Sunteți pe pagina 1din 19

Commande de base II

Elaboré par Ahmed BESSAIDI


Plan

▪ Quelques Commandes de Base


▪ Find
▪ Grep
▪ Echo
▪ Variables D’environnement

Ahmed BESSAIDI SE2 UNIX 2012-2013 2


Commandes de Base

▪ ls est une commande qui sert à lister le contenu d’un dossier


– les options les plus communes sont :
▪ -a : affiche les fichiers cachés
▪ -l : affiche les détails des fichiers
▪ -h : affichage forme humaine (pour les unités)
▪ -P : ne pas prendre en compte les liens symboliques
▪ -R : afficher le contenu des répertoires récursivement

Ahmed BESSAIDI SE2 UNIX 2012-2013 3


Commandes de Base

▪ man sert à afficher le manuel de la commande


▪ info plus détaillée que le manuel
▪ whatis recherche le mot dans une base de donnée « whatis »
▪ il y a aussi
▪ whereis
▪ --help
▪ …

Ahmed BESSAIDI SE2 UNIX 2012-2013 4


Gestion de Fichiers

▪ cat sert à afficher le contenu d’un fichier


▪ more affiche le contenu d’un fichier écran par écran avec possibilité de
défilement
▪ less même comportement que more mais avec possibilité de défilement en
arrière (utile pour les grands fichiers).
▪ tac c’est l’inverse de cat affiche un fichier en commençant par la fin (utile
pour les fichiers Log)

Ahmed BESSAIDI SE2 UNIX 2012-2013 5


Gestion de Fichiers

 head par défaut affiche les 10 premières lignes

 -n suivie du nombre de lignes à afficher.

 tail par défaut affiche les 10 dernières lignes

 -n suivie du nombre de lignes à afficher.

Ahmed BESSAIDI SE2 UNIX 2012-2013 6


Gestion de Fichiers

▪ touch sert à créer un fichier (vide)


▪ mkdir sert à créer un répertoire
▪ rmdir sert à effacer un répertoire vide
▪ rm sert à supprimer un fichier mais avec l’option
– -r permet de supprimer un répertoire même s’il n’est pas vide.
– -f permet de forcer la suppression
– -i permet de demander la permission de l’utilisateur
– -v mode verbose (afficher toute les actions exécutées)

Ahmed BESSAIDI SE2 UNIX 2012-2013 7


Gestion de Fichiers

▪ cp copie les fichiers ou les répertoires


▪ mv sert à déplacer un fichier ou un répertoire
– mv peut être utilisée pour renommer un fichier ou un répertoire si on utilise le
même chemin pour la cible et la destination

Ahmed BESSAIDI SE2 UNIX 2012-2013 8


Syntaxe de la commande

Commande -options arguments


ls -l /root
tar -zxvf toto.tar.gz

Ahmed BESSAIDI SE2 UNIX 2012-2013 9


Commandes Internes/Externes

 Le Shell distingue deux sortes de commandes :


 Commande interne: est une commande dont le code est implanté au sein de l’interpréteur de
commande.
 Exemples de commandes internes :
• cd (Change working Directory): cd /home/user équivalente à cd ~ (cd tilde)
• echo: affiche le texte saisi par l’utilisateur: echo HELLO
• Ca parait sans importance mais très utile dans la programmation des scripts
• pwd (Print Working Directory)
• exec: exécute un programme: exec myprogramme
• Exemple: exec <firefox>)
• time : temps nécessaire par une commande pour s’exécuter. Le temps
s’affiche après que l’exécution de la commande se termine
• exit et logout: les deux mettent fin au Shell (La 1ére termine tout le Shell. La
2éme termine le Shell lorsque l’utilisateur s’est logé en mode console)

Ahmed BESSAIDI SE2 UNIX 2012-2013 10


Commandes Internes/Externes

 Commande externe: est une commande dont le code se trouve dans un fichier
ordinaire. Le Shell crée un processus pour exécuter une commande externe. (ls,
mkdir, vi, sleep).
 Remarque:
• type nom_cmd: Pour connaître si c’est une commande interne ou externe
• which cmd: localiser le chemin de la commande
 Le fichier du programme de la commande doit être marqué comme exécutable
par le bit x

Ahmed BESSAIDI SE2 UNIX 2012-2013 11


Méta caractères et caractères spéciaux

▪ Les méta caractères ou caractères spéciaux ont une signification


particulière pour le système lors de l’analyse syntaxique.
– * remplace 0 à n caractères
– ? remplace une seul caractères
– [] représente un « ou » logique des caractères contenues dans les crochets
– - remplace la liste entre tout les caractères présents entre les 2 extrémités
– \ annule l’effet du caractère spécial qui le suit
▪ echo $PWD affiche les répertoire courant
▪ echo \$PWD affiche « $PWD »

Ahmed BESSAIDI SE2 UNIX 2012-2013 12


Entrées /Sorties

▪ 2 sorties possibles :
– 1 sortie standard
– 2 sortie d’erreurs

▪ Les 2 sorties sont par défaut


redirigées vers l’écran
▪ L’entrée standard est le clavier
dans le cas d’une « CLI »

Ahmed BESSAIDI SE2 UNIX 2012-2013 13


Redirection Entrées / Sorties

▪ La commande ls -l /etc aura pour résultat l’affichage du contenu du


dossier « /etc » donc la sortie standard est utilisée.
▪ Par contre la commande ls -l /etc1 affichera un message d’erreur
(Sortie d’erreur).
▪ Pour rediriger les 2 sorties on utilise respectivement:
– 1> ou > suivi par le nom du fichier pour rediriger la sortie standard
– 2> suivie par le nom du fichier pour la sortie d’erreur
– &> pour les deux sorties en même temps

Ahmed BESSAIDI SE2 UNIX 2012-2013 14


Tubes de communication

▪ Les tubes de communication permettent la communication entre


deux commandes
▪ Le résultat de l’une des commandes est directement redirigé vers la
seconde.
– ls -l aura pour résultat de lister le contenu du répertoire courant
– grep etc aura pour résultat de n’afficher que les résultat contenants « etc »
– ls -l | grep etc affichera seulement les dossiers /fichiers contenant « etc »

▪ le pipe | a pour effet de transmettre le résultat de la première


commande à la seconde comme argument

Ahmed BESSAIDI SE2 UNIX 2012-2013 15


Inodes

▪ Lors de la création d’un fichier, il y a des informations


supplémentaires ou métadonnées qui sont stockées.
– Date de création
– Date de modification
– Permissions etc…

▪ Chaque fichier a son identificateur unique qui contient ces


informations appelées Inode.
▪ Pour connaitre l’Inode correspondante à un fichier il suffit de taper la
commande:
– ls -i <chemin du fichier>

Ahmed BESSAIDI SE2 UNIX 2012-2013 16


Liens Physique / Symbolique

▪ Le lien dur ou physique correspondant à un fichier qui pointe sur la


même Inode que les fichier originaux donc il a les mêmes
caractéristiques. ( ln <nom du fichier> <hard link> )
▪ Le lien Symbolique est un raccourci qui mène vers le fichier original.
( ln -s <nom du fichier> <soft link> )
 Par conséquent si on efface le fichier original dans les 2 cas:
 Le lien physique marche toujours
 Le lien symbolique est obsolète

Ahmed BESSAIDI SE2 UNIX 2012-2013 17


Alias / Unalias

▪ Presque le même procédé de lien existe pour les commandes.


– alias ListAll=˝ls -al˝

▪ Quand on utilisera la commande ListAll elle aura pour résultat


d’afficher les fichiers cachés et de détailler l’affichage.
▪ Pour enlever ou supprimer un alias on tape la commande unalias
<nom de l’alias »
▪ Pour lister les alias c’est la commande alias sans arguments

Ahmed BESSAIDI SE2 UNIX 2012-2013 18


Niveaux d’exécution / RunLevel
▪ Les RunLevel ou niveaux d’exécution représente la liste de service et
de composant qui démarre avec le système:

– RunLevel 0 : Halt ou arrêt du Système d’exploitation


– RunLevel 1 : Single User, Sans Réseau, Sans Graphique
– RunLevel 2 : Multi User, Sans Réseau, Sans Graphique
– RunLevel 3 : Multi User, Avec Réseau, Sans Graphique
– RunLevel 4 : Unused
– RunLevel 5 : Multi User, Avec Réseau, Avec Graphique
– RunLevel 6 : Reboot

Ahmed BESSAIDI SE2 UNIX 2012-2013 19