Sunteți pe pagina 1din 15

uelle époque

Quelle poque !
ARZEW
Un jeune couple tente de se suicider
Dramatique incendie à la cité Zabana
Un jeune couple en se jetant du haut d’un immeuble P. 12-13
gravement brûlé
ORAN
Un jeune de 20 ans tue son
voisin à Petit Lac

SIDI BEL ABBÈS


Un enfant brûlé au 3e degré dans
un incendie décède au CHU d’Oran
P. 12-13
L'Echo d'Oran
Respecter les valeurs de notre société, défendre notre pays, servir nos compatriotes
Q u o t i d i e n national d ' in f o r m a t i o n
Dixième année - Numéro 3311 - Samedi 14 Mai 2011- www.echo-doran.com - Prix 10 DA

Des jeunes des Castors, des rues Montgolfier, Fernand Forrest


et Abou Derham transforment radicalement leurs cités

QUAND LA VOLONTÉ
L’EMPORTE SUR L’INCIVISME ORAN
Cinq fibres avaient été sectionnées
P. 5

accidentellement lors de travaux


Le téléphone et l’Internet rétablis
à El Barki P. 2

L’étude du projet est achevée


Une double voie
pour la corniche à Arzew
P. 3
Pèlerinage 2011 - Pour éviter les cas
de l’année dernière
Avant...
Une expertise psychiatrique
pour les futurs hadjis
P. 4
Alors qu’ils sont théoriquement 44
à desservir la ligne Oran-Oued Tlélat
8 taxis seulement assurent
la prestation
P. 5
AÏN TÉMOUCHENT
Pêche et ressources halieutiques
Le ministre face à la cherté
du poisson
P. 9
Photo Bensalem H.

TISSEMSILT
Attribution de locaux commerciaux
...Après Le programme avance
à pas de tortue
P. 10
Se faisant passer pour un illuminé qui guérit toutes les maladies, et attirant MOSTAGANEM

à Khadra (Mostaganem) des milliers de naïfs de tout l’Ouest Implication des régions rurales
dans le développement touristique

L’obscurantisme a encore BÉCHAR


A la suite de la réduction
P. 10

de beaux jours P. 7
du nombre des vols
Air Algérie fait des mécontents
P. 11
2 Oran aujourd'hui Samedi 14 Mai 2011

Photos et commentaires Djaziri Cinq fibres avaient été sectionnées accidentellement lors de travaux
Le téléphone et l’Internet rétablis à El Barki
ans notre édition de jeudi de l’axe central et de création d’un tèmes ont été réparés et à 22 heu-

D
32 A

32 A
passé, nous déplorions axe urbain reliant El Barki à la cité res El Braya a été secouru», dira
l’isolement d’El Barki du Djamel Eddine, un engin a acciden- notre interlocutrice qui précisera
fait du sectionnement de câbles de tellement coupé cinq (5) câbles de que Saint-Rémy, Sidi Chahmi et les
fibre qui a été totalement coupé fibres optiques, selon les déclara- autres cités d’El Barki le seront au
les liaisons téléphoniques et les tions qu’a faites jeudi passé la cours de la semaine, tout en préci-
connexions internet. En effet, sui- chargée de communication d’Al- sant que les équipes travaillent en
te à des travaux d’aménagement gérie Télécom. «Les grands sys- 3 x 8. Effectivement, jeudi vers 14
heures 30, la communication a été
Les citoyens pointent du doigt les bus de transport urbain rétablie au niveau d’El Barki. Ce
Les embouteillages au centre-ville, genre d’accidents sont fréquents
car les entreprises -comme c’est le
un vrai casse-tête cas de l’entreprise Benouna qui
sous-traite pour la direction des
Travaux publics (DTP)- ont des
Ce texte informe les travailleurs qui opèrent sur
32 A

32 A
problèmes de disponibilité d’infor-
des lignes électriques à se conférer à certaines mations sur l’emplacement exact
mesures de sécurité et à prévenir les passants sur des réseaux. Hakim Djaziri
les dangers de ces postes. Si ces avertissements
sont toujours d’actualité, il n’en demeure pas
moins qu’ils font référence à un décret de 1935, Défaillance de l’éclairage
alors que l’Algérie est indépendante depuis 1962.
La SDO ne serait-elle pas en mesure d’actualiser public à la cité Lauriers
ses mises en garde ? roses
Obscurité
et insécurité
es habitants de la cité

L
32 A

Lauriers roses, située


à côté du quartier
Maraval, souffrent depuis plu-
sieurs semaines de la dé-
es habitants du centre- bus de transport urbain sont très faillance de l’éclairage public.

L ville, ainsi que les autres


citoyens, déplorent la si-
tuation catastrophique, que
nombreux et sont la cause prin-
cipale de cette situation», dira un
commerçant au niveau de la rue
La situation n’a pas été réta-
blie malgré les doléances
adressées par les citoyens aux
créent les embouteillages, ainsi Larbi Ben M’hidi. Le boulevard différents responsables. En
que la façon dont est gérée la de l’ALN ne fait pas exception, effet, plusieurs points lumi-
circulation automobile. Les ci- vu les embouteillages monstres neux sont défaillants et cette
toyens pointent du doigt les bus qu’affrontent les automobilistes situation a été constatée pro-
du transport urbain. Quelques- chaque jour. gressivement (lampes
uns ont même proposé que les Cette situation perdure malgré le grillées). Le retard de l’inter-
32 A

bus soient retirés du centre-vil- renforcement de la présence des vention de l’entreprise char-
Au moment où les responsables déploient des
le. En effet, l’exiguïté des rou- agents de l’ordre public. Le pro- gée de l’entretien a fait que
efforts pour la collecte des ordures, et où nous
tes ainsi que les stationnements blème a pris de l’ampleur pour plusieurs pannes se sont ac-
dénonçons à longueur de colonnes l’incivisme des
des deux côtés, spécialement caractériser la plupart des rues cumulées et que la cité est
habitants, certains ne se gênent pas pour déposer
dans les rues Larbi Ben M’hidi et avenues d’Oran, à l’instar de plongée dans l’obscurité. Se-
leurs gravats en pleine rue, comme c’est le cas à la
et Khemisti, sont les principales celles de Choupot, St Eugène, lon les habitants, plusieurs
rue des frères Niati, à quelques mètres d’une struc-
raisons de ces embouteillages. Adda Benaouda, Mostaganem et points ont été déjà réparés,
ture de sécurité.
«A partir de 10 heures du matin, autres. mais la mauvaise qualité des
la situation devient infernale, les Ourabah Salem travaux d’entretien ont fait
que les lampes ne s’allument
Le mûr de clôture du manège est devenu un urinoir toujours pas. Pour remédier
à cette situation, plusieurs ha-
Insalubrité et insécurité bitants ont placé des lampes
au quotidien dans les entrées des blocs
32 A

pour éclairer quelques mètres


Le mur de clôture qui sépare le parc d’attraction d’El Hamri, du carrés devant chez eux. L’ab-
chemin de fer, s’est transformé en urinoir, quasiment. L’insalubri- sence de l’éclairage public a
té est devenue le décor quotidien des lieux et empêche un très fait que le nombre des agres-
grand nombre de citoyens de passer par ce chemin. En effet, en sions a connu une petite aug-
plus des déchets ménagers que les habitants jettent quotidienne- mentation et que la cité con-
ment, ce mur qui s’étale sur une longueur de 600 mètres est une naît ces derniers temps une
preuve concrète de l’incivisme des citoyens qui ont fait de ce mur, prolifération de chiens errants.
une toilette publique. Résultats, des odeurs nauséabondes à lon- Un citoyen nous dira : «Les
Au cours d’une réunion avec tous les concernés gueur de la journée et une image désolante qui offre une véritable lieux sont devenus encore
par les travaux du tramway, à Es-Sénia, l’entrepri- atteinte à la ville, étant donné que le parc d’attraction est un endroit plus dangereux tant pour les
se Tramnour vient à peine de commencer à béton- très sollicité par les citoyens d’Oran et ses visiteurs. Cette situa- automobilistes que pour les
ner les trottoirs, alors qu’elle est censée libérer la tion a fait que plusieurs citoyens évitent d’emprunter cette route, piétons». La situation pousse
rue Khémisti le 1er juin. A cette allure, il est dou- ce qui l’a rendue un endroit privilégié pour les délinquants et les les résidents de la cité à ré-
32 A

teux que l’objectif soit atteint. Ne s’agit-il pas d’une buveurs. Cette situation a aussi fait que la sécurité dans ces lieux clamer la réhabilitation de
simple opération pour faire patienter les commer- s’est dégradée remarquablement, ce qui constitue un véritable pro- l’éclairage public.
çants qui ne voyaient rien venir ? blème pour les habitants et les passants. Mohamed Hamza
Mohamed Hamza

Direction - Rédaction - Administration Président Fondateur L’Echo d’Oran est édité

L'Echo d'Oran
Respecter les valeurs de notre société,
Haï Filaoucène - Résidence « DJEBBARI » - Oran
Tél-fax:(041) 27.13.20 - (041) 27.13.25 - (041) 27.13.37
Web:www.echo-doran.com Email : lecho_doran@yahoo.fr
Youssef DJEBBARI
Directeur de la Publication
Directeur technique
Mohamed TAOUTI
par la SARL MONDE INFOS
Impression: Ouest S.I.O - Centre S.I.A
Distribution: (MPS) Tél: 041 53 81 19
Les manuscrits, photographies ou tout autre document adressés
défendre notre pays, servir nos Bureau à Alger : Maison de la presse Tahar Djaout et Directeur général ou remis à la rédaction ne seront rendus à leurs propriétaires qu'a leur
demande et peuvent être conservés par le journal par necessité légale.
compatriotes. Place du 1er Mai - Alger N°Tél-Fax: 021-65-46-09 Abdelkader BELALIA Reproduction interdite de tous les articles sauf accord de la rédaction.

L'Echo d'Oran
Samedi 14 Mai 2011 Oran aujourd'hui 3

Alors que le mois du patrimoine tire à sa fin St Remy


Elle suscite le mécontentement des riverains
Une grande affluence au musée Eclatement d’une
conduite des eaux usées L’étude
L’éclatement d’une conduite d’eaux usées
à proximité d’un établissement scolaire à
du projet est
Emir Abdelkader (ex-St Rémy) a soulevé achevée
la polémique dans cette agglomération se-
condaire. Des odeurs nauséabondes empoi-
Une double
sonnent depuis quelques jours la vie des
habitants. En effet, à leur sortie de l’école,
voie pour
les enfants et leurs parents ont été surpris la corniche
par l’état catastrophique des lieux, le dé-
bordement des eaux usées a rendu la route à Arzew
difficile à traverser. Ce qui a fait de la tâche L’étude du projet de
de «rentrez chez soi» une mission compli- réalisation d’une
quée. Devant cette situation, les parents double voie au
d’élèves ont exprimé leur inquiétude con- niveau du chemin de
cernant la santé et le bien-être de leurs en- wilaya reliant la
fants, d’autant plus que des eaux usées sta- corniche d’Arzew au
gnantes sont une source de maladies. centre-ville a été
e musée national Ahmed- gnant des différentes civilisa- relles organisées régulièrement

L Zabana d’Oran enregis


tre, depuis le 18 avril
dernier, une grande affluence.
tions qui se sont succédé dans
l’Ouest du pays, et des person-
nages ayant marqué l’histoire de
ou bien à l’occasion du mois du
Patrimoine 2011 placé cette an-
née sous le thème «Le patrimoi-
Les écoliers ne sont pas les seuls à se plain-
dre de cette situation, des chauffeurs de
bus et des passants ont exprimé, de leur
coté, leur mécontentement de cette situa-
achevée et le dossier
est à présent au
niveau de la wilaya
d’Oran. La fiche
Quelque 5.000 visiteurs s’y sont la région. Selon un étudiant cher- ne culturel et la société de proxi- tion, car en traversant les flaques d’eaux,
rendus, à l’occasion de la célé- cheur en bibliothéconomie, les mité», ont permis au public de technique a été
ils contribuent à disperser les eaux usées élaborée, indique-t-
bration du mois du Patrimoine, explications fournies par les per- s’informer sur l’histoire du pa- sur la voie.
a-t-on appris auprès d’un res- sonnes en charge de la sauve- trimoine sauvegardé au sein de on du côté de la
F. Amine/M. Bouras commune d’Arzew et
ponsable de cet établissement garde et de l’entretien de ces piè- ces espaces et sur le mode de
culturel. ces rares, ont été des facteurs gestion et de classification des Squat de la voie publique le projet a été confié
à la Direction des
Cet engouement est matérialisé
par une présence remarquable
ayant contribué à attirer les visi-
teurs qui se sont également in-
pièces de valeur. D’autre part,
les conférences programmées
Les commerçants ne laissent travaux publics
(DTP). Celui-ci
des élèves des établissements formés sur le patrimoine cultu- par cet établissement culturel et plus de place aux piétons prévoit l’élargisse-
éducatifs de la wilaya d’Oran et rel et ont découvert les secrets animées notamment, par M. Les citoyens de la localité Emir Abdelkader
de certaines villes de la région des anciens ayant fait la gloire Malki Zoheïr, ont été une occa- ment de la voie sur
(ex-Saint Remy), dans la commune de Sidi Cha- un tronçon de 9
ouest à l’instar de celles de Sidi des arts, avec des outils simples sion pour le grand public de hmi et mitoyenne du quartier d’El Barki, enre-
Bel-Abbès, Mostaganem et Aïn de leur époque. prendre connaissance de l’essor kilomètres. Une
gistre un nombre non négligeable de cas d’oc- extension que les
Témouchent. Ainsi, selon la Par ailleurs, selon un responsa- technologique qu’a connu le cupation illicite de la voie publique. La plu-
même source, plus de 300 élè- ble de la bibliothèque du musée monde des musées dans le do- élus locaux jugent
part des commerçants légaux procèdent à l’éta- indispensable pour
ves ont visité le musée pour les national Ahmed-Zabana, les vi- maine de l’indexation des pièces lage de leurs produits sur les trottoirs, gênant
seuls dix premiers jours du mois sites des citoyens reflètent une archéologiques et de la diffusion permettre à cette
ainsi la circulation des piétons. zone balnéaire de
de mai courant. De nombreux prise de conscience pour l’im- des musées virtuels, ainsi que de En effet, les trottoirs et parfois même une par-
visiteurs ont profité de cette oc- portance du patrimoine national leur rôle dans le développement sortir de son isole-
tie de la route sont squattés par des mar- ment et surtout
casion pour s’informer sur les matériel et immatériel et les ef- de la connaissance muséale chez chands pour l’étalage de différents articles,
trésors du patrimoine que con- forts de consécration de la cul- une grande couche de la socié- d’améliorer le trafic
allant des produits alimentaires, aux matériaux routier au niveau de
serve le musée, dont de précieu- ture muséale. té. de construction. «Heureusement qu’il y a
ses pièces archéologiques témoi- Les différentes activités cultu- Anissa S. la corniche. En effet,
beaucoup de ralentisseurs sur ce boulevard, l’exiguïté de ce
11.800 candidats au Bac sportif pour obliger les nombreux chauffards à rédui- chemin de wilaya
re leur vitesse, autrement, de nombreux acci- représente un
Des cas d’angoisse et d’évanouissement dents auraient pu être enregistrés. Contrain-
dre le piéton à marcher sur la chaussée reste
véritable danger
pour la circulation
chez les futurs bacheliers toujours dangereux», dira un habitant.
Il y a lieu de relever que les habitants de cette
routière, notamment
en période estivale.
localité, ainsi que les visiteurs qui y transi- Les autorités locales
Les épreuves d’éducation phy- cédente. Par contre, les postu- ments scolaires, 39 centres ont
tent, compliquent la situation avec des com- espèrent également
sique comptant pour le Bacca- lants issus des centres de redres- été retenus pour accueillir les
portements dépourvus de civisme. D’ailleurs, qu’avec le lancement
lauréat session 2010-2011, qui sement sont au nombre de 125, 13.685 candidats, et comme
plusieurs d’entre eux garent leurs voitures des travaux, la ville
ont duré 4 jours, ont pris fin jeudi en hausse de 150%. Le nombre chaque année, un seul centre, à
dans des endroits interdits au stationnement, d’Arzew pourra enfin
après-midi, selon un responsa- des candidats handicapés n’a pas savoir le lycée Lotfi, a été rete-
parfois en double file et sur une partie des se pencher sur
ble de la direction de l’Educa- connu de changement, car il est nu pour la correction des copies
trottoirs, ce qui limite de plus en plus les es- l’étude d’éventuelles
tion. 11.800 candidats devaient resté à 14 seulement. des épreuves du Bac.
paces réservés aux piétons. opportunités
passer le Bac sportif. A signaler Sur l’ensemble des établisse- B. Nourhen
Mohamed Hamza d’investissements
que des cas d’angoisse et de
stress ont été enregistrés chez Es-Sénia dans le domaine du
les futurs bacheliers. Les épreu- tourisme. Un des
ves du Bac sportif ont débuté le
Parallèlement aux opérations de voirie urbaine objectifs que tentent
de concrétiser les
8 mai comportant 4 genres
d’exercices, et se sont apparem- Les fuites de la cité Chérif Yahia prises en charge élus locaux, surtout
ment déroulés dans de bonnes La cité Cherif Yahia, plus connue sous l’appellation des gramme de localisation de ces fuites est en cours après le projet
conditions, a affirmé un respon- 200 logements, rattachée à la commune d’Es-Sénia, qui est d’exécution à travers la ville d’Oran qui dispose d’ouverture de la
sable du service des examens. en train de connaître des travaux d’aménagements im- d’une équipe spécialisée à cet effet. route qui mène de
Hormis quelques candidats qui portants, enregistre depuis plus d’un mois plusieurs Par ailleurs, les ruelles principales de cette cité font Cap Carbon vers
se sont présentés en retard à fuites d’eau potable à travers les canalisations sou- l’objet actuellement de revêtement en béton bitumi- Kristel.
certains lycées. Pour rappel, terraines, situées dans différents endroits. Une quan- neux, et les travaux de voirie sont en cours, à la sa- A. Souleimane
13.685 candidats sont inscrits à tité importante d’eau potable se perd sur la voie tisfaction des habitants riverains. Pour le moment, il
l’examen du Baccalauréat ses- publique. Les habitants ont déclaré avoir signalé s’agit de programmes ciblés et d’autres opérations
sion 2011, parmi lesquels 6.786 cette perte du précieux liquide à maintes reprises, qui toucheront toutes les artères de cette agglomé-
filles et 4.160 garçons. Le nom- sans qu’aucune intervention ne soit opérée. Joints, ration secondaire, auront lieu au début du second
bre de candidats libres est de les services de la SEOR nous ont affirmé que des semestre, avons-nous appris.
2.739, moins que la session pré- opérations de réhabilitation ont lieu et qu’un pro- A.Ben

L'Echo d'Oran
4 Oran aujourd'hui Samedi 14 Mai 2011

180 pharmacies participeront à une campagne Journée d’hépatologie à l’EHU d’Oran


de dépistage du diabète gratuitement
Les spécialistes mettent
Des experts plaident pour le dépistage
en garde contre le diabète précoce de l’hépatite
es experts en hépatolo cabinets dentaires, «d’où la né- dans le monde». Il a également
Afin de
sensibiliser
les citoyens
D gie ont appelé, jeudi à
Oran, à l’élaboration
d’un plan national de dépistage
cessité d’un contrôle rigoureux
et sérieux de ces structures dis-
posant de moyens nécessitant
souligné «l’impérative nécessi-
té» de prévention contre cette
maladie virale, avant de relever
sur précoce pour parer à la progres- une stérilisation». Pour le Pr. que 80% des cas sont de type C
l’importance sion de l’hépatite B et C en Al- Debzi Nabil du service d’hépa- de génotype 1, et de déplorer le
gérie. Déplorant «l’absence tologie du CHU Mustapha Bacha manque de centres d’examen de
du dépistage
d’une véritable stratégie nationa- (Alger), la durée du traitement biologie moléculaire. Selon les
du diabète, le de lutte contre les hépatites», bithérapie oscille entre 6 et 12 spécialistes présents à cette ren-
la Fédération les spécialistes ont souligné, lors mois, selon le degré de gravité, contre, la prise en charge de
nationale des de la journée d’hépatologie de indiquant qu’une seule cure coû- cette pathologie demeure «fai-
pharmaciens l’établissement hospitalo-univer- te environ 2 millions de dinars. ble» en Algérie, malgré un bud-
sitaire (EHU) d’Oran, qu’il existe Il a appelé, dans ce cadre, les get de 3,5 milliards de dinars
privés (FNPP)
un réel besoin de dépistage pré- pouvoirs publics à approvision- dégagé par les pouvoirs publics
lancera à coce en Algérie, affirmant que ner régulièrement les hôpitaux en pour son traitement. «Elle est loin
partir de cette pathologie est devenue «un médicaments nécessaires pour de répondre aux exigences des
lundi, une vrai problème de santé publi- une prise en charge efficiente personnes qui en souffrent», ont-
D’après un membre de la FNPP, section que». Tarik Asselah, du Service des malades, et à «penser à les ils souligné. L’organisation de la
compagne de d’Oran, plusieurs officines prendront part à d’Hépatologie de l’Hôpital Beau- faire rembourser par la sécurité première journée d’hépatologie
dépistage cette initiative dont le but est préventif. «En- jon (France), a souligné, au cours sociale». de l’EHU d’Oran, motivée par
gratuitement, viron 180 officines privées accueilleront les de cette rencontre organisée par De son côté, le Pr. Saïd Berka- les préoccupations des spécia-
pendant deux citoyens, dès ce lundi 16 mai, afin qu’ils bé- la Société algérienne d’Hépato- ne du CHU de Bologhine a dé- listes en la matière, rentre dans
néficient de tests de glycémie gratuitement».
jours, au gastro-entérologie, qu’un tel dé- ploré «l’absence, en Algérie, de le cadre de la mise à niveau et
La nouveauté dans cette campagne, est l’utili- pistage «est très important vu dépistage de l’hépatite chez les l’actualisation des connaissances
niveau de sation de nouvelles technologies. En effet, des que 170 millions de personnes femmes enceintes et d’études des praticiens, a déclaré le pré-
180 appareils récents ainsi que de nouvelles tech- dans le monde sont atteints d’hé- épidémiologiques relatives à cette sident de la Société organisatri-
pharmacies niques en matière d’analyse biologique, vont patite C et 350 millions autres maladie, qui est parmi les dix ce.
implantées être utilisés. «Des pharmaciens, biologistes, par l’hépatite B». Il a énuméré premières causes de mortalité Jallil Mahnane
et environ 140 étudiants issus des branches
dans la les voies de transmission de l’hé-
Le 8ème congrès national
de la faculté de médecine générale et de chi- patite C, dont «la transfusion
wilaya rurgie dentaire, participeront à cette campa-
d’Oran. Une sanguine non contrôlée, la con- d’hématologie du 27 au 29 mai
gne. Ces derniers ont suivi une formation spé- sommation de drogues, l’absen-
occasion pour
les
cifique à l’occasion. La même source préci-
sera également que tous les dispositifs de sé-
ce d’hygiène en milieu sanitaire,
la transmission de la maman au
Les pathologies
curité et d’hygiène seront pris et respectés,
diabétiques
particulièrement,
afin que les citoyens soient assurés qu’ils ne
fœtus et les relations sexuelles.
«Cette maladie représente un réel
du sang à l’étude
courent aucun danger. e 8ème congrès national du pays, ainsi que des experts
et les citoyens
de toutes
catégories
Par ailleurs, afin d’identifier les points mis à la
disposition des candidats désireux de faire un
dépistage, une affiche de couleur bleue sera
posée sur la vitrine des pharmacies. A vrai dire,
problème pour la santé publique
dans le monde», a indiqué le Dr.
Asselah, soulignant que la ma-
jorité des cas «est enregistrée
L d’hématologie se tiendra
du 27 au 29 mai à Oran,
avec comme thème principal, les
étrangers. Deux thèmes ont été
retenus pour ce congrès dont
«Les leucémies aigues» et «Les
d’âge, qui suite à une transfusion sangui- pathologies du sang, a-t-on ap- coagulopathies acquises et con-
cette campagne tombe à point nommé, sachant ne». Pour sa part, le Dr Yazid pris hier auprès de ses initiateurs. génitales en dehors de l’hémophi-
sont appelés que le nombre de diabétiques a atteint un ni- Chikhi, du CHU de Bologhine Organisé par la société algérien- lie». Ce dernier thème a déjà fait
à partir de veau inquiétant qui peut dépasser les 100.000 ne d’hématologie et de transfu- l’objet d’une étude nationale, a in-
(Alger), a indiqué que la préva-
cette cas uniquement à Oran. Cependant, le coût lence de l’hépatite C en Algérie sion sanguine, cette rencontre diqué le Pr Mohamed Amine Be-
semaine, à se du traitement d’un patient est lourd, ce qui est de 1 à 1,5%, soit une popu- scientifique qui traitera notam- kadja, président de la société al-
grève le Trésor public. A cet effet, les spécia-
diriger vers lation de 340.000 à 370.000 ment des pathologies du sang, re- gérienne d’hématologie et de
listes interviennent énergiquement pour tirer malades. A ce titre, il a évoqué groupera, trois jours durant, de transfusion sanguine et chef de
les la sonnette d’alarme. que 70% des cas de contamina- nombreux spécialistes des diffé- service hématologie et thérapie
pharmacies B. Nourhen rents établissements hospitaliers cellulaire à l’EHU 1er Novembre
tion se sont produits dans des
concernées, d’Oran. Pour les leucémies
pour faire un Pèlerinage 2011 - Pour éviter les cas de l’année dernière aigues, quatre experts français
pré vont faire part de leurs expérien-
diagnostic. Une expertise psychiatrique pour les futurs hadjis ces dans le diagnostic biologique
et le traitement des leucémies
u nouveau pour les futurs ha médicales sera lancée à partir du 22

D djis. En effet, les candidats


au voyage aux Lieux Saints
seront désormais soumis à un bilan
mai à l’Etablissement de santé et de
proximité publique des Castors, pour
s’achever en octobre prochain. Les
aigues, «soit par chimiothérapie,
soit par chimiothérapie plus gref-
fe de moelle osseuse ou de cellu-
les souches périphériques», a-t-
médical général, en plus d’une ex- futurs hadjis se présenteront dans ce on ajouté. Une enquête nationale
pertise psychiatrique. Une commis- cadre avec un dossier complet, soit épidémiologique des leucémies
sion de trois médecins dont un psy- une photocopie de la CNI, deux pho- aigues de l’adulte sera présentée
chiatre, a été mise en place au ni- tos et le quitus du tirage au sort. Le par le service d’hématologie et de
veau de la Direction de la santé et de certificat de santé dit certificat de pè- greffe de moelle osseuse de l’EHU
la population d’Oran, pour se char- lerinage sera quant à lui certifié par 1er Novembre d’Oran au cours
ger des examens médicaux et psy- deux généralistes en plus d’un spé- de ce congrès et rassemblera les
chiatriques des futurs candidats au cialiste. Il s’agit de mesures fermes résultats d’enquêtes effectuées
pèlerinage 2011. En axant sur la né- édictées par le Ministère de la santé, par 12 CHU et EHU, par l’Hôpital
cessité de recourir à des examens ap- de la population et de la réforme hos- militaire régional universitaire
profondis, le ministère de la Santé pitalière, dans le but d’éviter toute d’Oran (HMRUO) et l’EPH Mas-
veut exclure toute personne présen- complaisance. cara d’hématologie sur des pério-
tant des troubles mentaux ou autres Les futurs pèlerins seront donc con- des allant de six à sept ans. Une
pathologies, comme cela a été le cas traints de respecter les nouvelles dis- enquête épidémiologique nationale
pour quelques hadjis l’année passée. positions sanitaires, sachant que les d’Oran, ils sont quelque 800 pèle- sur les coagulopathies, sera éga-
Des sources bien informées à la DSP rendez-vous pour les consultations rins à se rendre cette année aux Lieux lement présentée par le service
d’Oran, précisent que la campagne sont fixés à partir de cette semaine. Saints. d’hématologie de l’hôpital de
de vaccination et de consultations Rappelons qu’au niveau de la wilaya A. Souleimane Constantine.

L'Echo d'Oran
Samedi 14 Mai 2011 Oran aujourd'hui 5

Des jeunes des Castors, des rues Montgolfier, Fernand Forrest Alors qu’ils sont théoriquement 44 à
et Abou Derham, transforment radicalement leurs cités desservir la ligne Oran-Oued Tlélat

Quand la volonté l’emporte sur l’incivisme 8 taxis seulement


ne opération de grande
assurent la prestation
U envergure d’enlèvement
d’amas de gravats et d’or-
dures, qui jonchent le sol ici et là,
Parmi les 44 taxis assurant la ligne intercom-
munale Oran-Oued Tlélat, seuls 8 d’entre eux
Elle répondra
aux besoins des
personnels
a été lancée à partir de jeudi par activent sur cet itinéraire actuellement, selon
l’APC d’Oran, à travers les douze une source fiable. Ceux qui boudent cette li- de l’hôpital
secteurs urbains. Cette opération gne s’en sont détournés pour assurer le trans-
se poursuivra jusqu’à demain, port au centre-ville d’Oran. Interrogés sur les Le wali
avec la contribution bénévole de raisons pour lesquelles ils ont déserté la ligne,
certaines entreprises ayant des re- certains chauffeurs de taxis ont déclaré qu’en inaugure une
assurant le transport entre Oran et Oued Tlé-
lations de travail avec la commu-
ne d’Oran. Ces dernières contri- lat, la recette a fortement baissé ces dernières agence postale
années avec le renforcement enregistré des bus
bueront en mettant à la disposi-
tion des responsables chargés de qui transportent les usagers à raison de 20 di- à l’EHU
nars. «L’usager préfère utiliser le bus en Un bureau de poste
cette tâche, des engins et ca-
Photo Bensalem H. payant 20 dinars au lieu de payer 50 dinars flambant neuf a été
mions, nous a confié le président
dans un taxi. C’est tout à fait logique qu’il choi- inauguré par le wali
de l’APC, M. Hassam Zineddine. transformer leur cité en participant «Avec les pierres ramassées, les
sisse le moyen de transport le moins cher. Abdelmalek Bou-
«Je tiens à remercier les responsa- massivement à des actions béné- jeunes du quartier ont construit
D’autant plus que l’agence est située dans un diaf, à l’intérieur
bles de ces entreprises, qui nous voles, donnant une leçon de ci- des bacs à fleurs dans les grands
endroit stratégique au niveau des Castors où même de l’Etablisse-
prêtent main-forte pendant ces toyenneté prouvant que lorsque espaces de la placette. Ces jeunes
le passager peut profiter des services des bus ment hospitalo-
trois jours (jeudi, samedi et diman- la volonté existe, l’incivisme recu- ont des idées géniales, ils comp- urbains notamment des lignes B, 4G et 29", a universitaire (EHU)
che), pour l’enlèvement de ces dé- le à pas de géant. Nous signale- tent s’occuper sérieusement de confié un chauffeur de taxi concerné qui ajout: du 1er Novembre.
combres qui donnent une mauvai- rons également que les riverains leur quartier. Ils sont à encourager «Du fait de ces facteurs, la recette a nettement De manière optima-
se image à la ville d’Oran. A partir désirent revêtir de gazon tous les et nous y veillerons», a promis le baissé, ce qui ne nous arrange pas puisque la le, ce nouveau
de lundi, c’est l’APC qui continue- espaces verts, de manière à don- président de l’APC. M. Hassam a majorité d’entre nous sont des chefs de fa- bureau de poste a
ra cette opération avec ses pro- ner une meilleure image de ces ajouté qu’il faut également encou- mille et la plupart ont des dettes concernant été aménagé pour le
pres moyens et ce, pendant dix endroits et les transformer en lieux rager et redynamiser les comités l’acquisition de véhicules achetés à crédit. personnel de cet
jours, pour éradiquer ces points de convivialité, de même qu’ils ont de quartier « et c’est ce que nous C’est pour cela que nous avons préféré offrir hôpital, ainsi que
noirs», nous a-t-il révélé. Ces dé- l’intention de construire des aires sommes en train de faire car leur nos services dans d’autres lignes». pour les riverains
tritus que l’on retrouve dans cha- de jeu pour enfants, afin de leur ville a besoin d’eux», a-t-il conclu. D’autres chauffeurs de taxis ont fait part de
d’Oran Est. En effet,
que coin de rue, sont l’œuvre de permettre de s’épanouir dans un Ces belles paroles encouragean- l’état critique de l’arrêt de stationnement ré-
jeudi matin, une
certains habitants, qui ne se gê- environnement sain et propre. tes ne devraient pas occulter le fait servé pour les taxis d’Oran-Oued Tlélat. Cet
nouvelle agence
nent nullement pour s’en débar- Pour ce faire, les responsables lo- qu’en dépit de la présence poli- endroit qui est dépourvu de toutes commodi-
postale a été
rasser n’importe où, après avoir caux se doivent de leur apporter cière, des courtiers en véhicules tés nécessaires à une station de taxis, est tota-
lement déserté par les usagers. En effet, le peu inaugurée dans
procédé à l’aménagement de l’in- un précieux concours en leur four- constituent un noyau d’irréducti-
de taxis qui restent marquent des arrêts au l’établissement
térieur de leurs habitations. Con- nissant, par exemple le gazon dont bles qui continue de défier l’auto-
rond-point d’El Bahia ou celui des Castors, hospitalier universi-
cernant le quartier de Saint Eugè- ils ont besoin pour leur opération, rité en squattant des espaces ad-
selon la demande des clients. taire d’Oran.
ne qui a connu une brusque dé- au lieu de leur répondre que «ce jacents aux lieux habituels, pour
Par ailleurs, les chauffeurs de taxis ont égale- Constatant les
gradation de l’environnement produit coûte cher». s’adonner à leur commerce.
ment des problèmes vis-à-vis de confrères qui besoins et les
sous l’action conjuguée et des tra- «Nous avons l’impression qu’il y
exploitent la ligne en question. Certains ont demandes de la
vaux du tramway qui ont pollué LES ENCOURAGEMENTS, a connivence entre certains poli-
affirmé que ces taxieurs exigent 100 dinars au population en la
les cités, des revendeurs de voi- C’EST BEAU, LA DISSUASION ciers et ces marchands qui n’ap-
lieu des 50 dinars prévus, ce qui est qualifié matière, la wilaya a
tures qui ont élu domicile dans la EST MEILLEURE portent que des désagréments. En
d’abus et de violation des lois en vigueur. In- engagé une ré-
rue Abou Derham, causant d’énor- effet, les policiers les chassent mais
terrogés sur cette question, les taxieurs accu- flexion depuis
mes préjudices aux riverains, au Le président de l’APC a tenu éga- ces derniers s’installent dans
sés n’ont pas nié avoir appliqué cette tarifica- l’inauguration de
point où la police a été sollicitée et lement à féliciter ces jeunes qui ont d’autres rues pour revenir aux
tion prohibée et ont expliqué être contraint d’y cet EHU pour la
qu’un arrêté communal a été pris participé à l’enlèvement de gros- mêmes endroits», dira un des ri-
recourir pour combler la baisse du nombre de conception de cet
pour interdire cette activité infor- ses pierres, que certains riverains verains qui souhaite que le camion
clients. «Souvent, quand on transporte un pas- équipement qui a
melle. ont installées sur la chaussée, de police enlève effectivement les
sager d’Oued Tlélat vers Oran, on est obligé fait le bonheur des
Des jeunes des Castors, des rues pour empêcher le stationnement véhicules des contrevenants et les de revenir vide à Oued Tlélat. C’est pour cela uns et des autres,
Montgolfier, Fernand Forrest et des véhicules dans ces lieux trans- mène à la fourrière. qu’on exige du client de payer le double». dans cette localité
Abou Derham, ont décidé de formés en marché de voitures. A. Bekhaïtia S. Berkeche où chose promise est
chose due, avait-on
Boulevard de Saint Eugène lu sur le visage du
S’agit-il d’une voie de tramway ou d’une décharge sauvage ? wali. M. Djillali
Mohamed, directeur
Quand la bêtise n’a pas de limites de l’agence USTO,
qui sera notamment
ertaines situations hon toute la journée. Jeudi passé, le

C teuses, qui ternissent


l’image de la ville d’Oran,
nous poussent en tant que citoyen
président de l’APC est intervenu,
faisant appel au responsable con-
cerné, pour lui demander de dépê-
le responsable
direct de cette
nouvelle agence, a
salué cette acquisi-
à nous demander, d’où viennent cher, une seconde fois, un véhi- tion en précisant
les auteurs de ces actes et com- cule pour enlever les ordures, qui que «c’est de façon
ment peuvent-ils vivre ainsi et, ont été jetées sur cette voie. Un intelligente que la
surtout, ont-ils conscience du mal, riverain, auquel nous avons posé Poste a répondu à
qu’ils font à cette ville. Sur le grand la question, nous rétorquera : «Ce ses attentes et à
boulevard de Saint Eugène, cer- n’est pas la ville qui sale, c’est les notre désir d’être
tains habitants, qui ignorent ce gens qui ne respectent pas les rè- toujours au plus
que veut dire et ce qu’est le civis- gles d’hygiène, qui sont sales et près de nos conci-
me, transforment le chemin du rail ne s’inquiètent pas de leur envi- toyens».
du tramway en un lieu de déchar- ronnement ni de la santé de leur Hadj Hamdouche
ge sauvage. Au milieu même de famille, que ces ordures peuvent
cette voie ferrée, ils déversent leurs menacer», a-t-il précisé.
ordures et ce, après le passage des La question qui se pose, est : «Est-
véhicules de collecte des ordures ce que ces gens se comporteront
ménagères. Chaque jour, des tas de cette même façon après la mise
d’ordures traînent au milieu de la en service du tramway ?»
voie en question et ce, pendant A. Bekhaïtia

L'Echo d'Oran
Samedi 14 Mai 2011 Oran aujourd'hui 7
Se faisant passer pour un illuminé qui guérit toutes les maladies,
et attirant à Khadra (Mostaganem) des milliers de naïfs de tout l’Ouest Ecole supérieure
d’administration
L’obscurantisme a encore de beaux jours militaire
Une famille entière férents, alors que la dame ne pré-
sente aucun signe d’infection.
Les élèves
est venue nous Pis, il lui demandera de ne plus
rendre visite à la porter ses lunettes et lui pres- profitent
rédaction pour nous crira des vitamines et du Naaxia

raconter les
en collyre, en l’informant qu’el-
le a un ictère (jaunisse) mais
des technologies
«exploits» d’un raki,
à Khadra, dans la
qu’elle en sera guérie après cet-
te visite. Cette même « ordon- numériques
nance » a été prescrite pour une L’Ecole supérieure d’adminis-
wilaya de malade qui souffre d’arthrose tration militaire (ESAM)
Mostaganem. Ce aggravée présentant un syndro- d’Oran veille «constamment
me d’Arnold Chiali qui est une au développement des utilisa-
dernier prétend malformation congénitale. Pour tions informatiques et numéri-
guérir toutes les les honoraires, notre charlatan ques» dans son système
acceptera ce qu’on lui donne, ce d’enseignement, a souligné, ce
maladies sans qui signifie 2 billets de 200 di- jeudi, le directeur de cette
exception. Ce sont nars ou, école. Cet établissement œuvre
des centaines de mieux, un à fournir différents systèmes et
e sinistre personnage, billet de 500 moyens technologiques moder-
familles provenant
des environs de
Tlemcen, Sidi Bel
C qui s’appelle El Hadj Ab
delkader, selon le numé-
ro de téléphone portable que
dinars. Pour
la petite his-
toire, les
médica-
nes à ses étudiants, afin de les
adapter aux exigences de la
formation dans les sciences de
l’administration et du manage-
nous détenons, a dû faire des
Abbès, Aïn études de médecine inachevées, ments, l’es- ment, a expliqué le colonel
Témouchent, Oran, probablement. Des déclarations croc pren- Fellag Chebra M’hamed, lors
de nos visiteurs, reçus dans un dra soin de d’une visite guidée à cette
Mascara, et bien vulgaire garage, assis sur un bac. ne pas se école militaire au profit des
sûr Mostaganem, Devant le « docteur » est posée faire identi- représentants de la presse,
fier et les organisée par la direction
pour ne citer que une petite table (meïda) et 3 ou
inscrira sur centrale d’intendance. La
4 bancs pour les malades à con-
ceux-là, qui sulter, à escroquer serait plus des bouts de formation en gestion et
prennent tôt juste à écrire. Les autres familles feuilles dif- administration électronique, en
attendent en pleine rue, dehors, férents, sans systèmes de numérisation, et
d’assaut le garage sous la pluie s’il pleut ou sous signature et les modalités de développe-
de ce médecin les rayons du soleil, comme sans cachet. ment de leur utilisation dans le
c’était le cas jeudi. Nos visiteurs Ce qui est domaine du management,
escroc. grave est figurent parmi les éléments
sont une famille et proches qui
qu’il s’im- essentiels, sur lesquels se base
souffrent, qui d’hypertension, provise infirmier pour la cir- cette école dans l’élaboration
Initié par Mourad Senouci constance et fait des injections du programme pédagogique au
qui de glaucome, de tension ocu-
à des naïfs trop contents de ne
Un ciné-club laire, de problème cardiaque,
problèmes musculaires ou pas avoir à aller à une salle de
profit des étudiants officiers.
Des outils et moyens utilisés à
d’arthrose aggravée. Ils ont fait soins pour se faire piquer. Ce qui cet effet ont été présentés à
«parents-enfants» mis sur pied le voyage d’une ville située dans est encore plus grave est que si
El Hadja est analphabète et qu’on
cette occasion aux représen-
tants de la presse, à l’instar
n ciné-club destiné à la fois aux parents et aux enfants la wilaya d’Aïn Témouchent, et

U a été mis sur pied à Oran, à l’initiative du dramaturge


Mourad Senouci et d’un mécène ayant contribué par
la mise à disposition de l’espace et des moyens de projection.
certains d’entre eux résident à
Oran.
Pour mieux comprendre l’es-
croquerie, nous raconterons le
peut lui faire avaler n’importe
quoi, des universitaires ont fait
le voyage et choisi de faire con-
fiance à ce charlatan, alors que
d’équipements informatiques
développés mis à la disposition
des stagiaires dans toutes les
classes et laboratoires pédago-
Cette initiative, la première du genre, a pour objectif «d’offrir le diagnostic de la pathologie giques.
d’agréables moments aux petits et aux parents en les invitant à cas de cette dame de 74 ans qui
souffre de myopie, de tension dont ils souffraient a été fait par Les étudiants bénéficient, dans
participer ensemble à des séances de projection-débat», a pré- d’éminents spécialistes qui se ce même cadre, des services de
cisé Mourad Senouci qui a mis à profit, dans ce cadre, son oculaire, d’hypertension artériel-
le et accessoirement de diabète sont basés sur des radios, ana- l’Intranet qui leur permet
expérience en tant qu’auteur de spectacles ludiques et pédago- lyses et IRM. Cet individu re- d’obtenir les différents cours et
giques. Le concept de cette action culturelle est basé sur «l’in- (type 2). Il s’agit là de diagnos-
tics établis par différents spécia- commandera à ses clients de ne manuels relatifs au programme
térêt porté par le jeune public pour les pièces théâtrales, le pas montrer ces « traitements » annuel d’enseignement, et de
dessin animé, les films pour enfants et les productions jeunes- listes pour lesquels des schémas
de traitement précis sont pres- à des médecins car ils les refu- s’informer également sur les
se de manière générale», a-t-il indiqué. Les cycles thémati- seront et leur conseillera de textes législatifs liés au
ques, programmés à fréquence hebdomadaire, accueilleront, crits, et qui donnent, selon les
propres aveux de cette dame s’orienter vers des pharmacies domaine de l’administration,
en entrée libre, une cinquantaine de spectateurs, dont les en- qui n’exigent pas de cachets du de la gestion et de l’économie.
fants qui seront encouragés à exprimer leurs impressions à que nous nommerons El Hadja,
de bons résultats. Une fois assi- médecin pour se faire rembour- Ce système informatique leur
l’issue de la projection. Selon la même source, des séances ser. Incroyable ! permet également d’avoir
avec sous-titrages spécifiques aux jeunes sourds et malenten- se en face du raki médecin, qui
est âgé entre 50 et 55 ans, elle Oui, l’obscurantisme a encore accès au contenu du Journal
dants sont également prévues, alors que des tournées seront de beaux jours devant lui. Les Officiel et à la bibliothèque
organisées au niveau des établissements spécialisés dédiés à la lui racontera de quoi elle est
malade. Après lui avoir versé de services de sécurité locaux qui électronique, riche en référen-
prise en charge des enfants atteints de pathologies invalidan- ne peuvent pas ignorer la cho- ces et en ouvrages multidisci-
tes. l’eau sucrée dans un verre
qu’elle boira, il lui demandera se, gagneraient à mettre fin à ces plinaires. Les stagiaires
Mourad Senouci, rappelons-le, est l’auteur de plusieurs con- agissements qui ne font qu’ag- suivent, au sein de cette école,
tes pour enfants, dont «El-assad oua el-hattaba» (Le lion et la d’abandonner tous ses médica-
ments. graver davantage les souffran- un enseignement militaire de
bûcheronne), publié en 2003 aux éditions «Le petit lecteur», ces des visiteurs, quand ils se base et une formation dans
d’une association éponyme de promotion de la lecture enfanti- Tout en racontant ses exploits à
El Hadja pour l’impressionner, il rendront compte, après quelques diverses spécialités, dont la
ne. Cette œuvre a également fait l’objet d’une adaptation théâ- jours, que leur état de santé s’est logistique et la documentation
trale en 2010, mise en scène par Samir Bouanani et produite sortira des bouts de papiers
(photos) sur lesquels il prescri- brusquement détérioré, d’autant notamment.
par le Théâtre régional d’Oran Abdelkader Alloula, avec le sou- plus que le local de cet escroc Ourabeh Salem
tien du ministère de la Culture. Selon son auteur, une version ra du Clamoxyl (10 boites), des
injections de Gentamycine (10), est situé à la sortie du boulevard
marionnettes de ce même conte sera prochainement montée principal de Khadra.
par une jeune compagnie artistique. du Bactrim et de l’Urobacyde,
c’est-à-dire 4 antibiotiques dif- Hakim Djaziri
Anissa S.

L'Echo d'Oran
Samedi 14 Mai 2011 Régions 9
Aïn Témouchent Maghnia
Pêche et ressources halieutiques Maaziz,
Le ministre face à la cherté du poisson un village oublié
On ne peut pas dire que le secteur Régulièrement, des groupes de citoyens nous
de la pêche a été délaissé et pour accostent dans la rue ou au marché pour se
cause, les plans de relance écono- plaindre des incessantes difficultés, qui mi-
mique, initiés par le président de nent leur quotidien, du seul fait qu’ils habi-
la République, ont réservé une tent loin de la ville et de ses innombrables fonc-
importante place aux investisse- tionnalités. La liste des doléances des habi-
tants de ces petits villages et hameaux situés Souahlia
ments dans ce créneau considéré,
à juste titre, comme encore peu
performant en dépit des gigantes-
loin des regards citadins des responsables de
la wilaya ne fait que s’allonger et leur colère Les structures
ques efforts consentis.
La venue de M. Abdallah Khana-
de s’amplifier lorsqu’ils constatent amèrement
les multiples privations. sanitaires
fou, ministre de la Pêche et des
Ressources halieutiques, dans la
C’est le cas du village Maaziz, situé dans la
commune de Hammam Boughrara. Ce village renforcées
ne dispose ni de gaz de ville, ni de réseau télé- D’une population
wilaya d’Aïn Témouchent, s’ins-
phonique, ni d’une maison de jeunes, alors estimée à 25.000
crit dans cette problématique et
que les routes sont de simples pistes. habitants, la
procède d’une volonté de cerner,
Aussi les habitants de cette localité, qui di- commune de
de manière très objective, les con- ports de Béni Saf et Bouzedjar, d’eau» et permettre ainsi aux em-
sent ne pas avoir cessé de frapper aux portes Souahlia, relevant
traintes, qui empêchent le secteur sont abandonnés et inutilisés par barcations d’y accéder dans de
des différents responsables pour trouver en- de la daïra de
de s’intégrer efficacement dans la leurs propriétaires. bonnes conditions de manœuvre
fin une solution à leurs problèmes, n’ont-ils Ghazaouet, va être
dynamique du marché intérieur, La procédure de leur vente aux en- et faciliter, au final, l’ancrage des
reçu jusqu’à l’heure actuelle que des promes- dotée d’une
d’autant que l’on estime absurde chères vient d’aboutir. La produc- bateaux.
ses. Cependant, ces promesses sont restées polyclinique dans
le cours actuel du poisson eu tion halieutique, pour l’année 2010, Près de 240.000 m3 de sable furent
sans suite, laissant ces pauvres citoyens dé- les jours à venir.
égard aux richesses halieutiques, a atteint 10.836 tonnes, dont 5.463 déjà enlevés dans le cadre de cet-
sespérés encore une fois de voir leur vie chan- Inscrite au PCD de
que recèlent nos fonds marins. t à Bouzedjar. La quantité globale te opération planifiée en deux tran-
ger. Par ailleurs, d’autres villages souffrent l’APC, cette
Avant d’entamer sa tournée, M. se répartissant comme suit : Pois- ches de 3 mois, chacune.
énormément de leur isolement et surtout de structure viendra
Khanafou a, d’abord, tenu à écou- son blanc (5,96 %), poisson bleu S’agissant de l’aquaculture, il faut
leur éloignement du chef-lieu de daïra. Et c’est renforcer celles déjà
ter les explications des cadres et (91,14 %), crustacés (2,26 %) et rappeler que plusieurs plans d’eau
le cas de multiples petites bourgades dans la existantes. Selon un
professionnels de la pêche réunis pièces (0,64 %). En 2009 et 2008, la de la wilaya ont bénéficié d’ac-
daïra de Maghnia, qui ne disposent, pour cer- élu local, les
en séminaire au niveau de l’amphi- production était respectivement tions d’ensemencement pour l’éle-
taines d’entre elles, même pas d’un kiosque travaux de
théâtre de l’APW d’Aïn Témou- de 19.149 t et 21.364 t. vage de poissons d’eau douce,
multiservices et ne sont aucunement desser- construction de
chent, à l’occasion de l’ouverture Le meilleur résultat, durant cette comme la carpe, la sandre ou le
vies par le transport routier. cette polyclinique
du cycle de repos biologique, pé- dernière décennie, fut obtenu en mulet. Quant au projet aqua-Tafna
Cela démontre la passivité des pouvoirs pu- débuteront
riode nécessaire à la reproduction 2007 avec un pic de 31.061 t. En implanté à Rachhgoun, il peut pro-
blics, notamment les élus locaux, qui ne font incessamment, c’est-
des espèces marines. fait, la courbe, concernant cette duire jusqu’à 1.700 t/an de pois-
rien pour aider leurs concitoyens à vivre di- à-dire une fois que
Le débat, outre son caractère période, évolue en dents de scie. sons. L’autre ferme aquacole, dé-
gnement et ne s’occupent que de fleurir les les procédures
scientifique, a eu le mérite de met- Elle constitue, pour les experts, un nommée «aquasol» est située à
allées de la ville, oubliant que, en 2011, des relatives au marché
tre en avant la cruciale question indicateur d’analyse des perturba- Sbiât dans la commune de M’saïd.
gens vivent toujours comme au Moyen-âge. seront remplies.
relative à l’insuffisance du pois- tions extrêmes, qui affectent, à tra- D’une superficie de 3,5 ha initiée
Chergui Mohammed Pour rappel, la
son sur le marché et, par ricochet, vers la production, la biomasse. pour un montant de 50 millions de
Sidi Bel-Abbès commune de
l’envolée du prix de la sardine et Deux pêcheries, une dans chaque dinars, elle produira 1.000 t/an de
Souahlia ne dispose
autres petits pélagiques. Le minis- port, activent sur une superficie poissons et générera 240 postes
tre, qui est déjà passé par Aïn Té- de 935 m² (10 carreaux) pour Béni de travail. La cité Béni Ameur privée que de 06 salles de
soins
mouchent le 15 janvier 2011, à un Saf et 600 m² (16 carreaux) à Bou- Le secteur mise fortement sur ce
moment où le prix du poisson a zedjar, qui disposent de chambres type de projets pour soutenir la de transport collectif opérationnelles,
lesquelles sont loin
défrayé la chronique, a certaine- froides au nombre de 10 (capacité production halieutique. A ce pro- Les habitants de la cité Béni Ameur, dans la
de répondre aux
ment voulu, cette fois-ci, s’enquérir de 80 m³) dans le premier port et 5 pos, depuis 2003 et donc le lance- ville de Sidi Bel-Abbès, ont manifesté leur
mécontentement quant au manque de respect besoins de la région
de l’évolution de la situation et (capacité de 387 m³) dans le se- ment du programme de relance
de la réglementation de la part des chauffeurs en matière de
prendre les mesures idoines pour cond. économique, ce sont environ 55
des bus urbains. «Ils travaillent à leur guise et couverture
tenter d’atténuer la crise. Par ailleurs, 15 ateliers de cons- projets, sur un total de 61 inscrits
changent d’itinéraire comme bon leur semble», sanitaire. Ce nouvel
Le représentant du Gouvernement truction et de réparation navale, à l’indicatif de la wilaya, qui ont
dénoncent-ils. «Il y a plusieurs mois, ces établissement
a visité les infrastructures portuai- dont 02 à Bouzedjar, fournissent vu le jour.
chauffeurs ont décidé de changer d’itinéraire hospitalier sera sans
res de la wilaya ainsi que les pro- des prestations de service de bon- L’encadrement de ces projets est
et refusent de pénétrer dans notre cité. nul doute d’un
jets d’investissement liés à l’aqua- ne qualité. D’ailleurs, les chantiers assuré par les personnels issus de
Ils préfèrent nous déposer à la rocade nord», apport considérable
culture, de même qu’il s’est rendu de Beni Saf viennent de réception- l’école de formation de Beni Saf
signalent les résidants de la cité Béni Ameur. pour la population
à l’école de formation aux techni- ner leur 96ème sardinier d’une lon- dans les spécialités aquaculture,
Les personnes âgées et les enfants sont con- de Souahlia,
ques de la pêche. gueur de 20 mètres et 6,5 m de lar- pêche, port (patron côtier, capaci-
traints de se plier aux nouvelles dispositions notamment les
Un aperçu des potentialités de la ge doté d’un sonar pour la recher- taire et marin qualifié) et machine
instaurées par les chauffeurs de bus privés et malades qui
wilaya dans le domaine de la pê- che de la biomasse, d’un radar, (électromécanicien et permis de
doivent donc rejoindre l’arrêt à la rocade nord. souffrent de
che et de l’aquaculture est à même d’une radio VHF et d’un GPS. Il a conduire des moteurs).
Ils rencontrent d’énormes difficultés à parcou- l’absence d’une telle
de nous renseigner sur les capaci- coûté 35 millions de dinars, mon- Le secteur de la pêche de l’aqua-
rir la longue distance pour atteindre le termi- structure. Selon
tés et les contradictions, qui ca- tant financé par l’État à hauteur culture a mobilisé, comme nous le
nus et prendre leur bus ou bien rejoindre leurs notre source, cette
ractérisent son développement. de 35 % et qui est trois fois moins constatons, d’énormes moyens.
demeures. polyclinique qui
Les rivages côtiers de la région cher que le prix du sardinier im- Qu’est-ce qui contrarie, donc, son
Autrefois, le problème ne se posait pas mais, sera dotée de
s’étendent sur une longueur de 80 porté. Les ateliers de Beni Saf ont développement au point où la sar-
depuis la mise en fonction des bus de l’Entre- matériel sophistiqué
km, couvrant une zone de pêche livré, à ce jour pour la wilaya d’Aïn dine se fait rare ? Un problème de
prise nationale des transports urbains et la et de personnels
d’une surface de 5.000 km², le po- Témouchent, 6 sardiniers, 3 cha- changement climatique ?
présence de concurrence, la situation a pris médical et para-
tentiel matériel en place se com- lutiers et une quarantaine pour les Ce pélagique est connu pour sa d’autres tournures. médical, sera
pose de 344 unités de pêche, dont autres wilayas côtières du pays. sensibilité au micro climat et fuit Les bus privés ne cherchent qu’à ramasser le accompagnée d’une
87 chalutiers, 77 sardiniers et 200 En outre, il existe 5 unités de trans- vers d’autres endroits lorsqu’il ne plus grand nombre de passagers et raccourcir maternité.
petits métiers. formation du poisson à l’échelle trouve pas sa température idéale leur trajet. «Le manque de contrôle a engen- Chergui Mohammed
L’activité occupe 4.437 marins. 41 locale, dont celle de Beni Saf ac- ou le non respect de la période bio- dré le désordre et a permis aux transporteurs
% de ce potentiel se trouve au ni- tuellement à l’arrêt et qui peut pro- logique, qui va du 1er mai au 31 d’imposer leur diktat», diront certains habi-
veau du port de Béni Saf spéciali- duire 920 t/an. juillet de chaque année ? Ou tout tants de ladite cité, irrités par les comporte-
sé surtout en poissons blancs. Les Le même sort concerne deux tun- simplement, comme l’avancent ments néfastes des transporteurs privés.
statistiques, à la fin de l’année nels de congélation d’une capaci- certains pêcheurs, l’utilisation in- Les résidants de la cité Béni Ameur interpel-
2010, font état d’une flottille de 313 té de 200 m3 situés à Beni Saf. Les terdite d’explosif et de filets en vio- lent les responsables de la direction des Trans-
embarcations. deux ports font actuellement l’ob- lation des dispositions de la loi du ports d’intervenir et obliger les transporteurs
Le recensement indique que 57 ba- jet de travaux de dragage pour 24 avril 2004 ? à respecter les lois ou bien alors doter leur cité
teaux de pêche stationnés aux améliorer «les niveaux des tirants Saïd Mouas d’un bus de l’entreprise étatique. Fatima A.

L'Echo d'Oran
10 Régions Samedi 14 Mai 2011

Chlef Tissemsilt
Bientôt le remplacement Attribution de locaux commerciaux

de dix polycliniques
La direction de la Santé de la wilaya de Chlef
Le programme avance à pas de tortue
Oggaz annonce qu’elle procédera bientôt au rempla- La distribution des locaux à usage Les locaux déjà attribués ont gé- les jeunes postulants. D’après cer-
commercial au niveau de la wilaya néré, selon la même source, près tains bénéficiaires, les attributions
Les responsables cement de dix polycliniques réalisées en pré-
fabriqué juste après le tremblement de terre de Tissemsilt, qui n’a, de l’avis des de 300 emplois, mais à voir la véri- qui désormais se font par une
premiers concernés, les jeunes en té sur le terrain, peu de ces espa- commission de daïra, ne répondent
de l’usine de 1980.
Cette opération contribuera à l’amélioration l’occurrence, pas donné satisfac- ces commerciaux sont réellement plus aux particularités profession-
du rendement de ces centres sanitaires dans tion, semble être au centre d’une exploités, certains ne répondant nelles des bénéficiaires.
de production le cadre de la prise en charge totale des ci- polémique entre les chômeurs, pas aux normes du fait de l’absen- Pour d’autres, notamment les chô-
toyens à travers les différentes communes. dont le nombre ne cesse de grim- ce de l’électricité, de réseaux d’as- meurs, ces attributions concernent
de ciment blanc Le secteur a également bénéficié de la réalisa- per, et l’administration qui attribue sainissement et de gaz de ville. seulement ceux qui sont bénéfi-
tion d’une école paramédicale d’une capacité en catimini sans arriver à atteindre D’autres sont mal situés comme ciaires de projets entrant dans le
interdisent l’accès d’accueil de 150 places pédagogiques, outre les objectifs tracés par les hautes c’est le cas de ceux de Aïn-Lora à cadre de l’un des dispositifs d’em-
la programmation des équipes médicales des- instances du pays. Tissemsilt ou ceux de Lazharia qui ploi et privent un nombre assez im-
à 6 clients tinées aux soins de proximité qui sillonnent En effet, depuis le lancement en sont carrément isolés de cette vil- portant de jeunes d’en bénéficier.
Un grand nombre de les localités enclavées et les villages. 2008 du programme de 100 locaux le. En dépit de tout cela, la situa- « Comment peut-on accorder un
commerçants de Afin de soutenir l’encadrement humain au ni- par commune, les chiffres officiels tion n’a pas vraiment évolué pour crédit et un local à quelqu’un, alors
veau des différents centres de santé, la direc- font état de l’attribution de seule- certains bénéficiaires, en raison de qu’en face il y a des jeunes qui ne
matériaux de
tion a fait savoir que 53 médecins généralis-
construction des ment 644 locaux commerciaux dont l’inadéquation entre le local attri- cherchent qu’un local pour un
tes, 70 infirmiers et 120 techniciens supérieurs
régions de 365 pour les deux dernières an- bué et la nature de l’activité sou- simple petit commerce pour les éloi-
de la santé publique ont été recrutés cette
Mohammadia, de Sig nées. Ces mêmes données font haitée par les postulants. gner de l’oisiveté », nous déclara
année. De nouveaux paramédicaux sont en
et de Sidi formation pour la couverture des salles de ressortir donc un manque évalué, A titre illustratif, des locaux situés un jeune vendeur (informel) de
Abdelmoumène, dans soins réparties à travers les localités encla- sur la base d’une simple opération au premier étage d’immeubles ont fruits, qui dit avoir déposé un dos-
la wilaya de vées et l’amélioration des prestations sanitai- de calcul, à 8.156 locaux au niveau été affectés à des vulcanisateurs, sier depuis plus de trois ans, mais
Mascara, ainsi que res dans ces localités. Azzedine des 22 communes de la wilaya. alors que des salons de coiffure qu’à ce jour il n’a jamais eu de ré-
d’autres marchands Le déficit reste énormément loin pour dames ont été attribués dans ponse. En somme, la politique des
clients, venant La forêt a créé plus des objectifs escomptés. Cette des sites où sont « noyés » pêle- locaux commerciaux à Tissemsilt
d’autres régions, en année, les responsables de la di- mêle des bureaux d’études et des semble marcher à pas de tortue
l’occurrence celles de 1.600 emplois en 3 mois rection de l’Emploi indiquent que marchands de légumes. malgré le fait que 1.460 nouveaux
de Mostaganem, de Quelque 1.690 postes d’emploi ont été créés près de 280 locaux ont été attri- Cette situation illustre bien l’anar- locaux sont inscrits au profit des
Relizane et de Chlef, dans le secteur des forêts de la wilaya de Chlef, bués au courant du premier trimes- chie qui a caractérisé la mise en 22 communes de la wilaya pour
ont manifesté lors du premier trimestre de l’année 2011, a-t- tre de cette année. œuvre de ce dispositif, déplorent l’avenir. A. Nadour
dernièrement leur on indiqué à la direction de la Conservation
mécontentement des forêts. Parmi ce nombre, 532 emplois ont
Mostaganem
contre une décision,
qui est celle
été créés dans le cadre du dispositif d’inser-
tion des jeunes, a précisé la même source, fai-
Implication des régions rurales
d’interdire l’accès à
l’usine à 6
sant observer que ces emplois ont été géné-
rés grâce à l’exécution des programmes de
dans le développement touristique
marchands clients, développement du secteur des forêts, notam- En vue d’impliquer certaines ré- les en matière d’approvisionne- D’autres actions similaires, con-
prise par les ment ceux portant sur la plantation, le reboi- gions rurales dans le développe- ment en eau potable, d’éclairage cernant des travaux de correction
responsables de sement, la correction torrentielle et les travaux ment du tourisme de la wilaya, public, et d’aménagement des rou- torrentielle, de gabionnage et
cette même unité de sylvicoles. notamment l’ouverture de chemins tes. Ces programmes de dévelop- d’élargissement des pistes, ont été
production de Mille autres postes d’emploi sont également en pleine forêt et la création des pement rural et touristique, inscrits menées pour protéger ces zones
ciment blanc prévus d’ici la fin de l’année 2011, avec le lan- aires de repos en plein air, plus de dans le cadre du renouveau rural, rurales contre les risques d’inon-
cement, prochainement, d’une série d’opéra- 50 km de pistes et autres chemins ont touché la quasi-totalité des dation et pour lutter contre le phé-
d’Oggaz. Il est
tions destinées à la protection des bassins vicinaux, reliant les douars à leurs communes du Dahra, permettant nomène de l’érosion du sol.
précisé que la
versants des barrages de Sidi Yacoub, Oued
direction aurait chefs-lieux de commune ont été ainsi de les relier aux réseaux rou- Outre ces opérations, d’autres tra-
Legh et Kef Dir. Ce programme, qui sera réali-
refusé toute ouverts lors des derniers program- tiers nationaux et de wilaya, facili- vaux forestiers ont été lancés pour
sé sur une période de deux années pour un
audience aux mes de développement rural. tant aux habitants leur déplace- aménager des espaces en milieux
montant global de 387 millions de dinars, pré-
concernés en vue voit la réalisation de plusieurs opérations, dont Ces actions ont permis le désen- ment rapide vers les villages et vil- forestiers, en prévision de la sai-
d’une éventuelle l’aménagement et l’ouverture de pistes fores- clavement de plusieurs zones ru- les. Ces réalisations ont également son estivale, où ces lieux restent
explication justifiant tières sur 90 km, rales dans la région du Dahra ain- permis aux populations du monde très prisés par les citadins en quê-
cette pénalisation le reboisement et le repeuplement de plus de si que l’amélioration des condi- rural un retour massif vers leurs te de calme et de tranquillité.
jugée arbitraire. Ces 1.300 ha de superficies forestières, la réalisa- tions de vie des populations loca- terres d’origine. L. Benharrat
6 marchands clients tion de bandes vertes sur 40 km et des travaux
de cette usine se
Hadjadj
sylvicoles sur 1.000 ha ainsi que la construc-
disent privés de leur
quota de ciment
tion de postes de vigie. Travaux d’aménagement retardés à cause
blanc, auquel ils Plus de 60 % du cheptel ovin d’une canalisation bouchée
sont habitués
légalement et et bovin vacciné Lors de travaux d’aménagement urbain effectués au
périodiquement. De La campagne de vaccination du cheptel bo- niveau du centre- ville de Hadjadj pour la moderni-
nombreux vin et ovin, entamée le 21 mars dernier, tire à sation du boulevard principal traversant la ville d’Est
dépassements, sa fin dans la wilaya de Chlef, avec la vaccina- en ouest, les ouvriers de l’entreprise chargée du pro-
témoignent certains tion de plus de 60 % du cheptel, a-t-on appris jet devaient constater, lors du décapage, que les re-
clients, sont auprès de l’inspection vétérinaire de la wilaya. gards qu’une bonne partie de ce boulevard située à
Selon un bilan de cette structure, quelque l’est de la ville n’ont pas été reliés au réseau d’assai-
quotidiennement
112.000 têtes d’ovins, appartenant à 5.200 éle- nissement, dont les buses, constituant la canalisa-
constatés au moment veurs, ont été vaccinées contre la clavelée à
des opérations de tion déposée à cet effet, n’ont jamais servi en raison
la date du 30 avril dernier, sur un objectif de
l’approvisionnement. de leur obturation par des blocs de béton.
220.000 têtes ciblées par cette campagne. Con-
Joindre les cernant le cheptel bovin, il est fait état de la Selon des informations recueillies sur les lieux des
responsables nous a vaccination, contre la fièvre aphteuse, de travaux, ce bâclage non contrôlé par les services
été une vaine 10.000 têtes, soit plus de la moitié du cheptel, techniques de l’époque serait la cause de tous les
tentative. qui totalise 18.000 bovins, a indiqué la même endommagements de la chaussée, semble-t-il, qui
A. Heddadj source, faisant constater que la campagne de sont provoqués, chaque fois, par les eaux stagnées partie du réseau. En attendant la réalisation d’un autre
vaccination touchera la totalité du cheptel au dans un seul côté du boulevard, qui a connu de nom- raccordement effectué déjà par un entrepreneur de
plus tard la mi-juin prochain. Cette campagne breux affaissement et dégâts au niveau des regards. la région, les travaux d’aménagement urbain vont
a mobilisé 37 vétérinaires du secteur privé en Selon un ancien ouvrier de l’entreprise, ce phéno- aussitôt reprendre pour achever le projet, nous dira
plus de ceux de l’inspection vétérinaire de la mène, constaté à Hadjadj, n’a jamais été constaté un responsable d’une entreprise privé, en attendant
wilaya, pour assurer le suivi et le déroulement ailleurs. Cela est dû tout simplement à la stagnation d’autres opérations d’aménagement urbain, dont a
de la campagne. La wilaya de Chlef produit
des eaux usées et à l’humidité installés dans cette bénéficiées Hadjadj. L. Benharrat
quelque 40 millions de litres de lait par an.
L'Echo d'Oran
Samedi 14 Mai 2011 Régions 11
H O S
Béchar
A la suite de la réduction du nombre des vols
EC DE RELIZANE
Le wali appelle les élus
Air Algérie fait des mécontents et les directeurs à coopérer
La réduction du nombre des des- «Nous ne pouvons pas rester son rôle essentiel, tant en aval Lors d’une rencontre qu’il a tenue au siège de
sertes par la compagnie Air Algé- ouverts à longueur de journée et qu’en amont de toute l’activité l’APW ce mercredi avec les membres de l’APW
rie continue de faire des mécon- pendant toute la semaine sans économique, le transport aérien de Relizane, le chef de l’exécutif de la wilaya a
tents à Bechar, où tout le monde clientèle et, à la fin du mois, s’ac- représente un vecteur facilitateur déclaré que les efforts consentis par les élus
s’accorde à dire que l’investisse- quitter des loyers de nos locaux. dans les échanges sociaux. De ce locaux contribuent considérablement à l’amé-
ment consenti par les pouvoirs Face à ce chômage forcé, qui ne fait, il constitue un moteur pour le lioration de la qualité du travail local, particu-
publics dans les travaux d’exten- dit pas son nom, nous avons été développement en raison de l’ef- lièrement en matière de développement.
sion de l’aéroport Colonel-Lotfi de contraints d’abandonner nos ac- fet d’entraînement, qu’il génère De ce fait, il est plus qu’impératif que ces sor-
la ville ne semble pas servir à tivités commerciales au niveau de sur les autres secteurs. ties, fondées sur les contacts que tissent ces
grand-chose. cet aéroport. Portant de là, le ministère du Trans-
Certains sont allés jusqu’à dire Mise à part, la présence de quel- port a consacré tous les moyens
élus lors de leurs déplacements dans les ré-
gions isolées soient couronnés par des pro-
C’est OK
que l’opération engagée s’appa- ques agents de police et le per- et mobilisé tous les efforts néces-
rente à du gaspillage de l’argent sonnel administratif de l’EGESO, saires afin de concrétiser les in-
positions.
Par ailleurs, le wali a tenu d’insister sur l’obli-
pour
jeté par les fenêtres, étant donné le site de l’aéroport est complète- frastructures nécessaires au déve-
que cette structure n’est pas ex- ment déserté», nous ont fait sa- loppement de la région. En rédui-
gation faite à tous les membres du Conseil exé-
cutif de la wilaya ainsi qu’aux chefs de daïra et
la maison
ploitée, comme il faudrait qu’elle voir des commerçants de cette sant le nombre des vols sur Be-
soit. Construire un aéroport sans aérogare. Et de poursuivre : «Com- char, la compagnie Air Algérie
aux maires de coopérer avec les élus.
de la presse
aucune projection préalable pour ment voulez-vous que cette wi- aurait compromis la vocation tou- Un nouveau look Les journalistes de
le rentabiliser par la suite, c’est de laya, qui table son développement ristique de plusieurs secteurs, dé- Relizane ne seront
la dilapidation des deniers publics sur le tourisme, pourrait avancer noncent plusieurs membres et pré- pour le siège de la commune plus les partisans
et de l’improvisation dans la ges- et connaître un essor économique sidents d’associations. Le siège de la municipalité de Relizane a un des cybercafés et des
tion, ne cessent de répéter plu- et social si son transport aérien Contacté par nos soins, un res- nouveau look après les travaux de réaména- terrasses des salons
sieurs personnes, à ceux qui veu- continue à se débattre dans des ponsable à l’aéroport de Bechar gement qui y ont été opérés depuis trois mois. de thé, notamment
lent bien les écouter. problèmes de réduction de vols», dira : «Nous avons rendu compte L’administré a constaté le nouveau visage de les cafés «El Feth»
En effet, selon des sources pro- ont souligné nos interlocuteurs. à notre tutelle de la situation, où la façade extérieure, ainsi que les transforma- et de l’ex-CEM
ches des services d’Air Algérie, Pourtant, le secteur du transport se trouve actuellement cet aéro- tions internes aussi bien aux services de l’état Khemisti où ils ont
trois vols seulement restent pro- aérien représente, aujourd’hui, port et nous attendons les nou- civil qu’à ceux des affaires générales. Rappe- pris l’habitude
grammé durant la semaine et pen- plus que jamais l’une des locomo- velles mesures à prendre pour por- lons que le nouveau siège de la commune qui d’aller pour écrire
dant la nuit en plus. Pour beau- tives de l’activité économique ter quelques améliorations. Vous est en train de se réaliser à la sortie sud de la leurs sujets. Et pour
coup de gens, ce programme ne sans égal, notamment pour les ré- voyez tout se trouve dans le K-O. ville, aura un impact considérable sur le tra- cause, le wali a
semble arranger ni les voyageurs gions éloignés du sud du pays des Il n’y a ni cafétéria ni restaurant. vail administratif du service public. Gana H. accepté de
ni les travailleurs de l’EGESO, en- grands centres urbains, à la re- Et ce n’est pas attrayant pour un concrétiser un
core moins les commerçants et ar- cherche d’une vocation touristi- aéroport, pour lequel des sommes
Adrar ancien rêve qui
tisans activant à l’intérieur des que à développer eu égard à leurs colossales ont été dépensées par Lutte contre le trachome en milieu scolaire remonte à 2002
boutiques de cet aéroport, dont la potentialités. La stratégie écono- les pouvoirs publics». quand l’ex-wali
quasi-totalité a baissé rideau et a mique, engagée par l’État au cours «C’est vraiment malheureux», Les experts préconisent Tahri avait déclaré
déserté les lieux, à cause de cette de cette dernière décennie, s’arti- nous a affirmé une ancienne ven- que le siège d’une
mesure de réduction des vols à cule essentiellement sur le déve- deuse dans cet aéroport, indigné l’intensification de la prévention maison de presse
l’origine de ce malaise des voya- loppement des activités hors hy- de la situation chaotique de cette Les participants au séminaire régional sur le serait mis à la
geurs et autres clientèles de cet drocarbures. structure. trachome en milieu scolaire, clôturé mercredi à disposition des
aérogare. Il est un fait avéré que, en plus de Bahadji Hadj Adrar, ont préconisé une intensification des correspondants
campagnes de prévention et de lutte pour prochainement. Et,
Le barrage Djorf Tora fait le plein… mettre un terme à cette pathologie dans le Sud
du pays. Ils ont notamment mis l’accent sur la
depuis, c’est lettre
morte. Lors de sa
et le bonheur des fellahs nécessité de sensibiliser les élèves, les fonc-
tionnaires du secteur de l’Éducation et les
rencontre,
rappelons-le, avec
parents sur l’importance de l’utilisation de la les collègues de la
Pour le grand bonheur des habi-
pommade ophtalmique pour lutter contre la mission difficile, le
tants de la wilaya de Bechar, le
propagation de cette pathologie. Les actions chef de l’exécutif a
barrage Djorf Torba, principale
de sensibilisation et de prévention doivent rappelé qu’il
source d’approvisionnement en cibler également les élèves des écoles corani-
eau potable des populations de n’attendait rien en
ques et des établissements scolaires privés,
cette région, affiche un niveau retour de cette
ont estimé les séminaristes, pour qui il est né-
appréciable de rétention du liqui- décision qui revient
cessaire de faire un recensement de cette ca-
de précieux. Ainsi, la menace de la de droit et s’inscrit
tégorie sociale en vue de mettre en place la
sècheresse, qui planait il y a quel- quantité suffisante de pommade ophtalmique. dans la trajectoire
ques mois, n’est-elle plus de mise, Ils ont aussi préconisé une mobilisation des du pouvoir public, à
aujourd’hui. moyens de transport pour doter les établisse- savoir la liberté de
Selon des sources de l’entreprise ments scolaires en quantités nécessaires de dire ce qu’on
de gestion des barrages, le volu- ce produit en temps réel et selon le programme souhaite. Pourvu
me d’eau emmagasiné par cet de l’Hydraulique, à quelque 13.000 re et à le doter de tous les moyens de la campagne préventive. L’importance que cela soit un plus
ouvrage hydrique qui était évalué, m³ d’eau/ jour, semblent avoir été pour mener à bien la mission, qui d’une conjugaison des efforts entre les diffé- pour développement
ces derniers jours à seulement 60 récupérées, grâce à cette opération lui est dévolue, notamment en ce rents partenaires (santé, éducation, collectivi- local et que l’on
millions de mètres cubes, semble de changement de canalisations début de la période estivale, qui tés locales) et des parents d’élèves pour de mette l’intérêt
avoir sensiblement augmenté, eu entreprise par la direction de l’Hy- exige beaucoup d’eau et la deman- donner plus d’efficacité à la campagne de lut- suprême de
égard à sa capacité totale, qui est draulique de la wilaya et qui a mis de sera sans cesse croissante. te contre le trachome en milieu scolaire a été l’Algérie.
de 360 millions de m³. Ce barrage un terme à ce manque à gagner de L’entreprise à laquelle est confié aussi recommandée à l’issue de ce séminaire. Gana H.
approvisionne en eau potable les cette importante quantité d’eau, la gestion et la distribution du pré- Les recommandations des participants ont
villes de Bechar, Kenadsa, Abadla qui se répandait dans la nature. cieux liquide est donc interpellée également porté sur la nécessité d’une éva-
ainsi que l’irrigation de la plaine Cependant, dans la ville de Bechar, pour prendre en charge les préoc- luation de cette campagne de prévention, à
chaque saison, ainsi que sur l’amélioration de
de Guir vaste de plus de 3.000 hec- la fissuration des réseaux domes- cupations des habitants en matiè-
l’environnement des écoliers. Dans ce cadre,
tares. Il est à noter aussi que des tiques de distribution du précieux re de distribution d’eau et leur per-
les établissements sanitaires ont été instruits
efforts ont été déployés, ces liquide, due à la vétusté par en- mettre l’amélioration de leur cadre
pour satisfaire, au cours du mois de juin pro-
temps-ci, dans la rénovation des droit à travers les différents quar- de vie en prévoyant des moyens chain, les besoins des structures scolaires en
conduites du réseau principal tiers, est toujours d’actualité et des adéquats visant à mieux cerner la pommade ophtalmique pour qu’elle soit dis-
d’approvisionnement en eau po- déperditions sont enregistrés quo- question du précieux liquide en tribuée à la prochaine rentrée scolaire 2011-
table à partir de ce barrage. tidiennement. période de grandes chaleurs, no- 2012. Initiée par le ministère de la Santé, de la
Les déperditions du précieux liqui- L’heure est donc venue pour pas- tamment propice à toutes les épi- Population et de la Réforme hospitalière (MS-
de, qui se chiffraient, selon des ser à l’action, insuffler à ce sec- démies et maladies. PRH), cette rencontre a regroupé, durant deux
sources de la direction de wilaya teur toute la dynamique nécessai- Bahadji Hadj jours, une douzaine de wilayas du Sud du pays.
L'Echo d'Oran
Sports 19
Samedi 14 Mai 2011

Basketball - Championnat de Super-Division - Play-off- 6ème jouirnée Handball


Le CSMC et le NBS en demi-finales Salah Bouchekriou s'engage
Le CSM Constantine et le NB l'OB (81-77) et le NBS qui en a fait groupe B, devant le NBS grâce à avec le club El Koweiti
Staoueli se sont qualifiés pour les de même à domicile devant le WA un meilleur goal-avérage particu- L'entraîneur de la sélection algé- Championnat du Monde 2011 en
demi-finales du championnat d'Al- Boufarik (75-70), rejoignent dans lier (+1). rienne de Handball, Salah Bou- Suède. Il a également terminé à la
gérie de basketball à l'issue de la le dernier carré le GS Pétroliers et En demi-finales jouées en un seul chekriou s'est engagé pour un troisième place du Championnat
6ème journée de la 2ème étape de le CRB Dar Beida qui ont pris les match sur terrain neutre, le GSP mois avec le club El Koweiti (pre- d'Afrique 2010, qui s'est déroulé
la compétition qui a pris fin jeudi. deux premiers places du Groupe sera opposé au NBS, alors que le mière division), en vue de la Cou- en Egypte et remporté par la Tuni-
Le CSMC vainqueur à Batna de A. Le CSMC termine en tête du CSMC rencontrera le CRBDB. pe de l'Union, rapporte jeudi la sie. Benchekriou devrait reprendre
Groupe A: Groupe B: presse locale. Bouchekriou succé- à l'issue de cette "pige" son poste
Résultats et classement Résultats et classement dera à son compatriote Kamel Ak- à la tête de l'équipe algérienne, qui
keb, qui a démissionné prépare les prochaines échéances
GS Pétroliers ............. 109 ..... - TBB Blida ....... 55 NB Staoueli - WA Boufarik 75-70
suite aux résultats en dents de scie officielles entre autres les Jeux
IRBB Arreridj ............. 83 ....... -CRB Dar Beida 86 O.Batna - CSM Constantine 77-81
en championnat du Koweït, rem- Africains à Maputo et les Jeux Pa-
N° Club Pts J N° Club Pts J porté par le club de F'hihel, préci- narabes 2011 à Doha ainsi que le
1 GSP 12 6 1 CSMC 10 6 (+1) se la même source. Le sélection- championnat d'Afrique 2012 pré-
2 CRBDB 10 6 2 NBS 10 6 (-1) neur algérien avait conduit le sept vu au Maroc et qualificatif pour
- TBBB 8 6 3 WAB 9 6 algérien à la 15e place lors du les Jeux Olympiques 2012.
4 IRBBA 6 6 4 O.B 7 6
Medecine du sport
Championnat arabe des clubs Les recommandations des journées médico-sportives
Hakim Meddour(Entraineur CRBDB)
organisées à l'université de Tizi-Ouzou
«Nous représenterons dignement notre pays» Les dixièmes journées médico- stades et autres salles sportives,
d'exécution et les tirs à distance, a sportives, abritées par l'université a-t-on expliqué.
t-il précisé. Questionné sur la pré- de Tizi-Ouzou, se sont achevées L'autre recommandation émise par
paration effectuée en prévision du jeudi par l'adoption d'une série de les participants a trait à la prise en
rendez-vous d'Abu-Dhabi, M. recommandations. charge "spécifique" des athlètes
Meddour a affirmé que les matches Les participants à cette manifes- des petites catégories dans les
très rapprochés de la compétition tation scientifique, dont des mé- écoles sportives, et ce sur les plans
nationale, ont été bénéfiques à son decins et des éducateurs sportifs, de la sélection, d'orientation et des
équipe et lui ont permis de dispo- ont souligné l'importance d'exiger, entraînements,
ser d'un volume conséquent de outre l'habituel certificat médical, en vue de constituer des pépiniè-
compétiton dont le dernier match des certificats de cardiologie et de res d'athlètes susceptibles de re-
s'est déroulé lundi à Bordj Bou santé mentale, dans les dossiers présenter pays, à l'avenir, sur la
Arreridj face à l'IRBBA (victoire du de postulants à la pratique sporti- scène internationale dans les dif-
CRBDB: 86-83). ve au sein de clubs, associations férentes disciplines sportives.
D'ailleurs, la participation du CRB- et sociétés sportives profession- L'accent a été également mis sur la
DB à cette 23e édition a été ren- nels et amateurs, afin de dépister nécessité de construire davanta-
due possible grâce à la précieuse précocement d'éventuelles mala- ge de structures sportives confor-
contribution de l'APC de Dar Bei- dies dans le but d'une prise en mes aux normes internationales,
da qui a pris en charge tous les charge. en plus de l'ouverture d'académies
frais du voyage, et qui a tenu or- Cette démarche permet, également, sportives régionales dans le but
ganiser mercredi soir une cérémo- de relever substantiellement la de promouvoir la pratique sporti-
nie en l'honneur de l'équipe fanion qualité et le niveau de performan- ve en milieu juvénile, comme anti-
de Dar Beida, la seule discipline ce des athlètes, ainsi que d'éviter dote idéale pour lutter contre la
Le CRB Dar Beida, vice-champion pes arabes, car nous disposons des "sports collectifs" à évoluer la mort subite durant les rencon- violence, le stress, la toxicomanie
d'Algérie de basketball (mes- d'un bon effectif qui joue les pre- au niveau de l'élite nationale. tres ou les entraînements dans les et autres fléaux sociaux.
sieurs), de la saison 2010, étren- miers rôles dans le championnat "Nous tenons à remercier les auto-
nera sa première participation in- national et la Coupe d'Algérie" a rités locales qui ont permis au CRB Sport scolaire
ternationale au 23e championnat ajouté l'entraîneur du CRB Dar Dar Beida d'être l'ambassadeur du
arabe des clubs prévu du 15 au 25 Beida et aussi ancien joueur du basketball algérien à Abu-Dhabi, Encourager la pratique sportive et adopter
mai à Abu Dhabi (Emirats arabes CRBDB et du MC Alger. Pour un geste qui nous stimulera da-
unis), auquel prendront part dou- cette aventure arabe, le club de vantage pour bien représenter des critères unifiés de sélection des jeunes talents
ze clubs de dix pays arabes, répar- la banlieue Est d'Alger, s'est ren- notre pays", a conclu le coach du Un appel à l'encouragement de la pra- gislation sur le sport, la formation des
tis en deux groupes de six. forcé avec quatre éléments dont CRBDB. tique sportive en milieu scolaire et à cadres gérant des clubs professionnels,
"Nous défendrons crânement nos un joueur algérien évoluant aux Douze clubs sont présents à l'adoption de "critères unifiés" de sé- la révision du code des associations
chances dans cette compétition Etats-Unis en l'occurrence, Mo- cette compétition à savoir: lection des jeunes talents a été lancé, sportives et la mise en place de méca-
pour laquelle nous participons hamed Seghir Lamine (2,08m), Groupe A: CRB Dar Beida (Algé- jeudi à Batna, par les participants au nismes permettant une gestion ration-
pour la 1ère fois, et nous allons comme le prévoit le règlement de rie), Arriadhi (Liban), Ittihad terme des travaux du séminaire natio- nelle du sport professionnel, outre la
représenter dignement le basket- la compétition qui autorise l'uti- Alexandrie (Egypte), AS Salé (Ma- nal sur le sport scolaire. promotion des médias
ball algérien" a indiqué à l'APS, lisation de quatre renforts. roc), Al-Gharafa (Qatar) et Shard- Il a été recommandé, au cours de cette de proximité.
Hakim Meddour, l'entraîneur du "Nous avons choisi quatre jah (Emirats arabes unis). rencontre tenue sous le slogan "A Les intervenants, issus de plusieurs
CRBDB, la veille de son départ à joueurs dont un algérien évoluant Groupe (B): Beni Yass (EAU- club l'heure des défis de la professionnali- régions du pays, ont également esti-
Abu Dhabi. aux Etats-Unis, qui mesure (2,08m) organisateur), AS Sahel (Koweit), sation du sport en Algérie", clôturée à mé que le passage du sport amateur
Placé dans un groupe A assez re- pour donner un plus à notre équi- Champville (Liban), Al-Karkh l'université Hadj-Lakhdar, "un enca- au professionnel "ne peut s'opérer
levé, avec la présence des clubs pe, dont la taille moyenne est as- (Irak), Ahly Sadab (Oman), et Ap- drement sportif des classes scolaires sans la formation et sans la contribu-
arabes les plus titrés, Ittihad sez basse (1,90m). Les trois autres plication sciences (Jordanie). dès le primaire" et "l'encouragement tion de l'université". Ils ont appelé à
Alexandrie d'Egypte, (six titres) et évoluent dans le championnat na- Dans cette compétition, seul le du système de la séance continue ac- la "conjugaison des efforts de tous les
Arriadhi du Liban, (cinq) dont les tional à savoir, Lyes Chikhi (TBB club algérien actuellement dis- cordant plus de temps libre pour la concernés pour faire réussir l'expérien-
deux dernières éditions 2009 et Blida),AliBelhocine et le Congo- sous, l'ex-IRBECTA, a été sacré du pratique des sports". ce de professionnalisation du foot-
2010, M. Meddour, ne cache pas lais Prince Dongo tous deux du NB titre arabe en 1989 en Egypte, alors Il a été également préconisé la forma- ball".
son optimisme de décrocher un Staoueli, au moment où les autres que le MC Alger est monté sur la tion continue des professeurs d'édu- Les organisateurs ont espéré, par
place par les quatre premiers ap- équipes arabes jettent en général 2e marche du podium à trois repri- cation physique et sportive par des ailleurs, élever au rang de rencontres
pelés à passer en quarts de finale leur dévolu sur les joueurs améri- ses (1987, 2001 et 2002) et sur la 3e experts, et l'élaboration d'une liste des internationales les prochaines éditions
en compagnie des quatre qualifiés cains et européens pour la seule en 2004. compétences nationales dans le domai- de ce séminaire "afin de tirer avantage
du groupe B. durée de la compétition", a tenu à Le WA Boufarik qui avait plusieurs ne des sciences et des techniques liées des expériences d'autres pays", a in-
"Le coup est jouable, nous al- souligner le coach beidi. participations dans ce rendez- aux activités physiques, ainsi que la diqué le directeur de l'Institut des
lons tout faire pour passer aux Pour compenser cet handicap au vous arabe, avait été vice-cham- multiplication de pôles sportifs d'ex- sciences et techniques des activités
quarts de finale, malgré la pré- niveau de la taille, M. Meddour pion arabe en 1998 derrière El-Hik- cellence. Les participants ont égale- physiques et sportives, structure or-
sence des deux meilleures équi- espère le combler par la rapidité ma du Liban. ment plaidé pour la révision de la lé- ganisatrice de la rencontre.

L'Echo d'Oran
20 Sports Samedi 14 Avril 2011

LRF ORAN
NRBB Régionale 1 - 27ème journée
Le Nadi sur du velours Les «Pétroliers» sur du velours
Le Nadi de Béthioua, actuel leader n’auront aucune difficulté à en-
devançant seulement d’un point granger les trois points de la vic-
son dauphin, l’ES Araba, recevra toire, ce qui leur permettra de con-
sur son terrain fétiche, pour le solider leur première place en at-
compte de cette 27e journée, le tendant le traitement de l’affaire du
Wifak de Terga. Nul doute que les match ESA-NRBB.
joueurs de Benchiha Nacer Amara Aek
IRBSL – ESA
Le faux-pas interdit pour Araba
Le dauphin du groupe, l’ES Ara- l’excellent Hebri sont décidés à
ba, effectuera un périlleux dépla- négocier positivement cette sor-
cement à Sidi Lakhdar pour se tie, même si elle se déroule à l’ex-
mesurer à l’Ittihad local. térieur. Tout comme Béthioua,
A quatre journées du round fi- l’ES Araba doit attendre le trai-
nal, la défaite est interdite pour tement de l’affaire du match
la formation drivée par Hadada ESA-NRBB.
Nacer. Ainsi, les coéquipiers de Amara Aek
WBOR – ASPTTO
Assurer définitivement le maintien
Deux belles équipes, en l’occur- surer définitivement le maintien.
rence le WB Oued R’hiou et l’AS- Cependant, la formation de Oued
PTT Oran, se rencontreront sur le R’hiou part avec les faveurs des En attendant ce qu’il sera déci- Tlemcéniens partent largement med Benali, la rencontre semble
terrain du premier nommé. Chacu- pronostics, vu qu’elle évoluera sur dé par la LRFO en ce qui le non- favoris. Plus compliquée par être plus équilibrée.
ne d’elle cherchera à engranger les son terrain et devant son public. lieu du match entre l’ES Araba contre sera la mission des Olym- Pour les autres rencontres sans
trois points de la victoire afin d’as- Amara Aek et les «Pétroliers», ces derniers, piens d’Arzew face au Chabab grand enjeu d’ailleurs, la logi-
jusqu’à preuve du contraire, mè- de Mazouna. Entre le CRB El- que pourrait être respectée.
CRB – WRBD nent le bal et semblent bien par- Amria et les gars de Sidi M’ha- HB Amar
Vers la 22e victoire du Chabab tis pour empocher les trois
points pour le compte de cette
Programme:
Ayant rejoint, la semaine écou- sé actuellement à la 4e place, manche face au bon dernier de Aujourd’hui à 16h 00 :
lée, le Raed Ouahrane à la pre- avec 42 points. la classe. Béthioua : .................................. NRB Béthioua – WAC Terga
mière place, le Chabab de Ben- La formation drivée par Aïssa Ki- Même cas de figure pour Had- El-Amria : .................................. CRB El-Amria – IRBSM Benali
daoud, à quatre journées du nane comptera une nouvelle fois dada et sa troupe, qui, pour leur Mazouna : ................................. CRB Mazouna – O. Arzew «3»
round final, ne veut plus lâcher sur son tandem d’attaque com- part, se rendront à Sfisef pour
prise. posée de Fedal, Taouche et autre Sidi Lakhdar : ............................ IRBS Lakhdar – ES Araba
affronter une bien terne forma-
Pour le compte de cette 27e jour- Halimi pour faire la décision face Ben Badis : ................................ CRBB Badis – ASB Nédroma
tion.
née, il recevra sur son terrain le à un adversaire, surtout à ne pas Hadjadj : .................................... MCB Hadjadj – CRB Sfisef
Sidi Saïd accueillera les Unionis-
Wifak de Djidioua, un team clas- sous-estimer. Amara Aek tes d’Oran dans un match où les Tlemcen (Zerga) : ...................... ICS Tlemcen – USM Oran

CRBSA – RCGO Régionale 2/A - 27ème journée


Nouvelle mission périlleuse pour le RAED Favorable au CR Bendaoud
En allant rendre visite au CRBS fois, c’est ce dernier, qui semble le déplacement à Fornaka.
Ali, qui, à coup sûr, compte créer mieux exposé en raison de son HB Amar
l’exploit, le RCGO n’a plus le droit Programme:
à l’erreur, sachant qu’il est plus
que jamais sous la menace des Aujourd’hui à 16h 00 :
Banlieusards d’Oran, ces derniers Oran (Freha) : ............................ CR Bendaoud – WRB Djidiouia
recevront le Widad de Djidiouia Mostaganem (Benslimane) : ..... US Mostaganem – CB Sour
dans un match, qui, sauf surprise SM Benaouda (huis clos) : ........ CRBSM Benaouda – AS Marsa
de taille, devrait revenir à Kinane
Oued R’hiou : ............................ WBO R’hiou – ASPTT Oran
et à sa troupe.
Ammi Moussa : ......................... ARA Moussa – WRB Mazagran
Dans l’autre moitié du tableau, la
lutte sera acharnée, notamment Sidi Ali : ..................................... CRBS Ali – RCG Oran
pour l’ARA Moussa, le CRBSM Oran (Benhamed) : .................... RC Oran – CRM Bouguirat
Toujours affectés par le semi-échec Fouad, la défaite est interdite, sur- Benali et l’UPS Belhadri. Toute- Fornaka : ................................... IRB Fornaka – UPS Belhadri
à Mazagran, la semaine écoulée, tout en ces dernières journées de
le Raed s’est fait, par ce résultat, championnat.
Régionale 2/B - 27ème journée
rejoindre à la première place et, en
même temps avec un goal-avera-
Pour ce, les Bounedjah et con-
sorts, s’ils veulent arriver à leurs
Choc des extrêmes
ge défavorable, il effectuera une fins, il faut que leur production soit Avec trois points d’avance, Bas- Ghazaouet, recevra le CA Plan- de Sidi Khaled et l’OS Ben Adda
autre sortie, cette fois à Sidi Ali, meilleure que celle de la semaine tié se rendra à Sidi Ali Boussidi teurs, qui a déjà assuré son main- promet d’être extrêmement chaud.
pour se mesurer au Chabab local. précédente. avec la ferme intention de bien tien alors que le duel entre les gars HB Amar
Pour la formation drivée par Mouro Amara Aek négocier cette sortie, sachant que Programme:
son poursuivant direct, l’IRB El-
ARAM – WRBM Karma, risque de laisser des plu- Aujourd’hui à 16h 00 :
Important pour Ammi Moussa mes à Merine face à la formation
locale. Ce qui éventuellement pour-
Sidi Khaled (huis clos) : .......... GSS Khaled – OSB Adda
SA Boussidi : .......................... MCSA Boussidi – KS Oran
L’Amal de Ammi Moussa, qui est vé sa saison. Les pronostics ba- rait faire les affaires de Naïr et de Merine : ................................... CRB Merine – IRB El-Karma
toujours logée dans la zone de lanceront sûrement au profit de sa troupe. Les Usmistes de la «vil-
turbulences, attend de pied fer- Témouchent (Opow) : ............. USM Témouchent – ASB Zerouala
l’équipe locale qui en a un be- le des Thermes» pour leur part se
me le Wifak de Mazagran, auteur Boukhanefis (huis clos) : ........ ORC Boukhanefis – ASB Maghnia
soin urgent pour sauver sa sai- rendront chez Saâda pour une sim-
d’une belle prestation, la semai- ple formalité puisque les jeux sont, Chabat : ................................... AB Chabat – CSJ El Abed
son. L’espoir est toujours permis
ne écoulée, face au Raed Oua- pour elle. bel et bien, faits. Dans l’autre ex- SB Abbès (Amarouche) : ........ FC Saâda – USH Bou-Hadjar
hrane, qui a définitivement sau- Amara Aek trémité, la lanterne rouge, le MC Nédroma : ................................ MC Ghazaouet – CA Planteurs

L'Echo d'Oran
Samedi 14 Mai 2011
Sports 21

LIRF / GROUPE «CENTRE OUEST» / 26ÈME JOURNÉE LIRF - Groupe «Ouest» - 24ème journée

HAC – MBHM et IRBS – JSMT MBH–CCS en tête d’affiche


A l’approche de la fin du cham- tie de plaisir pour les hommes de
Les chocs de la journée pionnat, les regards se concen-
trent de plus en plus vers le haut
Maza contre une formation du
Sporting qui n’a pas encore abdi-
Le leader du championnat, Chéra- s’emparer de la première place en tendu par les Nordistes de Hydra. du tableau pour cette course à l’ac- qué pour la course de l’un des trois
ga (46 pts), croisera aujourd’hui le cas de victoire face à la lanterne Une empoignade électrique entre cession qui n’a pas encore livré billets synonymes d’accession. De
fer avec le Chabab d’Aïn Ouesse- rouge, l’USB Hassi R’mel. «La vic- deux adversaires d’un même ni- tous ses secrets. Il faut avouer que son côté, le Ghali de Mascara re-
cette 24e manche risque d’être cevra le CRBAS dans une mission
ra (11ème , 26 pts). Le poursuivant, toire est impérative pour prendre veau, et les amateurs de la balle
décisive pour la suite des événe- sans risque pour le GCM, qui se
IR Ouled Naïl (3ème, 43 pts) se les commandes en solo, afin de ronde auront ainsi la chance d’as-
ments. Ce nouveau virage sera fera un malin plaisir d’empocher
déplacera chez les banlieusards quitter ce palier d’autant plus qu’il sister à une partie qui s’annonce
marqué par le choc de Saïda entre les trois points de la victoire, et
mascaréens (12ème, 21 pts). Quant s’agit d’un match à six points», chaude vu les objectifs de chacu- le MBH et le CCS. pourquoi pas soigner son goal-
à l’ESM Koléa (2ème, 43 pts) et le nous dira le driver Akli. Il faut dire ne des deux formations. Œil pour Le onze d’El Hassasna, qui mène average.
SC Aïn Defla (4ème , 42 pts), ils que le faux est carrément interdit œil dent pour dent à Sougueur la danse, n’aura pas le droit à l’er- Le SC Mechria, qui n’est pas en-
ont à faire à des équipes fragiles: pour l’occupant de la dernière pla- pour un duel entre deux frères en- reur face au Croissant Sigois clas- core exclu de la course, sera privé
l’USB Hassi R’mel (14ème, 14 pts) ce qui doit cravacher dur pour sau- nemis de la même école. Les Hab- sé 4e et condamné lui aussi à la de son public lors de son match
et le FCB Frenda (13ème, 20 pts). ver sa peau au risque de rétrogra- baches, appuyés par Tahoura, victoire, d’où l’intérêt de cette ren- face au Hillel d’El Bordj. Dans le
Pour les autres rencontres, les der. Le dauphin, Aïn Defla, tentera veulent gagner leur pari et termi- contre qui, souhaitons-le, ne dé- reste du programme, où il est sur-
yeux seront braqués sur le choc d’exploiter l’avantage du terrain ner parmi les 6 premiers au classe- passera pas son cadre sportif. La tout question de soigner son clas-
Hydra AC (5ème, 42 pts) – MB pour s’imposer devant le Fawz ment général. Jeunesse de St-Rémy, autre pos- sement, la JSS recevra le Nasr/Sé-
Hassi Messaoud (6ème, 40 pts) et Frendi et améliorer ainsi son clas- Côté IRBS, les gars de Kamel Aït tulant au palier supérieur, ac- nia tandis que le CRBH sera op-
le derby musclé IRB Sougueur sement. L’ex-champion du groupe, Saïd veulent aussi arracher un bon cueillera le SCMO dans une ren- posé à l’IR Mechria.
(10ème, 30 pts)- JSM Tiaret (7ème, victime d’un accident du parcours résultat pour tenter de fuir au plus contre qui est loin d’être une par- Benkrama Kh.
35 pts). à Tiaret, aura ainsi une belle occa- vite le milieu du tableau et viser
Le leader du groupe, auteur d’un sion pour ajouter à son compteur eux aussi une place au sommet. Résultats:
succès face à l’ex-leader, ne pense trois points. Il confortera davan- Ces deux formations voisines et Aujourd’hui à 15h:
qu’à poursuivre sa lancée, en se tage sa deuxième position et sera éternelles rivales, sous la pression
Nâama (vendredi): .................... CRB Bogtob - MB Sidi Chahmi
déplaçant au CRBAO. Les visi- à un pas du poste de commande- de leurs galeries et une saison mi-
(Bendebiza-Belhadj-Bouchaala)
teurs, avec une place au sommet, ment. Les regards seront braqués figue mi–raisin, se retrouvent pour
Nâama (huis clos): ................... SC Mechria - HB El Bordj
sont bien préparés pour cette ren- aussi sur le duel à Hydra et le der- une très chaude explication qui se
(Bensouda-Bessaâd-Boubekeur)
contre afin de gonfler leur comp- by musclé à Sougueur où le sus- jouera sous haute sécurité. L’Es-
teur. Eux qui n’ont jamais parlé de pense demeure entier concernant pérance de Berouaghia, avec un Saïda: ....................................... MB Hassasna - CC Sig
titre, sont déjà sous pression pour les noms des futurs candidats à retour en force, aura une très belle (Larab-Yamani-Meziani)
redonner espoir à leurs fans qui l’accession. L’écart entre les ad- occasion pour ajouter à leur capi- Hennaya: .................................. CRB Hennaya - IR Mechria
seront nombreux à venir les encou- versaires du jour est très serré. tal trois autres points. (Boussaïd-Bourechou-Saber)
rager. Les locaux, avec un retour A première vue, le long déplace- Elle ne jure que pour la victoire et Mascara: .................................. GC Mascara - CRB Aïn Sefra
en force ces dernières journées, ment de Sudistes de Hassi Mes- n’entend guère rater cette belle (Laouar-Slimani-Rahal)
attendent de pied ferme la venue saoud ne sera pas une simple for- opportunité pour creuser l’écart. Sidi Chahmi: ............................. JS Emir Abdelkader - SCM Oran
du chef de file, un adversaire diffi- malité dans la mesure où en face, il Les enfants de l’Ouarsenis s’ap- (Sidhoum-Boucherine-Athmani)
cile à manier. Ils sont déterminés à y aura une coriace renommée, Hy- prêtent à vivre une fin de saison Sig: ........................................... JS Sig - Nasr/Sénia
prendre leur revanche sur cette dra, qui occupe une place honora- des plus serrée. Ils quittent Tis- (Trodi-Benamira-Bentaghene)
coriace qui les avait étrillés à l’al- ble. Ils s’efforceront de prendre le semsilt avec un moral d’acier pour
ler. C’est donc un duel ouvert à meilleur et retourner avec les trois retourner avec un succès. En som- JSEA – SCMO
tous les pronostics, entre les uns points. Coté des locaux, toutes les me, cette journée s’annonce favo-
pour un visa au palier supérieur et bonnes conditions sont réunies rable aux meilleurs classés, mais St-Rémy tout près du but
les autres à la recherche d’une des pour réaliser l’essentiel et du coup ce n’est pas aujourd’hui qu’on
meilleures places. continuer la belle série des bons connaîtra ceux qui auront assuré
Revigoré par les succès enregis- résultats et se rapprocher davan- leur accession.
trés, l’IR Ouled Naïl continue à tage du premier titre historique at- Hamzaoui Benchohra
carburer. Il veut à tout prix gagner
ce match à l’extérieur, face à un club Programme:
en mauvaise posture, à savoir A Oued Alleug: ............................... ESB - WABT
l’ARB Ghriss, un figurant du grou- (Chouiref, Mellak, Siafa)
pe qui a consommé son parcours A Sougueur: .................................... IRBS - JSMT
avec de mauvais résultats. Djelfa (Nader, Messalli, Meroui)
espère un faux pas de l’un de ses A Hydra: ......................................... HAC - MBHM
concurrents (Chéraga et Koléa) (Bachir, Arif, Belhocine)
pour occuper le poste de comman- A Aïn Ouessara: .............................. CRBAO - USMC
dement et se relancer dans la cour- (Debbiche, Yahiaoui, Belberga)
se à l’accession. A Djelfa: .......................................... ARBG - IRON
Quant banlieusards mascaréens, (Rachedi, Guessoum, Belamri)
vu leur place au fond du gouffre A Oued Alleug: ............................... ESMK - USBHR
et la situation qu’ils traversent, ils (Boukheriss, Amrane, Benadda)
risquent de laisser les plumes de- A Aïn Defla: .................................... SCD - FCBF
vant leur public. (Bouyagoub, Benali, Zerhouni)
Le dauphin, Koléa, pourrait être le HBG ................................................ (exempt)
bénéficiaire de cette journée pour Dans le cadre de la 24ème journée, précité est jouable, à condition
la JSEA accueillera au stade de de bien négocier le match
ARBG – IRON Sidi Chahmi son voisin du SCMO. d’aujourd’hui tout en souhaitant
Un match capital pour les hom- un faux pas de l’une des équipes
Quelle sera la réaction de Ghriss ? mes du coach Maza, classés en
seconde position au classement
formant le trio de tête. Une mis-
sion difficile pour les coéquipiers
Le Amal de Ghriss est en chute de mauvais résultats et de mau- donc une équipe décimée qui af- général et qui, en cas de victoi- de Maâtallah mais guère impos-
libre, ce qui l’a fait atterrir en vais comportements de certains frontera, au stade Meflah, un des re, auront franchi un grand pas sible, d’où l’intérêt de cette con-
14ème position, à 7 journées de de ses joueurs, ce qui fait prétendants à l’accession, à sa- vers l’accession. Pour le Spor- frontation entre deux formations
la fin du championnat, ce qui qu’aujourd’hui le Amal devra se voir L’IRON, 5ème, à 5 points du ting de Mediouni, cette confron- motivées par un même but. Pour
veut dire que les banlieusards de passer de plusieurs de ses leader. Personne ne sait quelle tation n’a rien d’une partie de rappel, le match aller s’est soldé
Mascara risquent de connaître joueurs, et non des moindres, sera la réaction de l’équipe où plaisir, car même si ses chances par une victoire de la JSEA par le
les affres de la relégation si pour suspension, à l’exemple de rien ne va. d’accession restent minimes, score de deux buts à zéro.
l’équipe perdure dans cette série chérif Laroussi, Teyar, etc. C’est B. Benaoumeur mathématiquement l’objectif Benkrama Kh.

L'Echo d'Oran
22 Sports Samedi 14 Mai 2011

NATIONAL AMATEUR - CENTRE OUEST - 21ÈME JOURNÉE

Boufarik se détache
En prenant le dessus sur le Rapid de Relizane par la plus petite des marges, Boufarik qui n’a pu résister aux assauts. Les Frontaliers ont lancé une salve devant Hajdout qui
prend une avance de trois points sur les deux dauphins. Les Sudistes ont surclassé a perdu le nord. Enfin, les Pétroliers d’Arzew ont cette fois-ci carburé face au Zidoria,
l’Idéal qui n’a pas pu s’imposer. Cheraga fut attendue de pied ferme par les Rem- très fébrile.
chaouis, très téméraires. Les Balnéaires ont tiré un baroud d’honneur face au Widad M. M.

CRBAET 4 – WAM 2 USR 1 – JSMC 0


Le Chabab sort le grand jeu Victoire méritée de l’USR
Stade Ben Ahmed, temps agréa- Stade du 18 Février, Remchi, temps chaud, pelouse en bon état, af-
ble, public moyen, bonne organi- fluence nombreuse, service d’ordre et SAMU présents, arbitres, MM.
sation, SAMU présent, arbitrage Chenane, Belkhir, Cherchar. Averts : Djelti, Berrayeh, Bendahmane,
du trio Osmane, Belarbi et Lari- USR Kolli JSMC Buts : Belmahi 65' USR
bi. USR : Bendahmane, Berrayeh, Djelti (Aissa Mamoun), Saidi, Belha-
Buts : Hamdadou (13’-18’) CR- dj, Selmi, Bouziani (Nacer), Belmahi, Bekkadi, Khenadki (Belarbi),
BAET Medjahed (47’), DOb Benaissa. Entr.: Chérif Hadjar
CRBAET-WAM (Ph.Fidouh)
(90’+2’ sur penal) CRBAET, Ka- JSMC : Slimani, Tahar, Laifaoui (Hafid), Chahrour, Kolli, Djanine,
roub (16’), Siahi (52’) sur penal Aid (Ouaddah), Benkaid, Keriflai, Guerrab, Touati (Ouslati).
WAM. Entr.: Elasset Mohamed
Avert : El Araji (50’), WAM, Mana Une première mi-temps, qui fut qui, d’une tête, a failli tromper le
(52’), CRBAET, aït segach 70’ dominée par les gars de Cheraga, gardien Slimani. Score vierge à la
CRBAET, Bkhjit 70’, WAM, Ben- qui se sont créés de bonnes occa- mi-temps, même scénario, mais
dris 45’+2 CRBAET sions de prendre le large, notam- cette fois-ci la baraka était du côté
CRBAET : Aït Zeggach (cap), ment celle de la 8’mn de jeu qui vit de l’USR qui a réussi à inscrire le
OMA 2 – ZSAT 0 Bourzama, Sirat, Hamdadou, Touati bien servi par Bekaïd rater seul but de la rencontre à la 65’ de
Lassaoued, Boudoumi, Ben- un but tout fait, alors qu’il se trou- jeu, sur un corner très bien livré
Les Olympiens continuent cheikh, Mana (Redjel 56’), Med- vait à quelque 6 mètres de Benda- par Khenadki, Belmani s’élève
jehed (Bendris 72’), Chaib DOB hmane et la seconde par Guerrab plus haut que tout le monde et bat
à gagner à domicile (90’+2’) qui voit sa reprise de volée déviée Slimani d’une jolie tête. Cette réa-
Stade Kerbouci Menaouer, temps chaud, assistance faible, service Toui , Entr : Belatoui et Bendimia par le gardien remchaoui à la 40’. lisation va galvaniser les gars de
d’ordre présent, SAMU et ambulance sur les lieux. Arbitrage du trio: WAM : Tayebi, Belbahcir, Ma- Les locaux se sont créés une seu- Remchi qui rateront un deuxième
Fettouche, Naïb, Regane. mouni, Kecheïri, Larbi, Bousha- le bonne occasion à la 22’ par Djelti but par Nacer (80’). O.B.S
Buts: Kella 19’, Sahraoui 46’ OMA. ba, Daara, El Araji, Karoub
Averts: Benarbia 86’ OMA. (Bkhit 66’), Siahi IRBM 3 – USMMH 0
OM Arzew: Hachem, Allili (cap), Azzaz Louarani, Addad, Yahiaoui,
Belarbia, Sahraoui, Bey, Kella, Habchi, Djellat, Ayad, Loudjen (Aguid
(Cap),Zerouali, Entr : Djeradi.
Le réalisme des Maghnaouis
90’), Dabab (Benmerah 79’), Baghour 87’. Il n’y eut pas de round d’observa- La rencontre qui a mis aux prises puissant tir des 40 mètres, a failli
Entr: Abid. tion et le jeu fut ouvert. Ainsi, à la ce vendredi l’IRB Maghnia à son tromper la vigilance du portier
Zidoria: Fares, Sahraoui, Bekhit, Abdelkader, Belhamidi (cap), 7’, Bencheikh se présenta face au hôte l’USMM Hadjout, fut d’un maghnaoui Grine qui détourna le
Zouaou, Mellouk, Chérifi (Boukembouche 77’), Benzemra, Riraine, portier Tayebi, mais se fit mêler les niveau tout juste moyen. Les pro- ballon avec brio en corner. En se-
Sebti, Benzama, Babahmi. Entr: Benzerbadgh. pinceaux. A la 10’, il sera imité par tégés de Zemani ont d’emblée pris conde période, les Maghnaouis
En toute prudence, les deux for- bla la mise, laissant les visiteurs Touil qui de la tête lança dans les la direction des opérations, en im- continuèrent sur leur lancée do-
décors. Ce n’est qu’à la 13’ et qu’à
mations ont entamé le jeu en pre- hébétés. Trois minutes après, une posant leur jeu face à un adversai- minant à outrance mais sans arri-
la suite d’un corner exécuté par
nant toutes les précautions né- bévue du keeper olympien a per- re qui s’est bien défendu mais a ver à corser la note. Il a fallu atten-
Chaïb, que Hamdadou profita de
cessaires pour ne pas être surpri- mis aux joueurs de Zidoria de bé- l’hésitation de la défense adverse fini par plier dès la 7’ sur un but de dre la 86’ pour voir Moussaoui
ses. Après des actions très timi- néficier d’un dangereux coup et ouvrit le score. Ce but fit réagir Tahar A. lequel admirablement ser- d’un puissant tir des 18 m battre le
des de part et d’autre, les locaux franc que rata lamentablement le le Widad qui ne perdit pas espoir vi par Tiouli, ne laissa aucune chan- gardien Maâbli. En fin de rencon-
suite à un cafouillage dans la sur- joueur Mellouk. Voulant à tout prix et se lança corps et âme dans la ce au gardien Hajdouti, avant que tre, les dirigeants de Hadjout ont
face de réparation du Zidoria, et réduire la marque, les visiteurs très bataille. Taleb ne double la mise à la 37’ de tenu à remercier à travers les co-
après un mauvais renvoi du kee- gauches a l’approche des buts Suite à une autre attaque exécutée jeu. La seule occasion du côté des lonnes de notre journal, les diri-
per témouchentois, ont pu pren- adverses, ratèrent plusieurs occa- à la 16’, El Araji remit à Karoub qui visiteurs qui mérite d’être citée en geants de l’IRBM pour l’accueil
dre l’avantage à la 19’ par le re- sions nettes de scorer. Les Olym- remit les pendules à l’heure, le jeu cette première période, fut à l’œu- très chaleureux, fraternel et amical
muant Kella. Piqués dans le vif, les piens gérant d’une poigne de fer est relancé et les actions sont ra- vre de Zerouati à la 41’, lequel d’un qu’ils leur ont réservé. Chergui M
gars de Zidoria ont essayé de re- le match, laissèrent passer l’orage pides. A la 18’, suite à un heading,
mettre les pendules à l’heure, mais pour reprendre la direction du jeu Hamdadou reçoit le cuir et double
l’arrière-garde arzéwienne était très et imposer leur suprématie jus- la mise. Le Widad semble avoir les 65ème anniversaire du MCO
vigilante. A la reprise, après 30 se-
condes de jeu, Sahraoui, sur une
qu’au coup de sifflet de l’arbitre.
Bravo pour le fair-play des
jambes pour monopoliser le bal-
lon et évoluer avec hargne. Une
L’association El-Badissia honore les siens
passe lumineuse de Habchi, dou- joueurs. D. Chérif rude bataille est engagée au cen- Sous l’initiative de l’association El-Badissia, située à El-Hamri, une
tre du terrain. A la 20', Chaïb tira double commémoration sera organisée aujourd’hui a partir de 14h
Résultats et classement un puissant bolide, mais qui pas- 00 à la salle Hamou-Boutlélis. Il s’agit, là, de la célébration du 65ème
CRBAET .................. 4 ...................... WAM ............... 2 se loin du cadre. Le marquage est anniversaire du club phare d’Oran, le Mouloudia en l’occurrence,
WAB ........................ 1 ...................... RCR .................. 0 serré et la prudence fut de mise qui coïncide avec la commémoration de la disparition de feu Kacem
OMA ........................ 2 ...................... ZSAT ................ 0 jusqu’au coup de sifflet de M. Elimam, l’ex-président du club.
Osmane. Ainsi après le repos, les Ce sont deux événements auxquels les initiateurs de cette manifes-
JSS ........................... 2 ...................... IST .................... 1
locaux rentrent très décidés, en- tation, et leur tête le président de l’association Nouba Benabdallah,
USR .......................... 1 ...................... JSMC ................ 0 ont tenu, comme ils l’ont d’ailleurs, souligné dans le prospectus
couragés par leur public. A la 47’,
IRBM ....................... 3 ...................... USMH .............. 3 le virevoltant Medjehed, servi par «que cette célébration n’est qu’une occasion de rencontres et de
Exempt: ...................... RCBOR Mana, aggrava le score. A la 52’, reconnaissances que nous devons aux fondateurs, morts ou vi-
au cours d’une offensive, Sirat vants, une occasion de relancer, au nom de la mémoire, la genèse de
N° Club Pts J G N P BP BC Diff mania le ballon, et ce, sur le penal- l’ancien et du néophyte». Concernant le programme de ces festivi-
01 WAB 41 20 12 05 03 27 16 +11 ty manqué par le capitaine Siahi. tés, il y aura d’abord en ouverture un match de futsal, qui mettra aux
02 JSS 38 19 11 05 03 36 19 +17 Le Widad reprit confiance, presse prises les vétérans du MCO et ceux de leurs amis de l’ASMO.
03 CRBAET 38 20 11 05 04 31 21 +10 et accule la défense locale. Les lo- Cette confrontation promet au vu des forces en présences en dépit
04 JSMC 37 19 11 04 04 30 20 +10 caux veulent préserver le score et du poids de l’âge, vu que la technique demeure intacte, donc un
05 IRBM 33 19 09 06 04 25 19 +06 privilégient le côté défensif devant spectacle garanti. Suivra ensuite la remise des diplômes aux enfants
les visiteurs qui n’abdiquent pas. de Kacem Elimam, ainsi qu’aux anciens fondateurs et présidents du
06 USMMH 27 19 07 06 06 21 20 +01
Bendis, le remplaçant, est fauché Mouloudia. Cet anniversaire sera clôturé par un gala artistique pour
07 RCR 26 19 07 05 07 21 19 +02
à la 90’+1' et ce sera le penalty ma- le public présent et qui se démarquera par la chanson oranaise tous
08 USR 24 19 06 06 07 18 17 +01 genres confondus. B. Louacini
gistralement tiré par l’expérimenté
09 IST 22 19 06 04 09 17 22 -05 Dob. Ainsi, les Turckois ont eu le Aujourd’hui à 14h 00 Salle Hamou-Boutlélis
10 WAM 19 19 05 04 10 23 26 -03 second souffle. Rencontre futsal : MCO - ASMO (vétérans)
11 ZSAT 16 19 05 01 14 13 20 -17 M. M. 16h 00 : Remise des diplômes à la famille Elimam aux fondateurs et
12 OMA 15 19 04 03 12 20 40 -20 anciens présidents du MCO
13 RCBOR 11 18 03 02 13 11 21 -10 L'Echo d'Oran 19h 00 : Gala musical
Sports 23
Samedi 14 Mai 2011

LIGUE 2 - 25ÈME JOURNÉE

Le CSC, le CAB s’accrochent et l’USMBA décroche


En attendant le déroulement de la rencontre prévue pour et prend une sérieuse option pour l’accession. Ce qui n’a ment la zone des turbulences, après avoir épinglé le RC
aujourd’hui, qui mettra aux prises le NAHD à l’O Médéa, le pas été le cas de l’USM Bel Abbès, qui dégringole à la Kouba qui a perdu toute illusion quant à son retour parmi
CSC en concédant le partage de points - le quatrième con- 5ème place battue par une modeste formation du MO Cons- l’élite. L’embellie qu’a connue l’ES Mostaganem relève du
sécutif - face à l’US Biskra, pointe provisoirement en tête tantine, laquelle à la faveur de cette victoire, s’offre une passé, puisque en subissant la loi at home du MSP Batna
du classement. Ce semi-échec des «Sanafirs n’a fait que bouffée d’oxygène. Après la période des vaches maigres, qui n’en demandait pas tant. Enfin la JSM Skikda et Para-
des heureux, puisque le CA Batna en disposant même par l’ASM Oran a réalisé l’essentiel en s’imposant dans la fa- dou AC se sont neutralisés, une parité qui arrange plutôt
la plus petite des marges devant la lanterne rouge le CR cilité face à l’AB Mérouana qui voit sa situation s’assom- les affaires de ses hôtes.
Témouchent, se positionne désormais à la troisième place brir davantage. Le SA Mohammadia quitte momentané- B. Louacini

SAM 3 – RCK 1 ESM 0 – MSPB 1

La rage de vaincre L’Espérance est passée


Stade Ouali Mohamed, temps chaud, pelouse en dégradation, bonne
organisation, arbitrage médiocre de M. Aounia Saïd assisté de MM.
doublé. De retour des vestiaires, à à côté de son sujet
la 46', le défenseur Gougui offre OPOW, stade Bensaid Mohamed temps chaud, assistance très faible,
Aounia F. et Benaïssa. un cadeau à Hosni, ce dernier par
SAM: Gharriche - Bahri - Benaali - Bouchair - Gougui - Yebedri - service d’ordre et protection civile présents, arbitrage de M. Babou,
précipitation, tire dans le décor. assisté de MM. Chambu et Bouzaghou (LNF), délégué, Zerhouni (SBA).
Gharriche Riad (Adda 80') - Barbari - Haoua (Allali 88') - Menni – Juste après, Menni s’infiltre sur le
Belgharbi. Avert: Belaouel (21’), Ferahi (43’) Boumedais (60’), ESM, Lounes
flanc droit, élimine le gardien et (60’), Bakhtatou (90’), MSPB.
Entr: Biba et Arbi Arbi. tire, le dernier défenseur stoppa le
RCK: Mokrani- Boudib – Boussaïd -Hamouda (Benkouider 87') – Buts: Boulemdais (45'+ 1’) MSPB (CSC).
cuir de la main, l’arbitre désigna le ESM: Bezzouir, Sahraoui, Haddad, Belahouel (cap), Boukemacha,
Saoud – Hanifi - Aït Ali - Ahmed Benyahia – Hosni – Khellef –Khed- point de penalty, qui fut exécuté
dis. Entr: Hamada. Boulemdais (Boukerch 72’), Boudjenah, Forloul (Hamaida 58’),
par Haoua. Ferahi, Ounes (Omrani 60’), Beloufa. Entr: Benchadli, Benkritly.
Buts: Menni 22' et 45' - Haoua 48' - Hanifi 73'. Malgré le score affiché, les visi-
Avertissement: Garriche Kada 63'. MSPB: Boultif, Adjabi, Chouati, Zeghaidi, Hessinetr, Terbini, Lounes
teurs ne baissèrent pas les bras et (Bakhtatou 62’), Ounes, (Zegrine 87’), Bouraoui (Bouloula 84’),
allèrent inquiéter l’arrière-garde Hezil, Rebgui. Entr: Kamel Mouassa.
C’est dans un stade à moitié vide main, en se créant plusieurs tenta- par des contres meurtriers. Ils se
que s’est déroulée la rencontre tives de scorer, qu’ils ont ratées. font récompenser à la 73', par l’in-
SAM-RCK. Dès la première minu- A la 20' et sur un corner bien bot- termédiaire de Hanifi qui profita Le match démarra devant des de terre de Bouraoui, Bou-
te de jeu, les visiteurs affichent leur té, Barbari sans attendre, tire au- d’une mésentente de la défense gradins presque vides, au petit lemdais trompa son propre gar-
intention par l’intermédiaire de dessus de la transversale. Il fallait locale. Cette réalisation réveilla la trot, sûrement les deux équipes dien, un but qu’il pouvait éviter
Hosni qui a failli tromper le gar- attendre la 22', Menni récupère le volonté des visiteurs qui devien- n’étaient pas intéressées par le à son équipe.
dien Garriche, si ce n’était la bon- cuir, s’infiltre dans la surface de nent plus menaçants qu’aupara- championnat. Ce sera d’ailleurs le score de
ne intervention du dernier défen- réparation, élimine le dernier dé- vant. Les dix dernières minutes Cependant, les visiteurs, en ces cette première mi-temps. A la
seur. fenseur et met le cuir au fond des furent dures pour la défense loca- premières minutes, se montrè- reprise, les Mostaganémois es-
La défense locale affiche une cer- filets. Sentant le danger et pour li- le qui a subi des attaques dangeu- rent les plus dangereux. Le sayèrent de revenir au score.
taine instabilité dans la maîtrise du miter les dégâts, les visiteurs se reuses et si ce n’était la bonne vi- quart d’heure passé, les locaux Mais ce furent encore les visi-
ballon, ce qui engendra une légè- replièrent en défense et par des gilance du gardien Garriche, le sco-
sortirent de leurs coquilles et à teurs qui faillirent, par deux fois,
re pression des visiteurs. Le jeu contre-attaques qui butent sur une re aurait été en faveur des visi-
se stabilisa au milieu du terrain, des défense bien organisée. teurs. leur tour inquiétèrent la défen- aggraver le score, la première
duels se créèrent au milieu du ter- A la 45', Menni profita de la mon- Malgré ce score en faveur des lo- se adverse, notamment par par Bouraoui, la balle percuta
rain, mais dans la limite de la cor- tée de la défense, récupérant le caux, il faut signaler que les visi- Beloufa, Ferahi et autres Bou- la transversale (57’), et la
rection. cuir au milieu du terrain, se lance teurs étaient bien organisés, l’ar- djenah et Ounes, un junior deuxième par le dangereux
A partir de la vingtième minute, les vers les bois de Mokrani et adres- bitre met fin aux débat dans un fair- trempé dans le bain. Regbi, dont la balle fut déviée
locaux prennent les choses en sa un tir puissant inscrivant son play exemplaire. Bettahar Djillali Mais ces attaquants commet- de justesse en corner par le
taient beaucoup de maladres- gardien Bezzouir (71’). L’Es-
ASMO 3 – ABM 1 ses que des débutants ne fe- pérance est passée à côté de
Sans aucune saveur raient pas. Dans le temps ad-
ditionnel, suite à un retrait à ras
son sujet.
Amara Aek
formalité. En effet, d’emblée, les
protégés de Durin prennent l’ini- Résultats et classement
tiative du jeu à leur compte et ce CAB .......................... 1 ...................... CRT ................... 0
n’est donc que justice lorsque ESM .......................... 0 ...................... MSPB ............... 1
Belkaroui, à la limite du hors jeu, MOC ......................... 2 ...................... USMBA ............ 1
ASMO-ABM (Ph:Bensalem)

réussit à ouvrir le score (24’).


SAM ......................... 3 ...................... RCK .................. 1
Dans la foulée, Ameur Yahia dou-
ASMO ...................... 3 ...................... ABM ................. 1
ble la mise d’une tête plongeante
JSMS ......................... 1 ...................... PAC .................. 1
(26’), concrétisant pour ainsi dire
USB ........................... 1 ...................... CSC ................... 1
la suprématie des Vert et Blanc de
M’dina J’dida. A la 43', c’est au Aujourd’hui à 16 h
tour d’Aïni de se mettre en évi- Stade du 20 Août: ............................... NAHD-O.M
dence en mettant à profit le joli tra- N° Club Pts J G N P BP BC Diff
vail de son camarade Ameur Yahia 01 CSC 45 25 11 13 01 25 08 +17-
Stade Ahmed Zabana, temps chaud, affluence très faible, arbitrage de et c’est donc sur ce score de trois
M. Bayou, assisté de MM. Idir et Cheballah 02 NAHD 44 24 12 08 04 32 14 +18
buts à zéro que les deux équipes 03 CAB 43 25 12 07 06 27 21 +06
Averts : Abidi (64’) ASMO
Boutemdjet (19’), (Beghiani (56’) ,Boukhors (61’) ABM rejoignirent les vestiaires pour la 04 O.M 38 24 10 08 06 29 24 +05
Buts : Belkaroui (24’), Ameur Yahia (26’), Aïni (43’) ASMO, Si Ah- pause citron. 05 USMBA 37 25 10 07 08 31 26 +05
med (87’S/P) ABM. La deuxième moitie du jeu fut éga- 06 ASMO 36 25 09 09 07 32 22 +10
ASMO : Saoula © , Youcef-Anwar, Belkeroui, Bouamria , Mazari , lement à sens unique, néanmoins 07 MSPB 35 25 09 09 07 30 24 +06
Bentaleb , Aïni, Sari , Abidi ( Mebarki 68’) , Ameur-Yahia , Bouziani( il faut dire que les Oranais se sont 08 RCK 34 25 09 07 09 32 26 +06
Bey 85’). Entr. : Durin encore une fois illustrés par le 09 ESM 34 25 10 04 11 25 28 -03
ABM : Khalfa, Abaze, Mebarki, Mehennaoui, Nezar ©, Friouazine nombre incalculable de gâchis de- 10 USB 31 25 08 07 10 26 28 -02
(Beghiani 46’), Ragdi, Si Ahmed, Boutemdjet (Serrihi 79’), Belaoui- vant les bois de Khalfa. Dans leurs 11 SAM 31 25 09 04 12 28 41 -17
det (Boukhors (54’), Kharkhache . Entr. : Abbès ultimes sursauts d’orgueil, les vi- 12 MOC 29 25 06 11 08 29 32 -03
Evoluant sans aucune pression et débats sur les chapeaux de roue, siteurs obtiennent un penalty sui- 13 JSMS 28 25 07 07 11 20 29 -11
aussi sans aucune ambition devant encouragée il est vrai par la fai- te à une main de Bouamria dans la 14 PAC 27 25 06 09 10 23 26 -03
des gradins archi-vides, la forma- blesse d’un adversaire qui est surface, Si Ahmed s’en charge et 15 ABM 23 25 05 08 12 26 40 -14
tion de M’dina J’dida entame les venu à Oran remplir tout juste une réduit la marque. H.B. Amar 16 CRT 19 25 05 04 16 25 50 -25

L'Echo d'Oran
L’Echo
des Sp N° 3311 - Samedi 14 Mai 2011
rts
Ligue 1 - 22ème journée

Derby sans saveur à Omar-Hamadi


a 22ème journée du championnat de Ligue 1 offrira, qui vont chercher les trois points pour s’éloigner davanta- aura à cœur de remonter au milieu du tableau et s’éloigner

L aujourd’hui, un menu alléchant avec en tête d’affi


che le derby algérois entre l’USM Alger et le MC
Alger, alors que les équipes du bas du tableau chercheront
ge de la zone rouge. Ce match s’annonce indécis et très
équilibré, a priori, entre deux équipes qui vont tout faire
pour éviter la défaite. Victorieuse mardi face à la JS Kaby-
du coup de la zone des reléguables, alors que la JSK cher-
chera à éviter un deuxième revers de suite.
Aujourd’hui à 16h 00
à s’extirper de la zone de relégation. Le 75ème derby algé- lie, l’AS Khroub effectuera un déplacement périlleux du Annaba (19-Mai) :USMAn – JSK
rois intervient, au moment où les deux clubs phare de la côté de l’Ouest pour donner la réplique au WA Tlemcen, (Sahraoui, Etchiali, Bechirene)
capitale traversent un passage à vide. Ni l’USMA ni le dans un duel entre deux équipes menacées par la reléga- Bologhine (huis clos) : USMAl – MCA
MCA, qui est pourtant le champion en titre, n’ont réussi à tion. (Amalou, Tahir, Bounoua)
se mettre en évidence lors de l’exercice actuel. Les Tlemcéniens n’auront d’autre alternative que de rem- Tlemcen : WAT – ASK
Cette rencontre sera sans saveur, en raison du huis clos porter cette rencontre, s’ils veulent quitter la zone rouge. (Hallalchi, Brahim, Doulache)
imposé par la Ligue nationale de football (LNF) à l’USMA, Enfin, le match USM Annaba - JS Kabylie s’annonce, a ESS – MCEE (reporté)
même si l’enjeu est de taille pour les deux protagonistes, priori, équilibré et ouvert à tous les pronostics. L’USMAn

MCA – USMA FAF


Stage de formation
Gare au perdant ! pour les gardiens de
but du 31 mai au 4
’est un derby algé deux équipes. Les Usmistes, points sous la houlette de

C rois sans saveur


que le stade Omar-
qui restent sur une victoire
encourageante face à l’USM
leur entraîneur Zekri, qui
compte reconduire le même
juin à Alger

L
a Fédération
Hamadi de Bologhine abri- Blida en déplacement, vou- onze que celui qui a joué face algérienne de
tera, aujourd’hui, avec ce dront enchaîner avec un au CABBA à l’exception football (FAF)
classique USMA –MCA, nouveau succès, qui les peut-être de Boudebouda, organise, du 31 mai
qui était tant attendu par les propulserait au milieu du ta- qui sera, dit-on, sanctionné au 4 juin à l’INFS/
fans des deux équipes mais bleau, d’autant que, sous la par le coach pour avoir été STS d4Aïn Bénian
qui se jouera finalement à houlette de Renard, Achiou, en Belgique jouer un match (Alger), un stage de
huis clos, donc sans l’un des Ghazi et Deham ont démon- d’essai sans que Zekri ne lui formation au profit
ingrédients essentiels pour tré que le déclic s’était bel ait donné l’autorisation. Par des entraîneurs des
que le spectacle soit au ren- et bien produit. L’entraîneur ailleurs, le milieu de terrain
gardiens de but des
dez-vous. Toutefois, ce Renard pourrait aussi incor- Bouchema pourrait, lui aus-
clubs professionnels
match aura la particularité porer Cheikh Hamidi, absent si, être absent face à l’US-
de Ligues 1 et 2 et des
d’opposer deux équipes, ces derniers temps, qui don- MA, vu qu’il ne s’est pas
clubs de la division
qui ne sont pas encore défi- nerait un souffle supplé- encore définitivement réta-
AmateurS, a annon-
nitivement sauvées de la re- mentaire à la ligne d’attaque bli de sa blessure.
légation : l’USMA compte 24 usmiste. Ce bras de fer entre Usmis- cé jeudi l’instance fé-
points et le MCA 22. Autre- Les Mouloudéens, quant à tes et Mouloudéens sera dérale. Ce stage sera
ment, ce sera dit un match eux, ne seront pas en reste vraisemblablement très ser- dirigé par le prépara-
serré, qui peut avoir des puisque, après le nul réalisé ré cet après-midi dans une teur des gardiens ita-
conséquences fâcheuses de Bordj Bou Arréridj, ils vi- ambiance froide. lien Antonello Bram-
pour l’une ou l’autre des sent cette fois aussi les trois A. Raïs billa, qui sera assisté
de Zemmouri Abdel-
WAT – ASK kader. Antonello

Boukhiar : «On n’a plus le droit à l’erreur !» Brambilla a collaboré


durant sa carrière
avec plusieurs entraî-
Kheïredine, le WAT res-  Non, car nous pen- on n’a pas du tout le droit de nous
te sur plus de deux mois sons et nous sommes enflammer mais bien, au contrai- neurs italiens, entre
sans victoire. Y a-t-il de intimement convaincus re, de garder notre esprit du grou- autres Walter Zenga
l’inquiétude dans le qu’on a les moyens de pe, qui a fait toujours notre for- lors de son passage
groupe ? battre n’importe qui et ce, où il faudrait mettre la même aux clubs roumain du
 Je ne sais pas si c’est de l’in- de préserver notre pla- intensité que lors de notre large Dinamo Bucarest
quiétude ou juste une prise de ce parmi l’élite. Nous victoire face au CABBA car ce (2007-2008), italien
conscience que rien n’est encore abordons les matches sont les trois points de la victoire de Palerme (2009-
gagné et qu’il faudrait se battre avec la même envie, qui comptent au final. 2010) et saoudien
jusqu’au bout. De toute façon, il celle de remporter les - Sur le plan personnel, d’En Nasr (2010-
ne faut pas tout remettre en cau- trois points. aimerez-vous rejouer de 2011). Il a entraîné
se car nous n’avons pas fait que Aujourd’hui, nous de- nouveau et reprendre notamment les gar-
de mauvais matches. En ce mo- vons débuter une nou- votre place de titulaire ? diens internationaux
ment-là, on pourrait avoir des velle série de résultats  C’est sûr que je veux rejouer italiens Salvatore Siri-
soucis supplémentaires. Mais là positifs pour nous relan- de nouveau après avoir récupéré gu, Marco Amelia et
n’est pas le cas… Maintenant, on cer de nouveau. de ma blessure, qui m’a éloigné Federico Marchetti.
a envie de gagner des matches le - Beaucoup d’obser- des terrains depuis un bon bout La FAF a indiqué
plus vite possible. Si on conser- vateurs évoquent la de temps. Mais seul, le coach a qu’elle prendra en
ve cette mentalité jusqu’à la fin, que nous connaissons une pério- venue de l’ASK comme le droit de me juger et de voir si charge les frais de for-
on en gagnera beaucoup. de de transition et, comme le un match piège pour le je suis utile ou non. De mon côté, mation et les moyens
- Quelles sont, selon groupe connaît quelques soucis WAT. Êtes-vous d’accord je travaille dur durant les entraî- pédagogiques et didac-
vous, les causes de ce pas- dans le registre de la finition, sur ce point-là ? nements et j’espère que mes ef- tiques. Le stagiaire
sage à vide ? tout fait en sorte que nous som-  C’est sûr. On n’a plus le droit forts seront récompensés en con- prendra en charge ses
 On n’a perdu quelques éléments mes moins bien actuellement. à l’erreur, c’est pour cela qu’il tribuant à une nouvelle victoire frais d’hébergement
clé que ce soit pour blessure ou - Cela dit, le doute n’a-t- faut prendre tous les matches de mon équipe, ce samedi. et de restauration qui
suspension, ce qui a fait en sorte il pas atteint le groupe ? pour les gagner. De toute façon, Karim B. s’élèvent à 15.000 DA.