Sunteți pe pagina 1din 3
2012 arrive …. Pendant que certains attendent la fin du monde, beaucoup attendent à travers

2012 arrive …. Pendant que certains attendent la fin du monde, beaucoup attendent à

travers les élections législatives et présidentielles une autre fin… celle du sarkozysme ! C’est également notre souhait. Nous partageons avec le reste de la gauche la conviction et l’espoir que nous pouvons mettre un terme à ce sombre quinquennat qui a tant éloigné la France de nos valeurs de solidarité, d’autonomie et de justice sociale et environnementale.

Mais pour les Jeunes Écologistes, 2012 n’est pas une fin en soi !

Parce que nous refusons les politiques court-termistes mises en place par les gouverne- ments successifs et souhaitons changer notre société sur le long terme, nous demandons aux élu(e)s présents et à venir de voir plus loin que le bout de leur mandat. C´est pourquoi nous lançons cette campagne tournée vers la société dont nous rêvons pour… 2072 !

Nous avons la conviction qu’il faut changer en profondeur le système de notre société. Or la transformation écologiste ne se fera pas en un jour, ni même en quelques années. Elle passe dès aujourd’hui par des orientations ambitieuses concernant l’éducation, l’emploi, le logement, la santé ou encore l’énergie.

C’est l´objectif de nos 12 propositions écologistes applicables dès 2012, qui visent à penser et à construire dès aujourd’hui le monde de demain. La société dont nous rêvons pour

2072 n´est pas une utopie. Donnons-nous dès 2012 les moyens de sa mise en oeuvre.

2012, c’est maintenant, mais 2072 également ! Ne perdons pas de temps !

dès 2012 les moyens de sa mise en oeuvre. 2012, c’est maintenant, mais 2072 également !

NOS 12 PROPOSITIONS

NOS 12 PROPOSITIONS ÉDUCATION Acteur de sa vie, acteur de son établissement : pour une éducation

ÉDUCATION

Acteur de sa vie, acteur de son établissement : pour une éducation collaborative.

L’école, lieu de formation des futurs citoyens, doit permettre à chacun d’acquérir une capacité à comprendre et à s’adapter au monde complexe dans lequel nous vivons. Elle doit être le lieu de développement de l’ouverture d’esprit et du sens critique, permettant à chacun de se forger sa propre opinion. Adoptons de nouvelles méthodes d’enseignement plus collaboratives et adaptées au rythme de chacun. Réinvestissons massivement dans l’éducation, de la maternelle au supérieur, et dans la formation pédagogique des enseignants. Pour ouvrir l’école sur la société, prolongeons les horaires d’ouverture des établissements scolaires le soir et le samedi, pour y permettre l´accueil d’autres activités. Revoyons la notation et l’organisation des diplômes - et notamment de l’épreuve “couperet” du bac — en favorisant le contrôle continu. Enfin, valorisons à l’école l’engagement citoyen et les savoir-faire acquis dans les activités extra-scolaires.

Avec les Jeunes Écologistes participons à créer une école où chacun aura sa place !

participons à créer une école où chacun aura sa place ! DÉMOCRATIE Changer les institutions pour

DÉMOCRATIE

Changer les institutions pour une meilleure participation des citoyens.

Dans une société où le taux d’abstention peut atteindre plus de 50% et où les assemblées manquent de diversité - femmes, jeunes, personnes issues de l´immigration — l’élu-e ne peut être le seul garant de l’intérêt général. Pour assurer une meilleure participation des citoyens et la co-construction des politiques publiques, créons une VIème République fédérale et parlementaire. Le renouvellement de la vie politique n’est possible qu’en favorisant le scrutin de liste propor- tionnel, en reconnaissant le vote blanc, en interdisant le cumul des mandats — exception française —, en accordant le droit de vote aux étrangers et en créant un statut de l’élu-e. Il doit également s’accompagner d’outils permettant une pleine démocratie participative :

budgets participatifs, assemblées citoyennes, conseils de jeunes, mécanismes de démocratie directe (droit de pétition, référendum abrogatif, référendum d’initiative citoyenne…). Enfin, nous soutenons le développe- ment des structures de l’économie sociale et solidaire, actrices incontournables de l’engagement citoyen dans les villes et les entreprises.

Avec les Jeunes Écologistes, une vraie démocratie, tout simplement !

Écologistes, une vraie démocratie, tout simplement ! INTERNATIONAL Suppression des paradis fiscaux et taxation

INTERNATIONAL

Suppression des paradis fiscaux et taxation des transactions financières.

Crise de l’euro, dumping social et environnemental, exode fiscal, dérégulation des flux financiers, subsistance des paradis fiscaux européens : le temps est venu pour une nouvelle Europe fédérale et sociale ! Les paradis fiscaux sont l’emblème de ce monde qui marche sur la tête. Seule une politique volontariste de l´Union Européenne permettra de les combattre. Pour cela, il est impératif de mettre en place une harmonisation sociale et fiscale, une taxation des transactions financières et des mécanismes de lutte contre la spéculation sur les matières premières. Nous demandons le rejet par l’Union Européenne, les États et les collectivités, de toute passation de contrat avec les banques possédant des filiales dans les paradis fiscaux. Nous proposons une régulation globale des flux financiers reconnectés à l’économie réelle. Le politique doit reprendre la main pour réintroduire justice et progrès social. La France peut être l’un des moteurs de ce changement.

Avec les Jeunes Écologistes pour une Europe éthique, sociale et solidaire !

AGRICULTURE

La restauration collective, moteur de la structuration à l’échelon régional des filières agricoles biologiques.

L’agriculture biologique demeure peu développée dans notre pays — seulement 2,5 % de la surface agricole. Bannissant OGM, produits chimiques et productivisme, elle préserve la fertilité des sols, la biodiversité et l’eau, tout en consommant moins d’énergie que l’agri- culture conventionnelle. Respectueux de la nature, les produits bio participent également à l’amélioration de notre alimentation et de notre santé. Pour l’avenir de nos territoires et de nos agriculteurs, notre modèle agricole dépassé doit changer ! L’État et les collectivités doivent accompagner l’essor de l’agriculture biologique en aidant financièrement les reconversions et les installations. Aussi, il convient de favoriser le renforcement des filières biologiques en circuit court en associant les producteurs, distri- buteurs, transformateurs et consommateurs des filières bio régionales. La restauration collective, avec 11 millions de repas servis quotidiennement constitue un débouché majeur, rémunérateur et local pour le bio. Elle peut être le levier de demain pour la reconversion de notre agriculture !

Avec les Jeunes Écologistes, jouons la bio-collectif !

! Avec les Jeunes Écologistes, jouons la bio-collectif ! PARCOURS DE VIE Un nouveau pacte social,
! Avec les Jeunes Écologistes, jouons la bio-collectif ! PARCOURS DE VIE Un nouveau pacte social,

PARCOURS DE VIE

Un nouveau pacte social, pour choisir son parcours de vie.

Précarisation, allongement de la période d’activité ou plus grande mobilité, notre génération fait face à des parcours de vie qui se complexifient. Ces changements nécessitent d’engager des réformes afin de s’adapter aux parcours de chacun et de relever deux défis considérables : une véritable autonomie des jeunes et une prise en charge de la fin de vie. La réforme des retraites doit impérativement être revue, notamment pour mieux prendre en compte les périodes de stage, de requalification ou d’inactivité forcée. Cette réforme ambitieuse des retraites ne sera possible qu’avec une fusion de tous les régimes de retraite et un financement élargi aux revenus du capital. Il s’agit également d’accompagner ces nouveaux parcours en développant la validation des acquis et de l’expérience et en affirmant le droit à l’apprentissage à tout âge. Pour cela, nous devons développer des organismes de formation professionnelle et d’insertion par l’activité économique, mettre en place un capital de formation et assurer un revenu minimum garanti à tous dès 16 ans.

Avec les Jeunes Écologistes, offrez-vous plusieurs vie !

SOCIÉTÉ

Faire durablement changer les mentalités.

Qui peut encore penser que les femmes n’ont joué aucun rôle dans l’Histoire ? Et pourtant, ce que l’on enseigne à nos élèves pourrait le faire croire ! Malgré les avancées obtenues grâce au mouvement féministe, le sexisme quotidien demeure, même à l’école. Nos manuels scolaires véhiculent toujours une vision sexiste et hétéronormée de la société. Pour mettre un terme à cette reproduction des inégalités entre hommes et femmes par l’éducation, nous proposons de sensibiliser les élèves à ces questions dès le primaire, à travers l’enseignement de l’histoire des relations femmes/hommes, des actions de sensibilisation sur l’homosexualité et les stéréotypes masculins/féminins et enfin le développement des études de genre dans l’enseignement supérieur. Nous poursuivons évidemment notre mobilisation en faveur du mariage et de l’adoption pour les couples homosexuels et de la parité réelle dans les instances politiques et les conseils d’administration des entreprises. Mais nous ne gagnerons ces combats qu’en bouleversant l’ordre des sexes et les stéréotypes de genre.

l’ordre des sexes et les stéréotypes de genre. Avec les Jeunes Écologistes, libérons-nous des

Avec les Jeunes Écologistes, libérons-nous des stéréotypes !

les Jeunes Écologistes, libérons-nous des stéréotypes ! SANTÉ ENVIRONNEMENTALE Renforcer la régulation des

SANTÉ ENVIRONNEMENTALE

Renforcer la régulation des substances chimiques nocives pour la santé.

Aujourd’hui, les maladies sont de plus en plus liées à notre environnement. Partout, à la maison, au travail, dans les bâtiments et transports publics ou dans nos assiettes, des substances encore peu connues provoquent un nombre toujours plus important de cancers et maladies chroniques. À l’heure où l’espérance de vie commence à décliner, il est urgent de repenser notre rapport à la santé et à notre environnement. Ce changement implique notamment de mieux réguler l’utilisation des substances chimiques présentes au quotidien. Le programme européen REACH permet déjà le recensement, l’enregistre- ment et l’évaluation de ces substances, notamment celles reconnues cancérigènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction. Mais il est indispensable d’aller plus loin en renforçant les agences de sécurité sanitaire et en étendant le principe de précau- tion à l’emploi des substances chimiques d’usage courant, afin d’éliminer d’ici à 2020 celles nuisibles à l’homme et aux autres espèces vivantes.

Avec les Jeunes Écologistes, le vrai progrès, c’est la santé pour tous !

CLIMAT & ÉNERGIE

Une révolution énergétique : pour l’emploi, le climat et notre sécurité.

L’urgence est là, et pourtant la situation énergétique française n’est guère brillante. Malgré Fukushima, la confiance aveugle dans le tout nucléaire continue, la consommation d’énergie ne cesse de croître et les engagements pris ne sont pas respectés, autant sur le climat que sur la part des énergies renouvelables. Pourtant, seules les économies d’énergie et les énergies renouvelables peuvent apporter une réponse globale à la crise énergétique et au changement climatique. Contrairement à une croyance largement répandue, les énergies renouvelables ont le potentiel d’assurer la totalité de la consom- mation mondiale d’énergie, comme l’a montré le GIEC. Elles correspondent à un vrai projet industriel permettant la création nette de plusieurs centaines de milliers d’emplois et sont les seules garantes de l’autonomie et de la sécurité énergétique de la France et de l’Europe. Le prétendu surcoût mis en avant par les lobbys nucléaires et les conservateurs n’existe pas. Ce n´est qu´une question de volonté politique.

pas. Ce n´est qu´une question de volonté politique. Avec les Jeunes Écologistes, concrétisons la révolution

Avec les Jeunes Écologistes, concrétisons la révolution énergétique : sobriété, efficacité, renouvelable !

ADHÉSION

TRANSPORTS

Un Pass transport pour tous et partout

ADHÉSION TRANSPORTS Un Pass transport pour tous et partout Face à l’accroissement des émissions de gaz

Face à l’accroissement des émissions de gaz à effet de serre dues au transport et des inégalités territoriales (qui aggravent les inégalités sociales), il est urgent de penser une politique soutenable et volontariste qui agisse sur la mobilité nécessaire de tous, quel que soit l’âge ou le revenu. Nous devons organiser une mobilité différente, audacieuse, où chacun pourra trouver une réponse à ses besoins quotidiens dans une logique de cohérence territoriale, sociétale et environnementale. Nous proposons la mise en place d’un Pass Transport valable pour tous, sur l’ensemble du territoire et compre- nant l’intégralité de nos déplacements (bus, train, vélo) afin de favoriser l’intermodalité. Le statut de l’utilisateur étant connu (étudiant, chômeur, retraité, etc.), le Pass lui ferait bénéficier naturellement des réductions adéquates, tout en évitant les risques de « traçages » et en appliquant le droit à l’oubli.

Avec les Jeunes Écologistes, un Pass transport pour tous, et partout !

Écologistes, un Pass transport pour tous, et partout ! LIBERTÉS NUMÉRIQUES Défendre le principe de neutralité

LIBERTÉS NUMÉRIQUES

Défendre le principe de neutralité du net !

La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme.

Article 11 de la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen

Accepteriez vous que le service postal ouvre et regarde votre courrier pour décider si il est priori- taire? Non ! Alors pourquoi l’accepter sur le net ? La neutralité du net garantit l’égalité de traitement de tous les flux de données sur Internet, sans discrimination. Elle favorise l’innovation, la création, la juste concurrence les libertés publiques. A l’heure où ce principe commence à être remis en question en France et en Europe, il est essentiel de le garantir juridiquement. C’est pour cela que nous réclamons son inscription dans la Constitution, accompagnée d`une abrogation des lois HADOPI, LOPPSI et LCEN, qui sont liberticides, sécuritaires et inefficaces.

Avec les Jeunes Écologistes, pour qu’Internet reste un bien public commun !

pour qu’Internet reste un bien public commun ! DROGUES Dépénalisation de la consommation et de

DROGUES

Dépénalisation de la consommation et de l’autoproduction du cannabis, et vraie politique de santé publique et de réduction des risques.

Depuis 1970, la prohibition des drogues produit des effets catastrophiques en matière de santé publique, de démocratie et de violence aux personnes. Le Mexique, le Brésil et main- tenant la France comptent leurs morts par balles pour des histoires de trafics. On découvre chaque année de nouvelles drogues de synthèse, voire de nouveaux mélanges permettant une hausse nocive du taux de THC pour les drogues douces. Et on ne compte plus les quar- tiers gangrenés par l’économie parallèle. Pour mettre un point final à cela, commençons par décriminaliser l’usage et l’autoproduction du cannabis. L’exemple portugais est éloquent : moins de morts violentes liées au trafic, moins de maladies liées à la dépen- dance et moins de consommateurs de cannabis. Surtout, considérons enfin les consommateurs pour ce qu’ils sont, en leur permettant d’avoir accès à un véritable suivi sanitaire, grâce à une politique de prévention et de santé publique adaptée.

Avec les Jeunes Écologistes, fini l’hypocrisie !

Avec les Jeunes Écologistes, fini l’hypocrisie ! LOGEMENT Réquisition des logements vides dans les zones à

LOGEMENT

Réquisition des logements vides dans les zones à forte pression immobilière.

Selon la fondation Abbé Pierre, la crise du logement touche près de 10 millions de personnes parmi lesquelles 3 657 000 sont non ou très mal logées. Dans les grandes villes, la situation se dégrade et les prix flambent, empêchant toujours plus de jeunes et de familles modestes de se loger convena- blement. Pour toute une partie de la population, l´acquisition d´un logement n´est même plus envisageable. Cette crise du logement sera de plus en plus aiguës si des décisions ambitieuses et radicales ne sont pas prises dès à présent. C’est pour cela que les Jeunes Écologistes proposent de réquisitionner les logements anormalement vides ou de faire peser sur leurs propriétaires des pénalités fortement dissuasives. Il s’agit d’un signal fort à envoyer, en même temps que l’État investit massivement dans la construction de logements sociaux.

Avec les Jeunes Écologistes, des logements pour se loger, et non pour spéculer !

L’adhésion aux Jeunes Ecologistes est possible pour toute personne âgée de 15 à 30 ans au 1er janvier de l’année en cours. L’adhésion suppose la pleine acceptation des statuts de l’association. Ces statuts ainsi que toutes les infos nous concernant sont disponibles sur notre site : www.jeunes-ecologistes.org

Nom/Prénom

Adresse

Code postal

Mél

Téléphone

Ο Je verse 10 (étudiant, précaire

Ville Date de naissance

/

/

)

Adhésion Les Jeunes Écologistes 247 rue du faubourg saint-Martin 75010 Paris

Ο Je verse 20 (pour celles et ceux qui ont les moyens)

La cotisation est à renvoyer par chèque à l’ordre des Jeunes Ecologistes :