Sunteți pe pagina 1din 23

Le stress

Plan

 Définitions des notions et concepts de base


 les manifestions du stress
 les différents facteurs de stress
 niveau de stress
 les cinq domaines du stress
 Etat de stress post traumatique
La catastrophe
Une catastrophe est un événement brusque, soudain, inattendu pouvant causer des dégâts
matériels, et/ou humains, par exemple :
 L'inondation,
 L'incendie ;
 Le tremblement de terre ;
 La guerre ;
 La sécheresse ;
 La famine ;
 L'épidémie
 L'accident...

Ces événements peuvent être classés en catastrophe naturelle et catastrophe, humaine.


La catastrophe naturelle est voulue par la nature (inondation, tremblement de terre, sécheresse,
famine...) ; tandis que la catastrophe humaine est causée par l'homme (incendie, guerre,
accident...)
la crise

 Une crise est une situation aiguë, difficile à gérer, ayant


des conséquences importantes et durables sur les
individus ou les groupes d'individus,
Le désastre
 Un désastre est un événement imprévu, soudain, grave survenant suite à une
catastrophe naturelle ou humaine.

 Tous ces événements (catastrophe, crise, désastre) peuvent affecter des personnes,
des familles ou des communautés entières

 Ces réactions de nature émotionnelle, cognitive, comportementale, spirituelle, sont


des réponses de l'organisme au stress, qui se manifestent par des signes spécifiques
.
Le stress

 Le stress est défini comme une réaction ou une réponse de l’organisme soumis à un
stimulus ou à une situation excitante (S-R) Stimulus – Réaction.

 C’est une réaction d'adaptation de l'organisme à des agents agresseurs physiques ou


psychiques.

 Ce terme est généralement utilisé pour parler de tension, de pression, de surmenage.

Le stress est la réaction normale de l'organisme face à une situation agréable (mariage) ou
désagréable (deuil, échec scolaire...). (S-O-R) Stimulus – Organisme – Réaction.

Le stress est inévitable, c'est un élément normal de la vie, c'est le sel de la vie à dose normale.
A dose anormale, il est source de maladies. Chacun le vit et réagit à sa façon.
Le stress mal géré conduit au traumatisme psychique
Les manifestions du stress

Elles sont physiques


 - Appareil cardiovasculaires – maux de tête, d’estomac
 - Appareil digestif (vomissement, diarrhées, etc…)
 - Appareil génito-urinaires : relâchement des sphincters

Elles sont émotionnelles


 - Anxiété, peur, colère, irritabilité, perte de contrôle émotionnel, culpabilité du survivant, auto
désapprobation, se sentir submergé.

Elles sont cognitives


 - Confusion, désorientation
 - Difficultés à apprendre
facteurs de stress

 Les tracas de l’environnement (multiplication des tâches, rythme accéléré,


conditions de vie, relation etc…)

 Les événements de vie positifs ou négatifs (domaine du travail, la famille et de


la santé) variables selon leur intensité et leur durée.

 Les difficultés chroniques de la vie (conflit avec un proche, maladie chronique


etc…)

 Les événements traumatiques et les épreuves de vie (accident, agression,


séparation etc…)
Niveau de stress

Il existe 2 niveaux de stress : Le stress positif et le stress négatif

Le stress positif :

Le stress positif est le stress agréable c’est-à-dire le stress normal, créatif, le stress
sans détresse.

Il se caractérise par une réaction d’éveil et d’attente en se fixant sur le problème ou


le stimulus qui a provoqué le stress (stresseur).

Il pousse la personne à mobiliser ses capacités mentales pour survivre de s’adapter à


la situation ou problème,
Le stress négatif
C’est le stress désagréable. Le stress avec détresse celui qui est source de maladie.

Le stress négatif se manifeste par des symptômes suivants :

 Agitation désordonnée, cri ou hurlement, le fait de beaucoup parler (diarrhée verbale ou


logorrhée).

 Inhibition psychomotrice (état de passivité, de blocage mental et de torpeur avec pâleur),


sueur, parfois errer n'importe où, trouble de l'attention, de la mémoire et de la
concentration.

 Des états conversifs : trouble de la vue, de l'odorat, trouble de la parole (aphasie, mutisme,
bégaiement...), manifestations psychosomatiques (troubles digestifs, ulcère
gastroduodénal, troubles cardio-vasculaires, diabète, crise de fatigue, manifestations
dermatologiques, etc....)
Types de stress
Il existe 3 types de stress

 1- le stress de tous les jours : c’est un stress positif, celui qui n’est pas source de maladie.
C’est le stress agréable, celui qui nous motive à nous lever le matin, à faire notre travail.

 2- Le stress cumulatif : c’est le type de stress le plus courant pour les agents en situation de
conflit. Il apparaît lorsque la personne souffre d’une composition prolongée de divers maux.

 3- Le stress d’incident critique : c’est un événement qui submerge et paralyse les capacités
habituelles d’une personne à faire face à la situation. Ces événements sont généralement
secondaires, violents et inattendu. Ils constituent une menace pour la sécurité et le bien-être.
symptômes du stress d’incident critique

 - Se sentir très émotionnel pendant ou après avoir travaillé


avec un survivant
 - ne plus pouvoir dormir
 - angoisse généralisée
 - sentiment d’être submergé, comme l’on ne pouvait pas faire
face à ce qui nous arrive
 - sentiment d’incompétence : ne plus se sentir capable
d’accomplir ce qu’on savait faire auparavant.
 - ne plus écouter, dépression, ne plus sentir ni triste, ni
heureux, simplement engourdi.
symptômes du stress d’incident critique
(suite)
 - sentiment d’intrusion des parents, des familles et des événements traumatiques : rêves,
cauchemars, images qui reviennent, rejouer mentalement de manière très vivante, le
traumatisme des consultés.

 - colère face aux survivants, aux familles, au système envers soi-même et/ ou le personnel
et la culture

 - réagir de manière excessive à des événements qui n’en valent pas la peine (surtout à la
maison)

 - sentiment de fantaisie ou de revanche

 - Détachement émotionnel vers d’autres personnes qui nous entourent


les 5 domaines du stress

 Le domaine physique;

 Le domaine émotionnel;

 Le domaine cognitif;

 Le domaine comportemental;

 Spirituel/ philosophique.
Illustration pour chaque domaine de stress

 Le domaine physique : exemple : douleur au bas du dos, douleur à la poitrine, la fraicheur, la


chaleur;

 Le domaine émotionnel : exemple : se sentir déprimé, faible estime de soi même, la joie, la
colère;

 Le domaine cognitif : exemple : manque de mémoire, manque de concentration;

 Le domaine comportemental : exemple : hurler, incapable de dormir, fuir, s’isoler;

 Spirituel/ philosophique : exemple : remettre en cause ses croyances, foi affaiblie.


types de réactions face au désastre

Au plan émotionnel (réactions immédiates)


L’anxiété, peur, colère, irritabilité, perte de contrôle émotionnel, culpabilité du survivant etc…

Au plan physique (réactions immédiates)

Nausée, vertiges, douleurs, gastro-intestinales, génitaux –urinaires, transpiration, excessive


,tremblements, musculaires etc…
types de réactions face au désastre (suite)

Au plan cognitif
Confusion, désorientation, incrédulité , Difficultés à prendre des décisions. Etc…

Au niveau comportemental
Choc, hébétude, agitation, sidération, Stupeur, fugues

Au niveau spirituel
Punition divine, malédiction, envoutement, etc…
 Ces réactions immédiates du désastre face à une situation anormale sont normales

 considérées comme anormales quand elles continuent à se manifester 1 mois après


l’événement traumatisant
Le stress post traumatique

 C'est un ensemble de perturbations psychiques et biologiques en réponse à des diverses


agressions (émotions, choc, parmi d’autres).

 Le trouble de stress post-traumatique est un état de choc et de profonde inquiétude


causé par un événement grave comme une agression sexuelle, la guerre, une catastrophe
naturelle, un incendie, un accident ou tout autre événement traumatisant que la personne
vit, voit ou apprend.

 L'exposition répétée ou continue a des traumatismes, surtout à un jeune âge, peut


accroître les chances de développer le trouble de stress post-traumatique.
les Symptômes d'intrusion
L'événement traumatique est constamment revécu de l'une (au moins) des façons :
 Souvenirs répétitifs et envahissants de l'événement provoquant un sentiment de détresse
et comprenant des images. des pensées ou des perceptions (leu répétitif exprimant des
thèmes ou des aspects du traumatisme chez les jeunes enfants).
 Rêves répétitifs de l'événement provoquant un sentiment de détresse (rêves effrayants
chez les enfants).

 Impression ou agissements soudains « comme si » l'événement traumatique allait se


reproduire (Illusions, hallucinations, flash-back).

 Sentiment intense de détresse psychique lors de l'exposition à des indices externes ou


internes évoquant ou ressemblant à un aspect de l'événement traumatique en cause.

 Réactivité physiologique lors de l'exposition à des indices internes ou externes pouvant


évoquer un aspect de l'événement traumatique en cause.
les symptômes d'évitement

 Évitement persistant des stimuli associés au traumatisme et émoussement de la réactivité


générale, avec au moins trois des manifestations suivantes :
 Efforts pour éviter les pensées, les sentiments ou les conversations associés au traumatisme.
 efforts pour éviter les activités, les endroits où les gens qui réveillent des souvenirs du
traumatisme.
 Incapacité de se rappeler d'un aspect important du traumatisme.
 Réduction nette de l'Intérêt pour des activités importantes ou réduction de la participation à ces
activités.
 Sentiment de détachement d'autrui ou bien de devenir étranger par rapport aux autres.
 Restriction des affects (par exemple : incapacité à éprouver des sentiments tendres).
 Sentiment d'avenir « bouché » (par exemple : ne pas pouvoir faire carrière, se marier, avoir des
enfants, avoir un cours normal de sa vie).
les symptômes neurovégétatifs

 Difficultés d'endormissement ou sommeil interrompu. ,


 Irritabilité ou accès de colère,
 Difficultés de concentration,
 Hyper-vigilance. ,
 Réaction de sursaut exagérée
 Sudation excessive
Merci pour votre bonne attention