Sunteți pe pagina 1din 8

Faculté du Génie de la Construction

Département de Génie Civil


S1 M1 Professionnel (Option CM)

Solution de la série de TD N°1 de CCOM1: Action du vent

EXO N°1 (suite): Vérification de la stabilité transversale et longitudinale au vent.

Calcul de l’action d’ensemble :

Fw  Cd W ( z )  Aref   Ffr

Cd : est le coefficient dynamique ; une valeur conservative de Cd = 1 peut être considérée


dans les cas des bâtiments dont la hauteur est inférieure à 15 m; (RNV2013 –Chapitre 3,§ 3.1).

Aref : est l’aire de référence de la surface élémentaire.

Fw   W ( z )  Aref   Ffr

Calcul de la force de frottement F fr :

Ffr  q p ( z )  c fr  Afr

où :
q p ( z ) : (en daN/m2) est la pression dynamique de pointe à la hauteur z considérée.

A fr : (en m2) est l’aire de l’élément de surface balayé par le vent.

c fr : est le coefficient de frottement pour l’élément de surface considérée.

1
Tableau 1 : Valeur des coefficients de frottement.
Coefficient de frottement c fr
Etat de surface
Lisse
(acier, béton lisse, ondulations parallèles au 0.01
vent, paroi enduite, etc.)
Rugueux
(béton rugueux, paroi non enduite, etc.) 0.02
Très rugueux
(ondulations perpendiculaires au vent, 0.04
nervures, plissements, etc.)

La force de frottements est négligeables si : S2 +S1≤ 4 S3

∑Aire totale des surface // au vent ≤ 4 ∑ Aire totale des surfaces ┴ au vent

S1 + S2= 60x8 + 20/cos5x60 = 1684.58 m2………………………….


S3 = 40x8+(40x20tg5)/2 = 355 m2…………………………………...
4S3 = 4x355=1420 m2………………………………………………..

S2 +S1≤ 4 S3???→ Force de frottement n’est pas négligeable………

Calcul de l’air de frottement A fr :


Min (2b,4h) = Min (2x40, 4x10)=40 m

2
Afr   (40 / cos 5)  (8  2)   (60  40)  1123.05m 2

On prendra le cas d'un bardage en toiture et au niveau des parois verticales dont les
ondulations sont perpendiculaires à la direction du vent ( c fr  0.04 ).

Ffr  43.8  0.04 1123.05  1967.58daN

Calcul de la pression aérodynamique du vent :


La pression aérodynamique du vent W ( z ) est donnée par la formule suivante :
W ( z )  q p ( z )  (C pe  C pi )  daN / m 2 

Direction du vent V1 :

Parois verticales
Les résultats sont donnés dans le tableau 2 ci-après.

Tableau 2 : Pressions sur les parois verticales - Direction du vent V1

Zone q p ( z) C pe C pi C pe  C pi W ( z)
(daN / m2 ) (daN / m2 )
D 43.8 +0.8 +0.72 +0.08 +3.51
A 43.8 -1.0 +0.72 -1.35 -75.34
B 43.8 -0.8 +0.72 -1.15 -66.58
C 43.8 -0.5 +0.72 -0.85 -53.44
E 43.8 -0.3 +0.72 -1.02 -44.68

Versants de toiture :
Les résultats sont donnés dans le tableau 3 ci-après.

3
Tableau 3 : Pressions sur la toiture - Direction du vent V1

Zone q p ( z) C pe C pi C pe  C pi W ( z)
(daN / m2 ) (daN / m2 )
F 43.8 -1.7 +0.72 -2.42 -106.0
G 43.8 -1.2 +0.72 -1.92 -84.1
H 43.8 -0.6 +0.72 -1.32 -57.82
I 43.8 -0.6 +0.72 -1.32 -57.82
J 43.8 -0.6 +0.72 -1.32 -57.82
+0.2 -0.52 -22.77

Composante horizontale :
e / 10
Fwx  W ( z )  sin   Aref  W ( z )  sin   e / 4 
cos 
Fwx  W ( z )  e / 4  e /10 tg 

Composante verticale :
e / 10
Fwz  W ( z )  cos   Aref  W ( z )  cos   e / 4 
cos 
Fwx  W ( z )  e / 4  e /10

4
Tableau 4 : Composantes horizontale et verticale de l’action du vent.

Zone Composante Horizontale (daN) Composante verticale (daN)

D 3.51 8  60  1684.8 → 0
E 44.68  8  60  21446.4 → 0
F1 106.0  5  2tg  92.74 ← 106.0  5  2  1060 ↑

F2 106.0  5  2tg  92.74 ← 106.0  5  2  1060 ↑

G 84.1 50  2tg  735.8 ← 84.1 50  2  8410 ↑

H 57.82  60  18tg  5463.3 ← 57.82  60 18  62445.6 ↑

I 57.82  60  18tg  5463.3 → 57.82  60 18  62445.6 ↑

J 57.82  60  2tg  607.1 → 57.82  60  2  6938.4 ↑

Total
Fwx  22817.1 → Fwz  142359.6 ↑

Calcul du moment de renversement :


M r  Fwx  h / 2  Fwz  d / 2
M r  22817.1 5.0  142359.6  20.0  2961277.5daN .m  29612.78kN .m

Calcul du moment stabilisant :


M s  W  20.0
avec :
W  50 daN / m 2 : Poids approximatif par m2 de la surface en plan du bâtiment.

W  0.50  40  60  1200kN
M s  1200  20.0  24000kNm

5
Mr  Ms La stabilité au vent dans le sens transversal n’est pas vérifiée.

Direction du vent V3 :

W ( z )  q p ( z )  (C pe  C pi )  daN / m 2 

Tableau 5 : Pressions sur les parois verticales - Direction du vent V3


Zone q p ( z) C pe C pi C pe  C pi W ( z)
(daN / m2 ) (daN / m2 )
D 43.8 +0.8 -0.56 +1.36 +59.6
A 43.8 -1.0 -0.56 -0.44 -19.3
B 43.8 -0.8 -0.56 -0.24 -10.5
C 43.8 -0.5 -0.56 +0.20 +2.63
E 43.8 -0.3 -0.56 +0.26 +11.4

Versants de toiture
Les résultats sont donnés dans le tableau ci-après.

Tableau 6 : Pressions sur la toiture - Direction du vent V3.
Zone q p ( z) C pe C pi C pe  C pi W ( z)
(daN / m ) 2 (daN / m2 )
F 43.8 -1.6 -0.56 -1.04 -45.6
G 43.8 -1.3 -0.56 -0.74 -32.4
H 43.8 -0.7 -0.56 -0.14 -6.2
I 43.8 -0.6 -0.56 -0.04 -1.8

Fw   W ( z )  Aref   Ffr avec Ffr  1967.58daN

6
Tableau 7 : Composantes horizontale et verticale de l’action du vent.
Zone Composante Horizontale (daN) Composante verticale (daN)

D 59.6x [40x8 + 40x20tgα/2] = 21157.73 → 0

E 11.4x [40x8 + 40x20/tgα/2] = 4047.0 → 0

F1 0 45.6x 5x2 = 456.0↑


F2 0 45.6x5x2 = 456.0↑
G 0 32.4x30x2 = 2052.0↑
H 0 6.2x40x8 = 1984↑
I 0 1.8x40x50 = 3600↑
F fr 1967.58 → 0

Fwy = 27172.31 → Fwz = 8548 ↑

Stabilité longitudinale :

Calcul du moment de renversement :


M r  Fwy  h / 2  Fwz  d / 2 avec : h (Hauteur totale).

M r  27172.31  10 / 2  8548  30  392301.55daNm  3923.1kNm

7
Calcul du moment stabilisant :
Ms  W d / 2
avec :
W  50 daN / m 2 : Poids approximatif par m2 de la surface en plan du bâtiment.
W  50  60  40  120000daN
M s  120000  30  3600000 daN  36000 kNm

Mr  Ms La stabilité au vent dans le sens longitudinal est vérifiée.