Sunteți pe pagina 1din 2
Kepwater Engineering La société KEPWATER Engineering offre plusieurs possibilités de l ’ assainissement au Maroc

La société KEPWATER Engineering offre plusieurs possibilités de lassainissement au Marocdans des domaines d'activités aussi différents les uns que les autres. Nous offrons toute une gamme de produits et de procédés, adaptés à chaque problème, dont la renommée n'est plus à démontrer. Aussi nous vous offrons la fourniture et la mise en place de nos systèmes pour solutionner votre problème se rapportant à lassainissement liquide au Maroc . La Société KEPWATER Engineering est présente à l’étranger et notamment au Maroc, Tunisie, Algérie, Sénégal, Guinée- Equatoriale. Notre filiale, KEPWATER Maroc est implantée à Casablanca, et évolue sur l’Afrique de l’Ouest. Cette filiale se charge exclusivement du traitement des eaux usées au Maroc.

Notre procédé d’épuration par les plantes est un procédé très économique et ne produisant aucun

sous-produit, à part de la biomasse, facilement réutilisable. Ce procédé utilise plusieurs plantes qui ont la faculté de digérer la matière organique et de fixer les métaux lourds.

- Traitement en phytoremédiation

- Traitement en phyto-épuration.

- Traitement en phyto-restauration .

- Digestion par les plantes des matières organiques.

Eaux usées et effluents liquides : La phytoremédiation sert également à la décontamination d'eaux chargées en matière organique ou en contaminants divers (métaux, hydrocarbures, pesticides). On considère alors les traitements sur sol en place (l'effluent est épandu) ou directement en milieu humide.

Dans le cadre des stations d’épurations au Maroc, Kepwater dispose de plusieurs procédés qui sont mis en œuvre pour l’assainissement, il s’agit du prétraitement des eaux usées, du traitement Biologiques aérobies, du traitement par procédé MBBR, du traitement Physico-chimique, du traitement par les plantes (Phytoremédiation) et de la filtration membranaire. Kepwater ont depuis leur création mis l’accent sur le traitement des eaux usées au Maroc en faisant de lassainissement des eaux usées leur priorité. Sur le sol marocain, il y a une forte tension sur les ressources en eau. Les procédés de traitement des eaux au Maroc ne sont pas encore bien connus et la population hésite encore à y avoir recours. Actuellement le cadre institutionnel mis en place par le gouvernement laisse toujours à désirer en ce qui concerne le traitement des eaux usées au Maroc. Mais le plus difficile à gérer reste l’absence de mécanisme de recouvrement des coûts auprès des usagers. La station d’épuration d’Agadir (RAMSA) réalise un assainissement eaux usées dont 300 m3 par jour sont déjà vendus à un terrain de golf. La deuxième tranche à partir de la station de Mzar est un bon exemple d’osmose inverse au Maroc. D’ailleurs, elle permet de porter la réutilisation d’eaux usées après leur traitement dans les golfs à 3 000 m3 d’eau traitée par jour. Redal est l’entreprise qui opère dans le domaine de l’eau potable et de l’assainissement dans la région de Rabat Salé. Cette société

a d’ailleurs réalisé durant l’année 2009 une étude sur l’irrigation des espaces verts municipaux avec de l’eau usée traitée. Parmi les autres projets remarquables, il y a celui de l’irrigation d’un golf à Ben Slimane qui fonctionne depuis 1997 avec une capacité de 5 600 m3 par jour. En 2009, deux projets de réutilisation d’eaux usées traitées sont également en cours d'étude à Oujda et Beni Melal.