Sunteți pe pagina 1din 16

La démocratie

Dans quelle démocratie vivons-nous ?

Enguerrand DELION – 05 Octobre 2018


Plan de l’exposé
 Introduction:
 A. La démocratie en chiffres
 B. La démocratie … une notion floue ?

 I. Le développement de la démocratie libérale : histoire et théorie


 A. Histoire et développement de la démocratie libérale
 B. Les soubassements idéologiques et philosophiques de la démocratie libérale

 II. Les limites de la démocratie libérale


 A. L’immatérialité de la souveraineté des peuples et la définition arbitraire des droits
 B. Vers le dépassement de la démocratie libérale : la démocratie radicale

 Conclusion
Introduction : Quelques chiffres …

 76 : nombre de démocraties dans le monde selon The Economist Group


 68,2% : pourcentage de personnes résidants en France pouvant voter aux élections
présidentielles et législatives
 39ème place de la France dans le classement de Reporter Sans Frontière (indépendance
des médias)
 24e place de la France dans le classement de The Economist Groupe (qualité de la
démocratie)
 0,0003% : c’est la part d’un mandat présidentiel durant laquelle un citoyen français
peut voter pour influencer les décisions nationales
 10 : nombre total de référendums en France depuis 1958
 2 : nombre de pays européens ayant eu recours au tirage au sort pour former une
Assemblée Constituante depuis 2010
Introduction : La démocratie … une notion floue ?

Milton Friedman Periclès


« La démocratie est la « La démocratie, c’est
préservation des intérêts agir pour l’intérêt
du marché » général »
I. Le développement de la démocratie libérale

Alexis de Tocqueville Jean-Jacques Rousseau


« Il y a plus de lumière et « Il n’y a point de liberté
de sagesse dans sans loi ni où il y a
beaucoup d’hommes quelqu’un au dessus des
réunis que dans un seul » lois »
A. Le développement de la démocratie libérale :
histoire et théorie

Cicéron Aristote
« Le but de tout homme qui « Le principe du
commande […] doit être de gouvernement
rendre heureux ceux qui se démocratique, c'est la
trouvent sous son empire » liberté »
De la confusion entre « gouvernement
représentatif » et « démocratie »
 La démocratie : un terme négatif durant l’Antiquité

 La démocratie-libérale est née avec la défense des droits de la noblesse et de


la bourgeoisie contre l’absolutisme

 La démocratie-libérale anglaise : fer de lance de l’idéal démocratique-libéral

 La démocratie-libérale américaine : un régime représentatif par hasard

 La démocratie française : un développement fait d’affrontements entre


démocrates, libéraux démocrates, bonapartistes et royalistes
B. Les soubassements idéologiques et philosophiques
de la démocratie libérale

Friedrich Hayek Jurgen Habermas


« La raison humaine ne « La formation démocratique de
peut ni prévoir ni modeler l'opinion peut engager
délibérément son propre quiconque à un niveau
devenir » d'intégration qui excède celui
de l’État »
La démocratie-libérale : une avancée
révolutionnaire du XIIIe au XIXe siècle
 Le contrat social comme fondement de la démocratie-libérale

 La nécessité de respecter l’Etat de droit et la hiérarchie des normes

 Les spécificités de la démocratie-libérale par rapport à la démocratie :


 La souveraineté limité des peuples
 L’immuabilité arbitraire de certains droits

 Les mythes de la démocratie libérale :


 Mythe de la loi
 Mythe du capitalisme comme pilier de la démocratie
 Mythe de la supériorité du régime mixte
 La démocratie du public
II. Les limites de la démocratie libérale

Carl Schmitt Chantal Mouffe


« La distinction « La démocratie requiert que de
spécifique du véritables alternatives soient
politique […], c'est la offertes aux citoyens lorsqu’ils vont
discrimination de voter, qu’ils n’aient pas à trancher
l'ami et de l'ennemi » entre Pepsi-Cola et Coca-Cola »
A. L’immatérialité de la souveraineté du peuple
et la définition arbitraire des droits

Ernesto Laclau Pierre Kropotkine


« Sans une certaine dose de « La liberté de posséder
populisme, la démocratie du riche, c’est la liberté
est inconcevable » de mourir de faim du
pauvre »
La démocratie-libérale comme facteur
de limitation de la démocratie
 Une souveraineté plus déclarative que réelle

 Le mythe de la loi : un obstacle à la souveraineté du peuple ?

 La définition politique du peuple : quand la définition libérale réduit le


peuple (donc la souveraineté)

 Des droits oui, mais pourquoi ceux-là ?

 Quand la démocratie libérale organise sa propre destruction : le


dangereux équilibre entre souveraineté et droits
B. Vers une démocratie radicale

Dominique Rousseau Inigo Errejon


« Il faut construire une « Il faut construire
démocratie continue » politiquement le peuple »
La démocratie-libérale : une
construction idéologique à dépasser
 La souveraineté du peuple, comme moyen et comme horizon, dans les
Assemblées et dans la constitution

 Penser démocratiquement les droits : l’épreuve de la discussion

 Les « justes » démocraties : de la démocratie-libérale continue à la


démocratie agonistique
Conclusion

Pierre Rosanvallon Christopher Lasch


« Nous sommes en démocratie, « La principale menace pour la
mais nous ne sommes pas démocratie ne vient pas des masses,
gouvernés démocratiquement » mais du sommet de la hiérarchie »
Merci de votre attention !

Est-ce que vous avez des questions ?