Sunteți pe pagina 1din 102

MARKETING DIRECT

Professeur Nada SOUDI

EST CASA

QU’EST CE QUE LA COMMUNICATION MARKETING?

Communication

marketing

:

moyens

employés

par

une

entreprise pour informer et persuader les consommateurs sur les marques, les produits et les services qu’elle commercialise

L’environnement évolutif de la communication

 

LE PROCESSUS DE COMMUNICATION : LE

PROCESSUS DE PERCEPTION

LE PROCESSUS DE COMMUNICATION : LE PROCESSUS DE PERCEPTION

LE MESSAGE

Trois questions

Que dire ? (contenu du message)

Comment le dire au plan logique ? (stratégie créative)

Qui doit le dire ? (source du message)

LE MESSAGE

Le contenu du message Démontrer que le produit délivrera ses promesses Engendrer une réaction affective (positive ou non) Faut-il utiliser la peur ?

Axe rationnel

Axe émotionnel

Axe éthique

S’appuyer sur le sens moral du récepteur

LE MESSAGE

La stratégie créative autour du message: Manière dont les

messages sont transformés en communications spécifiques Deux types de messages :

Informationnel Transformationnel Les facteurs qui confèrent de la crédibilité à une source:

L’expertise La confiance La popularité

LE MIX DE COMMUNICATION

La communication média : la publicité

  • L’annonce presse

  • L’encart publicitaire

  • La télévision/ La radio

La communication "hors média" :

  • La publicité sur Lieu de vente

  • La promotion des ventes

  • Le marketing direct et interactif

  • Le marketing viral

  • Le parrainage et la communication événementielle

  • Autres techniques : relations publiques, relations presse, sponsoring, mécénat

LA COMPOSITION DU MIX DE COMMUNICATION

La nature des outils de communication

La publicité Une large audience Une puissance d’action Une faculté d’expression exceptionnelle Un caractère impersonnel

La promotion des ventes Un pouvoir de communication Un pouvoir de stimulation Un impact à court terme

LES OUTILS DE COMMUNICATION COMME MOYEN DE CONSTRUIRE LE CAPITAL MARQUE

LES OUTILS DE COMMUNICATION COMME MOYEN DE CONSTRUIRE LE CAPITAL MARQUE

LA RÉPARTITION DU BUDGET DE COMMUNICATION

La nature des outils de communication

Le marketing direct

Son caractère sélectif La personnalisation Sa rapidité Son interactivité

 

Le parrainage et les relations publiques

La pertinence L’implication Le caractère implicite Un haut niveau de crédibilité Une grande force d’expression

Le marketing viral

La crédibilité

La pertinence temporelle

La vente

Une dimension d’échange interpersonnel Une vision à terme Une nécessité de réponse

REPARTITION DES DEPENSES

ANNONCEURS MEDIAS / HORS MEDIAS

MEDIAS : 36%

HORS-MEDIAS : 64%

TV

MKD

Radio

Promotion

Cinéma

Spon - Méc

Affichage

RP

Presse

Annuaires

Internet

La répartition des dépenses de communication en 2007

(total : 32,7 milliards d’euros)

La répartition des dépenses de communication en 2007 (total : 32,7 milliards d’euros)

EFFICACITÉ DES OUTILS DE COMMUNICATION À DIFFÉRENTES

ÉTAPES DU PROCESSUS D’ACHAT

EFFICACITÉ DES OUTILS DE COMMUNICATION À DIFFÉRENTES ÉTAPES DU PROCESSUS D’ACHAT

LE BUDGET DE COMMUNICATION

La méthode fondée sur les ressources disponibles

Le pourcentage du chiffre d’affaires

L’alignement sur la concurrence

La méthode fondée sur les objectifs et les moyens

LE PROCESSUS D’INFLUENCE DE LA

COMMUNICATION

Les différentes étapes du modèle de hiérarchie des effets

La prise de conscience

La connaissance

L’attrait

La préférence

La conviction

L’achat

MODÈLES DES NIVEAUX HIÉRARCHIQUES DE RÉPONSE

MODÈLES DES NIVEAUX HIÉRARCHIQUES DE RÉPONSE

LES OBJECTIFS DE COMMUNICATION

Faire connaître

 notoriété (spontanée, assistée)
  • notoriété (spontanée, assistée)

  • positionnement (éléments distinctifs)

Faire aimer

  • image positive

  • préférence

  • intention d'achat

 intention d'achat

Faire agir

  • achat

  • informer de l'existence d'un nouveau produit

  • montrer les différentes utilisations

  • rappeler l'existence

  • modifier l'image du produit

  • créer une préférence pour une marque

  • stimuler un achat immédiat (opération promotionnelle)

LES OBJECTIFS DE COMMUNICATION • Faire connaître  notoriété (spontanée, assistée)  positionnement (éléments distinctifs) •

LES OBJECTIFS DE COMMUNICATION

Réponse attendue

 

Une réponse cognitive (connaissance, savoir)

Une réponse affective (sentiment, ressentir)

Une réponse comportementale (action, agir)

Niveau d’action

Désir pour la catégorie de produits

Notoriété de la marque ou du produit

Attitude à l’égard de la marque ou du produit

Intention d’achat

LA STRATÉGIE DE COMMUNICATION

Objectifs marketing

 
Objectifs de communication Choix des cibles
 

Objectifs de communication

 

Choix des cibles

 

Choix des moyens de communication

Budget
Budget
LA STRATÉGIE DE COMMUNICATION Objectifs marketing Objectifs de communication Choix des cibles Choix des moyens de
LA STRATÉGIE DE COMMUNICATION Objectifs marketing Objectifs de communication Choix des cibles Choix des moyens de

MESSAGE

Ce que l’on dit

Comment on le dit

MEDIAS

Type de média

Choix des supports, calendrier

LA STRATÉGIE DE COMMUNICATION Objectifs marketing Objectifs de communication Choix des cibles Choix des moyens de
LA STRATÉGIE DE COMMUNICATION Objectifs marketing Objectifs de communication Choix des cibles Choix des moyens de

Contrôle de l’efficacité

L’ÉLABORATION D’UNE ACTION DE COMMUNICATION

Les étapes de développement

d’une communication efficace

L’ÉLABORATION D’UNE ACTION DE COMMUNICATION Les étapes de développement d’une communication efficace

GROUPES

LE MARKETING DIRECT

Définition : Ensemble des techniques de communication marketing qui permettent de s’adresser directement et individuellement au destinataire avec

l’objectif d’une réponse plus ou moins immédiate. Les actions de marketing

direct se caractérisent également par le recours aux bases de données et par la

capacité de mesurer précisément les résultats d’une campagne. Les principaux canaux de marketing direct sont le téléphone, le courrier et l’e-mail.

Marketing interactif qui utilise un ou plusieurs médias en vue d’obtenir une

réponse et/ou une transaction.

Qui peut avoir recours au marketing direct ?

Quelles entreprises ? Toutes les entreprises sont susceptibles d’y recourir.

Quelles cibles ? Le grand public : B to C. Les entreprises : B to B.

LE MARKETING DIRECT

Le marketing direct est à la fois :

  • - Un mode de distribution (absence d’intermédiaires).

  • - Un mode de communication (relativement personnalisé).

  • - Un mode de vente (à distance) L’attente d’une réaction rapide du client

  • - Un mode de stratégie (la cible est le consommateur et non pas le marché

entier ou des segments de celui-ci).

tout

  • - Un mode de distribution: la diversité des canaux utilisés

LE MARKETING DIRECT

La croissance spectaculaire du marketing direct est due à:

La fragmentation des marchés et la recherche d’une approche personnalisée (marketing one-to-one)

La richesse croissante des bases de données

Le développement du marketing relationnel

L’évolution des modes de vie réduisant le temps consacré au

shopping La sécurisation des moyens de paiement à distance

Le coût croissant des visites commerciales

Le développement des nouvelles technologies (e-mail, SMS)

LE MARKETING DIRECT

Les avantages du marketing direct

Pour les clients

Pour les entreprises

Le gain de temps

La sélectivité

 

Des relations suivies avec chaque client

L’accès à une offre large de produits

Une attention plus soutenue des clients

 

Des tests relativement faciles

Une collecte d’informations et des

Une moindre visibilité pour les

comparaisons facilitées

concurrents

 

Un calcul précis des effets et de la rentabilité

LE MARKETING DIRECT

La responsabilité éthique du marketing direct : attention à ...

L’irritation

L’injustice

La tromperie ou la fraude

L’invasion de vie privée

La survente

LE MARKETING DIRECT

4 Objectifs :

La prospection. La fidélisation. La stimulation. La reconquête.

I) LA PROSPECTION

Pourquoi mettre en place une stratégie de prospection:

Trouver de nouveaux clients.

Développer les activités d’une entreprise.

Acquérir une notoriété.

Développer un chiffre d’affaires.

  • Le cycle de vie du prospect et du client :

Client fidèle Client occasionnel Prospect Prospect chaud froid Suspect
Client fidèle
Client
occasionnel
Prospect
Prospect
chaud
froid
Suspect

Pourquoi l’analyse de la « prospection » ?

  • Base de toute activité commerciale.

    • Permet d’actualiser et d’enrichir la base de donnée.

    • Permet d’augmenter le nombre de clients.

    • Permet de remplacer les clients qui partent.

    • Permet l’enrichissement de la base de données.

    • Permet de trouver des « clones » des meilleurs clients.

CIBLAGE DE LA PROSPECTION

Comment conquérir de nouveaux clients ?

Pour trouver de nouveaux clients, utilisez des outils de prospection et non pas votre base de donnée interne

  • La prospection de clients s’effectue en deux temps :

    • - Se procurer de nouveaux prospects grâce à différents outils de prospection.

      • - Utiliser des moyens de communication pour que

les adresses de prospects deviennent des adresses clients.

SE PROCURER DES ADRESSES GRÂCE À

DES OUTILS DE PROSPECTION

  • Plusieurs outils de prospection s’offrent à vous :

    • - L’utilisation de fichiers externes.

    • - Le parrainage.

    • - L’ISA et géomarketing.

LES FICHIERS EXTERNES

Les fichiers externes : Ils appartiennent à des entreprises spécialisées qui louent ou vendent des adresses postales, mails ou numéros de téléphone. Ces adresses sont classées par catégories selon plusieurs critères (sexe,

CSP, âge, comportement d’achat…).

Comment se procurer ces fichiers ?

- La location: moyen le plus fréquent, l’utilisation des données est concédée pour une seule utilisation.

- L’échange: mode de location réciproque entre propriétaires de fichiers.

- L’achat: pratique courant, possibilité d’usages multiples.

Le parrainage :

Le parrainage : Il s’agit d’un soutien matériel apporté à une manifestation, à une personne, à un produit ou à une

organisation en vue d'en retirer un bénéfice direct. Les opérations de parrainage sont destinées à faire connaître

et promouvoir l'image du parrainé.

Une technique de parrainage s’offre à vous :

L’affiliation : bon taux de retour et budget limité.

L’affiliation :

Ce parrainage est uniquement ciblé sur internet grâce à

des plateformes d’affiliation. Par exemple insertion d’une bannière ou d’un lien sur un

site internet partenaire L’affiliation peut être faite sur un site ou un blog.

L'affiliation existe depuis 1996 mais se développe réellement depuis 5 ans.

Avantages:

Renfort de l’image de l’entreprise en choisissant le Parain, bon

moyen de véhiculer ses valeurs.

Prospection très ciblée.

Le média internet qui brasse énormément d’individus ..

l'interaction liée aux liens hypertextes, permettant un complément d'information voire un achat immédiat.

Inconvénient:

Beaucoup de publicité sur internet, manque de visibilité.

Attention limitée de l’internaute.

L’ISA ET LE GÉOMARKETING

Le géomarketing : «sur la base du qui se ressemble s’assemble » et du « dis moi où tu habites, je te dirais qui tu es ». Le géomarketing

permet de visualiser, sur fond de carte, la variabilité des secteurs et la

répartition géographique des individus d’une population au vu de

différents critères, ainsi que sa typologie.

Plusieurs méthodes peuvent être utilisées dans le géomarketing :

  • - L’analyse d’une zone de chalandise.

  • - Sélection dans des bases de compilation.

  • - Distribution non adressées.

L’ISA (imprimé sans adresse) : Prospectus distribué sans identification nominative du destinataire, mais simplement en fonction d'une zone

géographique ciblée.

Il représente 30% du total des dépenses du marketing direct et touche une grande partie de la population mais les rendements sont faibles.

II) LA FIDÉLISATION

Pourquoi mettre en place une stratégie de fidélisation :

Développer son chiffre d’affaires sur ses clients (augmenter la

fréquence d’achat, valeur du panier moyen).

Améliorer la perception et l’image de l’entreprise (mettre le client dans une attitude positive vis-à-vis de l’enseigne ou de la marque).

Augmenter les barrières à la sortie ( c’est-à-dire dissuader les clients de se retourner vers les concurrents).

La fidélisation coute 5 fois moins cher que la prospection.

La fidélisation vise donc à conserver ou « verrouiller » ses

clients, donc ses parts de marchés, et par la suite à maintenir et

intensifier le niveau de chiffre d’affaires, de marge et de profit,

en augmentant la durée de la relation ainsi que de

l’attachement.

III) LA STIMULATION DES CLIENTS

Pourquoi mettre en place une stratégie de stimulation :

Pour réveiller les clients inactifs.

Pour optimiser l’utilisation de la base de données.

Pour avoir un suivi client personnalisé.

Pour relancer les ventes

La stimulation d’achat consiste à provoquer les actions

d'achat de la part des consommateurs. La stimulation est bien souvent opérée par le chargé de promotions, qui va

jouer sur le sens conatif des consommateurs (les faire

agir).

Cette méthode va donc permettre de susciter l’envie

d’acheter des produits d’une entreprise. Elle permet

d’utiliser au maximum sa base de donnée en recontactant

tous les clients «endormis» et donc de développer des ventes potentielles, facilement faisables.

IV) Reconquérir des clients

La fidélisation des clients n’assure pas 100 % de rétention. Les raisons

de cette désaffection sont multiples, mais dans la majorité des cas, il

ne s’agit pas d’une situation définitive et irrémédiable. Pour reconquérir les clients, l’approche méthodologique est assez

similaire à un travail de prospection classique :

  • Regrouper les clients abandonnés en différents groupes

cibles.

  • Sélectionner ceux à reconquérir en priorité.

  • Leur envoyer une proposition adaptée susceptible de

regagner leur confiance.

LE MARKETING DIRECT

Les principaux outils du marketing direct

Le mailing ou publipostage

 

Le courrier

La messagerie électronique

La messagerie vocale

L’envoi de SMS

Le marketing par catalogue

Le télémarketing (marketing téléphonique)

La vente téléphonique

L’entretien téléphonique avec la clientèle

La qualification téléphonique de prospects

Le service aux clients

LE MARKETING DIRECT

L’utilisation des autres médias pour le marketing direct

Publicités couplées avec un numéro vert Le téléshopping La télévision interactive

MAILING POSTAL

L’ÉLABORATION D’UNE OPÉRATION DE MAILING

C’est le canal par excellence du

marketing direct. Il représente à lui seul plus de la moitié

des dépenses du

Définition des objectifs

L’ÉLABORATION D’UNE OPÉRATION DE MAILING C’est le canal par excellence du marketing direct. Il représente à

Choix de la cible

marketing direct en France. Cependant depuis quelques

années, sa progression s’est ralentie

notamment a profit de l’e-mailing et du téléphone.

L’offre proposée

Tests
Tests

Mesure de l’impact

Le publipostage ou mailing postal

Composition de base:

1.Une lettre d’accroche, 2.L’enveloppe “porteuse”, 3.Un support: dépliant ou brochure, 4.Une incitation à l’acte: bon de commande ou coupon réponse, 5.L’enveloppe réponse prépayée.

Le publipostage ou mailing postal

Le publipostage ou mailing postal 50

Avantages :

Support universel.

d’ouverture et de lecture des courriers est assez élevé : entre

Média apprécié ( la plupart des études montrent que le taux

60 et 90 %).

Souple en termes de créativité et d’innovation.

Support relativement neutre.

Support gratuit pour le destinataire et que l’on garde.

Inconvénients :

Coûts élevés.

Délais de production et de diffusion très long, entre 3 à 5 semaines.

Exemple de mailing :

Exemple de mailing : 52
52
52

N’oubliez pas les éventuelles mentions légales:

Validité de l’offre, Dans la limite des stocks disponibles,

(si limitation)

Disponibilité géographique, Modes de paiement et restrictions, Loi de la protection des données personnelles

E- MAILING

Utilisez l’e-mailing :

Apparu vers 1997, l’e-mailing ne nécessite pas d’impression de support et permet de diffuser l’offre auprès d’un grand nombre

de prospect.

L’e-mailing ne couvre pas toutes les catégories de population (plutôt pour une cible jeune).Outil de marketing direct qui crée un

trafic vers les sites Internet ou en Magasin.

Quelques chiffres :

  • - Taux d’ouverture environ 35%.

  • - Taux de clics sur mails ouverts 20%.

Achat-Réalisation du fichier

Création du message

Qualification Epuration
Qualification
Epuration

Edition ciblée

Achat-Réalisation du fichier Création du message Qualification Epuration Edition ciblée Réalisation du message Réalisation des supports

Réalisation du message

Achat-Réalisation du fichier Création du message Qualification Epuration Edition ciblée Réalisation du message Réalisation des supports
Achat-Réalisation du fichier Création du message Qualification Epuration Edition ciblée Réalisation du message Réalisation des supports

Réalisation des supports

Achat-Réalisation du fichier Création du message Qualification Epuration Edition ciblée Réalisation du message Réalisation des supports

Envoi Exploitation des retours Mesure des résultats

Achat-Réalisation du fichier Création du message Qualification Epuration Edition ciblée Réalisation du message Réalisation des supports
Achat-Réalisation du fichier Création du message Qualification Epuration Edition ciblée Réalisation du message Réalisation des supports

L'e-mailing

Conseils de base:

Identification claire de l’expéditeur, Objet court, clair, précis, Personnalisation, Pas d’adresse en cc.

L'e-mailing

Règles essentielles:

Simplicité: 1 seul message par e-mail, Lisibilité: Texte court percutant, Visibilité: Typographie adéquate, Logo et signature, Interactivité: Permettre la réponse, la commande, la question.

L'e-mailing

Opt-in: Politique de collecte des données personnelles basée sur le consentement explicite préalable de l'internaute. Opt-in actif :

l'internaute doit confirmer son consentement

Opt-out: Politique de collecte des données personnelles basée sur le consentement implicite de l'internaute. Une collecte "opt- out" repose sur l'idée que l'internaute donne automatiquement son consentement pour recevoir des messages publicitaires (par exemple lorsqu'il laisse des données personnelles le concernant sur un formulaire).

L'e-mailing Créativité supérieure:

Texte,

Html,

Son,

Vidéo,

Flash.

L'e-mailing

Enorme avantage: La mesurabilité:

Nombre d’e-mail envoyés,

Nombre d’e-mail non aboutis,

Nombre d’e-mail ouverts,

Nombre d’e-mail transférés,

Nombre de désinscription.

Avantages :

Coût très faible d’envoi (de 0,07 € HT à 0,23€ HT en moyenne).

Ecologique.

Rapidité de mise en place et de retours d’une campagne d’e-mailing.

Excellente capacité de tracking du comportement des destinataires.

Registre très large des modes d’expression (vidéo, photos,

musiques

..

Capacité de développement viral (lorsque les internautes se « font

 

suivre » le message).

Envoie à international sans contrainte pas de pas de délais et de coûts supplémentaires.

Inconvénients :

Gêne engendrée par le spam.

Utilisation abusive de l’e-mailing

En B to C Internet ne couvre pas encore toutes les catégories de la population.

Volatilité de l’adresse e-mail.

Risque de saturation du réseau.

Contraintes juridiques.

Exemple d’e-mailing :

Exemple d’e -mailing : 64
Exemple d’e -mailing : 64

64

L'e-mailing

On ne peut pas parler d’e-mailing sans parler du marketing viral (« Bouche à e-mail »). En grande partie alimenté par le

« Transfert ».

Mailing postal et e-mailing

Mesure d’efficacité:

Tx retour: Nbre de retour/Nbre d’envois x 100

Tx d’efficacité: Nbre total d’envoi/Nbre d’achats x 100

CA moyen/vente: CA total généré/Nbre de commandes

Coût d’acquisition client:

Somme des investissements/Nbre de nouveaux clients

LE TELEMARKETING

Utilisez le téléphone (télémarketing) :

C’est un outil traditionnel, dans lequel un vendeur prospecte des

clients pour leur vendre des produits ou services par téléphone.

Utilisation ancienne, mais forte progression en France ces

dernières années. Le téléphone est pertinent en B to C mais aussi

en B to B.

Le Phoning ou Télémarketing

Regroupe les méthodes utilisant le téléphone comme support.

3 grands axes:

1. La prospection,

2. La vente (et le cross selling),

3. Le conseil.

Le Phoning ou Télémarketing

Fonctionne dans les 2 sens:

Appels entrants (réception d’appel),

Appels sortants (émission d’appel).

Avantages :

Support très étendu.

Dialogue personnalisé.

Prise d’information.

Influence davantage le client à l’achat que par un mailing ou e- mailing.

Inconvénients :

Coûts très élevés.

Nécessité d’avoir du personnel avec de l’expérience et une bonne

aisance commerciale. Recrutement de prestataire.

Demande beaucoup de temps.

Les cartes

2 grands types:

1.Carte de fidélité: cumul de points ou d’argent et/ou accès à des offres privilégiées.

2.Carte de paiement: permet en plus du cumul le paiement et/ou l’accès à une réserve d’argent (crédit revolving).

Les cartes

Elles se sont généralisées à toutes les enseignes.

Bon support de fidélisation, Excellent support de reverse marketing, Base fondamentale du CRM actif.

La Publicité sur le Lieu de Ventes

Ensemble de supports exploité sur le lieu de ventes lui même: stop rayon, panneau, présentoire, console, stand (animé ou non), spot vidéo,

borne interactive…

La Publicité sur le Lieu de Ventes

3 FCS:

1.Attirer l’attention du client,

2.Présenter avantageusement le produit,

3.Impliquer le client.

- CATALOGUE

- DÉPLIANT

- PROSPECTUS

Utilisez le catalogue :

Support de publicité directe, illustré ou non, il présente les

différents produits fabriqués et/ou distribués par une entreprise, en

indiquant, d'une manière plus ou moins exhaustive, leurs caractéristiques (références, tailles, options, prix, modalités de paiement, de livraison, d'utilisation, de service après-vente).

Le catalogue est un outil traditionnel et très coûteux il est né avec la Vente à distance. Avec l’arrivée d’Internet les commandes sont en majorités passées sur le web mais les clients préfèrent toujours le feuilleter avant d’acheter.

Avantages :

Diffusion importante.

Média apprécié par toutes les catégories de consommateurs.

Facile d’utilisation, à portée de main.

Illustration d’une grande partie des produits vendus en

magasin.

Inconvénients :

Coûts très élevés.

Délais de fabrication très long

Exemples d’entreprises qui utilisent des catalogues :

Des entreprises spécialisées : picwic, brico dépot, maison du

monde…

Les coûts :

Ils sont très élevés et varient en fonction du contenu du

catalogue:

  • - Présence de mannequins.

  • - Photos en studio ou en extérieur ou location de maison.

  • - Photographes.

  • - Qualité du papier.

  • - Format du catalogue.

  • - Impression.

  • - Distribution…

Exemple d’un catalogue :

E xemple d’un catalogue : 80

80

Utilisez le dépliant :

Utilisé le plus souvent par les entreprises de service (pizzerias,

coiffeurs, salon d'esthétisme,

...)

ainsi que les sociétés qui désirent

se faire connaitre ou présenter des nouveautés. Son format permet une présentation claire et sobre, 6 facette, 2 rainures.

Avantages :

Peu couteux.

Diffusion à un grand nombre de personne.

Rapide à lire et à comprendre.

Accessible pour les petites et grandes entreprises.

Inconvénients :

Se limite à une information (pas d’offres commerciales).

Nombre d’information limitée.

Exemples d’entreprises qui utilisent des dépliants :

En majorité les petites entreprises de services : travaux à

domicile, pizzeria, institut de beauté…

Utilisez l’encart publicitaire :

Document publicitaire imprimé, inséré dans un support de presse

de manière à bénéficier de la diffusion de ce dernier. Il peut être

solidaire du support, détachable ou volant.

Avantages :

  • - Touche un grand nombre de personne.

  • - Les entreprises demande toujours la même page pour leurs encarts.

  • - Forte visibilité.

Inconvénients :

  • - Couts élevés.

  • - Exclusivement pour les grandes entreprises.

EXEMPLE D’ENCART PUBLICITAIRE :

EXEMPLE D’ENCART PUBLICITAIRE : 84

Utilisez le prospectus :

Il s’agit d’un imprimé publicitaire distribué directement de la main à la main, posé sur les pare-brises ou distribué de manière non adressée dans les boîtes à lettre. Il met en avant une sélection de produits ou services importante pour l’entreprise.

Avantages :

Utilisé par les grandes et petites entreprises.

Coûts faibles.

Met en valeur les produits en promotion.

Distribution récurrente ou occasionnelle.

Inconvénients :

Média très utilisé.

Taux de retour faible.

Exemples d’entreprises qui utilisent les prospectus :

Les entreprises spécialisées: Conforama, Leroy Merlin… La grande distribution: Carrefour, Auchan.

Les petites entreprises.

Coûts des prospectus :

Il dépend de plusieurs critères :

Le nombre d’exemplaire.

La qualité du papier.

Les couleurs utilisées.

La dimension du prospectus.

Le nombre de pages…

Exemple d’un prospectus :

Exemple d’un prospectus : 88

Utilisez le bon de réduction :

Méthode de promotion des ventes consistant à offrir un coupon

donnant droit à une diminution du prix.

Les bons de réduction sont des avantages offerts par l'insertion d'un code lors du paiement dans une boutique ou non.

Avantages :

Offre attractive.

Coûts faibles.

Utilisable sur Internet et en magasin.

Bouche à oreille.

Inconvénients :

Le coût de la promotion est élevé.

Le bon de réduction peut se perdre facilement.

Exemples d’entreprises qui utilisent les bons de réduction :

Les entreprises spécialisées: Nocibé, Douglas, Boulanger…

La grande distribution: Carrefour, Auchan…

Les grandes chaines: naf naf, kookai ...

Coûts des prospectus :

Il vari en fonction du coût de l’offre commerciale, la création du bon à un coût peu

élevé.

Exemple de bon de réduction :

Exemple de bon de réduction : 91

Utilisez les journaux gratuits :

C’est un journal distribué gratuitement à un grand nombre de personne

dans les boites aux lettres ou dans des lieux d’affluence. Il est diffusé de

façon régulière.

Exemples de journaux gratuits : paru vendu, 20 minutes, petite

annonce…

Avantages :

Coût peu élevé.

Diffusion à un grand nombre de personne.

Gratuité du journal.

Inconvénients :

Agence Le coût de la promotion est élevé.

Le bon de réduction peut se perdre facilement.

Exemples d’entreprises qui utilisent les journaux gratuits :

Les concessionnaires.

Les agences immobilières.

Les petites entreprises.

Les magasins spécialisés: akéna véranda, éco électro, cuisinella…

Exemple d’une entreprise utilisant les journaux gratuits :

E xemple d’une entreprise utilisant les journaux gratuits : 94

Le street marketing

Ou marketing de rue, est un ensemble de techniques qui ont pour finalité de promouvoir un événement, un produit, un service uniquement dans la rue.

Les outils utilisés sont le plus souvent des flyers, des affiches, des échantillons ou des supports de communication beaucoup plus originaux.

Le street marketing est plus efficace lorsque les lieux de

communication sont sujets à des flux de passages

importants (gare, métro, grandes avenues, etc

...

)

Avantages :

Proximité avec les clients.

Forte efficacité.

Suscite la sympathie et la curiosité.

Touche un grand nombre de personne.

Message simple.

Inconvénients :

Rejet ou non crédibilité.

Taux de lecture faible.

Coûts élevés.

Le street marketing

Mais il existe des formes plus

spectaculaires ou plus évocatrices…:

MARKETING OPERATIONNEL

Le street marketing

MARKETING OPERATIONNEL Le street marketing Rasoir BIC

Rasoir BIC

MARKETING OPERATIONNEL

MARKETING OPERATIONNEL Un concurrent du STABILO

Un concurrent du STABILO

MARKETING OPERATIONNEL

MARKETING OPERATIONNEL

MARKETING OPERATIONNEL

MARKETING OPERATIONNEL Pour le fun !

Pour le fun !

Exemple d’une entreprise utilisant le street marketing :

Les marques de surf, de

skate, de snow sont tous à

la recherche d’originalité

pour leur communication.

Dans cette exemple le

street marketing n’est pas

caractérisé par la

distribution de flyer mais par le fait de toucher les personnes dans la rue

avec l’idée de le faire

utiliser leur produit.

Exemple d’une entreprise utilisant le street marketing : Les marques de surf, de skate, de snow

102