. Le sélectionneur national a avoué que lors de a répondu à une question sur laquelle les parti- S. M.

PUBLICITÉ
LIBERTE ACTUALITÉ
Lundi
31 janvier 2011
15

CABBA
ÉQUIPE NATIONALE
BELKHEÏR ACQUIS
L’arrivée tardive des joueurs EN ATTENDANT
BENTAYEB
●● Le CA Bordj Bou-Arréridj a

inquiète Benchikha n’est pas uniquement Benchikha qui


entamé, depuis hier, un stage
bloqué de 12 jours à Alger. Vingt-
six joueurs devraient être du
voyage pour ce regroupement qui
sera ponctué par trois joutes
Par : amicales face à des équipes du
RACHID ABBAD ratera les deux premiers matches du championnat de Ligue 1 et 2. C’est
Chan, il y a deux ou trois équipes qui le directeur technique du club de la
une dizaine de jours du match vont envoyer leurs adjoints. Pensez-
À amical international face à la vous réellement que c’est un problème.
Du moment que j’ai des adjoints avec
capitale des Bibans, Saïd
Belkacem, qui dirigera le début du
stage, en attendant la venue du
Tunisie, prévu le 9 février au stade
du 5-Juillet à partir de 20h30, le moi, je ne vois pas pourquoi mon technicien français, Ladislas
sélectionneur national, Abdelhak absence pose problème. Cela fait une Lazano, qui rejoindra le reste de la
année que je suis à la tête de cette équi- délégation durant la semaine. Par
Benchikha, se plaint déjà de l’arri-
ailleurs, à quelques heures de la
vée tardive de certains joueurs pe nationale A’, je connais parfaite-
clôture de la période du mercato,
pour le stage qui précédera cette ment les joueurs, je sais à quoi m’en nous avons appris que la direction
rencontre, et dont le début est tenir. On ira au Soudan avec la ferme du club des Criquets jaunes vient
fixé au 6 février. Il a, en effet, révé- conviction d’honorer les couleurs natio- de s’attacher les services de
lé que quatre ou cinq joueurs nales et faire une belle prestation.” Et Mohamed-Amine Belkheïr après
rateront le début du stage. de faire le point sur les joueurs : que ce dernier eut décidé de
“Aujourd’hui, on est obligé de se “On a joué des matches amicaux face résilier son contrat avec le MC
plier aux dates fixées par la Fifa, on au Tchad et au Niger et, récemment, Oran, club avec lequel les
face à l’équipe olympique. Ils m’ont dirigeants bordjis ont déjà tout
doit faire avec, on n’a pas le choix. ficelé en s’acquittant de la somme
Mais, il faut avouer que le fait de ne permis d’avoir une idée sur le groupe et de 300 millions de centimes pour la
pas avoir sous la main quatre ou cinq le niveau de chaque élément. Je l’ai dit, résiliation du contrat de l’ex-
joueurs me gênera considérablement les résultats techniques de ces matches Mouloudéen. Celui-ci devait
dans mon travail. Madjid Bougherra, m’importaient peu, l’essentiel, c’était réintégrer le reste du groupe à
Hassen Yebda, Mesbah et Mesloub de faire des applications durant ces ren- partir d’aujourd’hui. Il devient la
jouent avec leurs clubs respectifs le 6 contres amicales, et c’est ce qu’on a fait. quatrième recrue du CABBA. Il
février ; ils ne seront à Alger que le 7 du On a tiré les enseignements utiles et les reste le cas du pensionnaire de
imperfections qui seront corrigées au fur l’USM Blida, en l’occurrence
même mois, il y a aussi d’autres
Bentayeb ; la direction du club a
joueurs dans la même situation. et à mesure. Le cas de Mohamed
déjà engagé des discussions avec
Personnellement, j’aurais souhaité les Yekhlef, qui a eu un petit bobo contre les son président Mohamed Zaïm pour
avoir tous au moins à la même date, Olympiques, n’est pas aussi grave, on éventuellement trouver un accord
ceux qui peuvent arriver bien avant, a aussi récupéré Belkalem qui était sou- sur le coût de la lettre de libération
c’est encore mieux pour moi, car je dois mis à des soins. Il sera prêt pour la du joueur. Dans le cas contraire,
non seulement travailler avec eux sur le compétition officielle. On ira donc au les Bordjis peuvent faire signer l’un
terrain, mais aussi discuter en tête-à- Soudan pour représenter dignement le des deux joueurs étrangers à
Liberté

tête avec eux pour mieux faire passer le football algérien”, conclut-il. l’essai, à savoir le Burkinabé Baga
R. A.
ou Karolis du Madagascar.
message, créer une ambiance au sein du F. R.
groupe, se faire connaître de mieux en entre Alger, Oran et Annaba, et même
mieux. Ce sont des points importants Constantine. Moi, je veux une pelouse L’INTERNATIONAL ALGÉRIEN RENOUE MCEE : ALORS QUE
pour moi, je ne veux pas seulement être qui réponde aux attentes des joueurs
un coach, j’aime que les joueurs soient pour mieux s’exprimer ; ils ont raison, AVEC LE SENS DU BUT LE STAGE DE TIPASA TIRE
proches de moi, comme des amis. Je
veux créer cette osmose qui fera notre
car c’est eux qui font le spectacle sur le
terrain. Après le match contre la Marvin Martin encense À SA FIN
force à l’avenir. L’essentiel est de bien Tunisie, nous aurons encore le temps
Boudebouz PAS DE CINQUIÈME
préparer le match amical face à la devant nous pour choisir le stade qui
Tunisie qui va me permettre de faire une abritera le match contre le Maroc le 27 ●● Après le président du FC Sochaux Alexandre Lacombe qui a RECRUE
évaluation et me donnera une idée fixe mars. Pour moi, seul l’intérêt du pays réaffirmé la confiance du staff technique à Ryad Boudebouz, dans le
●● Finalement, le MC El-Eulma se
journal le Pays, ce fut autour de Marvin Martin, meilleur passeur est
sur l’ensemble des joueurs”, affirme le compte. Là où on trouvera toutes les l'une des révélations de la première partie de saison du champion- contentera de quatre recrues
coach national. conditions nécessaires pour travailler nat de Ligue 1 d’encenser l’international algérien en estimant durant le mercato hivernal. Bien
À propos du choix du stade dans la sérénité et une belle pelouse, on qu’avec lui, l’équipe s’exprime très bien en attaque. “Je me sens que la direction du club ait multiplié
qui abritera le prochain match s’y rendra avec joie, car l’équipe natio- bien. Cette saison devant, on s'éclate dans un dispositif plus offen- les contacts ces derniers jours afin
nale appartient à tout le peuple algé- sif avec Maïga, Ideye Brown, Boudebouz et Nicolas Maurice-Belay”, de trouver un avant-centre ou un
face au Maroc le 27 mars pro-
a-t-il dit sur Boudebouz dans une interview accordée au site spécia- milieu de terrain offensif pour
chain, il indique : “J’ai visité le stade rien.” Concernant son absence lisé “Sport24”. Notons enfin que le FC Sochaux a renoué avant-hier renforcer son avant-garde, les
du 19-Mai-56 d’Annaba et celui du 5- aux deux premiers matchs du avec le succès en battant le Stade Rennais par le score sans appel choses ne semblent pas évoluer
Juillet. On a donc décidé pour le Chan au Soudan, Benchikha de cinq buts à un dans le cadre de la 21e journée de Ligue 1. dans le bon sens, d’autant plus que
moment de jouer face à la Tunisie, à réplique ave colère : “Je ne com- Boudebouz a été l’auteur de la quatrième réalisation de son team sur les dirigeants n’ont pas trouvé
Alger, au 5-Juillet, ensuite on verra prends pas pourquoi on focalise unique- penalty. d’éléments répondant au profil
F. R.
plus clair. Je ne fais pas de distinction ment sur moi. Je vous informe que ce recherché sur le marché des
transferts. Notons que les deux
ÉQUIPE NATIONALE A’ derniers joueurs à avoir été
approchés et avec lesquels le

Lemmouchia : “Il faudra d’abord battre l’Ouganda” président Mbarek Boudhen avait
engagé des pourparlers, pour
éventuellement venir endosser le
est ce matin que l’équipe nationale A’ sud-africain durant lesquels les Algériens ont double qualification à la CAN et au Mondial- maillot de Babya, à savoir l’ex-
C’ s’envolera en direction du Soudan via le raté complètement leur début. “Il faudra retenir
les leçons de nos deux dernières participations et
2010. Questionné, en outre, sur la présence de
onze joueurs de l’effectif sétifien parmi les 23
Mouloudéen Mohamed-Amine
Belkheir et le pensionnaire de
Caire pour participer à la Chan 2011. Une com-
pétition à laquelle les Verts aspirent faire essayer d’aborder le premier match face à l’Ouganda éléments retenus pour le déplacement à l’USM Annaba Mounir Bekrar, n’ont
bonne figure et représenter dignement les avec toute la détermination et le sérieux qui s’impo- Khartoum, Khaled a estimé que “c’est une bonne pas pu venir. Pour rappel, les
sent. Un bon résultat sera pour nous d’un grand chose vis-à-vis de la cohésion. Cela va permettra à Eulmis ont assuré les services de
couleurs nationales. Après un ultime stage de
Tiaba, Mahfoudi, Deghiche et Kab.
deux semaines effectué à la capitale, les parte- apport, notamment sur le plan mental, pour pouvoir l’équipe d’entrer directement dans le vif du sujet du Il est utile de souligner que les
naires d’Abdelkader Laïfaoui s’apprêtent à entrevoir le reste des matches dans de bonnes condi- fait, dit-il, que la plupart des joueurs se connaissent, capés d’Abdelkrim Bira sont à pied
entamer cette épreuve avec l’espoir d’aller le tions”, ajoute l’ancien pensionnaire de Lyon- ce qui pourra constituer un apport supplémentaire afin d’œuvre, depuis presque deux
plus loin possible et pourquoi pas gagner le La-Duchère. de réussir les meilleures performances possibles”. Sur semaines à Tipasa, pour un stage
trophée. Interrogé sur les préparatifs en vue de cette le plan personnel, il dira qu’il est conscient de de préparation et durant lequel les
Toutefois, pour l’un des pions les plus manifestation footballistique continentale, ce la lourde tâche qu’il l’attend d’autant plus qu’il partenaires d’Adel Messali ont livré
importants du onze des Fennecs et sur lequel dernier nous affirme que “le groupe s’est très bien est l’un des anciens joueurs de la présente deux joutes amicales face à
Abdelhak Benchikha compte beaucoup, en préparé et il n’attend que le jour J”. Pour tout vous équipe nationale des locaux. Hadjout et au RC Kouba. Un
l’occurrence Khaled Lemmouchia, il faudra dire, on est pressé d’entamer les choses sérieuses. On “Moi, je ne fais pas de différence entre les équipes regroupement qui a été mis à profit
par le staff technique des Vert et
aller doucement mais sûrement comme dirait attend ce premier match face à l’Ouganda avec impa- A et A’. L’essentiel, c’est que je ferai en sorte de mettre Rouge pour faire tourner son
l’adage car, pour lui, “la finale, on la jouera face à tience. On a bien travaillé ces derniers temps. On a eu mon expérience au profit du groupe. On sera certes mis effectif et évaluer du coup la forme
l’Ouganda, c'est-à-dire dès notre entrée en lice dans l’occasion également de livrer deux joutes amicales qui à rude épreuve. Cependant, j’estime que nous avons des uns et des autres. Un troisième
cette compétition en tentant d’abord de négocier ce pre- sont très bénéfiques. Tout ce que je peux vous dire, c’est des atouts pour aller jusqu’au bout et pourquoi pas et ultime test amical devait se jouer
mier rendez-vous des poules”. “Je pense qu’on ne doit, que nous comptons jouer à fond nos chances afin d’être revenir avec le trophée”, conclut-il. Notons, hier au stade du 5-Juillet contre le
en aucun cas, sous-estimer nos adversaires, qui seront à la hauteur des attentes de tous les Algériens. On a enfin, que c’est la troisième fois que CS Constantine à l’issue duquel le
au Soudan pour le même objectif que nous, à savoir aussi une mission délicate, à savoir celle de prouver que Lemmouchia jouera au Soudan après un pre- coach Bira se fera une idée un peu
passer au dernier carré. À mon avis, il faudra éviter les le joueur local n’a rien à envier au professionnel et mier voyage avec l’Entente de Sétif en Ligue plus claire sur la composante de
erreurs du passé”, dira le milieu de terrain enten- qu’il pourra lui aussi aspirer à être un jour avec l’équi- des champions arabe face à Al-Hillal et ce l’équipe type qui aura à affronter,
dès la reprise du championnat, la
tiste, faisant allusion aux dernières participa- pe première”, a souligné notre interlocuteur qui a fameux match barrage face aux Égyptiens
JS Kabylie dans le cadre de la 14e
tions de l’équipe nationale à la phase finale de été, pour rappel, l’un des rares joueurs du à Oumdourman. journée de Ligue 1.
la Coupe d’Afrique des nations et au Mondial championnat algérien ayant participé à la F. R. F. R.
18 Lundi
31 janvier 2011 ACTUALITÉ LIBERTE

CA BATNA : APRÈS LE
MATCH DE PARITÉ LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE : OLYMPIC REAL BANGUI 1 - MCA 1
ENTRE SON ÉQUIPE ET
AL-NASR DE BENGHAZI
EN COUPE DE LA CAF
BOUFENERA : “RIEN
LE DOYEN PREND OPTION
N’EST ENCORE PERDU”
●● Pour le coach du CA Batna,
Boufenera son équipe méritait
POUR LA QUALIFICATION
our son retour à la compétition vement l’issue du match, mais
une issue bien meilleure vendredi
dernier à l’occasion du match P africaine, le Mouloudia d’Alger a Sofiane bien servi par Derrag a
face à la formation d’Al-Nasr de réussi un excellent résultat qui lui complètement raté sa reprise de la
Benghazi pour le compte du tour ouvre largement les portes de la tête, alors qu’il se trouvait en posi-
préliminaire de la Coupe de la qualification au deuxième tour. En tion idéale. Au moment où l’on s’at-
confédération africaine de foot- effet, les Vert et Rouge ont fait tendait au coup de sifflet final de
ball. En effet, à la fin du match, match nul (1-1) au stade l’arbitre gabonais, les Centrafricains
l’entraîneur cabiste a estimé que Barthelemy Bouganda face à ont réussi à revenir à la marque à la
ses joueurs ont fourni un grand l’Olympic Real Bangui. Il faut 90’ suite à un tir puissant des 25
match même si le résultat tech- avouer que le Mouloudia a raté une mètres de Bimokolo, trompant ainsi
nique n’a pas été favorable, “je bonne occasion d’assurer sa quali- la vigilance de Zemmamouche. Sur
pense que nous avons livré un fication dès cette première manche cette action, l’arbitre gabonais met-
bon match dans l’ensemble. puisque les hommes d’Alain Michel tra fin à ce match sur le score d’un
Malgré, en effet, le manque d’ex- ont concédé le match nul dans les but partout. L’entraîneur du MCA,
périence, je pense toutefois que toutes dernières minutes de la ren- Alain Michel, a estimé à la fin de la
nous avons fait jeu égal voire contre. Ayant dominé les débats rencontre que le résultat est satis-
même dominé notre vis-à-vis qui dès l’entame de la partie, même si faisant dans l’ensemble, même s’il y
est habitué à jouer les compéti- les conditions climatiques étaient avait de la place pour gagner à
tions continentales. Nous avons difficiles (35°), les Algérois ont eu Bangui. Pour lui, son équipe a fait
commis quelques erreurs en deux occasions dangereuses par preuve d’un manque de réalisme où
défense qui nous ont coûté deux l’intermédiaire de Daouadi et ses joueurs ont raté de nombreuses
buts et qu’on aurait pu éviter. Mokdad avant de trouver la faille à occasions. “Nous aurions bien pu tuer
Dans l’ensemble en tout cas, on la 25’. Le milieu de terrain du MCA, le match en seconde période, mais la
aurait pu vaincre sans que per- Abdelmalek Mokdad, a ouvert le chance n’a pas été de notre côté. Ce match
sonne ne trouve à redire”, a-t-il dit score en reprenant de la tête un nul nous permettra de bien négocier la
non sans omettre de souligner centre de Babouche. Cette réalisa- seconde manche à Alger. Ça ne sera pas
que son équipe ira à Benghazi tion a donné des ailes aux facile, mais nous allons tout faire pour
pour jouer à fonds ses chances. Mouloudéens, qui étaient tout réaliser un grand match”, a-t-il déclaré.
“Malgré cette contre-performance proches de réaliser le break, mais Pour sa part, l’entraîneur du Real

Zehani/Liberté
qui ne nous arrange pas, on Daouadi n’a pas eu autant de réus- Bangui a reconnu que son équipe
garde toutefois nos chances site que son coéquipier. Après la était tombée sur un gros morceau,
intactes pour tenter d’obtenir un pause, les camarades de Bouchema mais qu’il est satisfait du résultat
résultat probant. Si les Libyens ont bien quadrillé le terrain ne lais- face à une grande équipe du MCA. Il
ont réussi à nous imposer le sant aucun espace à leurs adver- d’heure de la seconde période, ce faut rendre hommage à affirme que ses joueurs vont jouer
match nul, nous aussi nous allons saires pour inquiéter le portier qui leur a permis de se créer Zemmamouche qui a réussi à anni- leur va-tout au match retour et
jouer pour réussir une bonne per- Zemmamouche. Mais les joueurs quelques opportunités de niveler la hiler les tentatives et maintenir sa qu’ils défendront leurs chances de
formance et pourquoi pas revenir centrafricains ont tenté de desser- marque. L’équipe du Real Bangui a cage vierge. Le Doyen a raté une qualification.
avec le billet de la qualification rer l’étau après le premier quart raté deux belles occasions, mais il belle opportunité de sceller définiti- MALIK A.
pour le prochain tour de la com-
pétition”, a souligné encore l’an-
cien adjoint de Nourredine Saâdi.
HILAL SOUDANI À “LIBERTÉ”
F. R.
“Notre objectif : remporter le Chan”
LIGUE DES CHAMPIONS L’ attaquant international de l’ASO, Hilal Ça sera une première pour toi avec la
AOUDIA CONTRIBUE Soudani vivra à partir de ce lundi un de sélection ?
●● C’est vrai que je n’ai pas encore joué de
ses rêves, à savoir jouer un tournoi afri-
À LA VICTOIRE cain avec la sélection nationale. C’est
tournoi avec l’équipe nationale des locaux et ça
sera pour moi l’occasion de prouver mes quali-
DU ZAMALEK vrai que ce n’est que l’équipe A’, mais le
joueur chélifien qui nous a accordé cet
tés. C’est pour Soudani mais aussi pour d’autres
joueurs l’occasion de s’illustrer et ainsi prouver
●● L'attaquant algérien,
Mohamed-Amine Aoudia, a entretien affirme que l’équipe des locaux à Benchikha qu’il n’a pas eu tort de nous convo-
est la porte d’accès à la sélection pre- quer pour le Chan car on le mérite.
contribué samedi à la victoire de
son équipe, le Zamalek (Égypte), mière. Il nous a affirmé que les joueurs
Le fait de ne pas jouer en championnat,
face à son homologue kenyane du cru devront lors de cette compétition ne vous affectera-t-il pas ?
de Unlinzi Stars Football (4-0), en prouver qu’ils sont capables de créer
match aller disputé à Naïrobi,
●● C’est vrai que c’est difficile de combler les
l’exploit. Un exploit synonyme de victoire matches de championnat mais nous avons joué
comptant pour le tour préliminaire
de la Ligue des champions finale le 25 février prochain à plusieurs matches amicaux et le rythme lors de
d'Afrique de football. Le transfuge Oumdurman, fixé comme objectif pour ces rencontres a été très intense comme dans
de la JS Kabylie a inscrit le troi- les Verts d’Abdelhak Benchikha. un match officiel. Je pense que nous sommes
sième but du club cairote à la 75’. prêts pour le Chan du Soudan et ainsi réaliser
les objectifs que nous nous sommes déjà tracé.
Liberté

Les autres réalisations du Entretien réalisé par :


Zamalek ont été l’œuvre de S. A. M.
Mahmoud Fathallah (62', s.p.), Quel est votre objectif principal au
Hassan Mostafa (68'), et Ibrahim En tant que joueurs locaux, donnez-vous Soudan ?
Salah (90'). Mohamed-Amine Liberté : Comment vous préparez-vous au beaucoup d’importance à cette compéti- ●● Je ne veux pas vous dire que pour une pre-
Aoudia s'est engagé pour deux Chan du Soudan ? tion ? mière participation, on doit passer le premier
ans et demi en faveur du ●● Hilal Soudani : Tout se passe dans les ●● Evidemment. C’est la seule occasion pour tour, comme aussi gagner le titre mais on jouera
Zamalek, actuel leader du cham- meilleures conditions. Le staff technique natio- nous les joueurs locaux de nous illustrer et de les matches un par un et les choses s’éclairci-
pionnat d'Égypte de première nal a tracé un programme qu’on exécute dans prouver au sélectionneur qu’on mérite une ront au fur et à mesure de la compétition. Les
division. Selon la presse locale, le les moindres détails et je peux vous dire que place au sein de l’équipe première car on est pronostics sont très durs en football surtout lors
montant du transfert du joueur au maintenant on est arrivé à notre dernière séan- capable d’honorer l’Algérie et lever son drapeau d’un tournoi final mais je peux vous affirmer que
Zamalek, avoisinerait le million de ce d’entraînement avant de rallier le Soudan très haut. Ce Chan est pour nous l’occasion de le public algérien sera fier de nous à la fin du
dollars. aujourd’hui pour entamer le tournoi final. redorer le blason du joueur du crû. Chan 2011. S. A. M.

CHAMPIONNAT D'ITALIE
NAPLES IMPRESSIONNANT, L'INTER DANS LA DOULEUR
●● Naples, impressionnant face à la Sampdoria (4-0), et l'Inter centrait en retrait pour Antonio Nocerino qui trompait Julio Cesar. avant cette rencontre, a été trompée quatre fois. Edinson Cavani,
Milan, vainqueur de Palerme 3-2 après avoir été menée 0-2, En seconde période, sur une combinaison de ses deux nouvelles la nouvelle star de Naples, a réussi un triplé dans ce match à sens
dimanche lors de la 22e journée, sont demeurés 2e et 4e du classe- recrues Houssine Kharja et Pazzini, entrées à la mi-temps, l'Inter unique (16e, 45e sur penalty, 57e), et ravi du même coup à Di Natale
ment d'un championnat d'Italie toujours emmené par l'AC Milan, réduisait le score par Pazzini (57e) qui mettait le ballon hors de por- (Udinese) le rang de meilleur buteur du Calcio (17 buts contre 15).
vainqueur la veille à Catane (2-0). Menée 1-0 dès la 5e minute, tée de Sirigu. Palerme manquait sept minutes plus tard une occa- Hier, l'AC Milan avait gardé ses distances en tête grâce à une vic-
puis 2-0 peu après la demi-heure, l'Inter est revenue au score en sion en or de refaire le break, mais Javier Pastore voyait son toire sur le terrain de Cesena (2-0) au terme d'une rencontre mus-
seconde période, grâce à un doublé de sa nouvelle recrue Pazzini penalty arrêté par Julio Cesar. Pazzini égalisait ensuite pour l'Inter clée et malgré l'exclusion de Van Bommel à la 54e minute, et la
aux 57e et 73e minutes, avant que le Camerounais Samuel Eto'o à la 73e minute, reprenant victorieusement de la tête un coup franc Lazio a conservé sa 3e place en battant à domicile sur le même
n'offre la victoire aux Intéristes. Après une première occasion de de Maicon, avant qu'Eto'o ne se fasse justice lui-même sur un score, grâce à un doublé de sa nouvelle recrue Kozak, la
Maicon pour l'Inter à la 3e minute, l'équipe sicilienne ouvrait la penalty sifflé pour une faute d'Ezequiel Munoz sur Pazzini, pour Fiorentina. En soirée, la Juventus (6e), en proie aux blessures et au
marque deux minutes plus tard par Fabrizio Miccoli, sur une passe offrir une victoire inespérée aux Intéristes (3-2, 76e). Naples, pen- doute, accueillait l'Udinese, une équipe invaincue depuis 4 jour-
de Mattia Cassani. Palerme doublait la mise à la 36e minute, dant ce temps, a obtenu une impressionnante victoire contre la nées (3 victoires, 1 nul, 13 buts marqués), avec toujours l'espoir
lorsque Cassani, une fois de plus inssaisissable, filait côté droit et Sampdoria Gênes, dont la défense, la plus hermétique du Calcio en cas de victoire de rêver à une qualification en C1.
LIBERTE L’ALGÉRIE PROFONDE Lundi
31 janvier 2011
19

BLIDA BRÈVES
D E K A B Y L I E

À quand une structure TIZI OUZOU


DES IMAMS SANS SALAIRE
●● Nombreux sont les imams de la

hôtelière à El-Affroun ? wilaya de Tizi Ouzou qui commen-


cent déjà à s'inquiéter sur le verse-
ment de leurs salaires. Selon un de
ces imams, officiant dans des mos-
quées à travers des villes et villages
de la wilaya, nos braves cheikhs
Depuis les années 1990, n'ont pas encore perçu ni le traite-
la gare, les mosquées et ment de décembre ni celui de jan-
vier. “Une situation inédite depuis
les hammams ne sont des années”, avoue notre interlocu-
plus autorisés à faire teur, expliquant qu’“il y a ceux qui
n'ont même pas de quoi acheter du
office de dortoir, la nuit. pain et du lait. Et pourtant, nous
Quant au citoyen, il est menons à bien notre mission. Nous
réclamons les deux mois de salaire
devenu méfiant et craintif, et la prime de rendement”, s’est
ne pouvant faire confié notre interlocuteur. Si ces
retards inquiètent des imams au
confiance à quiconque et, plus haut point, le gel de leur statut
à plus forte raison, à un qui perdure encore les désabuse
davantage.
étranger à la ville, un O. GHILÈS
illustre inconnu. Un hôtel,
un dortoir, où l’étranger APRÈS AVOIR ÉTÉ DÉLOGÉS
DE LOGEMENTS SQUATTÉS
de passage,
l’automobiliste en panne DES CITOYENS ASSIÈGENT
pourrait, pour une nuitée, L’APC DE TADMAÏT
s’assurer le repos et la ●● Des groupes de jeunes se sont
rassemblés dans la matinée d’hier,
sécurité, devient, mercredi, devant le siège de l’APC
aujourd’hui, une nécessité L’hôtellerie fait défaut de Tadmaït (17 km à l’ouest de la
ville de Tizi Ouzou) en signe de pro-

D. R.
incontournable. dans la commune
d’El Affroun. testation contre l’arrestation de plu-
sieurs personnes ayant pris part au
a commune d’El-Affroun, avec squat, mardi dernier, d’une trentaine
L une population estimée à plus Ouest et, au nord, la ligne ferro-
viaire Alger-Oran, elle devient,
deux hammams. Sans compter que
la mentalité très hospitalière de
tiques et cosmétiques. Et, depuis
les années 1990, la gare, les mos-
de logements sociaux participatifs
encore non distribués au chef-lieu
de 43 000 habitants et appelée à néanmoins, une ville fantôme, le l’époque faisait que l’on pouvait quées et les hammams ne sont de la commune, a-t-on appris d’une
prendre de l’ampleur à l’achève- soir. À la tombée de la nuit, il arri- accueillir en toute bonne foi, chez plus autorisés à faire office de dor- source proche de l’APC. Les ser-
ment du pôle universitaire (avec 40 ve souvent que des étrangers de soi, ce que l’on appelait alors “un toir, la nuit. vices de sécurité qui ont procédé à
000 étudiants, en prévision de passage sillonnent vainement invité de Dieu” qui, à ce titre, rece- Quant au citoyen, il est devenu l’arrestation de ces personnes, en
2013-2014) et des projets de déve- l’avenue principale et le centre de vait le gîte et le couvert sans avoir méfiant et craintif, ne pouvant faire usant de gros moyens, motiveraient
loppement d’une grande impor- leur action contre les squatteurs
la ville en quête d’hébergement à montrer “patte blanche”, ni carte confiance à quiconque et, à plus des logements par la détention de
tance inscrits dans le plan quin- pour une nuit. Durant la période d’identité. forte raison, à un étranger à la ville, drogue auprès de trois personnes
quennal 2010-2014 et en cours de coloniale, El-Affroun (il n’était Depuis l’indépendance, les un illustre inconnu. Un hôtel, un arrêtées, selon d’autres sources.
réalisation, n’est toujours pas qu’un village, à l’époque) disposait deux hôtels ont changé de voca- dortoir, où l’étranger de passage, Dans leur action, les jeunes protes-
dotée d’une structure hôtelière. d’un hôtel et d’un hôtel-restau- tion pour devenir des logements l’automobiliste en panne, pourrait, tataires, qui réfutent ce motif, ont
Ville carrefour rattachée à la incendié des pneus devant le siège
rant. Parallèlement, on pouvait particuliers, pour l’un une épicerie- pour une nuitée, s’assurer le repos de l’APC après l’avoir fermé en éva-
wilaya de Blida et reliant celles de trouver abri gratuit à la gare et à la boulangerie, pour l’autre, devenu, et la sécurité, devient, aujourd’hui, cuant l’ensemble de son personnel.
Médéa, de Tipasa et d’Aïn Defla, mosquée ou, en moyennant une plus tard, magasin de vente en une nécessité incontournable. Hier après-midi, le calme a fini par
avec, au sud, l’autoroute Est- somme modique, dans l’un des gros de produits parapharmaceu- F. SEMAN être rétabli.
S. Y.
BÉJAÏA
CENTRE UNIVERSITAIRE DE BOUIRA
LE CNAPEST ET L’UNPEF
Les étudiants de 4e année de droit en grève MONTENT AU CRÉNEAU
●● Les attaques itératives du
ministre de l’Éducation nationale à
e
es étudiants de la 4 année de le système classique. Pour eux, seul au niveau du cabinet du directeur du protestataires, de leur côté, sont
L droit du centre universitaire l’instauration du mastère peut centre pour exposer leur doléances, est déterminés à poursuivre leur mou-
l’encontre de la famille de l’éduca-
tion, particulièrement l’enseignant,
ont vite fait réagir les syndicats
Akli-Mohand-Oulhadj de Bouira répondre à leurs attentes, car ils restée à ce jour sans suite”, nous assu- vement jusqu’à l’aboutissement de
autonomes, le Cnapest et l’Unpef de
sont en grève depuis 10 jours. ont suivi un système classique en 4 re-t-on. “La réponse est toujours la leurs revendications.
Béjaïa. Réuni le 25 janvier dernier, le
Selon les représentants des étu- années non le LMD en 3 années. même, "le directeur n’a pas encore A. DEBBACHE conseil de wilaya du Cnapest tient à
diants reçus au siège du bureau D’ailleurs, leur promotion est la vu le courrier", nous rétorque-t-on au “dénoncer cette stratégie de pour-
régional de Bouira, ils exigent l’ou- dernière du système classique, et cabinet du directeur du centre à chaque BOUMERDÈS rissement et de fuite en avant des
verture d’une session mastère au les étudiants appelés à refaire l’an- fois que nous essayons de le voir”, affir- responsables concernés”. Ledit
niveau du centre de Bouira. Ces née seront dans l’impasse. La pro- ment unanimement les représen- LA PRODUCTION syndicat invite les professeurs à
“ne pas répondre aux convocations
étudiants qui suivent actuellement
leur cursus universitaire dans le
blématique pour les autres, c’est
après le cursus de licence. Selon
tants. En l’absence d’un interlocu-
teur, la situation reste confuse. Les
HALIEUTIQUE EN DEÇÀ émanant de la direction de l’éduca-
tion portant sur l’avancement des
système classique sont au nombre les représentants des protesta- DES ATTENTES programmes et exhorte les inspec-
de 650 environs. Ils remettent en taires, plusieurs correspondances POUR PRÉSERVER LE DOMAINE ●● La production halieutique dans teurs à ne pas cautionner de tels
cause l’arrêté ministériel n°06/2010 ont été adressées à qui de droit, en FORESTIER À M’SILA la wilaya de Boumerdès est à son procédés”. La raison : le Cnapest
qui prévoit un pont entre le LMD et vain. “Une demande d’audience, déposée plus bas niveau. Pour l’année 2010, estime qu’on ne peut à la fois exiger
PLUSIEURS seulement 5 000 tonnes, toutes
espèces confondues, ont été enre-
du professeur d’avancer dans l’ap-
plication des programmes tout en
BÉJAÏA OPÉRATIONS gistrées sur l’ensemble de la wilaya
qui compte, faut-il le rappeler, plus
ralentissant la cadence de celle-ci
en classe. Par ailleurs, le Cnapest
CONCRÉTISÉES
Tirs croisés contre le P/APW L a conservation des forêts de la
wilaya de M’sila concrétise,
de 80 km de côtes, alors que l’année
2009 a connu une production de
l’ordre de 13 000 tonnes. Selon une
déplore la non-prise en charge des
problèmes graves que vivent cer-
tains établissements du secondaire
durant l’année écoulée 2010, des source crédible, les causes de cette ainsi que la non-régularisation des
ne dizaine d’associations et les l’entière responsabilité”. Les rédac- baisse sont d’ordre surtout humain.
U deux groupes de l’alliance pré- teurs du document tiennent à se
opérations de rentabilité ciblant
l’exploitation de 4 150 mètres En effet, Beaucoup de gens s’aven-
turent dans des zones interdites à la
situations financières. De ce fait, le
syndicat en question interpelle le
sidentielle à l’APW de Béjaïa, le FLN démarquer publiquement de la cubes de pierres sèches au niveau
pêche, ce qui représente une viola-
wali sur “ces blocages avérés” et de
et le RND, ont rendu publiques déclaration du P/APW engageant de plusieurs domaines forestiers diligenter une commission d’enquê-
de la wilaya. Cette opération a per- tion incontestable des textes relatifs
deux déclarations distinctes pour par la même occasion toute l’insti- au secteur de la pêche. Il est en te sur la gestion des œuvres
mis, selon une source locale, un sociales de l’éducation. Face à ce
fustiger le P/APW de Béjaïa, Hamid tution. “Nous déplorons la précipitation revenu estimé à 352 000 DA. Les outre utile de mentionner les pra-
tiques non conformes à la pêche “marasme”, le Cnapest à décidé,
Ferhat. du P/APW à vouloir engager la responsa- mêmes services ont examiné
maritime, telles que le vol du corail comme première action, d’observer
La sortie de ces associations et bilité morale et politique des élus à tra- durant cette période 139 dossiers deux journées de grève, demain et
d’exploitations minières, dont 32 et du sable de mer, qui influent néga-
des deux groupes APW se veut une vers des analyses excentriques et des dossiers ont reçu un avis défavo- tivement sur les richesses mari- après-demain, ponctuées par une
réplique à la dernière sortie toni- conclusions surannées”, lit-on dans la times. Il est également à noter que marche et un rassemblement
rable car leurs activités touchent à
les bouleversements climatiques ne devant le siège de l’académie pour
truante du P/APW au sujet de la déclaration commune des deux l’environnement. À signaler que
sont pas étrangers à la baisse alar-
durant cette période, les services exiger “la régularisation immédiate
rencontre du wali avec le mouve- groupes. mante de la production halieutique. de toutes les situations pendantes”,
des forêts ont enregistré pas moins
ment associatif, les députés, séna- En outre, selon la déclaration de 106 infractions liées à des pra- De l’avis de nombreux observateurs, et que “cessent l’acharnement et les
teurs et élus locaux autour des de la dizaine d’associations : “Nous tiques d’exploitations illicites des ce constat incite à trouver des solu- provocations à l’encontre de l’en-
tions radicales pour éviter le pire
émeutes qui ont secoué la région. ne sommes ni dupes ni amnésiques, cette forêts, à savoir l’enlèvement de
dans les années à venir. Ces mêmes
seignant”. De son côté, l’autre syn-
Dans leur déclaration commune, société civile que vous avez qualifiée de bois, l’occupation des sols et dicat autonome, l’Unpef de Béjaïa,
autres. Concernant les feux de observateurs n’ont pas hésité à tirer
qui a brossé le même tableau de la
les groupes RND et FLN à l’APW pseudos représentants a réagi unique- forêt, 16 incendies ont été enregis- la sonnette d’alarme au risque que
situation du secteur de l’éducation,
estiment qu’ils sont “contraints d’ex- ment pour faire face au danger qui mena- trés, dégradant ainsi une superficie cette mer devienne dans 50 ans une
a décidé de cosigner cet appel de
mer morte.
primer leur désapprobation totale quant çait notre région.” de 725 hectares.
NACER ZERROUK deux jours de grève.
au contenu et aux propos dont il assume L. OUBIRA C. B. L. OUBIRA
20 Lundi
31 janvier 2011 L’ALGÉRIE PROFONDE LIBERTE

BRÈVES BATNA
D E L ’ E S T
TADJENANET (MILA) Bouzina… cette lointaine contrée !
TROIS PERSONNES
ASPHYXIÉES L'enclavement
PAR LE GAZ semble prendre à la
●● La cité du 20-Août de
Tadjenanet, dans le sud de la
gorge tout un village
wilaya de Mila, a été plongée et sa population au
dans la consternation, ce ven-
dredi matin, suite à la mort tra- point de leur faire
gique de trois membres d'une
même famille asphyxiés par le oublier toutes les
gaz. Il s'agit d'un père de famille,
48 ans, de son épouse, 33 ans, et autres vicissitudes
de leur fille de 9 ans. Selon des
témoins, c'est vers 5 heures que de la vie rurale.
des voisins du palier ont sus-
pecté une forte odeur de gaz se l est faux, mais surtout injuste,
dégageant du domicile de l'infor-
tunée famille. Ils ont immédiate-
I de classer la commune de
Bouzina et toutes ses petites
ment alerté les services des
urgences médicales de l'hôpital
agglomérations comme étant des
de la ville. Une équipe de secou- zones rurales.
ristes, composée d'un médecin Le relief accidenté et inhospita-
et de deux paramédicaux, a été lier, l'éloignement des grands axes
aussitôt dépêchée sur les lieux. routiers, le climat rude avec de
Les secouristes, qui ont défoncé grands écarts de température,
la porte de l'appartement, ont
tenté de réanimer les trois vic-
entre l'hiver et l'été, lui confèrent
times par des opérations de plutôt un caractère de région

Hamatou/ Liberté
massage cardiaque, mais sans désertée et enclavée. Véritable
succès. Les dépouilles mortelles cul-de-sac de 13 377 habitants,
ont été évacuées vers la morgue avec une “mairie” depuis l'époque En plus du chômage,
de l'hôpital de la ville. Une le village de Bouzina semble
coloniale (1958), Bouzina ne être isolé du monde .
enquête a été ouverte pour
déterminer les causes de cette
semble guère progresser et fait du
mort tragique. sur-place depuis vingt ans. peut encore attendre ou gérer la situa- santé et de scolarité. Et en parlant Ils partagent avec les élus le désir
K. BOUABDELLAH Le transport, la santé, les voix tion, mais ce qui nous presse et qui ne de difficultés autres que la route mais aussi l'urgence de la réalisa-
de communication et bien d'autres peut plus attendre c'est la route. Je tant attendue et rêvée, l'adjoint au tion de la route, car elle va per-
activités et secteurs ne sont point n'exagère pas en vous disant que nous P/APC, M. Mekentichi, semble bien mettre d'avoir une voie d'accès
UNE BIJOUTERIE aux normes du XXIe siècle. attendons depuis vingt ans. connaître cette triste liste, et il en beaucoup plus courte donc moins
Pour faire la part des choses, la
CAMBRIOLÉE situation n'est pas nouvelle, c’est
Nous avons l'impression d'être à des
milliers de kilomètres de la civilisation
parle. “Nous avons au village un centre
de santé, mais qui n'est pas opérationnel
coûteuse. Selon un chef de famil-
le, dont les enfants dépensent
À BATNA plutôt un lourd héritage, bien tris-
te, à la limite de l'ingérable. À par-
humaine. Personnellement, j'ai contacté
les plus hauts responsables du secteur et
à cause du manque de personnel.
On parle, de nos jours, de santé de
chaque jour plus de 150 DA entre
les allers- retours, il y a plus de 1
●● Une importante quantité d'or, tir du chef-lieu de wilaya de Batna,
d’une valeur de 600 millions de
à maintes reprises, j'ai eu effectivement proximité, or les réflexes sont d'une 800 élèves dans cette situation.
centimes, a été volée, jeudi der- il faut deux heures de route pour des promesses, mais qui n'ont jamais époque lointaine. En dépit des difficultés Or, selon nos interlocuteurs, la
nier, après le cambriolage d’une se rendre à Bouzina, qui se trouve abouti. C'est vital pour faire revivre toute et tracasseries, les habitants des zones commune de Bouzina ne possède
bijouterie, située dans la com- à 80 kilomètres à peine. la région, dont la population est hélas les plus reculées et les plus défavorisées que deux bus qui entament leur
mune d’Oued-El-Ma, daïra de Autant de temps, car un grand très éparpillée, mais la route permet aux souhaitent se sédentariser. Et bien après navette à 6h du matin. D'anciens
Merouana, à Batna. Le proprié- détour s'impose et, pourtant, le villageois de pouvoir exploiter leur terre que nous ayons formulé 1 200 étudiants et diplômés sont rentrés
taire de la bijouterie avait quitté raccourci existe, ce qui constitue
son local pour le déjeuner, à son
et ses différentes richesses : apiculture, demandes d'aide au logement rural, au village après des études univer-
retour, il retrouve son magasin un véritable casse-tête pour la arboriculture et céréaliculture… Et le nous en avons obtenu 10 unités.” Et sitaires, ils s'occupent comme ils
entièrement vide. Une enquête a population. plus tôt sera le mieux”, nous confie d'ajouter : “Un autre problème et pas peuvent, mais dans leur majorité,
été ouverte par les services À l'Assemblée populaire com- notre interlocuteur. des moindres et là aussi. On nous a fait ils n'ont pas un emploi fixe. Ce qui
concernés afin de retrouver l’au- munale, un homme a fait une affai- L'enclavement semble prendre des promesses, il y a eu des rencontres, fait dire à Brahim, ingénieur en
teur ou les auteurs de ce vol. re personnelle de cette route. à la gorge un village et sa popula- débats, consignes… au sujet du cours agronomie, au chômage : “En plus
LAMIA F. Essiche Tahar, P/APC de la ville, tion au point de leur faire oublier d'eau Ighzar qui traverse toute la com- du chômage, notre village est isolé du
sans ambages, nous parle avec toutes les autres tracasseries de la mune de Bouzina. La pollution prend de monde. Nous avons l'impression que
BATNA une grande amertume. “Notre rêve vie rurale. L'émiettement, cet autre l'ampleur et tous les arbres fruitiers irri- personne ne s'en soucie. Les jeunes
TENTATIVE DE SUICIDE n'est pas une clinique polyvalente, même
si on n'en a pas, ni des bus pour le
souci qui n'est pas fait pour arran-
ger les choses. Tagoust, Loumel
gués avec cette eau ne donnent que des
fruits avariés.” De leur côté, les
Algériens qui habitent les villes côtières
tentent leurs chances avec la harga,
D'UNE ADOLESCENTE transport scolaire, et là, aussi, nous
vivons un cauchemar pour répondre aux
Aourir, Tijdar, autant d'aggloméra-
tions dont les habitants ont
citoyens rencontrés, invoquent le
souci du transport, mais surtout
nous ici, nous n'avons même pas cette
chance.”
●● La wilaya de Batna a enre-
gistré, en fin de semaine passée,
besoins grandissants des écoliers, on besoin d'eau, d'électricité, de celui de leurs enfants scolarisés. RACHID HAMATOU
une tentative de suicide d'une
adolescente habitant le quartier
de Salsabil. Pour mettre fin à sa LE PROJET A ÉTÉ LANCÉ EN 2007 DAÏRA DE SOUK NAÂMANE
vie, la jeune fille, âgée de 15 ans, (OUM EL-BOUAGHI)
avait, selon nos sources, avalé
une importante quantité de com-
primés. Transportée en urgence
Le gaz arrive enfin à Aïn Abessa (Sétif) TROIS PRÉSIDENTS
vers le CHU de Batna, elle a subi
un lavage gastrique. Selon une
près un grand retard enregis-
A tré dans la réalisation du pro-
foyers de la dite commune répu-
tée pour son froid glacial.
transport qui alimentera les locali-
tés d’El Kharba, Takouka et El
D’APC ET 16 ÉLUS
source médicale, ses jours ne
sont plus en danger. Une enquê-
jet de raccordement au gaz natu-
rel dans la commune d’Aïn
Rappelons que le coup d’envoi de
ce projet d’envergure a été donné
Batha. Selon les informations
recueillies auprès de la direction
DÉMISSIONNENT
●● Les présidents des Assemblées
te a été ouverte par les services Abessa, située à 19 kilomètres au par l’ancien wali de Sétif au mois de l’industrie et des mines, la populaires communales de Souk
de sécurité pour déterminer les Nâamane, Bir Chouhada et Ouled
raisons qui ont poussé cette nord de la wilaya de Sétif, les de mai 2007. wilaya a déboursé pas moins de
Zouai, à l’extrême ouest de la wilaya
jeune adolescente à vouloir agents de la Sonelgaz ont entamé, La wilaya a consacré une 43 milliards pour la réalisation d’Oum El Bouaghi, ont présenté, avec
mourir. jeudi dernier, l’installation de importante enveloppe financière dudit réseau, soit 90% du coût du 16 autres élus, leur démission pour
LAMIA F. compteurs au niveau de plusieurs pour la réalisation du réseau de projet, quant à la Sonelgaz, cette manifester, selon leurs propos, leur
dernière a injecté 10%. désaccord total avec le chef de daïra
de Souk Nâamane,à 90 kilomètres à
ILS VOULAIENT FAIRE PASSER 60 QUINTAUX DE CUIVRE VERS LA TUNISIE Selon la fiche technique du l'ouest du chef-lieu de wilaya. Les
projet, pas moins de 1 400 foyers, élus protestataires font part du pour-
Trois membres d’un réseau soit plus de 9 800 habitants béné-
ficieront du gaz naturel. Par
rissement de la situation, à savoir le
comportement irresponsable du chef

condamnés à Oum El-Bouaghi ailleurs, il est attendu que les


localités d’Aïn Guellou et Chaâbet
de daïra, les retards dans l'approba-
tion des délibérations transmises à
la daïra — ce qui a provoqué des
e tribunal d’Oum El Bouaghi a Téleghma dans la wilaya de Mila, cuivre dans des sacs de semoule, le Cheurfa seront incessamment ali- retards dans les projets de dévelop-
L condamné, en milieu de semai- Aïn Beida (wilaya d’Oum El tout recouvert par 17 quintaux de mentées en cette énergie tant
attendue par les habitants de la
pement — et l’interférence du chef
de daïra dans les prérogatives des
ne dernière, deux personnes à dix Bouaghi), Bir El Ater (wilaya de fruits et légumes. P/APC, selon les mêmes sources, ce
ans de prison ferme et une autre à Tébessa), jusqu’au territoire tuni- Le prix du kilo de cuivre à daïra afin de rompre avec les bou- qui a entraîné un blocage total. Les
deux ans pour contrebande de sien. l’achat serait de 300 DA ; il est teilles de gaz butane utilisées pour élus démissionnaires font aussi part
des humiliations subies lors des
cuivre, alors que trois autres Les trois personnes ont été cédé à la frontière à 800 DA, soit la cuisson et les jerricans de gazo- réunions officielles. Une commission
membres du réseau demeurent en arrêtées, le 10 du mois en cours, 80 000 DA le quintal. La marchan- le pour le chauffage. d'enquête, composée de l'inspecteur
fuite. Ces personnes ont été pla- par les éléments de la section de dise saisie serait d’une valeur de 4 Cette énergie permettra aussi général de la wilaya, du P/APW et du
cées sous mandat de dépôt lors de recherches du groupement de la milliards 800 millions de centimes. l'amélioration des conditions de DRAG a été dépêchée à la daïra,
jeudi dernier, pour s'enquérir de la
leur présentation, le 14 janvier, Gendarmerie nationale d’Oum El Le camion et son contenu ont été vie de la population ainsi qu’un situation et rapprocher quelque peu
devant la justice. Bouaghi. Elles transportaient, à saisis et remis aux services des essor économique et industriel de les parties en conflit, afin de trouver
Selon nos sources, ce réseau de bord d’un camion Sonacom K120, Douanes. la région. un terrain d’entente.
six membres activait au niveau de parti de Téleghma, 60 quintaux de B. NACER F. SENOUSSAOUI K. MESSAAD
LIBERTE L’ALGÉRIE PROFONDE Lundi
31 janvier 2011
21

LE WALI D’ORAN À OUED TLÉTAT BRÈVES


DE L’OUEST
“40 milliards de PCD, 117 postes CITÉ ADMINISTRATIVE

en CDI et 76 familles relogées”


D’EL-BAYADH
CAP SUR
LES RACCORDEMENTS
Les 76 familles du EN GAZ ET L’ÉLECTRICITÉ
●● La nouvelle cité administrative,
bidonville “El Frédo” composée de la majorité des direc-
tions de l’exécutif de wilaya devrait
seront bientôt connaître incessamment un essor
relogées. C’est le wali considérable du fait de l’intérêt que
lui accorde le wali. En effet, depuis
d’Oran, Abdelmalek son installation, le nouveau wali mul-
tiplie ses visites et ses orientations
Boudiaf, qui a quant à la nécessité d’accorder de
l’importance à tout ce qui a trait aux
annoncé la nouvelle à commodités de travail au sein de
l’administration, à commencer par
l’occasion de sa visite l’achèvement des travaux de réalisa-
tion des sièges des directions
de travail qui l’a concernées, sis à l’entrée est d’El
amené à s’enquérir Bayadh où des bâtisses poussent
comme des champignons.
de l’avancement des D’ailleurs, il y a de cela une semaine,
une réunion présidée par le secrétai-
travaux des différents re général de la wilaya s’est tenue
avec les responsables des direc-
projets en cours dans tions de l’exécutif ayant eu pour
objet de cerner la problématique du
la daïra d’Oued raccordement en gaz naturel et
l’électricité des bâtisses déjà ache-
Tlélat. vées ainsi que celles qui demeurent
en souffrance. À la lumière des tra-
’autre part, lors de sa ren- vaux de la réunion, plusieurs points
D contre avec la société civile, il ont été retenus notamment concer-
nant les directions qui n’ont connu
a annoncé l’octroi d’une enveloppe
aucun début de travaux alors que

Yahia / Liberte
de 40 milliards de centimes pour des assiettes foncières leur ont été
financer les différents projets pro- Le logement est attribuées depuis des années déjà. À
grammés dans le cadre du PCD la préoccupation majeure en croire certains membres de l’exé-
(plan communal de développe- des autorités de la wilaya. cutif, plusieurs d’entre eux seront
forcés à désister du fait de l’absence
ment) de 2011 au niveau des com-
meurs, nous avons bénéficié de 6 200 une visite pour le traitement pro- employés sur place tentent, tant d’inscription de siège dans leurs dif-
munes de Tafraoui, El Braya, Oued férents programmes, chose qui
postes de travail en collaboration avec la chain, sur terrain, de ces trois dos- bien que mal, de satisfaire une
Tlélat et Boufatis, en attendant le pourrait influer sur les décisions
DAS, sans oublier les autres offres des siers. À noter que tôt le matin, le demande croissante et gérer les
montant des projets sectoriels. d’octroi d’assiettes précédemment
organismes d’insertion.” D’autre part, wali d’Oran avait inauguré le nou- différents services. “Là aussi, le effectuées.
Face à des citoyens très remontés,
concernant les dossiers des zones veau siège de la Cnas (une vielle recrutement de personnel s’impose”, A. MOUSSA
le wali a prêté une oreille attentive
d’activités, de la santé et des télé- bâtisse coloniale retapée à neuf), lance un assuré retraité, atteint de
à toutes les doléances (orales et
écrites) dont les préoccupations
communications, le wali d’Oran a en présence du directeur de wilaya maladie chronique. RELIZANE
pris l’engagement de programmer de la caisse, M. Zerrouki. Les six NOUREDDINE BENABBOU
majeures sont le logement, les ON FORME LES ONG
actes de propriété, l’eau potable, le
À LA SENSIBILISATION
ramassage scolaire, la sécurité et
l’emploi. À cette dernière préoccu-
TIARET ENVIRONNEMENTALE
pation, le wali a annoncé le recru-
tement prochain de 117 employés
dont 28 postes seront réservés aux
Le calvaire des usagers ●● Plusieurs associations et direc-
tions locales ont été destinataires,
au cours de la semaine écoulée,
d’une invitation émanant de la direc-
jeunes diplômés universitaires pour
renforcer, en compétence, les
administrations des quatre com-
de la route continue tion de l’environnement, apprend-on
de sources associatives. Ces invita-
tions prient leurs destinataires res-
munes de la daïra. i, à Tiaret, les passants arrivent Boumédiène, Sonatiba, Teffah, patience, une persévérance qui
pectifs de déléguer 5 représentants
À cet effet, le chiffre de 9 000
dossiers pour l’obtention de la
S mal à supporter le calvaire que Zaâroura ou Lombard, pour ne ferait blêmir un bonze. “Depuis des
chacun, afin de bénéficier d’une for-
mation accélérée en sensibilisation à
leur offre l’état des rues et ruelles, citer que celles là, relève presque années, les travaux ne finissent jamais à la protection de l’environnement.
carte grise ont été traités, a lancé le les automobilistes le sont à un plus de l’impossible puisque les chauf- travers ces chaussées où se succèdent des Cette session de formation qui aura
wali pour illustrer la bureaucratie haut degré dans la mesure où la feurs de taxis refusent d’y aller. “Je opérations appelées toujours à être lieu à la Maison de l’environnement
qui régnait, et que désormais, un de la commune d’El-Matmar a débu-
conduite relève du parcours du suis conscient qu’il est anormal de refuser refaites en l’espace de quelques mois… té hier pour se poursuivre jusqu’au 3
souffle nouveau s’impose. À pro- combattant. Une dégénérescence un client mais dans bien des cas, je ne comme si nos décideurs sont en quête février prochain, indiquent nos
pos de cette deuxième visite en perpétuellement mal vécue par ces peux accepter de mettre en caution mon d’un trésor pour creuser à longueur de sources. À noter qu’au nombre des
trois mois, le premier responsable derniers qui ne savent plus à quel véhicule, seule ressource pour ma famille, l’année”, martèlera un citoyen. “Les destinataires de cette requête figu-
de la wilaya a déclaré à Liberté : saint se vouer. Ce malaise s’ex- pour une course de 50 dinars”, expli- élus sont pour beaucoup dans cette
rent des ONG écologiques telles
“Vous avez assisté à la réunion avec la l’Association de protection de l’envi-
plique, on ne peut mieux, par la quera un taxi. Pour les usagers, ils déchéance, et cela ne les empêchera pas ronnement de Relizane, le comité de
société civile et vous avez constaté la dégradation avancée des chaus- n’ont jamais cessé, mais vaine- de se faire réélire, de creuser plus de nids- quartier Berrezga-belle cité, la sec-
transparence.” Avant d’ajouter : “Je ne sées, notamment à l’intérieur des ment, de se lamenter auprès des de-poules et même d’en aligner sur les tion locale des Scouts Musulmans
peux vous donner un bilan global de cités, qui souffrent d’une exécrable services compétents. Ces derniers, trottoirs”, ironisera un autre qui se algériens, l’université de Relizane, la
toute la wilaya d’Oran qu’après avoir conservation des Forêts, la direction
prise en charge et ce, en dépit des faisant contre mauvaise fortune dit scandalisé par une telle condui- du tourisme, la DJS, le CFPA, la
visité les 9 daïras. Mais, j’affirme, et trois sommes colossales consommées bon cœur, ne trouvent, comme te. direction des PME et la direction de
mois après mon installation, que la par l’État pour la rénovation du ultime recours, que de s'armer de R. SALEM l’Éducation.
feuille de route est en bonne voie. La pro- tissu urbain. Il s’agit d’une incom- M. SEGHIER
preté, le chômage, le logement sont patibilité qui trouve communément
autant de dossiers que nous abordons
avec fermeté et tact. Pour les jeunes chô-
pour cause des travaux entrepris
pour la mise en place ou la réfec-
600 MILLIONS DE CENTIMES VOLÉS POLÉMIQUE
tion des différents réseaux, à savoir D’UN COFFRE-FORT À ORAN AUTOUR D’UN TERRAIN
BÉCHAR des adductions au réseau d’alimen-
tation en eau potable, de gaz natu- 8 INDIVIDUS, DONT UNE FEMME, ARRÊTÉS À LA CITÉ CHEMIRIK
UN MOTOCYCLISTE FAUCHÉ rel ou de l’assainissement, qui ne ●● L’affaire du cambriolage perpétré au mois de décembre 2010 dans ●● Dans une requête adressée au
wali de Relizane, dont une copie a
une usine de fabrication de conserves de poisson au quartier de
PAR UN CAMION sont jamais suivis pas des tâches
Delmonte vient d’être élucidée par la brigade criminelle de la police à
été transmise à notre journal, le
●● Un accident mortel est survenu de remise en état des lieux. C’est Oran. Une bande de huit individus, âgés entre 20 et 30 ans, a été arrê-
comité de quartier de la cité des 443
pour cela que les crevasses, nids- lots-Chemrik, à Relizane, réclame
mercredi dernier aux environs de 16 tée dans le cadre de cette enquête. Parmi les mis en cause, tous des l’intervention du chef de l’exécutif
heures sur la route reliant Béchar au de-poule et autres fossés irrégu- repris de justice, on compte une jeune fille. Selon nos sources, les afin de stopper les travaux de
quartier populaire Béchar- Djedid. liers qui caractérisent la plupart des mis en cause savaient que se trouvait, dans cette usine, un coffre-fort construction entrepris par un parti-
En effet, un motocycliste, policier, a quartiers sont perçus avec inquié- contenant une importante somme d’argent. Cependant, c’est sur un culier sur un terrain d’une superficie
été fauché par un camion. La victi- tude par la population. Néanmoins, trésor qu’ils sont tombés. En fait, ils ont trouvé non seulement de de 420 m2, contigu à une école et à
me dénommée S. A., 33 ans a suc- l’argent, 200 millions de centimes plus exactement mais aussi un lot un centre de santé. Les rédacteurs
ces calamité existent à travers la du courrier justifient leur opposition
combé à ses blessures, deux heures plupart des quartiers où les rive- de bijoux d’une valeur de 400 millions de centimes. Selon nos
après son transfert vers le service à la réalisation de cette construction
rains ne trouvent que leur patience sources, les mis en cause sont entrés par effraction dans cette usine
par le fait que le dernier permis de
des urgences de l’hôpital Tourabi et ont ligoté les agents de sécurité. Ils ont par la suite emporté le
Boudjemaâ de Béchar. Une enquête pour sillonner ces ruelles quel que coffre-fort à bord d’un véhicule également appartenant à la conserve-
lotir délivré par la DUC de Relizane,
soit le temps. Mais le pire se datant du 2 juin 2003, stipule que ce
a été ouverte par les éléments de la rie. Ce véhicule a été par la suite retrouvé incendié. L’enquête permet- terrain est affecté à la réalisation
police, pour déterminer les causes remarque en temps hivernal quand tra l’arrestation d’un premier suspect qui finira par dénoncer ses d’équipements. Selon les représen-
exactes de ce drame. Il est à rappe- on sait qu’à la moindre goutte de complices. Les éléments de la criminelle ont appréhendé également tants des résidents, l’assiette de ter-
ler qu’un autre accident mortel a été pluie, c’est la gadoue qui s’annon- le chef de cette bande, K. A., âgé de 24 ans, recherché déjà pour une rain pourrait être affectée à l’école
enregistré cette semaine à Abadla ce. Cependant, en de pareils autre affaire. Il serait l’auteur du hold-up de la bijouterie de Haï el primaire contiguë puisqu’elle servait
faisant un mort et 14 blessés. Sabah. Les 8 mis en cause, présentés à la justice, ont été écroués. d’aire de jeux aux écoliers, jusqu’au
moments, prendre un taxi vers une
RACHID R. B. AMIRA démarrage des travaux par le parti-
de ces cités, notamment Terrain culier qui s’en était porté acquéreur.
22 Lundi
31 janvier 2011 SOCIÉTÉ LIBERTE

PARRICIDE (*)

Un phénomène qui se répand


Le parricide fait partie des thèmes qui font la une des journaux. Phénomène nouveau à notre société, ou effet
d’une médiatisation qui n’existait pas auparavant.
n jeune de 35 ans tue sa mère à l’arme que la structure du sujet sera “névrotique”, et c’est
“ U blanche à Bir El-Atter dans la wilaya de cette structure qui permettra plus tard, en cas de dif-
ficultés, de ne pas sombrer dans la psychose, mais de
Tébessa. D’après les aveux du coupable, il s’agit
d’un conflit familial, et le crime a été commis dans choisir inconsciemment comme solution la névrose,
un état de colère.” “Un autre jeune homme tue aussi ce qui est autrement bénin !” À la fin de sa psy-
sa mère à Oran pour obtenir sa pension.” Ce sont chanalyse, il soulignera que “si des circons-
des faits récents rapportés par la presse tances particulières se présentent, il peut aller jus-
nationale. En effet, on assiste ces dernières qu'au parricide : manque d'affection, père autoritai-
années à un phénomène qui prend de l’am- re, tyrannie familiale, sentiment de rejet peuvent être
pleur dans notre société. Le parricide, un des facteurs déterminants pour le déclenchement
crime commis à l’encontre d’un père ou d'un tel passage à l'acte”. Il notera aussi des fac-
d’une mère par sa propre progéniture. “S'il teurs aggravants tels que “la drogue ou l'auto-
est un des actes les plus épouvantables et les plus médication par les psychotropes, peuvent grande-
réprouvés par la société, c'est bien le parricide. Ce ment y contribuer, dans la mesure où ces produits
dernier est l’acte le plus terrible que peut commettre permettent de lever le peu d'inhibition qu'il possède”
l’être humain”, selon Messaoud Haïne (psy- en dépit de toutes les raisons et les causes
chanalyste) dans un article consacré au par- que peuvent avancer les psychiatres et les
ricide publié sur Internet. Il expliquera que “si services concernés, rien ne justifie de tels
les humains sont aussi révulsés par un tel acte, c'est actes qui font frémir le commun des mortels.
parce que le “meurtre du père” les interpelle au “Ce genre de crime doit vraiment être pris au sérieux
plus profond de leur inconscient”. Heureusement et en considération par les pouvoirs publics, et la
que le refoulement existe, sinon les rues société civile. Il faut un débat sur ce phénomène qui
seraient jonchées de cadavres et il n'y aurait prend de l’ampleur dans notre société. Il ne suffit pas

D. R.
même plus de société car les géniteurs mâles de donner de bilan. Il est temps de réagir, il faut sen-
n'existeraient plus, depuis fort longtemps. sibiliser nos enfants et ouvrir le dialogue. Car, le pro-
En effet comme disait Freud, “la conduite de vie avouant que tout va se jouer pendant la de “castrer”. Sa haine contre le père sera blème majeur de notre société est le manque de com-
morale est un intérêt pratique de l'humanité”. période œdipienne, c'est-à-dire avant l'âge refoulée par la peur de la castration symbo- munication” selon un neuropsychiatre, qui
Selon toujours ce psychanalyste, la structure de cinq ans. À cet âge-là, l'enfant va détester lique. Sous l'effet de cette angoisse, donc ajoutera que “les causes ne sont pas toujours
psychique est la base qui va déterminer le son parent du même sexe, et voudra possé- dans l'intérêt de préserver sa masculinité, il d’ordre psychiatrique, mais aujourd’hui, elles sont
destin du sujet. Nous possédons tous une der celui de sexe opposé. C'est ainsi que le va renoncer au désir de posséder sa mère et liées particulièrement à la drogue et aux conflits
structure de la personnalité : elle peut être garçon détestera son père et sera amoureux d'éliminer son père. Le névrosé préférera familiaux”.
au départ névrotique ou psychotique, mais de sa mère qu’il voudra posséder exclusive- réagir par l'autopunition pour se défendre F. AOUZELLEG
cela ne signifie pas que nous allons dévelop- ment. C’est la structure triangulaire caracté- contre le souhait de mort à l'égard du père
per fatalement une névrose ou une psycho- ristique du complexe d’Oedipe. Fort heureu- haï. Il mentionnera aussi dans son article que (*) Le parricide, terme issu du latin
se. Cependant, si des conditions sont sement, à un moment donné, il va com- “ce refoulement est donc nécessaire pour la construc- parricidia (assassin d'un proche)
réunies, le sujet à structure névrotique va prendre que sa mère ne lui appartient pas à tion de la personnalité, dans la mesure où il va per- désigne l'acte d'assassiner son père, sa mère
évoluer vers la névrose. Par contre, le sujet à lui tout seul, mais aussi à son père qu'il mettre d’accepter la réalité, même si cette dernière est (matricide), voire toute relation proche,
structure psychotique risque d’aller vers la considère comme un rival. Mais ce dernier pénible. Il est également indispensable à la cohésion l'acte d'assassiner une personne établie dans
psychose. Il ira loin dans ses explications en est redouté car il est susceptible de punir et de toute société civilisée. C’est grâce au refoulement une relation comparable à celle d'un père.

NACERA MÉRAH (*) À LIBERTÉ


“Cet acte est la conséquence du manque d’expression”
son fils de l’exécuter. Même pour la bonne cendo. On ne peut se satisfaire d’un type de vio-
Par : cause, cela reste un parricide. Dans les années lence. Si elle s’installe, la limite finit par être fran-
F. AOUZELLEG 1990, des enfants n’ont-ils pas tué leurs parents, chie. Cet acte “plus que grave” est la consé-
parce que l’islam qui leur a été inculqué a décla- quence du manque d’expression et l’absence de
ré leurs parents impis, alors qu’ils étaient prati- débats démocratiques, qui seuls, peuvent
Liberté : S'il est un des actes les plus quants ? apprendre aux gens à communiquer en expri-
épouvantables et les plus réprouvés par mant clairement leurs soucis, contradictions et
la société, c’est bien le parricide. En Quelles sont les autres raisons qui pous- autres problèmes. Lorsqu’une société est com-
Algérie, on assiste ces derniers temps à la sent les enfants à commettre ce genre de plètement fermée au monde extérieur, l’inculture
recrudescence de ce phénomène, intrus crimes ? est généralisée, les échanges entre les filles et
dans notre société. Quelles sont les ●● Lorsque la violence est la seule forme d’ex- les garçons n’existent, pratiquement, pas. Sans
causes à votre avis? pression, elle ne connaît plus de limites. compter les problèmes sociaux, la crise, les
●● Nacera Mérah : Ces actes de violence sont- Lorsque, comme cela s’est passé durant les injustices, l’absence de perspectives, de débou-
ils, vraiment, un fait intrus à la société. Lorsque années 1990, pour des raisons religieuses, les chés, d’espoir. À défaut de mouvement associa-
la presse rapporte des faits déplorables, elle les parents sont décrédibilisés, la violence se bana- tif crédible, convaincant et mobilisateur, com-
qualifie de phénomènes nouveaux. La violence, lise, voire devient légitime par les prêches pseu- ment canaliser cette énergie qui n’est pas utili-
sous toutes ses formes, a toujours existé. La do-religieux. La religion qui est, dans la société sée ? Par énergie, j’entends l’énergie de se
société est la même, ce qui a changé, par contre, algérienne, la base de l’éducation, remet en battre, lutter contre l’ordre établi et le change-
c’est la possibilité d’informer. L’existence d’une cause les croyances des parents, par consé- ment, qui est le lot des jeunes, de l’adolescence
presse plus ou moins libre a permis de connaître quent, leur retire cette espèce de sacralité. à l’âge adulte. La seule réponse que les autori-
les maux dont souffre la société. Je précise car il Lorsqu’un jeune ne voit plus sa mère que tés, qu’elles soient privées ou étatiques, donnent
y a à peine deux décennies, il n’existait qu’une comme un objet sexuel, à cacher au regard des aux citoyens est une violence multiforme. Que
presse publique, qui ne rapportait que ce que les autres, que lui reste-t-il comme respect pour elle connaît-on comme moyen de s’imposer ? L’État
décideurs voulaient donner comme image de la ? Bien sûr, la violence, sauf dans les cas de dispose des forces de répression mais les
société. Une manière de diriger la population crises de démence, n’est pas le parricide. Elle va parents sont désarmés face à leurs enfants phy-
vers un projet de société. Si on voulait fermer les crescendo. Elle débute par le rejet de l’autorité, siquement plus forts. Le laxisme des autorités
D. R.

perspectives et l’ouverture, on ne rapportait que le non-respect des parents, les violences ver- vis-à-vis des intégrismes religieux, du panarabis-
les faits négatifs, prostitution, délits commis par bales, les violences physiques, et le paroxysme, me, des dépassements contre les femmes, les
société algérienne est toute récente. 50 ans
les femmes, etc. Si, au contraire, on décidait bien sûr le parricide. En général, l’information est agressions au nom de la religion n’a pas entraî-
d’existence, c’est jeune pour affirmer quoi que ce
d’émanciper la société, on orientait l’information rapportée avec des supputations, ou pire des né seulement le terrorisme armé. Il a eu, pour
soit. Quand je dis récente, je n’entends pas par
vers les réalisations positives de la mixité, le pro- explications stéréotypées, stigmatisant les conséquence, également, le développement de
là que les Algériens n’existaient pas avant 1962,
duit du travail féminin, des études des filles, etc. pauvres, les jeunes, les catégories défavorisées. ce type de comportements. Les autorités se sont
mais l’organisation sociale était différente. L’État
Au milieu des années 1980, il a été mis fin aux Faux ! Les parricides touchent tout aussi bien les satisfaites des déclarations creuses, concernant
nation algérien n’existait pas. L’Algérie, en tant
infos liées aux crimes d’honneur car le mouve- pauvres que les nantis. La différence réside les valeurs “arabo-musulmanes” auxquelles
que société, n’a été réelle que depuis
ment des femmes réagissait contre le laxisme dans les capacités du milieu où se produit le par- nous sommes soi-disant, attachés, mais qui les
l’Indépendance. Est-elle effective pour autant ?
des autorités lorsqu’il s’agissait de l’assassinat ricide de maîtriser l’information, de la taire, de a définies. On oublie qu’elles sont communes à
Les populations diverses, je dirai même, les
des filles, même s’il s’agissait d’inceste et de garder le secret. Dans les couches populaires toutes les sociétés et à toutes les religions. Si on
familles, qui peuplent le territoire algérien, ont-
grossesses produites par des viols incestueux. défavorisées, les parricides sont étalés car ils veut lutter, réellement, contre ce type de violen-
elles eu le temps de se
Depuis, par hypocrisie sociale, pudeur et autres correspondent aux idées préconçues et stéréo- ce, il faut engager la lutte contre toutes les
connaître ? À mon avis, pas encore. Quant à la
pudibonderies, la presse publique ne rapporte types. “Les crimes se produisent chez les formes de violence. On ne peut tolérer, voire
violence, dans un passé récent, elle était dirigée
que peu les faits liés au sexe et la presse privée, pauvres, analphabètes, familles à problème”. On encourager la violence contre les femmes, les
vers l’occupant, qui la provoquait de son côté par
selon la ligne et la volonté de chaque journal, de parle plus aisément du pauvre qui a tué sa mère descendants et se prétendre choqués par la vio-
l’oppression et la répression qu’il pratiquait. Y a-
faire du sensationnel, car il s’agit, avant tout, de pour acheter du cannabis que du fils de riche qui lence contre les ascendants. Rien ne justifie la
t-il eu des parricides avant ? Les enfants étaient-
vendre, rapporter des faits, et c’est tant mieux. consomme des drogues dures et n’a pas plus de violence, on pourrait, peut-être, l’expliquer par
ils violents envers leurs parents ? Cherchons
Seulement, par manque de maîtrise des phéno- respect pour ses parents. Les riches aussi tuent des études, des analyses et non par une contri-
dans l’histoire de l’Algérie coloniale les cas de
mènes de société, de non-consultation des spé- leurs parents par cupidité. Nous ne sommes pas bution qui reste, somme toute, une simple réac-
parricide si la justice française s’occupait des
cialistes des sciences sociales, les journalistes loin des schémas établis, ailleurs, contre les tion d’une militante pour les droits humains et
affaires indigènes. Très peu. Les crimes commis
interprètent des faits sans les analyser. Sur quel- populations immigrées. La violence est toujours des femmes en particulier.
entre Algériens étaient gérés par la société, la
le base, affirme-t-on que ce phénomène est grave. Bien qu’on essaie de lui attribuer des F. A.
djemaâ, les cadis, etc. Donc, sur quelle base
intrus dans notre société ? Y a-t-il eu des études degrés, elle demeure sujette à la sonnette d’alar-
pouvons-nous affirmer qu’aujourd’hui le phéno-
sur combien d’années, de milieux où le parricide me dès qu’elle apparaît. Cela va de la tyrannie (*)Architecte et sociologue. Militante
mène est intrus dans notre société ? Par contre,
est répandu, catégorie sociale, violences, d’un enfant capricieux aux dépassements du féministe et doctorante sur les luttes
des cas de parricide ont dû se produire, pour des
mobiles, etc ? Par ailleurs, n’oublions pas que la langage. Comme je l’ai dit plus haut, elle va cres- politiques des femmes
raisons politiques, si on déclarait “un traître”, à
Lundi
LIBERTE CULTURE 31 janvier 2011 23

FESPACO 2011 LE CYCLE DU FILM


JAPONAIS À ALGER

Treize films algériens SIX FILMS À L’AFFICHE


POUR PETITS
ET GRANDS
en sélection officielle ●● À l’initiative de l’ambassade
du Japon en Algérie, le film
japonais est à l’honneur pour les

Voyage àdans
Alger, d’Abdelkrim Bahloul, et Essaha, de Dahmane Ouzid, ont été retenus
la compétition long métrage pour l’Étalon d’or de Yennenga.
deux prochains mois. Les
premières séances débuteront le
deuxième et le dernier samedi de
février (les 12 et 26). Les quatre
autres séances seront
reize film algériens sur un total algériens seront projetés : Africa is
T de 111 font partie de la sélec- back, de Salem Brahimi et Chergui
Kharroubi, et l’Afrique fait son cinéma
présentées tous les samedis du
mois de mars (les 5, 12, 19 et
tion officielle de la biennale de 26), à la salle de cinéma Sierra-
Ouagadougou, a annoncé, hier à Alger, de Hadj Mohamed Fifas. Maestra et la filmothèque
matin à Alger, Michel Ouédraogo, Trois longs métrages seront pro- Mohamed-Zinet de l’Oref. Les
délégué général du Fespaco. En grammés dans le cadre des projec- amateurs de films pourront
effet, après Bruxelles, Paris et tions spéciales du Fespaco : découvrir plusieurs longs
Tanger, Michel Ouédraogo et l’Afrique vue par…, ainsi que London métrages du pays du Soleil
Ardiouma Soma, directeur artis- river et Hors-la-loi de Rachid levant en version originale (VO),
sous-titrés en français. Petits et
tique du Festival panafricain du Bouchareb. Par ailleurs, le festival
grands pourront profiter de ce
cinéma et de la télévision de rendra hommage à plusieurs per- cycle cinématographique à
Ouagadougou, ont fait escale à sonnalités africaines du 7e art, travers une affiche proposant des
Alger et tenu une conférence de notamment Sotigui Kouyaté Tahar films pour tous les goûts. Le
presse à la Cinémathèque d’Alger Chériaa. Les projections du coup d’envoi sera donné à la
pour annoncer les grandes lignes Fespaco seront réparties sur treize salle Sierra-Maestra, le 12 février
du programme du Fespaco 2011, salles, dont huit sont situées au prochain, avec la projection du
prévu du 26 février au 5 mars pro- centre-ville et cinq salles périphé- film d’animation Ponyo sur la
chain. “Sur une prévision attendue de riques. Michel Ouédraogo a expli- falaise. Ce long métrage de 101
300 films, le Fespaco a enregistré, le qué l’importance des salles péri- minutes, réalisé en 2008 par
31 octobre 2011, date officielle de clôtu- phériques tout en revenant sur le Miyazaki Hayao, raconte

D. R.
l’histoire de Sosuke, âgé de cinq
re des inscriptions, 475 films. Donc, la problème des salles de cinéma en
ans, qui habite un village
production cinématographique africaine Afrique. “Chaque salle qui ferme en construit au sommet d’une
films ont trait aux “luttes pour la sur- Tati, et Le Docker noir, Sembene
connaît un développement”, a déclaré Afrique est un poignard dans le dos du falaise surplombant la mer. Un
vie dans les zones rurales et urbaines, la Ousmane, de Fatma-Zohra
M. Ouédraogo. Parmi les 475 films cinéma africain. Les salles de cinéma sont jour, en jouant sur la plage, le
démocratie et le patrimoine, ainsi que la Zamoum.
inscrits, 111 ont été retenus et sont un espace de formation et d’éducation, et garçon découvre une fillette
persistance du thème de l’émigration”. Le Dernier Safar, de Djamel Azizi,
répartis en six catégories : long l’Afrique ne peut pas faire son cinéma si poisson rouge nommée Ponyo,
Le jury long métrage, présidé par sera inscrit dans la compétition
métrage (18 pour l’Étalon de elle n’a pas les espaces pour qu’ils soient emprisonnée dans un pot de
Cham M’Bye (Sénégal), visionnera TV/Vidéo dont la présidence du jury
Yennenga dont 6 premières mon- vus”, a-t-il expliqué. À moins d’un confiture. À partir de ce moment,
dix-huit films dont deux produc- sera assurée par François L. une belle histoire d’amour et
diales), court métrage (13 pour le mois de cet important événement,
tions algériennes : Voyage à Alger, Woukoache (Cameroun). En hors d’amitié naît entre les deux
Poulin d’Or), écoles de cinéma tout semble au point pour la gran-
d’Abdelkrim Bahloul, et Essaha, de compétition, et dans la catégorie enfants. Des problèmes
(la grande nouveauté de cette édi- de fête du cinéma africain.
Dahmane Ouzid. De son côté, le Panorama des cinémas d’Afrique et surgissent entre les deux
tion. Cette catégorie comprendra SARA KHARFI
jury court métrage, présidé par des Caraïbes, deux documentaires tourtereaux, mais les enfants
11 films), documentaires (22), films remontent la pente ensemble.
Newton Aduka (Nigeria), visionnera
TV et vidéo (37) et films de la dia-
spora (10). Ardiouma Soma a esti- parmi les treize films inscrits dans MICHEL OUÉDRAOGO : “HORS-LA-LOI Cette histoire est un “véritable
antidote à l’anxiété et aux doutes
mé que les films choisis “reflètent un la compétition, deux courts
métrages algériens : Khouya, de
EST UN GRAND FILM AFRICAIN” de notre époque et c’est l’histoire
continent en pleine mutation”, tout en ●● Michel Ouédraogo a annoncé que le longs-métrage algérien, Hors-la-loi, d’une mère et de son enfant”.
signalant “une prédominance des ciné- Yanis Koussim, et Garagouz,
de Rachid Bouchareb, qui représente l’Algérie aux oscars et qui figure dans Amoureux des drames de
mas du Maghreb et de l’Afrique de d’Abdenour Zahzah. Deux docu- la section des projections spéciales du Fespaco, est un véritable hommage. jeunesse, le film de 115 minutes,
l’Ouest”. mentaires algériens seront présen- “Hors-la-loi est un grand film africain, c’est un chef-d’œuvre pour nous, et la Premier Amour, du scénariste
Il a également souligné que les tés et jugés : Dans le silence, je sens nomination aux oscars est un hommage pour toute l’Afrique”, a-t-il déclaré. Nagasawa Masahiko, sorti en
thèmes qui sont traités dans les rouler la terre, de Mohamed Lakhdar S. K. 2000, sera diffusé à la salle
Mohamed-Zinet le 26 février. Ce
EXPOSITION DE PHOTOGRAPHIES À LA MÉDIATHÈQUE ABANE-RAMDANE (ALGER) drame narre l’histoire d’une jeune
lycéenne dont la mère est

“LE DÉSERT À TRAVERS… ” gravement malade. La jeune fille


décide alors de retrouver le
premier amour de sa mère
e désert. Cette vaste étendue ne cesse de subju- facettes de ce désert, changeant et captivant. C’est mourante qui garde un souvenir
L guer, d’attirer les regards sur elle par la magie
que les beaux paysages dégagent. C’est toute cette
une succession de photographies, toutes légendées,
constituant un coup de cœur iconique d’Aguellidh
douloureux. Quant aux samedis
suivants du mois de mars, il sera
beauté, encore à l’état pur et originel, que le jeune Ouyed. Tel un guide, il nous emmène en plein cœur proposé Neige de printemps,
photographe Aguellidh Ouyed dévoile à travers les d’un quotidien totalement méconnu par les “gens du sorti en 2005 par Yukisada Isao.
31 photographies ornant les murs de la salle d’expo- Nord”. Chaque image place le regard du visiteur dans Ce long métrage est une
sition de la médiathèque Abane-Ramdane (Alger). le vif du sujet. Sans fioriture aucune, il livre, outre la réadaptation du premier tome du
“Le désert à travers… ”, tel est l’intitulé de cette expo- beauté de cette région, sa sensibilité. Une sensibilité livre La mer de la fertilité, du
sition, la première qu’il organise à Alger, dont le ver- iconique perceptible où la beauté du sujet et mise en
romancier japonais Mishima
nissage a eu lieu samedi passé, alors que le finissa- valeur. Se déclinant sous différents aspects, cette
ge est prévu pour le 3 février prochain. Ayant fait ses exposition se regarde comme un film. C’est le désert
Yukio. Durant ce cycle, le public
preuves dans le septième art, en qualité de photo- à travers une porte, une fenêtre, un feuillage, une algérois aura l’opportunité de
graphe de plateau et de cadreur, Aguellidh Ouyed a brèche… Le désert à travers un angle bien précis. Le découvrir, notamment, Marchons,
profité de chaque instant de libre pour fixer à jamais désert selon un aspect. C’est “saisir l’éternel à travers marchons, marchons encore, de
un instant, un geste, un paysage… C’est tel un chas- le furtif”, explique-t-il. De belles couleurs, de beaux Shiota Akihiko, sorti en 1999. Les
seur qu’il braque son objectif, immortalisant à tout paysages, ces photographies sont dignes de figurer dernières projections du cycle
jamais ce qui lui plaît, ce qu’il aime et lui tient à cœur. dans un guide touristique vantant le désert algérien, seront Linda, Linda, Linda, de
“Le désert à travers… ” est une succession d’images Béchar et sa région. Yamashita Nobuhiro en 2005, et
mettant à nu une région du Sud algérien, à savoir AMINE IDJER Waterboys, en 2001, par Yaguchi
Béchar, plus précisément Taghit. Cette oasis enchan- “Le désert à travers… ”, du photographe Shinobu.
teresse, qui à chaque fois se dévoile autrement, dif- Aguellidh Ouyed, jusqu’au 3 février 2011, HANA MENASRIA
D. R.

férente. Le visiteur peut découvrir les différentes à la médiathèque Abane-Ramdane (Alger)

TIZI OUZOU
HOMMAGE À CHEIKH MOHAND OU LHOCINE
a maison de la Culture traditionnelles, honoré par le titre 1838 à Taka, dans la commune d’Aït
L Mouloud-Mammeri de Tizi
Ouzou abrite, depuis hier, un col-
d’amusnaw (savant), lui qui a
recommandé la nécessité d’une
Yahia. Issu d’une famille de mara-
bouts, du village ath Ahmed, le
propre du mot, transmis par une
tradition orale.” Il est revenu égale-
ment sur l’écriture de cette poésie,
venait le voir pour trouver des solu-
tions à leurs problèmes liés à la
communauté ou à des soucies de
loque sur la vie et l’œuvre de chei- “primauté des valeurs et coutumes cheikh était réputé pour sa grande comme l’a fait cheikh Mohand, dans santé… Un poète qui, selon le
kh Mohand ou Lhocine. L’ouverture traditionnelles sur le dogme reli- culture et sera, dès son enfance, un souci de transmission. Il parle conférencier, n’a pas fait d’études,
officielle a été faite par le directeur gieux, confirmant ainsi sa spécifici- marqué par le colonialisme (1852- de l’évolution de la poésie kabyle à mais “il était sage du fait de son
de la maison de la Culture et par té à l’islam kabyle”. Le mausolée de 1857). Il assiste en 1871 à l’insur- travers si Moh ou M’hand et cheikh intelligence”. Il mourut en 1901 et
des poètes, à l’image d’Ahmed cheikh Mohand ou Lhocine, situé rection kabyle. Lors d’une confé- Mohand ou Lhocine liés par une sera enterré à Aït Yahia où se trou-
Lahlou de Béjaïa. Ce dernier, un dans la région d’Aït Yahia (Aïn El- rence animée hier dans l’après-midi spiritualité et non par la religiosité, ve son tombeau.
personnage bien connu, ayant Hammam), connaît jusqu’à présent par le professeur et chercheur Saïd celle-ci considérée, selon l’orateur, Chaque année, une zarda est orga-
interprété le rôle de si Mohand ou une influence et un engouement Chemakh, ce dernier est revenu sur comme une forme de croyance nisée à son honneur, rassemblant
M’hand dans divers réalisations des gens de la région et d’ailleurs la poésie kabyle à travers les tradi- adoptée par les peuples. des milliers de gens. Les travaux
cinématographiques sur le poète. qui viennent effectuer un pèlerina- tions orales, puis à travers la poé- L’auteur Mohand Ouramdan Larabi, du colloque prendront fin ce
Lors de la prise de parole, les parti- ge sur sa tombe. Des siècles après, sie de cheikh Mohand et si Moh ou dans une autre communication, est dimanche dans la soirée avec plu-
cipants ont évoqué les particulari- la mémoire de ce sage est évoquée, M’hand : “Depuis la nuit des temps, revenu sur la vie du cheikh à tra- sieurs communications prévues par
tés du cheikh, sa poésie, sa sages- cherchant du réconfort. Cheikh la poésie existait en Kabylie. Un art vers une vision “de conseillé”. Un les organisateurs.
se et sa connaissance des sciences Mohand ou Lhocine est né vers qui signifie construction, au sens homme estimé de la population qui K. TIGHILT
24 Lundi
31 janvier 2011 G DES
ENS
ET DES F AITS LIBERTE

CHRONIQUE DU TEMPS QUI PASSE égoïsme. Tu nous a privés de ce


qu'on avait de plus cher. Je prierai
UNE NOUVELLE DE ADILA KATIA chaque jour pour que cela t’arri-
40 e
partie et fin
ve aussi.
- C’est Djamel qui tenait à rester
seul.

La voleuse
- Tu n’as rien fait pour le ramener à
la raison, lui reproche Chafika. Les
choses auraient pu être diffé-
rentes.
RÉSUMÉ : Lorsque Sihem rejoint Djamel à Oran, il est - Tu ne m’a jamais voulu pour
belle-fille ! Lui rappelle Sihem. Tu
si souffrant qu'il ne peut se lever pour lui ouvrir. Le as toujours été dure avec vos
médecin, appelé à son chevet, le fait pour lui et en profi- proches. Surtout avec Djamel.
te pour conseiller à Sihem de ramener Djamel à l'hôpital Quand vous m’accusez de
l’avoir volé, je ne peux m’empêcher
d'Alger et auprès de sa famille. Mais elle n'est pas prête de le reconnaître au fond de moi.
à le faire. Voleuse, sorcière, peu importe, on
a tout partagé, jusqu’au dernier
a médecine ne peut plus rien père et ses sœurs. Ces
L pour son jeune mari. Tout ce derniers voulaient venir le voir,
moment. J’ai pris tout son amour. Il
était comblé. Il n’avait besoin de
qu'elle pouvait faire, c'était calmer mais il refusait de les recevoir, ainsi personne, à part moi, pas même
la douleur. La fin était inévitable et il leur évitait bien des souffrances. vous, sa mère !
rien ne pourra l'en empêcher. Qu'auraient-ils pu faire ? Rien, les Oui, je suis une voleuse et je ne le
Sihem était décidée à vivre les der- calmants ne peuvent plus le soula- regrette pas. Comme toujours,
niers moments de la vie de son ger. Sihem n'a plus le choix. c’est uniquement Chafika qui ne
mari, intensément et sans même Elle le fait hospitaliser. Le soir- cache pas ses sentiments. Le reste
sa famille. Elle ne les partagerait même, la mort vient mettre fin à de la famille se garde de lui faire un
avec personne d'autre que leur ses souffrances, alors qu’elle s'était seul reproche. Ils tenaient à rester
bébé. Ce dernier n'en aurait aucun assoupie. en bons termes, pour ne pas être
souvenir et c'était préférable. En revenant à elle, elle avait remar- exclus de la vie du petit Mourad qui
Djamel se levait rarement. Sa fai- qué son visage détendu. Elle ressemblait tant à son défunt père.
blesse le clouait au lit. n'avait pas réalisé tout de suite. Ce La mort le leur avait pris. Ils ne lais-
Sihem laissait leur fils Mourad près fut un moment très dur que de seraient pas les problèmes les
de lui. Celui-ci accaparait son constater qu'il avait rendu l’âme et séparer. Ils refusaient que l’enfant
attention à force de babillage et de que la mort avait pris l'habitude de grandisse sans eux.
tendre les bras vers lui. lui enlever les êtres chers à son C’est tout ce que Djamel leur avait
Djamel lui demandait alors de le cœur. laissé. Il y aurait certainement eu
mettre dans le creux de son bras, Mais la douleur de Sihem n'est pas des problèmes, Chafika ayant tou-
regrettant de ne pas avoir la force comparable à celle de sa famille. jours eu une opinion différente de
de le faire lui-même. La nuit, il lui En plus de l'avoir perdu, la veillée la leur, et cette haine pour sa belle-
arrivait souvent de tousser et de funèbre ne se fera pas chez eux. fille, si elle n’avait pas décédé
cracher du sang. Sihem a deviné Sihem tenait à ce que tout se quelques jours après la mort de
que Djamel n'en aurait plus pour passe chez elle. son fils.
longtemps. Si ce n'était le besoin de le revoir - Elle regrettait, dit el hadj Toufik
Cela faisait presque deux mois une dernière fois, avant qu'il ne

Dessin / Amouri
qui l’avait toujours mieux compris
qu'ils étaient à Oran. Sa belle- soit enterré, ils ne se seraient que quiconque. Elle adorait
famille appelait chaque jour pour pas rendus chez elle. Djamel. Elle ne supportait pas
avoir des nouvelles. - Tu as eu le dernier mot, dit d’être séparée de lui. Inutile de l’in-
Elle leur disait qu'il Chafika à sa belle-fille. Tu m'as volé terpréter autrement.
s'accrochait. Djamel refusait de mon fils et la mort te l'a pris. Tu es (Fin) ADILAKATIA@yahoo.fr :
parler à sa mère. Quand il le pou- mère, je ne me querellerai pas avec A. K. Vos réactions et vos témoignages sont
vait, il discutait un peu avec son toi. Je laisse Dieu te punir de ton les bienvenus.

RÉCIT
DE YASMINA HANANE 70e partie
L’Algéroise
RÉSUMÉ : Rachid veut présenter Nadjette à sa mère.
Cette dernière en est ravie. Elle lui demande de l’inviter
pour la semaine à venir. En attendant, Fettouma veut
tout savoir sur la famille de sa future bru.

e jeune homme hoche la qui l’ont connu ne disent que


L tête : du bien de lui
- Oui, mais modeste. Le grand- - C’était un homme très intelli-
père de Nadjette tout comme le gent et très affectueux. Il était
mien, était commerçant. dévoué à sa famille, et à son
Et son père a repris les affaires entourage.
familiales dès son retour du Ce qui ne l’a pas empêché de
maquis. répondre à l’appel de la patrie
- Peut-être a-t-il connu ton dès la première heure.
père ? - Tout comme la plupart des
- Je ne sais pas mère, mais tu jeunes de sa génération. Moi-
pourras toujours lui poser cette même, j’aurais fait la même
question plus tard. chose à son époque.
- Oui. Elle soupire : Ah, si ton - Ouf ! Heureusement que
père était encore de ce monde ! cette saloperie de guerre est
Rachid ébauche un sourire : finie. Le peuple a payé assez
- Je suis très fier de lui maman. cher son indépendance.
Pour moi, il n’est pas mort. Je - Et nous sommes là, pour
sens sa présence partout dans reprendre le flambeau, et
cette maison et à chacun de reconstruire le pays de nos
mes pas. ancêtres.
- Moi aussi je sens sa présence. Fettouma se lève :
On dit que l’âme des morts sur- - Je vais préparer un café. Je ne
vole parfois le monde pour se t’ai même pas proposé de
poser sur les lieux de leur pas- déjeuner, tu dois avoir bien faim
Dessin / Amouri

sage sur terre. Quelquefois je après une longue journée de


rêve de Mahmoud. travail.
Il semble heureux et détendu. Je - Non mère. J’ai déjà déjeuné.
le sens si près de moi, que par- J’accepte un café avec plaisir.
fois je me demande si il n’était (À suivre)
pas réellement là. Y. H. Y_hananedz@yahoo.fr :
- Allah Yerahmou. Tous ceux Vos réactions et vos témoignages sont les bienvenus.
LIBERTE JEUX Lundi
31 janvier 2011
25

Sudoku N° 648: PAR FOUAD K. Comment jouer ? Mots croisés N° 4060 : PAR FOUAD K.
Le sudoku est une grille de
9 cases sur 9, divisée elle- 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
9 2 7 DE MEHDI
même en 9 blocs de 3
cases sur 3. Le but du jeu I VERSEAU
3 2 9 est de la remplir
entièrement avec des
II (21 janvier - 19 février)
Aujourd’hui
Des relations un peu troubles se
chiffres allant de 1 à 9 de III
5 3 7 manière que :
nouent dans votre dos. Vous savez qu'il
n'y a rien à craindre mais néanmoins
IV sachez garder un œil attentif sur cette
9 8 6 - chaque ligne contienne
V
affaire car vous saurez le moment venu
de renvoyer la balle. À bon entendeur,
tous les chiffres de 1 à 9 salut !
7 4 ;
- chaque colonne
VI
contienne tous les VII POISSONS
6 9 4 3 5 2 chiffres de 1 à 9 ;
(20 février - 20 mars)
Vous liez connaissance avec une personne
VIII qui pourrait avoir une influence très favorable
7 9 1 - chaque bloc de 3X3
IX
sur le déroulement de votre vie personnelle.
Remettez votre orgueil à sa place et n'hésitez
contienne tous les pas à lui demander de l'aide. La chance sera
9 3 4 chiffres de 1 à 9. X là tout près, vous pourriez très bien réussir.

Cette grille est de niveau HORIZONTALEMENT - I- Petit crabe vivant dans les moules. II- BÉLIER
1 5 8 6 moyen : elle contient déjà Vanter les mérites de quelqu’un. Enfant de la Beauté. III- Qui
diminue la sécrétion. IV- Désert du Sahara. Mère des Titans. V-
(21 mars - 20 avril)
Une ambiance des plus agréables vous char-
30 chiffres. mera. Attendez-vous à connaître une
Canton suisse. Voie bordée d’arbres. VI- Guêpe solitaire. Dernier
pli. VII- Don des abeilles. Joyeux. VIII- Simple d’esprit. IX- Sans agréable surprise vous concernant. Tous les
espoirs vous sont permis à condition de ne
Solution Sudoku n° 647 Citations tâches. Nymphe des montagnes. X- Épreuve. Père de Jason. pas commettre de bévues. Restez néanmoins
sur vos gardes car on vous attend au coin du
célèbres VERTICALEMENT - 1- Kaki. 2- Cyclade. Bâtiments délabrés. 3- bois.
Espèces chimiques utilisées pour nourrir les cellules vivantes. 4-
5 2 8 3 1 9 6 4 7 ◗◗ “L'homme est prin-
Arbres africains aux vertus médicinales. Un point des échecs. 5-
Marjolaine. Tranquille et silencieux. 6- Qui manque de sérieux. 7-
TAUREAU
(21 avril - 21 mai)
cipalement une puis- Philosophe allemand. Charge de baudet. 8- Époque. Publias. 9- Vous avez un virage difficile de votre vie à
6 4 3 8 7 2 5 1 9 sance d'action, la Mordillée. Ancien Tokyo. 10- Chicane. Petit cours. Adverbe. négocier. Mais la chance va surgir brusque-
ment au moment où vous vous y attendrez le
femme une puissance
moins. Tout va vite changer si vous avez la
de fascination”.
7 1 9 5 6 4 2 3 8 Joseph Proudon
Solution mots croisés n° 4059 sagesse de saisir les belles opportunités qui
vous sont offertes. Ne laissez pas votre chan-
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ce s'envoler.
4 8 6 9 3 7 1 5 2 ◗◗ “C'est souvent seu- I C H N D R
O O M E S
lement par manque GÉMEAUX
II A U U R E
G S N P (22 mai - 23 juin)
1 7 2 4 5 8 9 6 3 d'esprit créateur qu'on
ne va pas assez loin III R E R I N E P T E Vous risquez d'avoir des relations difficiles
avec les autres. Mais vous allez pouvoir vous
dans la souffrance”. T R F L E
E S E C exprimer. Profitez-en pour dire ce que vous
3 9 5 1 2 6 8 7 4 Marcel Proust
IV
pensez. C'est l'opportunité à saisir car vous
V O O L
S P I T T avez acquis l'expérience nécessaire pour avoir
le droit de parler ouvertement et on vous
9 6 7 2 4 5 3 8 1 ◗◗ "Le bonheur est VI U R R E N O E R écoutera.
salutaire pour les
corps, mais c'est le
VII C O N E A N I M E
5 1 7 8 3 4 9 6 CANCER
2 chagrin qui développe VIII H U I T R I E R E S (22 juin- 22 juillet)
les forces de l'esprit". IX E M S A R Y E N Des problèmes dans vos relations amicales
8 3 4 6 9 1 7 2 5 Marcel Proust
X S I U P A S T U
pourraient survenir si vous ne prenez pas
garde à ce que vous dites. Faites largement
preuve de discrétion. Gardez le silence sur un
point de vue qui paraît discutable. Les choses
Par

Le Harrachi
pour Alger vont très nettement s'améliorer grâce à votre
A. Ouabdeslam —————— réserve.
Temporai-

rement
Femme Dévaste
LION

stupide (23 juillet - 22 août)


—————— —————— Vous faites preuve de beaucoup d'imagina-
tion. Vous cherchez de nouvelles sources
▲ ▲

Possessif Cobalt
▲ d'énergie pour être au mieux de votre forme.
Id Est Sur une
borne Attention de ne pas faire d'abus de stimu-
—————— lants, si vous ressentez de la fatigue, reposez-

—————— Encaustique
—————— vous et n'hésitez pas à consulter.

▲ Un gaz Réfléchi
MOTS FLÉCHÉS N° 432

Épaissit Après coup


—————— —————— VIERGE


Paluche Une pomme (23 août - 22 septembre)


—————— ——————
Une difficile négociation s'engage sur un ter-

Charme

Flaire
rain qui paraît mouvant et vous savez survo-

Anneau
—————— ler les événements avec élégance. Vous pour-

Envolée riez récolter prochainement les fruits d'une


—————— semence intelligemment répandue dans
▲ ▲
Existes ▲ diverses directions. Ne vous impatientez pas.
Le souk Certaines
—————— ——————

Cité de
BALANCE

France Obtint
—————— ——————
(23 septembre - 22 octobre)

Emploi ▲ ▲ Un nid
▲ ▲ Vous saurez bien mener votre barque dans un
Des sœurs Déchets Bien vide
—————— —————— —————— dédale de possibilités. Une proposition subti-

le que l'on vous fera au risque de vous char-


Roche Possessif Baudet


—————— —————— —————— mer. Mais vous saurez résister aux appels, ce

Traditions Distribues
▲ Dures
▲ qui vous permettra de sortir victorieusement

Conforte de ce labyrinthe compliqué.


——————


Paysages SCORPION

Désœuvrés Réfléchi (23 octobre - 22 novembre)


——————
Vous allez penser que c'est un moment déci-

Sodium ——————
—————— sif pour vous. Il faudra prendre la décision
▲ ▲

Cribler
C’est bibi Nettoyées

Magasin
Remorquées
sans trop tarder. Ne vous laissez pas sur-
prendre par cette nouvelle opportunité qui

—————— arrive à propos. Il faut vous préparer psycho-


—————— ——————
Marque logiquement à recevoir une récompense bien


Ursidé

Tantale de superlatif méritée.

Retire
——————
SAGITTAIRE

Bracelets
—————— (23 novembre - 20 décembre)
On risque de parler de vous avec une certai-
Familier Aluminium Occire
Rappel
▲ ne rancœur et pourtant vous faites tout ce

—————— qu'il faut pour qu'on vous oublie. Les éloges


—————— —————— et les compliments ne font pas partie du pro-
Envoyée
gramme, ce qui ne modifie en rien vos senti-

L’Europe ▲ ▲
paître

Personnel
ments. Vous saurez éviter les moqueries

Possèdent Pouffé
cruelles.
—————— ——————

▲ ▲ CAPRICORNE

Dévêtu Écimée
Monument Cheville (21 décembre - 20 janvier)
—————— Des changements vont survenir car vous êtes
—————— dans une période transitoire. Cela se répercu-
Bout
tera sur votre entourage immédiat. Faites

de bouteille Vieux bœuf


preuve d'énergie car vous seriez dépassé par
SOLUTION Boukharouba - Barri - Nasser - Ode - Fat - An - E. Ures - Reg - Eus - I. Sérénités - La - Bonn - I. Ac - Lis - Déesse - E. Alène - ce qui est autour de vous. Réorganisez-vous
en transformant votre emploi du temps.
DES MOTS FLÉCHÉS N° 431 Eusses - Bête - Este - Is. As - Fût - Urina - I. Mât - Iran - T. Sois - Éden - Ai - Su - Tare - Démo - Êtres - En - Tin.
26 Lundi
31 janvier 2011 PUBLICITE LIBERTE

AVIS Aux buralistes et


lecteurs du journal Liberté
PETITES

F.141
Pour toute réclamation au sujet
de la distribution du journal.
Contacter
Tél./Fax : 021 87 77 50
ANNONCES
Pour toute publicité, adressez-vous à Liberté Pub : Lotissement Ezzitoune n°15 - Oued Romane,
El Achour, Alger - Tél. : 021 30 78 97 - Fax : 021 30 78 99 - servicepubliberte@yahoo.fr

Vente et pose de 2 compresseurs ————————————— JH 28 ans ingénieur d’Etat en JH 27 ans ingénieur d’Etat en
OFFRES neufs fixes Atlascop, Co/Ref/GA LOCATION H chef comptable 29 ans d’expé- géologie option hydrogéologie recherche opérationnelle.
7-8,5 Eliso 80 HZ ISO1217. ————————————— ricne CAP, CMTC, CED, tenue maîtrise l’outil informatique logi- Tél. : 0554 00.44.50
D’EMPLOI Tél. : 021 46.19.09- BR27035 Loue pour société étrangère F3 3e comptabilité, décl. fiscale, parafis- ciels MAP Info —————————————
————————————— ————————————— étage 70 m2 meublé toutes com- cale, bilan paie adm. cherche Tél. : 0776 11.75.51 JH père de famille sérieux cherche
Centre d’appel recrute téléopéra- Vends des presses hydrauliques modités à Dar El Beïda, w. Alger emploi. Tél. : 0551 11 66 32 ————————————— emploi comme chauffeur-démar-
teurs(trice) maîtrisant parfaite- de différents tonnages des presses Tél.: 0550 67.67.23 - 0661 ————————————— JH 29 ans ing. en aménagement cheur long. trajet exp. dans le
ment le français et l’outil infor- excentriques 160 T des mélan- 44.84.03 - ALP JH 22 ans licence en sciences du territoire 6 mois d’exp. maîtri- domaine. Tél. : 0668 11.30.28
matique. Merci d’adresser vos geurs à poudre, des broyeurs à ————————————— commerciales option manage- se l’outil informatique Sig caté- —————————————
CV à l’adresse email suivante : marteaux. Loue villa à Cherchell compre- ment maîtrise l’outil informatique gorie et levé terrain dégagé SN JH 34 ans cadre comptable 8 ans
callcarriere@gmail.com - F281 Tél. : 0550 98.20.99 - Comega nant 2 duplex F3 + appt F3 avec les langues française, anglaise, Tél. : 0775 70.62.15 d’exp. maîtrise SCF fiscalité fran-
————————————— ————————————— terrasse + 1 local 50 m2 + 1 local italienne et l’arabe, possède per- ————————————— çais, anglais cherche emploi à
Ets privée industrie de confiserie Vends des tours automatiques 220 m2 ensemble ou séparément, mis de conduire cat. B, très H marié cherche emploi comme- Alger. Tél. : 0550 14.47.93
recrute, 1 chef de production, 2 traub, 1 fraiseuse pour la série, 1 jardin, bâche à eau vue sur mer sérieux, sens de responsabilité chauffeur poids léger dans une —————————————
électromécaniciens, 3 machinistes, tour à double broche, des recti- Tél. : 0558 08.26.36 - MFX habitant à Mila cherche emploi. société privée ou étatique 20 ans H 42 ans, sérieux, marié, poss.
2 opérateurs (technicien machine) fieuses, des sableuses semi-auto- ————————————— Tél. : 0555 41.30.27 d’expérience voiture cherche emploi comme
maîtrisant anglais matique. Loue à Sétif local 190 m2 possi- ————————————— Tél. : 0790 81.13.59 chauffeur-démarcheur.
Fax : 021 51.37.12 - Tél. : 0550 98.20.99 - Comega bilité extention à 284 m2 situé à JH 30 ans titulaire du permis de ————————————— Tél. : 0772 13.27.63
Tél. : 0550 72.61.94 - Comega ————————————— la sortie Nord de la ville convient conduire catégorie B ayant acquis JH architecte cherche emploi. —————————————
————————————— Vends dégraissage/blanchisserie showroom ou grande surface bonne expérience dans entreprise Tél. : 0662 14.71.23 JF 28 ans hab. El Mouradia Alger
Ste à Alger cherche électroméca- en activité affaire intéressante à Tél. : 0553 06.14.16 cherche emploi stable de coursier ————————————— licenciée en sciences commer-
nicien et mécanicien industriel + saisir (Tizi Ouzou) ————————————— ou chauffeur à Alger ou ses envi- JH architecte maîtrise log. ALS ciales option finance maît. l’outil
opérateur.Envoyez CV email : Tél. : 0771 27.56.74 - F357 Société loue terrain 15000 m2 rons. Tél. : 0772 35.14.85 2D et 3D cherche emploi dans un informatique logiciel PC Paye PC
milkosilam@yahoo.fr ————————————— clôturé et gardé dans la zone ————————————— bet ou ent. Tél. : 0664 756.34.47 Compta, Winpharmi 1 an d’expé-
Tél. : 0771 11.90.29 - F359 Vends matière première pour industrielle de Tessala El Merdja Conducteur de travaux bâtiment ————————————— rience cherche emploi.
————————————— caoutchouc/vulkanox pan vulka- à côté de Renault Academy Alger TCE génie civil VRD niveau Retraité ex-chef de chantier élec- Tél. : 0550 81.28.29
Ste à Alger cherche chauffeur- cit + Peg 4000 + pluriol E9000 + Tél. : 0770 94.88.33 - F367 ingénieur 35 ans d’expérience tricité cherche activité —————————————
livreur et agent commercial, res- parafine + graphite + cilycone ————————————— cherche emploi ou travaux sous- Tél. : 0553 49.36.51 Mohamed JF 26 ans Bac + 3 en sciences
ponsable commercial. liquide La Résidence loue local sur gran- traitance maçonnerie béton, assis- —————————————-
commerciales option marketing
Envoyez CV : Tél. : 0550 98.20.99 - Comega de artère El Biar superficie 70m2 tance technique, attachements, Diplômé en électricité bât.
milkosilam@yahoo.fr- F359 ————————————— métres. connaissance en électronique diplôme CMP comptabilité,
Tél. : 0559 38.49.84 - F365 bureautique assistante de direc-
————————————— Nouveaux engins à louer avec ————————————— Tél. : 0662 91.23.37 cherche activité
Restaurant cherche pizzaïolo chauffeur finisher compacteur, ————————————— Tél. : 0553 49.36.51 Dahmane tion, agent commercial, assistante
La Résidence loue F5 Zéralda administrative polyvalente chez
hébergement disponible Oued niveleuse, etc. avec garage 3e étage. Ingénieur en génie minier “poly- —————————————
Romane, El Achour, Alger Tél. : 0699 19.86.98 - 0555 valent” maîtrise l’outil informa- JH 31 ans cherche emploi comme des société étrangères + téléopé-
Tél. : 0559 38.49.88 - F365 ratrice Djezzy
Tél. : 0553 30.37.01 - BR27052 45.92.66 - 0770 23.23.13 - ALP ————————————— tique Word, Excel, Power Point et mécanicien lourd ou chauffeur ou
————————————— ————————————— Ag Kouba loue F3 meublé urba. logiciels du domaine minier agent de sécurité Tél. : 0773 63.04.05
Etablissement hôtelier cherche 1 Vends 3 unités de fabrication de 2000 Sahraoui 82u nég. loue F3 Autocad, Sgems, Surfeur 8, parle Tél. : 0797 22.57.43 —————————————
chef réceptionniste, 1 réception- gobelets en plastique et d’as- meublé EPLF Oued Romane 82 u et écrit arabe et français cherche ————————————— JH 23 ans possède permis de
niste avec expérience. siettes, état neuf + 1 groupe élec- nég. emploi à travers le territoire Père de famille 54 ans conducteur conduire léger 5 ans d’exp.
Faxer CV 024 40.72.56 - BR27053 trogène 400 kva marque Cumins Tél. : 021 30.01.47 - 30.01.52 - national. Tél. : 0792 12.68.96 de travaux diplômé en bâtiment cherche emploi dans ste privée ou
————————————— Tél. : 0662 13.11.32 - Comega 0669 09.62.12 - BR27061 ————————————— cherche emploi étatique à Boumerdès, Alger ou
Société privée recrute agents ————————————— JH 26 ans soudeur arc + semi- Tél. : 0556 73.61.45 environs
commerciaux, responsables com-
merciaux, superviseurs, comp-
Ste à Alger cherche groupe élec-
trogène location ou vente 200
TERRAINS automatique 6 ans d’exp. cherche
emploi dans le domaine
—————————————
JH 28 ans sérieux cherche emploi
Tél. : 0773 00.59.03
—————————————
—————————————
table expérience exigée. kwa ou plus. Vends terrain Ouled Belhadj arri- Tél. : 0774 20.10.68 comme chauffeur de transport de JH 28 sérieux cherche emploi
Transmettre CV par fax 021 Tél. : 0550 49.52.64 - F359 vé gaz, eau, élec. égoût avec acte ————————————— voyageurs ou travailleurs, avec comme chauffeur de transport de
69.71.63 - Comega ————————————— individuel enclos familial curieux JH 34 ans sérieux dynamique exp. cherche emploi stable à voyageur ou travailleur avec exp.
Vends offset Roland 4C, 1 C G.F s’abstenir. possède véhicule C3 cherche Alger, Boumerdès ou environs cherche emploi stable à Alger-
COURS 86 porte-feuille Rabolini demi- Tél. : 0666 73.00.00 emploi comme chauffeur-démar- Tél. : 0550 75.40.83 Boumerdès ou environs
Tél. : 0550 75.40.83
coque ponif 5 pinces massicot nacbel52@yahoo.fr - BR27046 cheur. Tél : 0559 30.87.54 —————————————
ET LEÇONS plieuse, etc. ————————————— JH 22 ans cherche emploi comme —————————————
————————————— —————————————
Tél. : 0664 95.22.80 - ALP Cherche des lots de terrains acte JH 26 ans licencié en sciences de chauffeur léger avec exp. à JH 25 ans TS en informatique
SBL English School votre parte- maintenance des systèmes inf.
notarié les hauteurs d’Alger et gestion option comptabilité, sta- Boumerdès ou environs
naire pour améliorer votre anglais
lance nouvelle promo 4 février
AVIS DIVERS environs pour clients sérieux. giaire en 1 année expert-comp- Tél. : 0550 41.60.70 exp. 3 ans réparation matériels
————————————— Tél. : 021 30.01.47 - 021 30.01.52 table ayant une expérience comp- ————————————— info et réseaux info. “Naftal” pro-
classes spécial conversation. fesseur d’inf. bureautique 6 mois
Plombier chauffagiste. - 0669 09.62.12 - BR27061 tabilité à ce jour, maîtrise PCPaie, JH 25 ans TS en informatique
Tél. : 021 74.20.58 - 0779 Tél. : 0554 54.54.62 - F1044 et agent de saisie 18 mois
30.32.38 Grande Poste - F5574 ————————————— PCCompta et le NSCF + permis maintenance des systèmes inf.
————————————— ————————————— Part vend plusieurs lots terrains à de conduire cherche emploi dans exp. 3 ans réparation matériels Tél. : 0551 20.38.60 email
Economisez et rechargez avec Bordj Ménaïel 7 km de la ville le domaine. Tél. : 0774 12.71.16 inf. et réseaux info. Naftal, pro- hamza.soft@hotmail.com
IMA avec tarifs réduits et horaires
au choix, forme en site web, info- garantie vos cartouches laser acte, lf 3500 DA/m2 nég. ————————————— fesseur d’info. bureautique 6 —————————————
vides en tt. marques à excellent Tél. : 0664 10.48.68 -F369 Architecte 15 mois d’expérience mois et agent de saisie 18 mois. JF licence en droit + CAPA maî-
graphie, 3DSMax, Autocad, prix. Tél. : 0550 41.49.21 - Epcom ————————————— maîtrise 2D, 3D, Photoshop, suivi Tél. : 0551 20.38.60 email : trise l’outil informatique avec une
Archicad, Mapinfo, programma-
————————————— Essalam Immob. vd 800 m2 Baba de chantier, conception cherche hamza.soft@hotmail.com année d’exp. comme une aide
tion, bureautique, vidéo sur-
Loue licence café. Ali convient pour hangar 4600 emploi permanent à Alger. ————————————— avocate cherche emploi à Alger-
veillance, électricité bâtiment,
Tél. : 0556 29.34.52 - BR27063 m2 Boudouaou, bord d’autoroute Tél. :0664 70.90.89 JF licence en droit, CAPA maîtri- Centre et environs
maint. PC, maint. GSM, réseaux,
————————————— et loue 2 hectares (bdr) Bordj El ————————————— se l’outil informatique avec une Tél. : 0779 92.34.33 email :
prise de vue et montage.
Inst. réparation réfrigérateur Kiffan. JH 28 ans licence en sciences de année d’exp. comme une aide newel.beng@yahoo.fr
Tél. : 021 27 59 36 /73 - 0551 95
congélateur, frigo-présentoir Tél. : 0550 47.45.31 - 0556 gestion option comptabilité tenue avocat cherche emploi à Alger- —————————————
90 00 F.98 machine à laver, cuisinière,
————————————— 95.30.95 - F271 comptable décl. fiscal et parafis- Centre et environs JH 22 ans cherche emploi comme
chauffage, climatiseur, refroidis- cal, bilan plus 2 ans d’exp. cabi- Tél. : 0779 92.34.33 email : chauffeur léger avec exp. à
Pro-Info formation lance cycle
informatique de gestion (6 mois)
seur chambre froide, camion-
frigo à domicile.
PROPOSITION net comptable cherche emploi.
Tél. : 0550 51.12.21
newel.beng@yahoo.fr
—————————————
Boumerdès ou environs
infographiste (4 mois) Delphi (3 Tél. : 0550 41.60.70
Tél. : 0699 50.18.13 DE COMMERCE ————————————— JH 23 ans possède permis de —————————————
mois) cours anglais français,
0551 30.44.72 - F358 ————————————— Retraité administration générale + conduire léger 5 ans d’exp. JH 23 ans opérateur de pelle
espagnol, italien, allemand.
————————————— Sté cherche dépositaire-distribu- outil informatique 59 ans véhiculé cherche emploi dans ste privée ou hydraulique rétrochargeur et
Inscriptions immédiates. 6,
Réparation à domicile clim. teur pour lait UHT et autres pro- cherche emploi même mi-temps étatique à Boumerdès, Alger ou chargeur au niveau de grir 2 ans
Richelieu Alger-Centre.
chambre froide, machine à laver, duits laitiers. magasin réception ou autres w 16 environs Tél. : 0773 00.59.03 d’exp. dans le domaine cherche
Tél. : 021 73 50 28/27 - 68, rue
chauffage plomberie. Tél. : 0550 49.52.64 - F359 35 15. Tél. : 0664 91.55.51 ————————————— emploi.
Med Belouizdad.
Tél. : 0550 79.67.55 - 0770 ————————————— JH cadre comptable titre de com- Tél. : 0772 13.09.04
Tél. : 021 66 04 13 F.141
—————————————
72.87.49 - 021 97.37.30 - BR27975
—————————————
VILLAS Jeune ambitieux âgé de 38 ans,
licencié en sciences politiques et
missaire aux comptes, exp. 5 ans
dans un cabinet de comptabilité et
—————————————
Ecole agréée à Alger-Plage lance ————————————— JH 23 ans bon. cond. phsy. PC
Réparation télévision toutes Vends villa 1000 m2, 4 façades relations internationales 13 ans audit. Tél. : 0669 67.47.53 niv. Bac cherche emploi agent
CMTC avec nouvelles normes
marques LCD Plasma à domicile Khmisti Marine + villa R+3 d’exp. dans le domaine adminis- ————————————— sécurité ou coursier-démarcheur
IAS, IFRS, gestion de stock avec
travail garanti, technicien quali- Télemly + ter. 1 420 m2 à Garidi tratif et judiciaire, cherche emploi JH 24 ans TS en travaux publics Tél. : 0771 65.80.22
logiciel.Tél. : 021 86.18.62 - 0558
fié. Tél. : 0553 43.68.66 - BR27055 II. Tél. : 0771 17.46.78 - 0771 dans le domaine dans société éta- et bâtiment option métreur-vérifi-
05.63.01 - 0663 07.05.07 - Comega —————————————
————————————— 21.04.27 - Acom tique ou privée. Tél. : 0560 cateur maîtrise très bien Autocad,
————————————— Prenons tous travaux de publica- JH 23 ans licence sciences com-
Le centre Pro-Campus donne ————————————— 43.87.57 - 0667 75.32.93 Excel, Word cherche emploi dans
tion : revues, tabloïds, flyers, ————————————— un bet ou entreprise 2 ans d’exp. merciale option comptabilité obte-
cours de langues étrangères Vends vieille bâtisse R+1 plein nir à Blida maîtrise de l’outil infor-
affiches, dépliants... Travaux de centre Ruisseau, Alger sup. JH 27 ans cherche emploi comme Tél. : 0771 74.54.78
(général et technique) français, finition garantis, qualité et prix matique formation au nouveau
890m2/125 m2 avec acte et certi- chauffeur poids léger ou agent de —————————————
anglais, espagnol, allemand, ita- avantageux. Tél. : 0557 70 42 54 système comptabilité (SCF)
lien de l’initiation au perfection- ficat d’urbanisme. sécurité. Tél. : 0550 60.45.94 JH 37 ans grutier mobile 10 ans
0699 64 73 61 BR27065 ————————————— d’exp. cherche emploi. cherche emploi à Alger et environs
nent pour cadres, universitaires et Tél. : 0771 59.46.74 - G Tél. : 0550 894 549
H 51 ans marié, 4 enfants cherche Tél. : 0552 29.17.72
enfants. En groupe ou en cours
particuliers. Méthodes audiovi-
APPARTEMENTS AUTOS emploi comme chaufeur poids ————————————— —————————————
JH 23 ans licence sciences com-
————————————— ————————————— léger ou mécanicien lourd léger JF d’Alger cherche emploi en
suelles. Large choix horaires. A vendre appt F3 acte B. Ménaïel merciales option finance obtenir à
Préparation aux épreuves du Tœfl Vds Polo 2000 blanche 300 000 k longue exp. Tél. : 0554 62.83.91 infographie même débutante dans
Tél : 0668 24.80.42 - ALP ————————————— un quotidien hébdomadaire une Alger maîtrise de l’outil informa-
FCE bac et BEF. diesel 1-9 SDI bon état, prix tique formation ou nouveau systè-
————————————— demandé 48u. Pour rdv faire JH 27 ans cherche emploi comme boîte de communication ou autre
Inscription Pro-Advances 136, bd Part vend F4 aménagé en F5 1er me comptabilité (SCF) cherche
offre 0665 60.08.95 - 0770 agent de sécurité ou gardiennage axe Alger-Centre, Chevalley,
Krim Belkacem, Télemly, près de étage Meisonnier Alger. emploi Alger et environs
l’école des Beaux Arts. 10.03.66 HB - BR27056 Tél. : 0552 05.49.19 Chéraga, Staouéli, Baïnem
Tél. : 0795 64.48.66 - MFX ————————————— Tél. : 0555 79.45.75 Tél. : 0553 505 757
Tél. : 021 23 06 53 - 021 23 02 07 —————————————
F354
—————————————
La Résidence vend F3 65 m2 1er
DEMANDES JH 26 ans ing. d’Etat en aména-
gement du territoire maîtrise l’ou-
—————————————
JH 22 ans ing. d’Etat en génie Retraité administration générale +
DIVERSES étage Débussy. D’EMPLOI til informatique Word, Excel, mécanique option construction outil informatique 59 ans véhiculé
Tél. : 0773 49.96.70 - F365 ————————————— Map Info cherche emploi métallique maîtrise l’outil inf. cherche emploi même mi-temps
OCCASIONS ————————————— H disponible de suite expérience Tél. : 0773 76.90.48 cherche emploi dans le domaine. magasin réception ou autres w 16
————————————— La Résidence vend F4, F3 Staéouli. d’années de travail polyvalent ————————————— Tél. : 0770 50.70.34 35 15. Tél. : 0664 91.55.51
STS Négoce international : vente Tél. : 0559 38.49.88 - F365 administratif commercial gérance JF 26 ans DEUA en commerce ————————————— —————————————
pièces PL TP, industr. marine, ————————————— négociateur, démarcheur représen- international et bachelor of busi- JH 24 ans ing. d’Etat en génie JH 26 ans DEUA électronique
crédit doc ou liv/coursier, mail : AG Kouba vend F3 73 m2 2e tant achats, ventes chauffeur pro- nesse administration option ingé- mécanique option construction maîtrise l’outil informatique tech-
sarlelamena@yahoo.fr étage acte notarié Oued Romane ou-familial écrivant parlant arabe nieur d’affaire maîtrise de l’an- métallique 4 mois d’exp. en génie nicien diagnostique automobiles
web : www.ventepiecesindustrielles.fr - 1 milliard 250 u nég. français, type physique et faciale glais. civil cherche emploi dans le permis de conduire B
F.3801 Tél : 021 30.01.47 - 021 30.01.52 style européen. Pour rdv et entre- Tél. : 0775 42.72.77 domaine. Tél. : 0796 89.25.45 Tél. : 0773 32.42.05
————————————— - 0669 09.62.12 - BR27061 tien tél 0554 65.66.80 - BR27054 ————————————— ————————————— 0557 02.61.35
30 Lundi
31 janvier 2011 T G ÉLÉ RAMMES LIBERTE

NUMÉROS UTILES
20H50 MI-5
URGENCES MÉDICALES : 115
- Samu 021 23.50.50 / ➜ La tension monte d'un cran entre les
021.23.77.39 communautés hindoue et pakistanaise lorsqu'un
- Centre antipoison 021.97.98.98 officier de l'intelligence pakistanaise stationné à
- Sûreté de wilaya 021.73.00.73 Londres est retrouvé mort. Craignant des 20H45
- Gendarmerie nationale échauffourées, le gouvernement britannique SŒUR
021.76.41.97
- Panne gaz 021.68.44.00
demande à la section D du MI-5 de mener une
discrète enquête afin de comprendre le mobile THÉRÈSE.COM
- Panne électricité Bélouizdad de ce meurtre. Pearce et Meyers parviennent à
021.67.24.52 identifier les membres d'un petit groupe de
- Panne électricité Bologhine jeunes hindous mené par un dénommé Harish
021.70.93.93 Dhillon. Les agents tentent alors d'infiltrer ce qui
- Panne électricité El-Harrach s'avère une cellule activiste…
021.52.43.29
- Panne électricité
20H50
Gue de Constantine INCROYABLES EXPÉRIENCES
021.83.89.49
- Service des eaux
021.67.50.30 ➜ Tania Young propose de s'intéresser
aux phénomènes les plus surprenants. Avec la
- Protection civile
complicité de Jamy Gourmaud, elle présente
021.71.14.14
des expériences insolites. Les deux
- Renseignements : 19 passionnés de science reçoivent de nombreux
- Télégrammes : 13 invités dont Laurent Boyer, tout nouvel
- Gare routière Caroubier : animateur de France 3. Jamy tentera de
021 49.71.51/021 49.71.52/021 marcher sur l'eau ! Il s'intéresse aussi à la
49.71.53 021 49.71.54 vitesse du patineur qui tourne sur lui-même et
- Ministère de la Solidarité en dit davantage sur un bateau en aluminium
nationale, de la Famille et de la qui flotte dans le vide. Enfin, une question
Communauté nationale à énigmatique à propos des skis est abordée.
l’étranger. Personnes en Toutes les expériences menées ont pour but
difficulté ou en détresse : d'apporter réponses et bonne humeur.
No vert : 15-27
HÔPITAUX 20H40 COLD CASE,
- CHU Mustapha: 021.23.55.55 20H35 AFFAIRES CLASSÉES
- CHU Aït Idir : 021.97.98.00 LA CORDE
- CHU Ben Aknoun :
021.91.21.63 -021.91.21.65 ➜ La mère supérieure attend
l'arrivée d'Astrid, sa petite
- CHU Beni Messous : ➜ Un soir, Will propose nièce. Âgée de 18 ans, la jeune
021.93.15.50 - 021.93.15.90 de déposer son collègue
- CHU Kouba : 021.28.33.33 fille est une punkette qui se
Nick chez lui. En moque des études et rêve de
- CHU Bab El Oued : chemin, ils s'arrêtent
021.96.06.06 - 021.96.07.07 faire carrière dans le 7e art. À
devant une épicerie où sœur Thérèse échoit la lourde
- CHU Bologhine : 021.95.82.24 Will veut acheter du lait.
021.95.85.41 charge de faire rentrer “ce
Nick, resté dans la démon” dans le rang et de
- CPMC : 021.23.66.66 voiture, entend des
- HCA Aïn Naâdja : 021.54.05.05 l'aider à décrocher son
coups de feu venant de examen, raison de sa venue
- CHU El Kettar : 021.96.48.97 la boutique. Il se dans la capitale. À cette tâche
précipite, découvre son s'ajoute une autre mission :
COMPAGNIES AÉRIENNES collègue gisant au sol, son ami Gérard Bonaventure
AIR ALGÉRIE grièvement blessé, et le sollicite son aide dans une
1, place Audin16001 Alger propriétaire du magasin, enquête. Une cliente d'un site
- Tél. : +213 21.74.24.28 Pops, mort. Ce dernier de rencontres en ligne a été
- +213 21.65.33.40 avait aidé Will à revenir dans le droit chemin quelques années assassinée. La victime avait
Réservation : 021.68.95.05 auparavant, et le policier lui en est toujours resté redevable. Les une croix dessinée sur le
AIGLE AZUR collègues de Will, très émus par le sort de leur ami et de Pops, front...
Aéroport d’Alger H - B décident exceptionnellement de mener l'enquête sur une affaire
- Tél. :+213 21.50.91.91 en cours afin de retrouver le tireur...
21.50.91.91. Poste 49.31
AIR FRANCE
Centre des affaires,
(ABC) Pins Maritimes TOP CHEF 20H45
- Tél. :021.98.04.04 ➜ Guidés par Cyril Lignac, les candidats ont à
- Fax. :021.98.04.43 cœur de convaincre de leur talent un jury composé
➜ La Corde est un film américain
d'Alfred Hitchcock, sorti en 1948. de chefs étoilés : Thierry Marx, Christian Constant,
LA VIE RELIGIEUSE Jean-François Piège et Ghislaine Arabian. Pour la
“Brandon Shaw et Philip Morgan sont
Horaires des prières deux étudiants. Dans leur appartement première fois, ces grands chefs ont été soumis aux
26 safer 1432 de New York, par un soir ordinaire, ils mêmes épreuves que les candidats. Les quatorze
Lundi 31 janvier 2011 assassinent un de leurs camarades, participants s'affrontent autour des premières
Dohr.............................13h01 David. Puis, comble du cynisme, ils épreuves de la compétition. Tout d'abord, ils
Asr................................15h51 préparent un dîner auquel sont conviées doivent imaginer un dessert à base de légumes.
Maghreb......................18h15 le soir même, sur le lieu du crime, la Puis, les candidats doivent créer des bouchées de
Icha..............................19h35 famille de la victime et sa petite amie. grand chef avec des ingrédients du quotidien
Prières du matin Parmi les invités se trouve également un présents dans une supérette. Enfin, il leur faut
27 safer 1432 de leurs professeurs, Rupert Cadell, qui, réinventer les grands classiques de la cuisine
Mardi 1er février 2011 observant le comportement étrange des française et en faire des plats d'exception. À l'issue
Fadjr...............................6h22 jeunes gens au cours de la soirée, va de ces épreuves, les moins bons candidats
Chourouk.......................7h50 commencer à soupçonner l'impensable.” s'affronteront dans celle de la dernière chance.

LIBERTE
Quotidien national d'information - Édité par la SARL - SAEC - Capital 463 000 000 DA
Siège social : 37, rue Larbi-Ben M'Hidi - Alger BP. 178 Alger-Gare

Directeur de la Publication-Gérant : Abrous Outoudert DIRECTION ET RÉDACTION PUBLICITÉ


Lotissement Ezzitoune n° 15 Oued Roumane- El Achour - Alger Siège Liberté Tél. : (021) 30 78 97 / Fax : (021) 30 78 99
e-mail : abrousliberte@gmail.com Tél. : (021) 30 78 47/ 48/ 49 (lignes groupées) ANEP 1, avenue Pasteur - Alger
Directeur de la rédaction : Mounir Boudjema Tél (021) 30 78 84 / Fax (021) 31 09 09 (direction générale) - Fax : 021 30 78 70 (rédaction) Tél. : (021) 73 76 78 / 73 71 28 Fax : 021 73 95 59

BUREAUX RÉGIONAUX
ANNABA ORAN Tél. : (025) 40 84 84 BOUIRA CHLEF Beau-séjour, PAO
26, rue Mohamed-Khemisti 26, rue de Nancy Fax : (025) 40 85 85 Cité de la Gare - Bt n°2 - CIA des Fonctionnaires Tél. / Fax : (043) 20 70 70 SARL - SAEC
Tél. : (038) 86 66 00 (derrière le consulat de Appt n°13 Bt C cage M n°03 IMPRESSION
Fax : (038) 86 75 68 Russie) BOUMERDÈS Tél. / Fax : (026) 94 12 88 SIDI BEL-ABBÈS ALDP - SIE - SIO - SIA-SUD
Fax : (041) 39 21 99 63/1, boulevard de Tél. / Fax : (027) 77 00 17 Immeuble Le Garden DIFFUSION
CONSTANTINE Tél. : (041) 39 21 93 l’Indépendance BÉJAÏA (face au jardin public) Centre : Liberté : 021.75.24.98
36, avenue Aouati-Mostéfa MASCARA Tél. / Fax : (024) 81 47 91 Route des Aurès OUM EL-BOUAGHI Tél./Fax : (048) 65 16 45 Ouest : Liberté - Est : Sodipresse
Rédaction : Maison de la Presse : Bt B - Appt n°2 - 1er étage Cité 1000-Logements Sud : Sarl TDS : 0661 24 29 10
Tél. : (031) 91 20 39 Rue Senouci Habib - TIZI OUZOU Tél. / Fax : (034) 21 24 09 (NASR) BORDJ BOU ARRERIDJ Agence BDL 1 rue, Ali Boumendjel
Tél./ Fax : (031) 91 23 71 Mascara Bâtiment Bleu - cage C 2e Tél./Fax : (032) 41 12 59 N° 06, lot Benziouache Fg 16001 (Alger)
Publicité : 39, avenue Tél. / Fax : (045) 80 36 85 étage TIARET des Martyrs CB : 005 00107 400 229581020
Aouati-Mostéfa Tél. : (026) 22 67 13 Maison de la presse Saim- TLEMCEN tél/fax : 035 79 29 32 Les manuscrits, lettres et tous documents remis
Tél. : (031) 92 24 50 BLIDA Fax : (026) 22 83 83 Djillali Rédaction - Publicité à la Rédaction ne sont pas rendus et ne peuvent
Tél./ Fax : (031) 92 24 51 79, boulevard Larbi-Tébessi Tél. / Fax : (046) 41 66 92 17, rue Naïmi-Rabah, faire l’objet d’une quelconque réclamation.
LIBERTE TÉLÉ POTINS Lundi
31 janvier 2011
31
PUBLICITÉ
À NE PAS MANQUER

“STARGATE
UNIVERSE”
ARRIVE
EN PRIME TIME
SUR NRJ 12

L
a franchise Stargate réus-
sit à NRJ 12 et la chaîne
ne compte pas s'arrêter
en si bon chemin. À par-
tir du 11 février, NRJ 12
diffusera ainsi la troisième déclinaison
de la saga, Stargate Universe, en premiè-
re partie de soirée.
Porté par Robert Carlyle, David
Blue et Ming-Na, ce spin-off a été
lancé en 2009 sur la chaîne câblée
américaine SyFy et suit une nouvelle
équipe d'explorateurs dont les aven-
tures sont liées à la fameuse porte des
étoiles. Implantés sur une base secrè-
te située à des millions d'années-
lumière de la Terre, des scientifiques,
des soldats et des civils sont brutale-
ment attaqués par un puissant enne-
mi. Les survivants n'ont alors d'autre
choix que de traverser la Porte des
Étoiles afin d'échapper à la destruc-
tion imminente de cette planète. Ils se
retrouvent sur Le Destiny, un vaisseau
spatial dont les capacités à fournir de
l'oxygène s'amenuisent rapidement.
Coupés du monde, ils vont tout faire
pour survivre et tenter de rejoindre la
Terre, leur planète d'origine...
Aux États-Unis, Stargate Universe a
réalisé de bons scores d'audience
pour sa première saison, mais la
seconde n'a pas autant convaincu.
SyFy a d'ailleurs annoncé en
décembre dernier qu'elle ne comman-
derait pas de troisième saison de la
série. NRJ 12 dispose malgré tout de
quelques réserves puisque la première
saison compte 20 épisodes tout
comme la seconde, dont dix épisodes
ont déjà été diffusés aux États-Unis.

Le + de LIBERTÉ
Charlie Sheen va se faire
désintoxiquer, la production de
“Mon Oncle Charlie” est interrompue
n ne comptait tude”, indique-t-il
O plus les person- encore. Cette déci-
nalités qui l'encoura- sion intervient alors
geaient à se faire que l'acteur avait dû
aider. Au début de être une nouvelle
l'année, même la fois hospitalisé
présidente de CBS jeudi, cette fois pour
s'était dite inquiète des douleurs abdo-
de l'état de santé de minales. Du coup, le
Charlie Sheen, même tournage de la sit-
si elle reconnaissait com Mon Oncle
ne rien pouvoir faire Charlie, dont l'acteur
tant que l'acteur est la star, a été tem-
venait travailler porairement arrêté.
quand il le devait et faisait son travail cor- “Suite à la décision de Charlie Sheen d'entrer en
rectement. La seule solution était qu'il cure de désintoxication, CBS, Warner Bros.
admette lui-même qu'il avait besoin d'aide. Television et le producteur exécutif Chuck Lorre met-
Et apparemment, c'est enfin le cas. Le porte- tent la production de la série en pause. Nous
parole de l'acteur a en effet confirmé que sommes profondément inquiets pour sa santé et son
Charlie Sheen était entré volontairement en bien-être, et nous soutenons sa décision”, a expli-
cure de désintoxication hier. “Il est très recon- qué l'équipe de la série dans un communiqué
naissant à tous ceux qui ont fait part de leur inquié- collectif.

F.280
LE PRÉSIDENT DE LA FAF SE TROUVANT LE DROIT DE SAVOIR, LE DEVOIR D'INFORMER GHENNOUCHI L’A DÉCLARÉ HIER
“JE NE ME PRÉSENTERAI
À LUBUMBASHI

LIBERTE
PAS À LA PRÉSIDENTIELLE”
L’affaire Raouraoua-Hannachi ●● Arrivé hier à Tunis après un exil de 20 ans, l’islamiste
Rached Ghennouchi a annoncé qu’il ne sera pas candidat
à la première élection présidentielle de la Tunisie de
reportée au 20 février l’après-Ben Ali. “Je ne vais pas me présenter à la prési-
dentielle, et il n’y aura aucun (candidat) membre
d’Ennahda”, a déclaré le dirigeant du mouvement islamis-
te, dans un entretien à l’AFP. Il est, en revanche, resté
vague quant à une participation d’Ennahda aux législa-
tives. “Après 20 ans d’absence, mon parti n’est pas prêt à
jouer un rôle sur la scène politique, la priorité est de
www.liberte-algerie.com reconstruire Ennahda”, a-t-il expliqué.

DILEM alidilem@hotmail.com
Louiza/Liberté

Yahia/Liberté

●● Comme prévu, l’affaire exécutif de la CAF. Les avocats des


Raouraoua-Hannachi, qui devait être deux parties étaient présents à l’au-
traitée hier au tribunal de Sidi- dience, mais le président de la JSK,
M’hamed, a été finalement reportée qui s’est présenté au tribunal avec
au 20 février. six avocats, a exigé la présence du
Ce report est dû à l’absence du président Raouraoua, ce à quoi le
président de la FAF qui se trouve président de séance a ordonné le
actuellement à Lubumbashi où il a report du procès au 20 février pro-
assisté à la Supercoupe d’Afrique chain.
des clubs et à la réunion du bureau M. H.

EFFET DE LA RÉVOLTE POPULAIRE


ÉGYPTE : LES RÉSULTATS DES LÉGISLATIVES SERONT REVUS
●● Les résultats des dernières élections législatives en Égypte, dénoncées
comme irrégulières par l'opposition, seront “corrigés” en fonction de décisions de
justice attendues prochainement, a déclaré hier le président de l'Assemblée, Fathi
Sorour. Les principales formations de l'opposition égyptienne réclament l'annu-
lation pour fraude et violences de ces élections tenues en novembre/décembre,
qui ont vu le Parti national démocrate du président Hosni Moubarak rafler plus de
80% des sièges. “Des voix se sont élevées pour demander la dissolution de
l'Assemblée, et cette question fait actuellement l'objet d'une enquête de la cour de
cassation”. L'état de droit exige “le respect de l'ensemble des décisions de justi-
ce, et mieux vaut pour l'Assemblée corriger sa composition en respectant les déci-
sions judiciaires” plutôt que de voir sa légitimité “mise en cause”, a-t-il ajouté.
Jusqu'à présent, l'Assemblée avait pour habitude de rejeter toute intervention de
la justice en ce domaine, en faisant valoir qu'elle était au-dessus des demandes
des juges. L'opposant Mohamed El-Baradeï, aujourd'hui à la pointe du soutien à la
révolte égyptienne, avait appelé au boycott de ces législatives, estimant qu'elles
étaient truquées d'avance. Les Frères musulmans, première force d'opposition, et
le parti Wafd, premier parti laïc, s'étaient retirés entre les deux tours en dénonçant
des fraudes massives.

L’ACTION EST INITIÉE PAR LES ÉTUDIANTS


DE TIZI OUZOU
Le RCD se joint à la marche
●● La marche à laquelle a appelé la Saïd Sadi estime que “toutes les forces
Coordination locale des étudiants vives, luttant pour l’avènement de la démo-
(CLE) de l’université Mouloud- cratie en Algérie et contre le système dictato-
Mammeri de Tizi Ouzou pour demain rial et prédateur, doivent se sentir concernées
a enregistré le soutien du en s’impliquant dans ce combat pour la
Rassemblement pour la culture et la dignité”. Pour le RCD, le statu quo
démocratie (RCD). Dans une déclara- actuel, pour délétère qu’il soit, arran-
tion de son bureau régional de Tizi ge les affaires de “tous les parasites qui
Ouzou, le RCD appelle son collectif
militant à participer massivement à la
sucent sans satiété jusqu’au sang des mar-
tyrs”. Notre jeunesse combattante a
TRAFIC D’OBJETS D’ART À CHLEF
marche de la CLE pour revendiquer
“la fin de ce système”, “une université de
plus que jamais besoin de soutien.
Ensemble crions contre cette maffia Récupération de deux statuettes des pharaons
qualité”, “les libertés démocratiques”… Se
disant partie prenante de cette action
au pouvoir : “Barra ! Dégage !” conclut
le communiqué du RCD. Akhnaton et Ramsès II
qui “honore notre jeunesse”, le parti de Y. A. ●● Les services de la gendarmerie ont été interpellées et la fouille l’identification du réseau spécialisé
ont pu récupérer deux statuettes de minutieuse du véhicule a permis la dans le trafic d’objets d’art.
VOTRE MÉTÉO pharaon en provenance d’Égypte. découverte de deux statuettes bien Dans le cadre de la lutte contre le
DU JOUR Une enquête est en cours pour enveloppées dans la malle. trafic d’objets d’art, les services de la
déterminer leur authenticité. Selon la L’interrogatoire des mis en cause, GN ont traité plusieurs affaires ces
PAR CHEIKH FERHAT cellule de communication de la Gen- tous originaires de la wilaya de derniers mois, notamment à l’est du
Le temps sera nuageux et pluvieux sur l’en- 12° à Oran, Mostaganem, Ténès, Relizane, darmerie nationale, c’est suite à un Tiaret, a fait ressortir que les sta- pays. Ils ont pu ainsi récupérer dans
semble des wilayas du Nord ainsi que les Aïn Témouchent renseignement parvenu aux élé- tuettes proviennent d’Égypte et ont la wilaya de Tébessa une statuette
Hauts-Plateaux. Des passages nuageux sur 15° à Annaba, Skikda, El-Kala, Jijel, Tizi ments de la brigade de GN de été introduites illégalement en antique en bronze et séparément
le nord Sahara, la Saoura et les Oasis avec Ouzou, Bouira, Guelma, Tlemcen
probabilité de quelques pluies. 13° à Alger, Boumerdès, Tipasa, Béjaïa,
Boukadir, dans la wilaya de Chlef, sur Algérie. Il s’agit de statuettes des cinq autres statuettes antiques en
Des vents modérés à assez forts sur le Blida, Aïn Defla, Mascara, Sidi Bel-Abbès, l’acheminement et trafic d’objets pharaons Akhnaton et Ramsès. Ces bronze, une en marbre et une septiè-
Sahara central (wilaya d’Adrar) engendrant Chlef d’art qu’un dispositif sécuritaire a été présumés trafiquants les ont me en porcelaine datant de l’époque
de la chasse-sable et une mauvaise visibili- 21° à El-Oued, Biskra, Ghardaïa, Béchar, mis en place. acquises pour la somme de 350 mil- romaine, un chandelier et soixante-
té. Toujours du soleil sur le Hoggar-Tassili. Tindouf
Des températures en baisse. 22° à Ouargla, Hassi-Messaoud,
C’est ainsi qu’un véhicule de lions de centimes. cinq pièces d’argent datant de
Températures maximum prévues 24° à Tamanrasset, Adrar, In Salah, Illizi, marque 406 a été intercepté dans la Une enquête a été ouverte par les l’époque romaine et islamique, ainsi
7° à El-Bayadh, Médéa, Djelfa, Sétif, Djanet nuit de vendredi à samedi au niveau gendarmes en coordination avec la que deux statuettes antiques et
Khenchela, Batna, Souk-Ahras 28° à Bordj Badji-Mokhtar de l’échangeur entre la zone indus- Direction de la culture de la wilaya de quatre pièces en bronze dans la
9° à Oum El-Bouaghi, Tébessa, Météo marine
Constantine, Bordj Bou-Arréridj, Tiaret, Mer agitée avec des vents d’ouest de 30 à trielle de Oued Sly et l’autoroute Est- Chlef pour déterminer d’abord l’au- wilaya de Guelma.
M’sila, Laghouat, Saïda, Naâma 40/60 km/h. Ouest. Les quatre personnes à bord thenticité de ces statuettes ainsi que NEÏLA B.

CONTRECHAMP Le “négationnisme”, selon Ould Kablia


uand il se sent interpellé par la société, le Le pouvoir lui-même convient que l’heure est grave, mais au dales liés à la corruption, le diktat des spéculateurs et des gros
Q pouvoir algérien a toujours préféré le
silence à la communication. Depuis qu’une
lieu de concevoir la riposte politique, il préfère en faire une ques-
tion strictement sécuritaire et ne délègue plus que son ministre
commerçants, l’absence de la place publique de la classe poli-
tique et des associations, le recul du rôle d’institutions de socia-
vague de soulèvement balaie la région, les de l’Intérieur pour entretenir “le dialogue” avec la société. Et lisation et de transmission des valeurs… "
questions politiques sont en suspens. À peine c’est Ould Kablia qui justifie le traitement policier, qui lui incom- Malgré ce tableau peu reluisant et ce “malaise profond”
quelques interventions “techniques” rappellent be, des frémissements de la société : “En Algérie, nous n’avons qu’il reconnaît, le ministre de l’Intérieur nie trouver dans ses
qu’il y a des dirigeants dans ce pays. En pas ressenti de revendications politiques. À aucun moment, et je “analyses” “la moindre empreinte politique” !
réponse aux émeutes du début du mois, ne parle pas seulement des évènements de ce mois-ci, mais de Il décèle, au contraire, un “discours négationniste occultant
concomitantes aux évènements de Tunisie tous les évènements récents. Nous n’avons pas décelé une les réalisations socioéconomiques et l’incontestable améliora-
PAR M. HAMMOUCHE que prolongent les révoltes en Égypte, le gou- empreinte politique, des noms cités...” tion de la situation sécuritaire”, négationnisme qu’il fait endosser
vernement s’occupe de fourbir en silence ses armes de maintien Pourtant, dans ce qu’il appelle ses “analyses”, il “admet à “des milieux, y compris la presse”. C’est, par ailleurs, cette
de l’ordre. l’existence d’un sentiment d’injustice chez certaines catégories même situation sécuritaire “améliorée” qui tient lieu de prétexte
La rumeur de remaniement ministériel, spontanée ou provo- vulnérables en matière d’emploi et de logement. Je cite égale- pour l’interdiction de tout rassemblement d’Algériens dans la
quée, fondée ou non, a, un moment, mis l’opinion dans l’expec- ment la cherté de la vie, le désarroi moral des administrés, l’in- capitale. Tout se passe comme si le régime, maintenant au fait
tative. Mais le sentiment que quelque chose devrait se passer suffisance dans la gestion de certaines assemblées élues qui de l’échec de sa gestion, n’a plus à opposer au message de
avant que ne s’évanouisse cette ambiance de révolte, de res- ont tendance à s’éloigner des préoccupations des citoyens, l’ab- changement que ses attributs de répression. Cette option poli-
sentiment et d’inquiétude mêlées, a vite repris le dessus. Même sence des canaux de communication, la bureaucratie, la préca- cière semble avoir mis le ministre de l’Intérieur en première
les émeutes d’Égypte n’arrivent pas à occuper entièrement l’at- rité des dispositifs d’aide à l’emploi, ne portant que sur des ligne. Son impréparation politique fait le reste.
tention populaire. périodes limitées, le climat de réprobation suscité par les scan- musthammouche@yahoo.fr M. H.