Sunteți pe pagina 1din 37

Éléments d’Analyse transactionnelle

Jaouad Diouri Formation ADELMA Tanger

7/11/2009

Plan

Les besoins de base

Les états du Moi

Les transactions

Application aux situations de communication

Les positions de vie

Applications à la négociation

Les jeux de rôles (triangle dramatique)

Le scénario de vie (conflit interne)

La médiation

Communiquer en groupe

Les besoins de base (l’être social)

• Soif de structures (Repères): espace, temps, appartenance. Occuper, s’occuper

• Soif de stimulation : Contact, perception, motivation

• Soif de reconnaissance : j’existe, valoriser, dévaloriser

! A prendre en considération dans les relations interpersonnelles ! Surtout dans le travail social

Hérité des reptiles (-500 millions d’années):

assure la survie (nourriture, territoire, sécurité…) Situation de stress, action impulsive, précipitée, irréfléchie. Instinct primitif

Les 3 cerveaux (l’être biologique)

Mammalien (-60 millions d’années), Centre des émotions, plaisir, peur, amour

Langage

interne

Centre des émotions, plaisir, peur, amour Langage interne Langage interne Le plus récent, le plus élaboré
Centre des émotions, plaisir, peur, amour Langage interne Langage interne Le plus récent, le plus élaboré

Langage

interne

Le plus récent, le plus élaboré : langage, logique, traitement de l’information, planification, mémoire-prédiction, mobilise plus d’effort et d’énergie ! Aussi faut-il s’en servir : Contrôle !

Besoins d’actualisation Créer, résoudre, croyances, auto apprentissage Besoins d’estime Besoins d’appartenance
Besoins d’actualisation
Créer, résoudre, croyances, auto apprentissage
Besoins d’estime
Besoins d’appartenance
Autonomie, assertivité,
Reconnaissance, affectivité, accepter la différence, donner recevoir
Besoins de sécurité
Stabilité familiale, pouvoir agir
Besoins physiologiques
Survie, instincts naturels

Hiérarchie des besoins de Maslow

Les états du Moi

Exercice

Imaginer des réponses possibles à chacun des propos suivants :

1.Je ne réussirai jamais à les faire travailler, ce sont des bons à rien 2.C’est insupportable, la direction n’arrête pas de nous harceler

Analyse des résultats

Parent PNF PNR (P ou N) (P ou N)
Parent
PNF
PNR
(P ou N)
(P ou N)
Adult e
Adult
e
Enfant EAR EAS EL
Enfant
EAR
EAS
EL

Siège de l’appris : les valeurs, les lois. Les règles, les interdits, les croyances, les schémas socioculturels etc. J’estime que

Siège du pensé et du réfléchi. L’ordinateur du Moi. Il reçoit les informations, tire les conclusions, choisit, applique. Il cherche, observe, note, analyse, raisonne, acte logique. Je note que

Siège du senti. (état le plus ancien). Lieu des désirs, sensations, fantasmes, émotions (peur, colère, joie, tristesse). Les besoins et aspirations. Les désirs. Je sens que

Les commandes efficaces

CN=Critique Négatif

CP=Critique positif

NN=Nourricier Négatif

NFN NRN P NFP NRP A Libr e E Rebe Soumis lle
NFN
NRN
P
NFP
NRP
A
Libr
e
E
Rebe
Soumis
lle

NP=Nourricier Positif

Illustration: Identifier l’état du Moi de celui qui parle

Le participe passé employé avec l’auxiliaire être s’accorde avec le sujet. Constatation d’un fait, d’une règle : Adulte Taisez-vous quand j’explique, bon sang ! (en colère) Ordre d’autorité : Parent Normatif Ton niveau s’améliore, continue, tu peux encore progresser Encouragement d’un supérieur : Parent Nourricier Tant pis pour les invités ! J’irai me balader Rébellion, réaction émotionnelle : Enfant Adapté Rebelle (Libre) Quand le professeur m’engueule, je vois rouge Réaction émotionnelle, colère : Enfant Dans la communication, le non-dit est aussi important que ce qui est dit Constatation d’un fait, d’une vérité : Adulte “T’es sûr que je peux ? J’en suis pas sûr, je préfère pas”, d’un ton craintif, le visage inquiet Réaction émotionnelle, résignation : Enfant Adapté Soumis Quand j’aurai lu le corrigé, je verrai si j’ai compris la leçon Raisonnement logique : Adulte La notion de respect varie avec les générations, les classes sociales, les cultures. Constatation d’un fait, d’une vérité : Adulte Ce que je vous dis là, c’est pour votre bien”, ton amical, voix douce. Conseil amical, Parent Nourricier

1. Le Père contamine l’adulte

La contamination

Transforme les préjugés en lois et règles, renie la réalité et cherche des justification pseudo logiques

P A E
P
A
E
et cherche des justification pseudo logiques P A E La femme est moins intelligente que l’homme

La femme est moins intelligente que l’homme car son cerveau est plus léger ىلاوتلل ولوقي ام ولخ ام ىلاوللا ملعلا/نيدلا نيب طلخلا

2. L’enfant contamine l’adulte

Se laisse dominer par les sentiments, les illusions et les croyances sans fondement

P A E
P
A
E
les illusions et les croyances sans fondement P A E ماري ام ىلع حبصي فوس ءيش

ماري ام ىلع حبصي فوس ءيش لكف ،عوضوملاب يلاب لغشأ ل نأ يلع هتمارك نم طحيو ةأرملا ىلع لجرلا ةبيهب سميس ةنودملا حلصإ رطاف حبصي يراردلا عم رحست يللا

؟ حيحصت

3. Double contamination

Comportement de Parent excessif espérant ainsi réaliser les illusions de l’Enfant

P A E
P
A
E

لحلا يه ةيبرعلا ةيموقلا ةمزلا نم دلبلا جارخإب ليفكلا ديحولا وه انجمانرب قيبطت نإ

4. Contamination de l’adulte par l’adulte

• Sacralisation des lois et des règles

• Postions arrêtées, ne tolère pas, ne croît pas à l’évolution

• Croit que le solutions du passé sont toujours valables dans toutes circonstances

Les transactions

1. Simples complémentaires : l’état du Moi sollicité (visé) est celui qui répond

: l’état du Moi sollicité (visé) est celui qui répond - Il pleut - Oui, il

-Il pleut

-Oui, il fait même froid

-Si tu m’avais écouté, tu n’aurais pas attrapé froid

- Oui, mais j’ai pas trouvé le pull

Les transactions

2. Simples croisées : l’état du Moi sollicité n’est pas celui qui répond

: l’état du Moi sollicité n’est pas celui qui répond - C’est un endroit risqué, il

-C’est un endroit risqué, il vaut mieux qu’on rentre

-Tu as raison, mais moi je n’ai pas peur

-Je t’invite à dîner avec moi ce soir

-Tu connais mes parents ! Ils ne voudraient pas

Les transactions

3. Transactions cachées ou à double fond (un message déclaré « social » et un message sous-entendu « psychologique »)

« social » et un message sous-entendu « psychologique ») Intonation C o n t e

Intonation

Contexte

Posture

Insinuation

Le chef de service à son subordonné : Tu as vu, le directeur a renvoyé A, c’est la 3ème fois qu’il s’absente sans raison

Entre 2 conseillers : Ce projet mobilise une fortune, une bonne affaire !

Sous-entendu : si tu continues, tu sais ce qui t’attend

Sous-entendu : Si o se débrouille bien, on peut en profiter

Applications aux situations de communication

• Transactions complémentaires : l’échange peut continuer indéfiniment sans problèmes

• Transactions croisées : la communication change : soit elle s’arrête, soit elle continue mais à la condition que l’un des interlocuteurs change d’État du moi et restaure ainsi le parallélisme

• Transactions cachées : c’est la prise en compte - et donc la réponse complémentaire - au message psychologique, et non au message social, qui détermine la continuité, la fluidité de la communication.

Les positions de vie

Une position de vie est définie par :

Ma conception de moi-même et ma conception des

autres : comment je me vois et comment je vois les

autres ! C’est une position sociale (

4 positions de base :

π existentielle)

•Je suis ok / vous êtes ok (+/+), •Je ne suis pas ok / vous êtes ok (-/+) •Je suis ok / vous n’êtes pas ok (+/-) •Je ne suis pas ok / vous n’êtes pas ok (-/-)

Application à la négociation

 

+ +

+ - redoubtable

-

+

- -

Le + +

 

S'affirme, se protège, demande clairement ce qu'il veut, donne des informations, négocie"la façon de négocier", résiste aux provocations. Instable

Soutient, rassure, fait émerger les capacités,

Garde confiance, invite le - - à participer, montre une fermeté structurante, refuse le défaitisme. Instable

face à

Négocie ardemment et constamment.

invite à négocier. Instable

Stable

Le

+ -

Cherche à le dominer ou le provoque pour entrer en conflit. Instable

Veut que l'autre soit écrasé, entre en compétition négative, en conflit d'opinions, en jeux de pouvoir ou de conflit. Instable

Domine, ridiculise, dévalorise, écrase, exige, méprise, attaque, donne tort. Stable

Écrase ou ignore, persécute, harcèle, ridiculise, dévalorise, méprise. Instable

face à

Le -+

Admire, reste sur la réserve, accepte sans discuter, put tenter de manipuler Instable

Se soumet, accepte, se met sur la défensive, donne raison Stable

Entre en conflit, dialogue de sourds, négocie au minimum, tente de passer en (- - )ou (+ -)

Laisse faire ou passe en + - en voulant aider Instable

face à

Le - -

Se met en retrait, ne dit ni oui, ni non ou rétorque : "oui mais". Instable

Se laisse écraser ou contre le + - par l'obstruction ou le mutisme. Instable

Instable Entraîne vers le - - par l'ironie ou le défaitisme. Instable

S'enfonce dans le mutisme, le silence, la gêne. Stable

face à

Dans la négociation, l’évolution des échanges dépend des postions relatives des deux parties

Pour un négociateur, - Éviter de se laisser influencer par son état du Moi Parent ou Enfant -Mettre l' Adulte aux commandes durant tout le temps de la négociation. - Tenter de reconnaître chez l'autre le moment où justement l'adulte n'est plus aux commandes et à le lui faire remarquer.

n'est plus aux commandes et à le lui faire remarquer. Recadrage Éviter d’entrer en compétition (surenchère,

Recadrage

Éviter d’entrer en compétition (surenchère, agressivité) avec le (+ -) ou de lui céder (se retirer)

Triangle de la négociation

Contenu

Triangle de la négociation Contenu L’accord © Partie B Partie A La relation Démarche La négociation

L’accord ©

Partie B Partie A La relation
Partie B
Partie A
La relation

Démarche

La négociation aboutit lorsque A et B réalisent ©. Faire la différence entre la démarche, les chemins et le contenu réalisé.

Le jeu psychologique (rôles SVP), triangle dramatique

Besoins insatisfaits, frustré, cherche à se venger

Manque de reconnaissance, s’active pour en recevoir,

Manque de reconnaissance, s’active pour en recevoir, Persécuteur S a u v e u r Parent

Persécuteur

de reconnaissance, s’active pour en recevoir, Persécuteur S a u v e u r Parent Normatif
de reconnaissance, s’active pour en recevoir, Persécuteur S a u v e u r Parent Normatif

Sauveur

Parent Normatif Négatif

Persécuteur S a u v e u r Parent Normatif Négatif Parent Nourricier Négatif Attaque, ordonne,
Persécuteur S a u v e u r Parent Normatif Négatif Parent Nourricier Négatif Attaque, ordonne,

Parent Nourricier Négatif

u r Parent Normatif Négatif Parent Nourricier Négatif Attaque, ordonne, provoque la rancune Étouffe, aide
u r Parent Normatif Négatif Parent Nourricier Négatif Attaque, ordonne, provoque la rancune Étouffe, aide
u r Parent Normatif Négatif Parent Nourricier Négatif Attaque, ordonne, provoque la rancune Étouffe, aide

Attaque, ordonne, provoque la rancune

Étouffe, aide inefficace, crée passivité, assistance

Appelle la main tendue, accumule les rancunes

Victime

Enfant Soumis

Enfant rebelle

les rancunes Victime Enfant Soumis Enfant rebelle Apitoie, excite, énerve A peur d’échouer, attire les
les rancunes Victime Enfant Soumis Enfant rebelle Apitoie, excite, énerve A peur d’échouer, attire les

Apitoie, excite, énerve

A peur d’échouer, attire les coups, les critiques

Déroulement du jeu

Transaction cachée (sous-entendu)

ON
ON

+

Point faible

=

jeu Transaction cachée (sous-entendu) ON + Point faible = Provocation Réponse automatique (Instinctive) Le switch

Provocation

Réponse automatique (Instinctive)

Le switch

= Provocation Réponse automatique (Instinctive) Le switch Coup de théâtre (renversement des rôles) Stupeur, gêne

Coup de théâtre (renversement des rôles)

Le switch Coup de théâtre (renversement des rôles) Stupeur, gêne Bénéfice négatif, colère, abandon,

Stupeur, gêne

Coup de théâtre (renversement des rôles) Stupeur, gêne Bénéfice négatif, colère, abandon, triomphalisme (joie

Exemples

A : Désolé, je n’ai pas pu faire la tâche…ma femme était malade (victime)

B à A : C’est le 3ème fois que tu nous fais le coup, impossible de compter sur toi, dis-nous si tu veux rester dans le bureau (persécuteur)

C à B: Mais pourquoi tu lui parles comme ça ? Puisqu’il te dit… (sauveur pour A, persécuteur pour B)

A à B : C’est vrai, pourquoi tu me parles comme ça, j’y suis pour rien (renversement de rôle, persécuteur pour B)

B : Bon, puisque vous vous entendez contre moi, je me retire (victime)

Certains aiment bien jouer en se plaçant dans un rôle (besoin profond)

Un jeu débouche toujours sur une situation conflictuelle (qui peut être positive ou négative…) Certains jeux peuvent durer…scènes de ménage !

Comportements générateurs de jeux

Généraliser en permanence : tous les employé sont …, tu n’es jamais d’accord, comme d’habitude tu…. Lire les pensées des autres : pas la peine de continuer, je sais ce que tu veux dire …, c’est ce que tu dis, mais moi je sais ce que tu penses… Mettre des étiquettes : toi la féministe, toi l’ingénieur, toi le chef, toi le bon à rien… Parler de tous les problèmes à la fois : A propos du cas de la famille qu nous étudions …mais tu les a connus…ils étaient tes voisins, et puis il ne faut pas que tu oublies de parler au directeur de mon avancement…tu as le dossier, n’est ce pas ? Se montrer excitable ou menacer : c’est bientôt fini ? Je vais m’énerver… si vous continuez, je vous renvoie aux archives…

Comment sortir du jeu ?

Sortir du jeu : résultats attendus

Tolérance, ouverture, réalisme

Aide réelle, positive, écoute

ouverture, réalisme Aide réelle, positive, écoute Parent Normatif Positif Parent Nourricier Positif Assure

Parent Normatif Positif

Aide réelle, positive, écoute Parent Normatif Positif Parent Nourricier Positif Assure la sécurité Donne la

Parent Nourricier Positif

écoute Parent Normatif Positif Parent Nourricier Positif Assure la sécurité Donne la liberté, respecte
écoute Parent Normatif Positif Parent Nourricier Positif Assure la sécurité Donne la liberté, respecte
écoute Parent Normatif Positif Parent Nourricier Positif Assure la sécurité Donne la liberté, respecte
écoute Parent Normatif Positif Parent Nourricier Positif Assure la sécurité Donne la liberté, respecte
écoute Parent Normatif Positif Parent Nourricier Positif Assure la sécurité Donne la liberté, respecte

Assure la sécurité

Donne la liberté, respecte l’intimité

Enfant Libre

Donne la liberté, respecte l’intimité Enfant Libre Bien dans sa peau, connaît ses vrais besoins, agit

Bien dans sa peau, connaît ses vrais besoins, agit à mesure et à son rythme, accepte d’être touché

Développer une stratégie positive

Repérer : Apprendre à connaître ses jeux et ceux de son entourage

: Apprendre à connaître ses jeux et ceux de son entourage Prévoir Éviter (la réponse automatique)

Prévoir

à connaître ses jeux et ceux de son entourage Prévoir Éviter (la réponse automatique) Elle est

Éviter (la réponse automatique)

de son entourage Prévoir Éviter (la réponse automatique) Elle est quand même sortie Se rattraper, stopper

Elle est quand même sortie

(la réponse automatique) Elle est quand même sortie Se rattraper, stopper (ce n’est pas ce que

Se rattraper, stopper (ce n’est pas ce que je voulais dire

)

stopper (ce n’est pas ce que je voulais dire ) Le jeu est mené jusqu’au bout

Le jeu est mené jusqu’au bout

ce que je voulais dire ) Le jeu est mené jusqu’au bout Analyser : comment aurais-je

Analyser : comment aurais-je pu l’éviter

Avantages du jeu : Biologique (sensations fortes, compenser un manque de reconnaissance) et Existentiel (cadre de référence, position de vie). Danger : répétitif et durable

Récapitulons

Devant un risque d’amorce du jeu:

Prendre au sérieux la personne qui vous aborde Il (elle) a besoin d’être entendu, d’être compris d’être reflété (recevoir un écho), d’être confirmé

d’être reflété (recevoir un écho), d’être confirmé Apaiser l’autre en profondeur et arrêter ses stratégies

Apaiser l’autre en profondeur et arrêter ses stratégies

Conflit Interne (scénario de vie)

Lors de notre éducation, nous avons reçu :

Des injonctions, permissions (drivers) Messages contraignants (soit parfait, fort, fais plaisir…)

Des contre injonctions : apprentissage du comportement social

Un programme : Mode d’emploi des injonctions et des permissions

: Mode d’emploi des injonctions et des permissions Interprétation et décision (scénario) : ce que l’enfant

Interprétation et décision (scénario) : ce que l’enfant finit par adopter inconsciemment comme attitude

l’enfant finit par adopter inconsciemment comme attitude Se libérer des aspects négatifs du scénario: capable de

Se libérer des aspects négatifs du scénario: capable de changer, être autonome, spontané, réaliste, sois-même

Niveaux des Conflits

• Intra personnel (interne)

• Interpersonnel (entre personnes)

• Intra groupe (entre membres du groupe)

• Inter groupes (entre groupes)

• Intra organisationnel (vertical ou horizontal, hiérarchie)

Thomas-Kilmann : auto-évaluation des styles de gestion de conflit

Thomas-Kilmann : auto-évaluation des styles de gestion de conflit

Médiation : DESC

Les parties vous font confiance, et sont prêtes à coopérer

Décrire : La personne décrit la situation objective (d’adulte à adulte pas de transactions cachés)

Écouter (Exprimer son enfant) : Énoncer ses sentiments

(les vivre

les sentir, les reconnaître

),

à froid (colère, joie, peur), les faire travailler,

Suggérer : Peut être que … faire des hypothèses par rapport à l’action de l’autre (le non dit), suggérer des solutions compatibles, si c’est ça…je propose

Conséquences favorables : le bénéfice à gagner. Confiance mutuelle, coopération, tendre vers le (+ +), ni vainqueur ni vaincu, sans rancune. Décision solidaire, anticipation

Échelle des sentiments

Colère

Tristesse

Peur

Rage

Déception

Inquiétude

Frustration

Peine

Crainte

Indignation

Démoralisation

Stress

Vengeance

Abandon

Angoisse

Impuissance

anéantissement

Panique

Exaspération

impuissance

impuissance

Injustice

   

Colère : mouvement vers l’extérieur, ascendant, Tristesse : vers l’intérieur, descendant Peur : qui fige

Communiquer en groupe

Matériel

E P A
E
P A

Objectifs

Règles

Cadre institutionnel, structure sociale

Niveaux d’implication/intervention (Grille d’Ardoino)

Niveau

Définition

Comportement requis

Personnel

Désirs, peurs, capacités, Je, disponibilité, histoire

Implication

Interpersonnel

Affectivité

Cohésion

Groupal

dynamique, tâche à accomplir

Adaptation au changement

Organisationnel

Qui fait quoi, quand, comment, où, avec qui

Programmation

Institutionnel

Cadre légal

Directives, lois

Historicité, rapport de classe

Culture, aptitude au changement

Prendre en compte la dynamique de la société

Respecter les niveaux d’intervention : identifier le niveau du blocage (problème) et le résoudre à ce niveau . Ne négliger aucun niveau. Tenir compte des dimensions espace-temps !.

Attitudes : Catégories de Robert Bales (états du Moi ?)

Réactions positives :

1. Solidarité : fait preuve d’un esprit de groupe, aide, valorise

2. Détente : plaisante, rit, manifeste sa satisfaction

3. Accord : accepte, comprend, adhère

sa satisfaction 3. Accord : accepte, comprend, adhère • Réactions neutres centrées sur les tâches –
sa satisfaction 3. Accord : accepte, comprend, adhère • Réactions neutres centrées sur les tâches –
sa satisfaction 3. Accord : accepte, comprend, adhère • Réactions neutres centrées sur les tâches –

Réactions neutres centrées sur les tâches

Réponses

4. Émission de suggestion

5. Émission d’opinion

6. Émission d’information

Questions

7. Demande des suggestions

8. Demande un opinion, sollicite un jugement

9. Demande des clarifications

opinion, sollicite un jugement 9. Demande des clarifications • Réactions négatives 10. Désaccord : refuse la

Réactions négatives

10. Désaccord : refuse la participation, désapprouve

11. Tension : exprime gêne, frustration, inquiétude

12. Antagonisme: s’oppose, dénigre, assaille

Information; évaluation; influence; décision; tension; intégration

Lire article : http://classiques.uqac.ca/collection_methodologie/bales_robert/psysoc_rapports_gr_trav/Bales_psycho_soc_rapports.doc

Références

•Notes personnelles de l’atelier de formation (juillet 2004)

•Communiquer entre personnes en groupe JP Fages, pratiques sociales, privat, 1990

•Psychologie des rapports techniques et affectifs dans le groupe de travail : Robert Bale; Bernard Dantier (2007) sur le web

•Analyse transactionnelle et nsignment, M J Chalvin, Nathan,

1993

•http://www.freewarriors.org/alt.htm

•http://www.analysetransactionnlle.fr