Sunteți pe pagina 1din 12

INTRODUCTION ……………………………………………………………………………,,…………………………………...

I. DEFINITIONNELLE…………………………………………,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,……………………………………………….3

1. La drogue…………………………………………………………………………………….…………………………………..3

2. Le milieu scolaire……………………………………………………………………….………………….…………………3

3. La drogue en milieu scolaire…………………………………………………………..………………………………...3

II. TYPES DE DROGUE ET LEURS EFFETS…………………………………………………………………………..…3

1. Les types de drogue……………………………………………………………………………………….…………….…..3

2. Les effets des différents types de drogue……………………………………….…………………………………..4

III. CAUSES ET PROCESSUS DE CONSOMMATION DE LA DROGUE EN MILIEU


SCOLAIRE…………………………………………………………………………………………….……………………........……6

1. Les causes………………………………………………………………………………………………..…………………….….5

2. Le processus………………………………………………………………………………………………...……………………6

IV. CONSEQUENCES DE LA CONSOMMATION DE LA DROGUE EN MILIEU


SCOLAIRE………………………………………………………………………………………………………………………….….7

V. TENTATIVES DE SOLUTIONS CONTRE LA CONSOMMATION DE LA DROGUE EN MILIEU


SCOLAIRE………………………………………………………………………………………………………………...…………..8

CONCLUSION……………………………………………………………………………………………….………………………10

BIBLIOGRAPHIE……………………………………………………………………………………………...……………………11

WEBOGRAPHIE………………………………………………………………………………………………………………….…12
INTRODUCTION
Dès les années 1990, l’école connaissait plusieurs bouleversements tels que
l’ascension de mouvements estudiantins. Depuis lors l’école a connu une
succession de crises. Parmi tous les problèmes que connait le milieu éducatif,
l’un d’entre eux demeure particulièrement en marge quoique bien réel : la
consommation de la drogue en milieu scolaire. Ce problème, aujourd’hui,
concerne bien les étudiants, les élèves du secondaire et quelques élèves du
primaire. Au cours de notre travail, nous aborderons les grandes idées qui
attraient à la notion de drogue en milieu scolaire : les types et les effets des
drogues, les causes, le processus, les conséquences et les tentatives de solution
de la consommation de la drogue en milieu scolaire.

2
I. APPROCHE DEFINITIONNELLE

1. La drogue
On appelle drogue toute substance qui agit sur le cerveau et en perturbe le
fonctionnement. C’est aussi un composé chimique, biochimique ou naturel
capable d’altérer une ou plusieurs activités neuronales et/ou de perturber les
communications neuronales (sensations, perceptions, humeurs et motricités).

2. Le milieu scolaire
Le milieu scolaire est l’environnement social, le lieu par excellence de
l’éducation, de l’instruction et de la formation initiale, continue, professionnelle
pour acquérir de l’expérience afin de favoriser l’insertion sociale ou même
professionnelle.
3. La drogue en milieu scolaire
Ces termes désignent la consommation de la drogue au sein des établissements
scolaire ainsi que son influence dans l’environnement scolaire.

II. TYPES DE DROGUE ET LEURS EFFETS

1. Les types de drogue


Il faudrait noter que certaines drogues peuvent être licites ou illicites .On
distingue principalement quatre grandes familles de drogues à savoir :

3
 Les stimulants : il s’agit précisément de la cocaïne, de la caféine, la
nicotine, le ritalin, les amphétamines, les métaphétamines.

 Les dépresseurs : ce sont l’alcool, le GHB, les substances volatiles, la


benzodiazépine, les opioïdes, les opiacés, l’héroïne.

 Les perturbateurs : nous avons entre autre le cannabis, la LSD, le PCP, les
champignons magiques, le 2CB (nexus), la kétamine, l’ecstasy.

 Les antidépresseurs composés de drogues stimulantes, de sédatifs et de


drogues intermédiaires.
Ces différents types de drogue existent sous diverses formes : poudre,
comprimés, feuilles et ampoules injectables.
Il serait important de noter que les drogues consommées par les élèves sont en
l’occurrence le cannabis, le tabac, l’alcool pour les garçons et les psychotropes
pour les filles.

2- Les effets des différents types de drogue dans l’organisme


La drogue est certes une substance qui modifie l’activité mentale en agissant sur
le cerveau, mais elle a aussi des effets sur les fonctions biologiques du corps à
savoir le comportement, l’humeur, l’état de conscience, les sensations, les
capacités cognitives et la perception selon le type de drogue ainsi :
 les stimulants augmentent la vigilance et maintiennent l’état d’éveil. Ils
procurent également une sensation d’euphorie et de puissance mentale ;
ils favorisent la concentration, augmentent le désir sexuel et rendent
l’individu hyperactif.

4
 Les dépresseurs ralentissent l’activité des neurones, ce qui diminue la
vigilance, la capacité d’attention, le jugement ainsi que la mémoire .Ils ont
un effet physique calmant, puisqu’ils ralentissent le cœur, la respiration et
les réflexes.

 Les perturbateurs affectent les émotions et le fonctionnement


psychologique. Certaines de ces substances peuvent créer des
hallucinations : on voit ou entend des choses qui ne sont pas présentes ou
bien on perçoit comme réels des choses, des événements qui n’existent
pas. Elles favorisent aussi la capacité d’introspection, engendrent la
confusion mentale, pertubent le jugement et affectent la mémoire.

 Les antidépresseurs quant à eux sont des médicaments pour combattre les
effets de la dépression, les troubles sunipolaires, les problèmes graves
d’anxiété, les obsessions compulsives, la boulimie.
Ceux à effets stimulants améliorent l’humeur chez les gens souffrant de
dépression, l’activité cérébrale motrice.
Ceux à caractère intermédiaires dépendent du patient ; chez certaines personnes,
ils agissent comme un stimulant, chez d’autres, comme un sédatif.
Ceux qui agissent comme sédatifs favorisent le sommeil et diminuent l’anxiété.

5
III. CAUSES ET PROCESSUS DE CONSOMMATION DE LA
DROGUE EN MILIEU SCOLAIRE

1- Les causes
L’usage des drogues par les jeunes dans les établissements scolaires est une
réalité qui se propage à une vitesse inquiétante, et ce, pour plusieurs raisons
telles que :
-la curiosité ;
-les mauvaises fréquentations :
-le désir d’accroitre ses capacités physiques et intellectuelles ;
-le désir de changer d’humeur ;
-les problèmes affectifs et psychologiques ;
-l’ennui ;
-les difficultés scolaires ;
-la recherche de plaisir ;
-le stress des études ;
-le manque de confiance en soi ;
-l’envie d’intégrer un groupe ;
-l’envie d’être à la mode ;
-les antécédents familiaux ;
-la discrimination ;
-les difficultés à s’affirme.
2- Le processus
Les drogues s’invitent dans le quotidien de certains élèves, plutôt que de suivre
les cours, les élèves toxicomanes se perdent dans la drogue. En effet, il existerait
à l’intérieur de certains établissements scolaires de véritables réseaux mafieux
constitués à l’effet de faciliter la distribution de la drogue, avec le concours de
certains membres du personnel et du corps enseignant.il semblerait également
que des jeunes filles soient utilisées pour faire passer la drogue, souvent, en
complicité avec des responsables d’établissement, vigiles, techniciens de

6
surface(femmes et hommes de ménage, des vendeuses des établissements…).Par
ailleurs, un sondage révèle que 32,3% des élèves achètent les drogues à
l’intérieur des établissements scolaires ;56,6% rapportent que cela se fait à
proximité des établissements et 55,1% au niveau des cafés et salles de jeux .
65% des élèves sondés rapportent que les fournisseurs de drogue sont des
élèves ; 9,1% des élèves déclarent que les fournisseurs de drogues font partie du
personnel de l’établissement. D’autre fournisseurs ont été cités dans 26,5% des
cas : dealers, gardiens et anciens élèves.

IV. CONSEQUENCES DE LA CONSOMMATION DE LA DROGUE


EN MILIEU SCOLAIRE

S’il s’avère que la drogue apporte souvent un bien-être aux élèves, on ne


peut tout de même pas ignorer ses répercussions négatives sur la vie
scolaire et la santé des élèves qui sont entre autres :

 Au niveau de la vie scolaire on constate :


-de mauvais rendements scolaires ;
-des attitudes violentes ;
-la déscolarisation ;
-la perte des apprentissages ;
-le désinvestissement
-l’isolement.

 Au niveau de la santé :
-des problèmes cardiaques ;
-des problèmes de vue et d’audition ;
- des maladies comme le SIDA et les hépatites ;
-la vulnérabilité psychiatrique (dépression, folie) ;
-la mort suite au surdosage ;
-des troubles psychologiques ;
-la dépendance ;
-la détérioration des capacités physiques et intellectuelles ;
-l’intoxication aigue.

7
V. LES TENTATIVES DE SOLUTIONS CONTRE LA
CONSOMMATION DE LA DROGUE EN MILIEU
SCOLAIRE

La résolution de ce fléau qui ne cesse de prendre des proportions inquiétantes


dans l’environnement scolaire implique nécessairement l’engagement de tous.
En ce qui concerne :
 Les élèves ils pourraient :
-éviter la mauvaise compagnie ;
-apprendre à surmonter leurs difficultés sans la drogue ;
-apprendre à se confier ;
-prendre conscience des dangers liés à la consommation de la drogue ;
-avoir confiance en leurs capacités physiques et intellectuelles ;
-dénoncer la consommation de la drogue ;
-s’assister mutuellement.

 Les parents d’élèves ils devraient :


-être attentifs envers leurs enfants ;
-sensibiliser leurs enfants sur les dangers liés à la consommation de la drogue ;
-suivre régulièrement l’évolution de leurs enfants à l’école ;
-prêter attention à l’environnement dans lequel les enfants évoluent, ainsi qu’à
leurs fréquentations ;

8
-connaitre les difficultés que ces derniers rencontrent, afin de les préserver de la
drogue.

 Les autorités elles devraient :


-consolider des efforts visant la protection du milieu scolaire ;
-sensibiliser les élèves autour des thématiques du tabagisme, de la
consommation des drogues, de la violence autres comportements à risque ;
-renforcer les mécanismes de protection des établissements scolaires et de leur
environnement ;
-étendre et renforcer les différentes structures contribuant à la promotion de la
santé des enfants et des jeunes tels que les centres médio universitaires et
d’addictologie ;
-renforcer les compétences des différents professionnels en matière de prise en
charge des problèmes de santé des enfants et des jeunes ;
-développer les prestations et des structures de jeunesses notamment dans les
maisons des jeunes, les foyers féminins, les terrains de proximité ;
-renforcer les compétences des éducateurs particulièrement dans le domaine de
la prévention des addictions ;
-encourager l’activité physique ;
-consolider les actions et approches visant l’éducation à la santé et à la
personnalité des enfants et des jeunes et particulièrement des clubs scolaires,
l’éducation parentale ;
-veiller à l’acquisition de compétences psychosociales et le développement
personnel.

9
CONCLUSION
En somme, nous pouvons dire que l’usage de la drogue en milieu scolaire a pris
une portée très inquiétante .Il est devenu l’un des problèmes majeur du système
éducatif. Les causes liées à cette pratique sont diverses. La drogue, cette
substance qui modifie les fonctions de l’organisme présente des conséquences
désagréables qui conduisent parfois à la mort. Toutefois, l’éradication de ce
problème requiert l’implication de tous les acteurs de la vie scolaire.

10
BIBLIOGRAPHIE
Dictionnaire Larousse de Français , LAROUSSE 2008 France

11
WEBOGRAPHIE
www.libertox.com: Les drogues et leurs effets
lematin.ma : Les risques de la consommation des drogues
www.scientologie.fr: Des solutions efficaces contre la drogues
fr.m.wikipedia.org :Drogue
educateur.mondoblog.org :Drogues en milieu scolaire
www.camh.ca:Les hallucinogènes
www.svt-monde.org: les types de drogue
www.carenity.com: Causes de la consommation de la drogue

12