Sunteți pe pagina 1din 14

m m 

 

 
Matière : Technologie des ordinateurs et des périphériques

Professeur : COMPAORE Wendpuiré O. Étudiants


DRABO W. Lawakilia
SAM R. Patindsaongo


„ ntroduction
„ Principe
„ Optique
„ Capteurs d·image
Les capteurs CDD
Les capteurs CMOS
CDD ou CMOS ?
„ Transmission des images
Transmission analogique
Transmission numérique
„ Dimensionnement d·un système d·acquisition
„ Application
Le scanneur
L·appareil photographique numérique
Le caméscope numérique
Le webcam
„ Conclusion
 
cue se soit pour immortaliser des évènements,
scanner des documents au bureau, assister à une
vidéo conférence, ou communiquer avec une
webcam sur internet, les périphériques
d·acquisition d·image occupent une place non
négligeable dans nos vies. Ainsi dans ce présent
rapport nous essayerons de porter la lumière sur
ces périphériques qui ne sont autre que le
scanner, l·appareil photographique numérique, le
caméscope et la webcam à travers leurs principes
de fonctionnement
6 6

L·acquisition d·image, consiste à la capture de


l·énergie lumineuse émise par les objets pour
la transformer en signal électrique manipulable
par l·électronique.
 m  

‘  
     
  
    
    
   
 
        
 ‘


     
 
  

 m    

Le CCD (Charge-
Coupled Device, ou
dispositif à transfert de
charge) est le plus
simple à fabriquer, a
une bonne sensibilité,
mais, du fait de son
principe, le transfert de
charge, est relativement
lent.
 m    

„ Principe
Un CCD exposé à la lumière transforme les photons lumineux qu'il reçoit
en paires électron-trou par effet photoélectrique dans le substrat semi-
conducteur, puis collecte les électrons dans le puits de potentiel
maintenu à chaque photosite. Le nombre d'électrons collectés est
proportionnel à la quantité de lumière reçue.
Lecture qui consiste à amener ces charges en séquence vers la broche
de sortie du CCD, où l'on mesure un courant de sortie. Cette opération
vide tous les photosites de leurs charges, et les réinitialise pour la pose
suivante. Selon le mode de lecture on distingue trois types de CCD
 m    
Le CCD « plein cadre » (full
frame) : l'ensemble de la
surface contribue à la
détection. Le transport des
charges se fait avec un
capteur à transfert
parallèle-série. D'abord
après le temps
d'intégration, obturateur
est fermé et les charges
sont transférées dans le
registre horizontal, puis
sont évacuées en série
vers la sortie.
 m    
Le CCD « à transfert de
trame » (full-frame transfer)
: l associe deux matrices
CCD de même dimension,
l'une exposée à la lumière,
l'autre masquée. Le
transport des charges se
fait avec un capteur à
transfert interligne.
Premièrement les charges
sont transférées dans les
colonnes de stockage,
ensuite elles sont
transférées vers le registre
de sortie et enfin elles sont
évacuées en série vers la
sortie.
 m    
Le CCD « interligne » : l
associe une photodiode
à chaque cellule CCD. Le
transport des charges se
fait avec un capteur à
transfert de trame.
D'abord les charges sont
transférées dans la
surface de stockage,
ensuite elles sont
transférées vers le
registre de sortie et enfin
les charges sont
évacuées en série.
 m    
„ Couleurs
Naturellement, les capteurs CDD sont sensibles à l'ensemble du spectre de
la lumière visible. Grâce à un filtre, dit de Bayer, constitué de cellules
colorées des couleurs primaires, chaque photosite ou pixel du capteur ne
voit qu'une seule couleur : rouge, vert ou bleu. Sur chaque groupe de quatre
photosites on trouve un pour le bleu, un pour le rouge et deux pour le vert ;
cette répartition correspond à la sensibilité de notre vision.

Du fait de la précision requise, les pastilles colorées du filtre sont déposées


directement sur le capteur avec une technologie proche de la
photolithographie des circuits intégrés, de même que le réseau de
microlentilles.
C'est le logiciel du photoscope qui va recréer les couleurs, en tenant compte
des courbes de réponse spectrale pour un résultat final en trichromie.
 m    

Les capteurs CMOS (Complementary


Metal Oxide Semi-conductor) sont
apparus dans les années 1980, à la
suite des matrices de photodiodes
comme le résultat de l'intégration de
cellule composée d'une photodiode et
d'une logique d'amplification puis
d'obturation. ls sont plus complexes à
fabriquer mais sont produits selon des
techniques classiques de micro-
électroniques et de ce fait peuvent
avoir des dimensions importantes (21
mégapixels en été 2007).
De la même façon que beaucoup de
CCD, les capteurs CMOS pour image
couleur sont associés à un filtre coloré
et un réseau de lentilles, encore plus
nécessaire vu la faible surface relative
de la photodiode, seule zone sensible.
 m      
„ La technologie de capteur d·images est plus
ancienne pour le CCD, donc mieux maîtrisée du
point de vue fabrication.
„ La lecture est plus rapide pour le CCD.
„ Le procédé de fabrication CMOS est aussi utilisé
pour les circuits électroniques. l est donc possible
d·intégrer des fonctions de conversion ou de calcul
sur la même puce.
„ La consommation électrique est plus grande pour
le CCD à cause des différentes horloges et
alimentations nécessaires.
  
 
  

„ La transmission consistera à transférer un signal électrique représentative


d'une image du module d'acquisition (« smart camera ») vers une unité de
traitement. On n·aborde que le cas de transmission filaire, avec laquelle on
distingue deux modes de transmissions :
„ Transmission analogique : Ce mode de transmission repose sur un envoi
des images ligne par ligne. Le signal se décompose en une partie signal et
une partie synchronisation (ligne et trame). Pour permettre la transmission
des couleurs deux types de codages du signal sont utilisés: Yc pour les
États-Unis et YUV pour l·Europe (PAL). Les connecteurs utilisés pour
transférer les images sont : 3 canaux : RVB (ou YUV) , 2 canaux : Y/C et 1
canal : PAL ou NTSC