Sunteți pe pagina 1din 3

Avez-vous déjà voulu devenir écrivain ou écrivaine ? Si non, expliquez vos raisons.

Si oui,
dites pourquoi et parlez de l'écrivain ou écrivaine qui vous inspire (que vous adorez).

Auteur/Ecrivain
L’écrivain est avant tout un manieur de mots et un spécialiste du langage. Au grès de son
imagination ou à partir d’une commande, il écrit une œuvre littéraire : roman, critique,
guide pratique, pièce de théâtre, poésie, nouvelle, conte, biographie... Une fois écrit,
l’ouvrage est destiné à la publication ou bien à la production de spectacles vivants,
télévisuels ou radiophoniques.

Compétences/Qualités nécessaires pour devenir écrivain- Maîtrise des normes


rédactionnelles

- Créativité et qualités rédactionnelles

- Goût prononcé pour la littérature

- Esprit d’analyse et de synthèse

- Savoir transmettre

- Bonne culture générale

- Créativité artistique

- Ouverture d’esprit, adaptabilité

Le quotidien d’un écrivain

L’auteur n’écrit pas seulement ce qui lui passe par la tête. Son histoire doit être
cohérente. Une fois le sujet choisi, cet amoureux des mots doit faire des recherches sur
le lieu, l’époque, le milieu social mais aussi prendre des renseignements techniques,
scientifiques, etc. Pour mettre en œuvre son projet d’écriture, il peut réaliser des
enquêtes, des recherches documentaires, des interviews. Par exemple, s’il choisit
d’écrire une histoire se déroulant sur un bateau, l’auteur devra maîtriser le vocabulaire
technique lié à cet univers.

Auteur d’œuvres littéraires ou spécialiste dans un domaine

Chansonnier, dramaturge, romancier... L’auteur peut se spécialiser dans une forme


littéraire précise. Cependant, il maîtrise les différentes pratiques d’écriture et connaît les
canons élémentaires de la rédaction (structure, style, etc.). Sa créativité ne doit pas lui
faire oublier pour autant ses connaissances en droit de la propriété intellectuelle.

Les journalistes, les enseignants, les chercheurs et autres spécialistes dans un domaine
précis peuvent également écrire des livres. Dotés de connaissances pointues sur un
sujet, leur objectif n’est pas d’inventer une histoire mais d’expliquer un fait, une
découverte, un évènement.

Auteur, un métier de contacts

L’écrivain utilise au quotidien des outils de bureautique (traitement de texte, tableur) et


parfois certains logiciels de PAO. S’il écrit souvent seul, il n’en est pas moins isolé du
reste du monde. Ce créatif collabore étroitement avec différents intervenants tels que le
dessinateur, le maquettiste ou les éditeurs notamment. Lors de campagne de promotion,
il est en contact avec le public mais aussi avec les médias pour favoriser le succès de
son œuvre.

Les formations pour devenir écrivain

Comme le disait Coluche, « Il n’existe pas d’écoles d’écrivains ». Seul compte le talent.
Pour autant, une qualité d’écriture et un goût affirmé pour la littérature ne suffisent pas
toujours. La licence professionnelle d’écrivain public, les masters dans le domaine des
lettres permettent ainsi l’apprentissage de certaines techniques propres à la profession.

La pratique d’une langue étrangère peut s’avérer nécessaire parfois. Si vous souhaitez
écrire des ouvrages spécialisés, une connaissance pointue dans le domaine est
recommandée.

Qui peut se prétendre écrivain ?

Dans une acception courante, est écrivain celui qui tire des revenus de ses écrits. Dans
notre culture, l’écrivain est aussi un artiste, un virtuose de la langue et un créateur qui
œuvre dans le domaine de la littérature.

L’écrivain conçoit des histoires, écrit des textes (roman, scénario, biographie...) dans le
but d'une diffusion papier, audiovisuelle ou multimédia ou d'une représentation de
spectacle. Peut écrire ou réécrire des textes pour le compte de tiers ou d'entreprises
(correspondance, formalités administratives). Peut mettre en scène ou interpréter ses
œuvres.