Sunteți pe pagina 1din 19

Office Public de l’Habitat de Nice et des Alpes-Maritimes

MAITRE D’OUVRAGE
COTE D’AZUR HABITAT
53, BOULEVARD RENÉ CASSIN
06282 NICE CEDEX 3

OBJET DU CONTRAT
Propriété TIESI
Angle chemin du Château St Pierre et avenue du Général Olry
NICE
Construction de 36 logements

CENTRALE PHOTOVOLTAIQUE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES


PARTICULIERES

Côte d’Azur Habitat – Centrale phovoltaïque - 2010


NICE – Propriété TIESI – Construction de 36 logements - PAGE 1
SOMMAIRE

1. GENERALITES.
DESCRIPTION SOMMAIRE DE L'OPERATION
CERTIFICATION QUALITEL
OBLIGATION DE L’ENTREPRISE
DOCUMENT A FOURNIR PAR L'ENTREPRISE
QUALITES DES ELEMENTS DES INSTALLATIONS
IMPLANTATION
REPERAGE, APPAREILS, CANALISATIONS, GAINES, CABLES
PROTECTION DES OUVRAGES
1.8.1 PROTECTION DURANT LES TRAVAUX
1.8.2 PROTECTION CONTRE LA CORROSION
NETTOYAGE
ASSURANCES
GARANTIES
2. PRESCRIPTIONS TECHNIQUES GENERALES
COUVERTURE PHOTOVOLTAÏQUE
2.1.1 OBJET ET ÉTENDUE DES TRAVAUX
2.1.2 TEXTES RÉGLEMENTAIRES - BASES DE CALCULS
2.1.3 TRAVAUX COMPRIS ET TRAVAUX NON COMPRIS
2.1.4 SERVICES PUBLICS
2.1.5 MISES EN SERVICES, ESSAIS, RÉCEPTION
2.1.6 PLANS – RÉSERVATIONS
3. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLES.
COUVERTURE PHOTOVOLTAÏQUE
ONDULEURS
DISPOSITIF DE PROTECTION ELECTRIQUE
3.3.1 PROTECTION ELECTRIQUE
3.3.2 MISE A LA TERRE ET PROTECTION FOUDRE
3.3.3 TABLEAU DE PROTECTION GENERATEUR SOLAIRE (TDGS)
RACCORDEMENT AU RESEAU DE DISTRIBUTION
CABLAGES
ACQUISITION DE DONNEES

Côte d’Azur Habitat – Centrale phovoltaïque - 2010


NICE – Propriété TIESI – Construction de 36 logements - PAGE 2
1 GENERALITES

1.1 DESCRIPTION SOMMAIRE DE L'OPERATION

Les travaux faisant l’objet du présent CCTP concernent la mise en place d’une couverture
métallique solaire en toiture, dans le cadre de la construction d’un ensemble immobilier de
36 logements situés sur la commune de Nice, quartier Ariane, pour le compte de Côte d’Azur
Habitat.
Le bâtiment destiné à l’habitation est classé conformément à l’arrêté du 31/01/1986 vis à vis
de la réglementation incendie en habitation de 3ème famille A.
Le projet de 36 logements comprend 2 blocs de bâtiments, liaisonnés par un sous-sol parking
commun et deux toitures distinctes.
Une couverture sur structure métallique liaisonnant les deux blocs d’habitation, assurant une
fonction technique et architecturale essentielle à cette construction sera recouverte
partiellement d’équipements photovoltaïques en vue d’une production d’électricité avec
contrat de revente totale au réseau public. Cette couverture couvrira une grande partie des
terrasses des deux blocs du niveau R+5, et participera pleinement au confort d’été par ses
ombres portées.
L’installation devra répondre aux critères d’éligibilité des équipements de production
d’électricité photovoltaïque pour le bénéfice de la prime d’intégration au bâti.
Le présent CCTP à pour objet la définition des travaux et des fournitures nécessaires à
l'équipement "SUR TOITURE PHOTOVOLTAÏQUE" de la présente opération. Il n’aborde aucune
des spécifications relatives à l’exploitation de l’installation précisées dans la convention.

1.2 CERTIFICATION QUALITEL

Le présent projet fait l’objet d’une certification Qualitel. Les exigences relatives à cette
certification devront être prises en compte par l’entrepreneur/gestionnaire.
Tous les documents exigés par l’organisme certificateur devront être remis par
l’entrepreneur/gestionnaire.
Enfin, lors des visites de contrôle de l’organisme certificateur, l’entrepreneur/gestionnaire
devra être présent et fournir tous les justificatifs nécessaires.

1.3 OBLIGATION DE L’ENTREPRISE

En principe, seul le devis descriptif propre à chaque lot est joint au dossier de consultation,
mais il est précisé que l’Entrepreneur/gestionnaire doit prendre connaissance des devis des
autres lots auprès du Maître d’Œuvre.
L’Entrepreneur/gestionnaire ne pourra, de ce fait, prétendre ignorer les prestations et
obligations des autres corps d’état dont les travaux seront exécutés en liaison avec les siens.
Par le fait de soumissionner, l’Entrepreneur/gestionnaire contracte l’obligation d’exécuter
l’intégralité des travaux de sa profession, nécessaires pour le complet et parfait achèvement
de la construction projetée, conformément aux règles de l’art, quand bien même il ne serait
pas fait mention explicitement de certains d’entre eux au devis descriptif.
Dans le cas où les stipulations du devis descriptif ne correspondraient pas à celles des plans,
notamment en ce qui concerne les dimensions, l’Entrepreneur/gestionnaire se devra
Côte d’Azur Habitat – Centrale phovoltaïque - 2010
NICE – Propriété TIESI – Construction de 36 logements - PAGE 3
d’envisager la solution la plus onéreuse. De ce fait, il ne pourra réclamer aucun supplément
en s’appuyant sur le fait que la désignation mentionnée sur les plans d’une part, et sur le
devis descriptif d’autre part, pourrait présenter d’inexact, d’incomplet ou de contradictoire.
Enfin, il est précisé que l’Entrepreneur/gestionnaire ne pourra arguer d’un oubli de
localisation du devis descriptif, pour prétendre à supplément sur le prix forfaitaire de son
marché, si l’ouvrage concerné figure aux plans.
L’Entrepreneur/gestionnaire devra réceptionner les supports sur lesquels il devra mettre en
œuvre ses ouvrages, car le fait d’avoir exécuté ses travaux constituera une acceptation sans
réserve de ceux ci.
L’entrepreneur/gestionnaire aura à sa charge, tous les échafaudages, engins et agrès de
toute nature nécessaire à l’exécution de ses ouvrages.
L'Entrepreneur/gestionnaire du présent lot est réputé avoir pris connaissance des pièces
générales, CCAP etc...

1.4 DOCUMENT A FOURNIR PAR L'ENTREPRISE

Avec sa proposition
 Le présent CCTP signé
 Les variantes éventuelles avec l'étude correspondante, les variantes feront l'objet d'un
poste séparé en fin de la proposition.
 Pendant la phase de préparation des travaux
Un dossier technique
- Ce dossier technique présentera l’ensemble des équipements, matériaux, procédés,
accessoires prévus dans son offre en se référant aux articles du présent C.C.T.P.
- Le schéma d’implantation des principaux composants
- Les schémas électriques de l’installation
- Une simulation indiquant les attendus en termes de production en prenant comme
base les données Météo France.
- Une liste de références similaires en montant et complexité de travaux,
 Les éléments de contraintes sur les autres lots : plans de réservations, scellements,
ouvrages divers.
 Les fiches notices techniques et avis techniques du matériel à installer.
 Les plans d'exécution et schémas de ses ouvrages établis à partir des plans «directeurs»,
remis dans le cadre de l'appel d'offres,
 Documentation technique en français précisant les caractéristiques des principaux
composants et matériels modules photovoltaïques, onduleurs, TDGS, centrale
d'acquisition etc.), avec leur durée de garantie
 Schéma de principe d'implantation des divers modules en toiture (précisant surfaces de
cellules photovoltaïques et surfaces « neutres » sans cellule) avec les indications
techniques correspondantes
 La puissance crête typique garantie proposée avec indication de la surface globale des
cellules photovoltaïques

Côte d’Azur Habitat – Centrale phovoltaïque - 2010


NICE – Propriété TIESI – Construction de 36 logements - PAGE 4
 Le nombre et les caractéristiques techniques précises des modules de toiture
photovoltaïque proposés (et modules de toiture « neutre ») : profil et dimensions
unitaires, couleur des cellules et bac acier, puissance crête unitaire, poids, etc.,
 Le nombre et les caractéristiques précises des onduleurs proposés (puissance,
dimensions, etc.),
 Le principe des dispositifs de protection électrique proposés,
 Autres informations permettant de juger les offres techniques.
Tous les plans d'exécution et de détail devront être communiqués en temps utile par
l'entrepreneur/gestionnaire à la Maîtrise d'œuvre ou Maitrise d’ouvrage pour accord, faute de
quoi il s'exposera à refaire tout ou une partie de ses installations si celles en cours
d'exécution n'ayant pas reçues le visa de la Maîtrise d'œuvre ou Maitrise d’ouvrage.
Le soumissionnaire devra joindre à son offre l'Avis Technique du CSTB en cours de validité
pour les éléments de couverture photovoltaïque.
En cours de travaux
 Tous les plans et croquis détaillés de montage, cotes des socles, schéma de circuit.
 L'Entrepreneur/gestionnaire est entièrement responsable de ses plans et cotations
fournis.
 L'agrément d'un matériel autre que celui prévu au projet sera possible que si
l'entrepreneur/gestionnaire informe à temps le Maître d'Ouvrage et propose un
échantillonnage de l'ensemble des produits (et sous réserve d’accord du Maître
d’ouvrage/Maître d’œuvre)
 Dans le cas contraire, l'Entrepreneur/gestionnaire s'expose à refaire à ses frais les
ouvrages non acceptés et prendrait de ce fait, à sa charge, toutes les modifications et
sujétions entraînées par ses modifications.
En fin de travaux
 La notice de conduite et d'entretien des installations, (dont un exemplaire sera affiché
dans le local technique)
 La nomenclature du matériel installé avec la précision de sa provenance,
 L'ensemble des plans d'exécution indiquant l'état réel de l'installation, compte tenu des
modifications et des adjonctions qui auront pu être décidées en cours d'exécution. Les
plans seront établis sur support informatique AUTOCAD 2006 format DWG
 Les procès-verbaux d'essais dits "Fiches COPREC " dument renseignés,
 Les procès-verbaux de classement au feu du matériel installé,
 Toutes les pièces nécessaires à l'établissement du DIUO (cf. articles L-235, R-238-37 à 39
et R-235-5 du Code du Travail).

1.5 QUALITES DES ELEMENTS DES INSTALLATIONS

Tous les éléments des installations devront être neufs, en parfait état et conformes :
 à la réglementation en vigueur,
 aux présentes spécifications techniques
Les appareils devront :
Côte d’Azur Habitat – Centrale phovoltaïque - 2010
NICE – Propriété TIESI – Construction de 36 logements - PAGE 5
 Avoir une estampille de qualité NF ou un certificat de qualité délivré par un organisme
officiel, chaque fois qu'une telle qualification existe,
 Etre garantis par leur constructeur pour l'utilisation envisagée,
 Etre agrées par les Services Publics ou par les Sociétés Concessionnaires lorsque ces
organismes ont un droit de contrôle sur les installations du Maître de l’ouvrage,
 Etre livrés sur le chantier dans leurs emballages d'origine,
 Etre munis de leurs étiquettes d'origine,
 Etre présentés au Maître d'Œuvre ou Maitrise d’ouvrage avant l'ouverture des
emballages,
Le Maître d'Œuvre ou Maitrise d’ouvrage se réserve le droit de faire analyser par un
laboratoire officiel, aux frais de l'Entrepreneur/gestionnaire, tout matériau ou tout appareil
qui paraîtra suspect ou qui ne serait pas conforme aux présentes spécifications ou au devis
descriptif.
L'Entrepreneur/gestionnaire choisira ses matériels de façon à obtenir une standardisation en
utilisant pour une même installation le nombre le plus réduit de séries et de types.
L’Entrepreneur/gestionnaire doit la garde de ses ouvrages.

1.6 IMPLANTATION

L'entrepreneur/gestionnaire aura à sa charge et sous sa seule responsabilité, les tracés


d'implantation de ses ouvrages d'après les plans de principe Architecte et les instructions du
Maître d'Œuvre.

1.7 REPERAGE, APPAREILS, CANALISATIONS, GAINES, CABLES

L'Entrepreneur/gestionnaire du présent lot devra, pour ses installations, la fourniture et la


pose de toutes les affiches rendues obligatoires par la réglementation ainsi que celles qui
pourraient être demandées par le Maître d'Ouvrage, à fixer aux emplacements convenables.
Etiquetage
Les canalisations, gaines et câbles seront repérés par étiquetage aux extrémités, aux
dérivations, aux pénétrations et sorties de murs et des parties non visitables et sur les
parcours.
Les étiquettes seront gravées sur métal ou plastique et fixées sur plaque support soudée par
vissage ou collier.
Elles comporteront au moins les indications permettant de connaître :
 la nature
 la fonction
 l'origine et l'aboutissement
 le numéro d'ordre de la canalisation, de la gaine ou du câble.
Tous les appareils devront être repérés par des étiquettes de même nature que celle défini
ci-dessus, divisé en deux parties dans le sens longitudinal.

1.8 PROTECTION DES OUVRAGES


Côte d’Azur Habitat – Centrale phovoltaïque - 2010
NICE – Propriété TIESI – Construction de 36 logements - PAGE 6
1.8.1 PROTECTION DURANT LES TRAVAUX

En dehors des protections imposées par les autres documents contractuels,


l'Entrepreneur/gestionnaire est tenu de protéger ses ouvrages conformément aux règles de
l'art et ce jusqu’à la réception officielle des travaux.
En particulier, il devra prendre toutes mesures nécessaires pour protéger les ouvrages en
cours de construction contre les ébranlements dus aux dépôts des matériaux, chocs, chariots,
engins, etc.
De même les arêtes, saillies, etc. seront protégées contre les risques d'épaufrures et
dégradations. Le Maître d'Œuvre se réserve le droit de demander l'élimination, après mise en
œuvre, de tout élément détérioré ou fissuré.
Tous les frais entraînés par suite de dégradations résultant d'une protection ou d'un stockage
défectueux seront supportés intégralement par l'Entrepreneur/gestionnaire défaillant.

1.8.2 PROTECTION CONTRE LA CORROSION

Tous les chemins de câbles et supports métalliques à charge du présent lot seront galvanisés.

1.9 NETTOYAGE

Nettoyage du chantier et enlèvement des gravois


L’Entrepreneur/gestionnaire est tenu, en propre, de ramasser et manutentionner jusqu'à un
emplacement extérieur (tri sélectif) ses propres gravois et cela au fur et à mesure de leur
production.
Nettoyage des ouvrages
Après exécution de ses travaux, l’Entrepreneur/gestionnaire devra le nettoyage de ses
ouvrages ainsi que l'enlèvement de toutes les projections éventuelles.
Ces nettoyages seront effectués au moyen de produits appropriés de manière à ne pas altérer
ses ouvrages, ni ceux des autres corps d'état.
L’Entrepreneur/gestionnaire aura également à sa charge la démolition et l'enlèvement de ses
protections provisoires.

1.10 ASSURANCES

Avec la remise de son offre, l'Entrepreneur/gestionnaire doit justifier s'il est titulaire :
 D'une police d'Assurance garantissant les tiers en cas d'accident ou dommages causés par
l'exécution des travaux.
 D'une police d'Assurance couvrant les responsabilités résultant des principes dont
s'inspirent les articles 1792 et 2270 du Code Civil et conforme à la loi du 14 Janvier
1948.

1.11 GARANTIES

Tous les travaux devront être réalisés par une entreprise dûment qualifiée (Qualification
toiture) et devront être conformes aux prescriptions de la norme NF 34-205-1/réf DTU 4035 et
concernant la partie Equinoxe, conforme aux prescriptions spécifiques du fabricant.

Côte d’Azur Habitat – Centrale phovoltaïque - 2010


NICE – Propriété TIESI – Construction de 36 logements - PAGE 7
Il est rappelé ici à l'entreprise outre les prescriptions prévues au titre de la garantie des
ouvrages que la période de garantie inclut la garantie de bon fonctionnement de toutes les
parties des installations pendant le délai de la convention.
Cette garantie de bon fonctionnement sera assurée tant de façon préventive qu'à la suite
d'incidents survenus en utilisation normale des installations.
Durant ce délai de garantie, l’entrepreneur/gestionnaire doit la réparation et éventuellement
le remplacement gratuit, la fourniture et main d’œuvre comprise, de toute partie de
matériel qui serait reconnue défectueuse.
Les défauts constatés ou les accidents survenus seront notifiés à l’entrepreneur/gestionnaire
pour qu’il puisse entreprendre les réparations dans le délai fixé par le Maître d’ouvrage.
Passé ce délai, le Maître d’ouvrage peut faire procéder d’office et aux frais de
l’entrepreneur, aux réparations nécessaires sans préjudice des dommages intérêts qui lui
seraient réclamés si le défaut de réparation causait un accident ou un préjudice.

2 PRESCRIPTIONS TECHNIQUES GENERALES

2.1 COUVERTURE PHOTOVOLTAÏQUE

2.1.1 OBJET ET ÉTENDUE DES TRAVAUX

Le présent descriptif a pour but de décrire les travaux de couverture et travaux d’électricité
induit, à réaliser dans un ensemble immobilier de 36 logements.
Les travaux du présent lot comprennent : Liste non limitative
 La structure secondaire pour support des modules
 La fourniture et pose des bacs acier neutres
 Les pièces de finitions
 La fourniture et pose des bacs acier équipés de modules photovoltaïques
 La connexion, le câblage
 Les cheminements correspondants
 Les points d’accroches nécessaires à l’entretien
 La fourniture et pose des onduleurs
 La fourniture et pose de l’armoire générale de raccordement
 Les interfaces techniques avec ERDF pour raccordement sur le compteur
concessionnaire.
Les travaux à exécuter comprendront toutes les tâches nécessaires à l'achèvement complet
des ouvrages sans restriction ni réserve.
L'Entrepreneur/gestionnaire du présent lot doit prévoir tous les travaux, décrits ou non,
découlant implicitement des plans et des pièces écrites.
L'Entrepreneur/gestionnaire doit la garde de ses ouvrages jusqu'à la fin de la convention.

2.1.2 TEXTES RÉGLEMENTAIRES - BASES DE CALCULS

Côte d’Azur Habitat – Centrale phovoltaïque - 2010


NICE – Propriété TIESI – Construction de 36 logements - PAGE 8
Le marché du présent lot est soumis, en tout ce qui lui est applicable, aux règles définissant
les caractéristiques et conditions de mise en œuvre des matériaux, aux normes NF, aux
décrets et arrêtés, documents D.T.U. et notamment :
 NF C 15-100 (décembre 2002) : installation électrique à basse tension
 UTE C 57-300 (mai 1987) : paramètres descriptifs d’un système photovoltaïque
 UTE C 57-310 (octobre 1988) : transformation directe de l’énergie solaire en énergie
électrique
 UTE C 18.510 (novembre 1988, mise à jour 1991) : recueil d’instructions générales de
sécurité d’ordre électrique
 C 18.530 (mai 1990) : carnet de prescriptions de sécurité électrique destiné au
personnel habilité
 NF EN 61727 (septembre 1996) : systèmes photovoltaïques (PV) – caractéristiques de
l’interface de raccordement au réseau
 IEF 61723 : guide de sécurité pour les systèmes PV raccordés au réseau montés sur les
bâtiments
 CEI 60.364-7-212 : installation électrique dans le bâtiment – partie 7-712 Règles pour les
installations et emplacements spéciaux – Alimentations photovoltaïques solaires (PV)
(mai 2002)
 NF EN 61173 (février 1995) : protection contre les surtensions des systèmes
photovoltaïques (PV) de production d’énergie – Guide
 NF C 17-100 (décembre 1997) : protection contre la foudre – installation de
paratonnerres : Règles
 NF C 17-102 (juillet 1997) : protection contre la foudre – protection des structures et des
zones ouvertes contre la foudre par paratonnerre à dispositif d’amorçage tension :
Règles
 NF EN 61643-11 (2002) : parafoudres basse tension connectés aux systèmes de
distribution basse tension – Prescriptions et essais
 DIN VDE 0126 (avril 1999) : Spécifications du fonctionnement de l’onduleur (îlotage,
fenêtre de tension et de fréquence, injection de courant continu) – Conditions de
coupure de l’onduleur
 CEI 61000-3-2 (Edition 2.2 de 2004) : Comptabilité électromagnétique (CEM) – Partie 3-
2 : Limites – Limites pour les émissions de courant harmonique (courant appelé par les
appareils inférieurs ou égaux à 16A par phase)
 Le Guide de l'ADEME : Protection contre les effets de la foudre dans les installations
faisant appel aux énergies renouvelables
Et des textes réglementaires suivants :
 La loi de programme du 13 juillet 2005 concernant l’éligibilité des équipements de
production d’électricité par modules photovoltaïques
 Le décret n° 88-1056 du 14 novembre 1988 et ses arrêtés pour la protection des
travailleurs qui mettent en œuvre des courants électriques
 Le décret n° 92-587 du 26 juin 1997 relatif à la compatibilité électromagnétique des
appareils électriques et électroniques
 La circulaire DRT 89-2, 6 février 1989, application du décret 88-1056
Côte d’Azur Habitat – Centrale phovoltaïque - 2010
NICE – Propriété TIESI – Construction de 36 logements - PAGE 9
 Les règles Neige et Vents
 Les règlementations de sécurité contre l’incendie dans les établissements recevant du
public et/ou des travailleurs
 Le guide UTEC 15-400 (2005) : raccordement des générateurs d’énergie électrique dans
les installations alimentées par un réseau public de distribution
 Le guide d’utilisation UTEC 15-443 (2004) : choix et mise en œuvre des parafoudres
basse tension
 Le guide EDF/RD (2003) : accès au réseau basse tension pour les installations
photovoltaïques conditions techniques et contractuelles de raccordement
 Le guide de l’ADEME (2004) : systèmes photovoltaïques raccordés au réseau – Guide de
rédaction du cahier des charges techniques de consultation à destination du maître
d’ouvrage
 Le guide SER : Spécifications techniques relatives à la protection des personnes et des
biens – Générateurs photovoltaïques raccordés réseau (2006)
L’installation devra être conforme aux textes suivants définissant l’aspect réglementaire par
type d’équipement :
 Aptitude à l’emploi des capteurs :
- NF C 57 100, 101, 102, 103 ou ISPRA 501-502-503, 701
- CEI 61 215: si cristallin : Qualification de la conception et homologation
- CEI 61646: si amorphe : qualification de la conception et homologation
 Sécurité des capteurs dans l’ouvrage :
- CB 71 DTU P21-701, CM 66 DTU P22-701, DTU P22-702, DTU 59.1, NF A91-121, NF A91-
201, NF A36-321: Neige, Vent, Séisme, Actions combinées, Corrosion
- Décret 65-48 du 8 janvier 1965, Décret 88-1056 du 14 Novembre 1988, Décret 75-848
du 26 Août 1975 : Sécurité des travailleurs et des personnes
- NF C 15-100 : Risques électriques
- JO n°1477, 1536, 1540, 1603 : Sécurité contre incendie
 Habilité et durabilité de l’ouvrage :
- DTU 40, 43, 65.12 : Etanchéité air-eau ; entretien maintenance

2.1.3 TRAVAUX COMPRIS ET TRAVAUX NON COMPRIS

D'une manière générale, l'Entrepreneur/gestionnaire du présent lot doit l'ensemble des


travaux nécessaires à la réalisation et l’exploitation complète des ouvrages.
Outre les principales limites de prestations détaillées dans le CCTP, il est rappelé les points
suivants :
Travaux Compris
 Plans, schémas et calculs détaillés d’exécution de tous les ouvrages du présent lot,
 Informations aux autres corps d'état des indications nécessaires à l'exécution des travaux
du présent lot,

Côte d’Azur Habitat – Centrale phovoltaïque - 2010


NICE – Propriété TIESI – Construction de 36 logements - PAGE 10
 Plans des réservations dans les ouvrages structurels béton, métallerie, passage des
câbles et surveillance de la bonne exécution des réservations sur chantier,
 Saignées et rebouchages dans les ouvrages béton
 Fourniture et pose des fourreaux dans tous les ouvrages,
 Fourniture et pose de toute la filerie nécessaire à l'alimentation de tout appareillage et
matériel,
 L’ossature support secondaire
 La couverture métallique, bacs acier neutres et bacs acier avec modules photovoltaïques
 Tous les chemins de câbles et fourreaux courants forts nécessaires aux installations
photovoltaïques seront à la charge du présent lot et ce jusqu’au local technique du sous
sol.
 Les onduleurs
 Les câblages et raccordements électriques
 Le TDGS
 Protection efficace du matériel en cours de chantier,
 Mise en route de l'installation, essais de fonctionnement,
 Entretien jusqu'à la fin de la période de garantie,
 Démarches et formalités auprès des services concessionnaires et organismes contrôleurs
notamment CONSUEL.
 Remise au Bureau de Contrôle et Maîtrise d’œuvre, BET, MINISTERE DE L’ECOLOGIE, DE
L’ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER, des plans, schémas de
branchements et colonnes et tous documents nécessaires à l'instruction du dossier,
 Nettoyage après chaque intervention,
Travaux Non Compris
 Les tranchées, le sable, le grillage avertisseur et remblaiement pour l'alimentation des
équipements extérieurs
 L’ossature primaire de support de la couverture
 Les ouvrages maçonnés en toiture

2.1.4 SERVICES PUBLICS

De sa propre initiative, l'Entrepreneur/gestionnaire devra se mettre en rapport avec les


services d’ERDF, MINISTERE DE L’ECOLOGIE, DE L’ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET
DE LA MER, etc... de façon à collecter tous les renseignements nécessaires auprès des
services compétents, afin d'obtenir en temps voulu, les indications nécessaires à la réalisation
des ouvrages et lors de la réception, la mise en service des installations.
Le présent lot soumettra tous documents, plans, notes de calculs et pièces justificatives
demandées.
L'Entrepreneur/gestionnaire aura sa charge les montages des dossiers afin d'obtenir le «
contrat de raccordement » et le « contrat d'achat » d'électricité solaire.

Côte d’Azur Habitat – Centrale phovoltaïque - 2010


NICE – Propriété TIESI – Construction de 36 logements - PAGE 11
Toutes les démarches administratives, montage et suivi des dossiers auprès des différents
organismes ERD, MINISTERE DE L’ECOLOGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER etc…
pour faire bénéficier le Maître d’ouvrage à la prime d’intégration seront à la charge du
présent lot.
Le présent lot devra en informer régulièrement de Maître d’ouvrage de l’évolution du dossier.
Le titulaire du présent lot devra assister aux réunions de chantier auxquelles il est convoqué
et devra se tenir à la disposition d’ERDF.

2.1.5 MISES EN SERVICES, ESSAIS, RÉCEPTION

L'entreprise devra procéder, pour son propre compte, au minimum, aux essais et vérifications
de fonctionnement des installations, conformément aux dispositions figurant dans le
document COPREC N°1 (publié dans l e MONITEUR du 3 décembre 1982).
Les résultats seront transcrits sur des procès-verbaux établis selon les modèles figurant dans
le document technique COPREC n°2 (publié dans le Moniteur du 3 décembre 1982).
Ils seront communiqués au Maître d'œuvre et au Contrôleur technique, pour avis. Tous les
essais et vérifications seront à la charge du titulaire du présent lot.
Avant la mise en service de l'installation, il sera procédé, au jour fixé par le Maître d'œuvre,
en présence de l'entrepreneur/gestionnaire ou de son représentant qualifié, à la vérification
générale du matériel installé et des dispositions réalisées, ainsi que leur conformité avec le
C.C.T.P., et ce, indépendamment des essais et vérifications d'autocontrôle indiqués ci-dessus.
Réception des installations : Lorsque les essais préalables auront donné des résultats
satisfaisants, et, le cas échéant, après vérification que les réserves faites au moment des
essais pourront être levées, la réception normale de l'installation pourra être prononcée, dans
les mêmes conditions que pour les autres corps d'état. Elle sera donc effectuée par la Maîtrise
d'œuvre, en présence du Maître d'ouvrage ou de son représentant.
La réception des travaux sera prononcée par le Maître d'ouvrage, lors d'une réception unique
tout corps d'état, qui marquera sa prise en charge des installations, après constatation :
 De l'établissement des fiches "COPREC N°2" précisa nt les conditions de bon
fonctionnement des installations,
 Des essais et mesures satisfaisants,
 De la remise en état de tout ou partie d'installation, nécessitée par les divers contrôles
techniques,
 De la fourniture des plans et documents conformes à l'exécution des travaux
(recollement),
 De l'attestation de conformité des installations électriques propre au lot.

2.1.6 Plans - réservations

L'Entrepreneur/gestionnaire du présent lot devra réaliser les plans de réservations en phase


préparation de chantier.
De même, il sera tenu, avant exécution, de transmettre pour approbation tant au Maître
d'Œuvre qu'aux autres entreprises, les plans d’exécutions et de détails complets des
installations et des tracés, faute de quoi, les installations seront refaites à la charge et aux
frais du présent lot en cas de non conformité avec les règles de l'art et de contradictions
techniques avec les autres installations.
Côte d’Azur Habitat – Centrale phovoltaïque - 2010
NICE – Propriété TIESI – Construction de 36 logements - PAGE 12
L’entrepreneur/gestionnaire devra valider les plans de structure porteuse métallique et ce
dès la phase préparation de chantier.

3 SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLES


Le présent marché prévoit la fourniture, pose d’une métallique complète et le raccordement
du générateur photovoltaïque composé de :
 Structure support pour modules
 Modules bac acier équipés photovoltaïques
 Modules bac acier neutre complémentaires
 Les éléments et accessoires de finition bacs aciers
 Tous accessoires de fixation, visserie, joints, (profilés aluminium),
 Raccordement électrique des modules photovoltaïques,
 Tous raccordements, y compris fourreaux et câbles
 La définition des réservations nécessaires
 Liaisons électriques entre boîtes de jonction et onduleurs
 Onduleurs à installer dans le local onduleur sous-sol,
 Organes de coupure et de sécurité
 Appareils de mesure et afficheur,
 Tableau général de regroupement et de comptage
 Tous raccordements, cheminements,
 Mise en route et garanties
Les modules photovoltaïques et neutres seront placés par le présent lot en couverture des
deux blocs de l’ensemble immobilier bâtiment, pose sur une ossature primaire. Ils
comprendront toutes les fournitures, poses et raccordements des équipements nécessaires au
fonctionnement du système.
Orientation Sud et incliné à 15° pour le bloc 1
Orientation Sud Ouest et incliné à 15° pour le bloc 2
Un plan d’implantation d’exécution sera réalisé en phase préparation de chantier par le
présent lot, sur la base des plans de principe de l’architecte.
Les modules photovoltaïques feront l’objet d’un contrôle qualité individuel et auront une
fiche numérotée de test performance.
La présente description est basée sur Système ARVAL Ekinox marque Arcelor Mittal ou
similaire.

3.1 COUVERTURE PHOTOVOLTAÏQUE

Les modules de toiture/bardage seront de type Ekinox simple peau, peint 2 faces, couleur au
choix de l’architecte dans la gamme de base proposée par le constructeur : Colori zinc 6750
ou autre choix de l’Architecte.
Le bac acier sera composé de : profil nervuré modèle HACIENRCO 3.333.39T
Côte d’Azur Habitat – Centrale phovoltaïque - 2010
NICE – Propriété TIESI – Construction de 36 logements - PAGE 13
 Modules bac acier équipés photovoltaïques (184 m² en projection horizontale*) montés
en usine, câblage « Plug & Play »
 Modules bac acier neutre complémentaires (151 m² en projection horizontale*)
*Les surfaces indiquées sont des projections horizontales données à titre indicatif, les
métrés réels résultant de la pente de la toiture seront à la charge du présent lot.
Les modules proposés devront être modulaires et interchangeables.
Les éléments et accessoires de finitions (Abergements, rives, faîtages ventilé, closoir, ect…)
de la toiture photovoltaïque seront à la charge du présent lot. Ils seront de même nature que
le profil de couverture (3 333 39 T épaisseur 88/100 e prélaqué double face Hairexcel Granite
60 réf 6750).
Caractéristiques des modules photovoltaïques :
BATIMENT A : 100 m²
BATIMENT B : 84 m²
Puissance crête totale : 28 KWc
 Montage en usine sur bac acier
 Compatibilité : profil 3 plages/onde 40 mm
 Module double : 3200x1000 épaisseur 93 mm
 Entraxe de pannes 1500 mm
 Puissance nominale : 2 x 210 Wp, ( 135-142 (+-5%) Wp/m²)
 Cellules type multicristalline
 Série verre trempé
 Câblage Plug and play
 Poids : 24kg/m2
Les modules seront interconnectés entre eux de façon à obtenir plusieurs branches, dont leur
tension nominale globale sera compatible avec la tension nominale de service de l'onduleur
retenu pour la connexion sur le réseau.
Au cours des 12 premières années, toute baisse de puissance supérieure à 10% (puissance
nominale mini garantie par fabricant) ou l'apparition de tous défauts tels que stipulés dans les
spécifications du JRC ISPRA n° 50 3 implique l'échange par l'entreprise et sans contrepartie
financière, des modules concernés.
L'ossature complémentaire en acier galvanisé, nécessaire au supportage des panneaux sera
due au titre du présent lot.
Toutes les précautions seront prises de manière à éviter tout risque de corrosion par couple
électrolytique entre les modules photovoltaïques, les profils de fixation des modules.
Pose des bacs aciers sur une ossature secondaire en acier galvanisé à charge du présent lot.
La couverture photovoltaïque sera étudiée pour résister aux conditions climatiques extrêmes
locales définies selon les règles "Neige et Vents" en vigueur. Une note de calcul à charge du
présent lot sera remise au bureau de contrôle avant exécution.

3.2 ONDULEURS

Côte d’Azur Habitat – Centrale phovoltaïque - 2010


NICE – Propriété TIESI – Construction de 36 logements - PAGE 14
Les onduleurs de marque SMA ou similaire modèle SMC, seront placés dans le local prévu à cet
effet au niveau sous-sol. Ils comprendront toutes les fournitures, poses et raccordements des
équipements nécessaires au bon fonctionnement du système.
Ces onduleurs posséderont un rendement de conversion énergétique très élevé, une
synchronisation avec le réseau, une large plage de tension d’entrée avec adaptation
automatique au générateur solaire, une recherche du point de puissance maximale, un
fonctionnement stable lors de rapides changements d’irradiation solaire, le déclenchement
sous faible irradiation.
Les onduleurs permettront d’injecter la puissance produite directement sur le réseau par
l’intermédiaire d’un câble d’alimentation.
Caractéristiques :
A titre indicatif, selon répartition
 Modèle SMC 11000TL-10 (Qté 3)
 Puissance maximale (DC) : 11 400 Wc
 Tension (DC) max : 98%
 Puissance maximale (AC) : 11 000 W
 Tension de sortie : 240 V/50Hz
 Affichage par écran LCD
 Communication externe RS485
 Dim : 468 mm x 613 mm x 242 mm (long x larg x haut)
 Poids 35 Kg
 Garantie 10 ans

3.3 DISPOSITIF DE PROTECTION ELECTRIQUE

3.3.1 PROTECTION ELECTRIQUE

En amont de chacun des onduleurs, en sortie de toutes les chaînes de modules


photovoltaïques, une boîte de jonction regroupant le dispositif de sectionnement des chaînes
de modules devra être mise en place.
Chaque boîte de jonction sera équipée d'un interrupteur-sectionneur DC, et également du
dispositif de protection foudre (parafoudre DC).
Ces boîtes de jonction parallèle (BJP) fixées à proximité des onduleurs auront un indice IP
adapté pour y être installées.
Les BJP seront chacune repérées et numérotés conformément aux schémas électriques.
Chaque onduleur sera isolé par un disjoncteur AC situé au plus près de l'onduleur à l'intérieur
d'un coffret. Ce coffret de raccordement courant alternatif sera également équipé de
parafoudre et d'un disjoncteur général de sortie, lorsque trois onduleurs seront regroupés.

3.3.2 MISE A LA TERRE ET PROTECTION FOUDRE

Côte d’Azur Habitat – Centrale phovoltaïque - 2010


NICE – Propriété TIESI – Construction de 36 logements - PAGE 15
L'entreprise soumissionnaire se référera aux différentes normes en vigueur relatives à la
protection contre les effets de la foudre et des surtensions.
Afin de prémunir l'installation contre les effets de la foudre, les précautions suivantes devront
être mises en œuvre :
Les installations raccordées au réseau électrique sont classées en risque moyen. Ce risque
impose la mise en place des dispositions suivantes :
 Interconnexion des masses par conducteur cuivre 25 mm² (champ photovoltaïque,
onduleur, TDGS, etc.,
 Mise à la terre des masses uniques,
 Interconnexion avec dispositifs d'écoulement du courant lors d'impacts directs (si
existant) tels que descentes de paratonnerre, fils tendus, etc.,
 Câblage modules photovoltaïques flottant (non relié à la terre),
 Liaison champ photovoltaïque / onduleur avec protection renforcée (double isolation,
classe II),
 Contrôleur permanent d'isolement (généralement intégré à l'onduleur),
 Limitation des surfaces offertes des boucles de câblage au rayonnement
électromagnétique,
 Parafoudres bipolaires sur circuit courant continu (type varistances à oxyde de zinc avec
déconnexion thermique intégrée, entre polarités et terre) :
- au niveau de la boîte de raccordement mise en parallèle des branches de modules (si
L > 10 m entre champ solaire et onduleur),
- en entrée de l'onduleur.
 • Parafoudres sur circuit alternatif entre phases et terre (type modulaire pour régime TT
à fort pouvoir d'écoulement sur réseau de distribution) :
- En sortie courant alternatif onduleur (à intégrer dans TDGS),
- Au tableau de distribution de l'installation intérieure (optionnel).

3.3.3 TABLEAU DE PROTECTION GENERATEUR SOLAIRE (TDGS)

Le Tableau Divisionnaire Générateur Solaire fourni et posé par le présent lot, permettra le
comptage de l’énergie produite et la mise en place d’un disjoncteur en sortie de chaque
onduleur afin de créer un point de coupure entre les onduleurs et le point de connexion au
réseau.
Caractéristiques :
En aval du coffret de protection courant alternatif, l'interface entre l'installation de
production photovoltaïque et le réseau de distribution sera constituée d'un tableau
divisionnaire générateur solaire (TDGS) situé dans un placard technique spécifique niveau
sous-sol
Les composants assurant le contrôle de l'énergie courant alternatif seront regroupés dans un
coffret (TDGS) étanche minimum IP55 fermant à clé et comprenant :
 Un dispositif de sectionnement avec le réseau (coupure visible, consignable par cadenas,
accessible en tout temps aux personnes autorisées ou aux pompiers), et autres
équipements nécessaires pour assurer la sécurité au niveau de la connexion au réseau,
Côte d’Azur Habitat – Centrale phovoltaïque - 2010
NICE – Propriété TIESI – Construction de 36 logements - PAGE 16
 Protection contre les surintensités par disjoncteurs,
 Protection contre les surtensions transitoires, en particulier celles dues aux effets de la
foudre,
 Dispositif de coupure générale par disjoncteur pouvant être consigné par cadenas,
 Un compteur d'énergie AC permettant de visualiser l'énergie injectée sur le réseau.
 Un compteur d'énergie monophasé avec affichage et sortie impulsionnelle (1 impulsion
pour 1 Wh)
Les composants et plus particulièrement les organes de protection devront être clairement
identifiés à l'aide de repères conformes aux plans.
Ces dispositifs de sécurité côté « courant alternatif » seront regroupés dans un coffret
fermant à clé, coffret appelé "TDGS" qui sera disposé dans le local électrique générateur
photovoltaïque.
Le TDGS sera équipé d'un dispositif de sectionnement avec le réseau (coupure visible ;
consignable par cadenas ; accessible en tout temps aux personnes autorisées ou aux
pompiers) : interrupteur sectionneur à coupure visible pouvant être manœuvré avec une
poignée extérieure à l'enveloppe du coffret

3.4 RACCORDEMENT AU RESEAU DE DISTRIBUTION

A confirmer par le distributeur :


Création par le distributeur EDF dans le local TGDS d'un branchement spécifique (type « Tarif
Bleu ») en basse tension 400V 1P+N avec comptage bidirectionnel (énergie solaire injectée,
énergie consommée) et dispositif de protection faisant office de limites de concession
(disjoncteur de branchement) permettant de raccorder l'installation photovoltaïque sur le
réseau électrique de distribution publique.
La limite des prestations demandée au présent lot est de prévoir une liaison par câble
approprié entre l'installation photovoltaïque, en aval du TDGS, vers le point de raccordement
au réseau provisoirement envisagé en limite de propriété.

3.5 CABLAGES

Les liaisons entre les modules photovoltaïques seront réalisées à l'aide de câbles souples
unipolaires double isolation (classe II), ignifugés et sans halogènes, munis de connecteurs
débrochables appropriés, plug & play
Les liaisons « champ photovoltaïque - boîte de jonction parallèle » seront réalisées à l'aide de
câbles souples unipolaires double isolation (classe II), ignifugés et sans halogènes munis de
connecteurs débrochables appropriés.
Les liaisons « boîte de jonction parallèle - onduleurs » seront réalisées à l'aide de câbles
souples unipolaires double isolation (classe II) ignifugés et sans halogènes, munis de
connecteurs débrochables appropriés pour effectuer la connexion en courant continu.
Les liaisons « onduleurs - coffrets de raccordements », « coffrets de raccordements - TDGS »,
et les liaisons « TDGS - Point de branchement au réseau EDF » seront réalisés avec des câbles
multipolaires double isolation (classe II) de type U1000RO2V.
Passage des câbles
Il sera veillé à l'indépendance des cheminements en courant continu et en courant alternatif.
Côte d’Azur Habitat – Centrale phovoltaïque - 2010
NICE – Propriété TIESI – Construction de 36 logements - PAGE 17
Sur chemins de câbles à charge du présent lot.
 Entre les modules et les boites de jonction parallèle
 Entre la sortie des onduleurs et le coffret de protection courant alternatif
 Entre la sortie du coffret de protection courant alternatif et le TDGS
 Entre la sortie du TDGS et le point de livraison : Sur chemin de câbles (à la charge du
présent lot) pour rejoindre un fourreau en attente (mis en place par le lot VRD)
débouchant au point de livraison au réseau de distribution.
Tous les chemins de câbles nécessaires, intérieurs et extérieurs seront à la charge du présent
lot.
Repérage des câbles
Les câbles DC seront étiquetés : « Danger : électricité solaire courant continu ».
Les câbles AC seront étiquetés : « Danger : électricité solaire courant alternatif ».
Le câblage de l’installation (DC) entre les modules photovoltaïques et les onduleurs
s’effectuera avec les câbles fournis et posés par le présent lot suivant les préconisations du
fabricant et toutes sujétions de pose et de raccordements.
Le câblage de l’installation (AC) entre les onduleurs et le TDGS à charge du présent lot
s’effectuera en câbles U1000 R2V suivant les préconisations du fabricant et toutes sujétions
de pose et de raccordements. Les câbles seront dimensionnés pour limiter la chute de tension
à une valeur inférieure à 3%.

3.6 ACQUISITION DE DONNEES

Il sera prévu en local technique une centrale d’acquisition de données (intégrée en façade
coffret) permettant la surveillance, la gestion des installations et de communiquer les
données. Elle comprendra toutes les fournitures, poses et raccordements des équipements
nécessaires au bon fonctionnement du système.
Couplé à un modem, la centrale d’acquisition permet de visualiser en temps réel, les
informations du générateur photovoltaïque.
Caractéristiques :
 Coffret pré câblé
 Affichage par écran LCD
 Capacité de stockage mini pour 1 onduleur 1 an et demi pour données journalières
- Communication externe RS232 ou RS485,
- COM1 : vers PC ou modem
- COM 2 : vers afficheur externe
- COM 3 : vers onduleurs
- Garantie 1 ans
Les informations gérées par la centrale seront les suivantes :
Energie par jour, semaine, mois, années et cumulées :
 Energie produite
 Energie consommée
Côte d’Azur Habitat – Centrale phovoltaïque - 2010
NICE – Propriété TIESI – Construction de 36 logements - PAGE 18
 Energie injectée dans le réseau etc…
Maintenance :
 Mise à l’heure
 Seuils des alarmes
 Etats des alarmes
 Remise à zéro
Mesures sensitives :
 Température ambiante du site
 Ensoleillement du site
 Energie journalière d’ensoleillement, Mesures SAFE
 Courant et tensions fournis par les modules
 Données des onduleurs etc….
Equipement Complémentaire
Afin d’utiliser au mieux les fonctions de la centrale d’acquisition de données, il sera prévu
par le présent lot les équipements complémentaires suivants :
 La mise en place d’une sonde d’ensoleillement
 La mise en place de deux sondes de température
 L’intégration en coffret d’un modem
Renvoi des informations de la centrale d’acquisition de données vers un PC extérieur,
fourniture et installation d’un logiciel d’exploitation.
Le modem nécessaire sera prévu par le présent lot dans la centrale d’acquisition de données.

Côte d’Azur Habitat – Centrale phovoltaïque - 2010


NICE – Propriété TIESI – Construction de 36 logements - PAGE 19