Sunteți pe pagina 1din 76

Le noyau interphasique

Introduction
Cycle cellulaire: comprend l'interphase et la mitose.
l'interphase : période comprise entre la fin d'une division
et le début de la suivante
La durée typique du cycle pour une cellule animale typique
est de 18-24 heures, pour une cellule végétale environ 10-30
heures.
L'interphase : environ 90% de la durée du cycle.

L'interphase : une phase Gl, une phase S et une phase G2


Le Noyau est le centre organisateur de la cellule
Sa fonction est de contenir la majeure partie de l'ADN
de la cellule
Le noyau : présent en interphase, mais disparaît lors de la
division cellulaire
II. Le noyau
interphasique :
structure générale
1. Définition et caractères généraux
Organite volumineux
6 % du volume cellulaire
Contient l’information génétique
 Caractérisé par : taille
forme
nombre
position
Taille
 5 à 10 μm

 Volume donné par le rapport


nucléo-cytoplasmique : Vn/Vc
 > 1 dans les cellules indifférenciées

 < 0,15 dans les cellules adultes

Sauf lymphocytes : RNC ~ O,8


Forme
 Fonction du : ►type cellulaire

arrondi : C. lymphoïdes,neurones, hépatocytes

ovoïde : cellules musculaires,fibroblastes,


entérocytes

polylobé : polynucléaires
Nombre
Absent : hématie, kératinocyte
Généralement unique
C. binucléées : hépatocytes, cellules
cardiaques, C. épithélium urinaire
C. plurinucléées : ostéoclastes 30 à 50 noyaux
Position
 Centrale : lymphocytes, fibroblastes,
C. des glandes endocrines

 Refoulé à la base de la cellule :


C. muqueuses, C.exocrines

 Périphérique : C. musculaires, adipocytes


Glande de Lieberkuhn
2. Constituants du noyau
 L’enveloppe nucléaire

 Le nucléole

 Le nucléoplasme

 La chromatine
a. L’enveloppe nucléaire
 Double membrane : externe,interne

 Espace périnucléaire

 Lamina nucléaire

 Pores nucléaires ou complexes de pores


Grâce à l’enveloppe nucléaire, l’ADN est protégé des forces de
frictions‫ احتكاك‬, des réactions chimiques et des chocs issus du
cytoplasme à cause de toutes les enzymes qui s’y promènent.

Elle a aussi pour rôle de contrôler les échanges dans les deux
sens entre le noyau et le cytoplasme………
……….
Membrane externe
 Fait face au cytoplasme

 une bicouche lipidique

 Trilamellaire : 6 à 8 nm épaisseur

 Porte des ribosomes

 Continuité avec REG


Membrane interne
 En contact avec le nucléoplasme et la
chromatine

 Trilamellaire : 6 à 8 nm épaisseur

 Tapissée par la lamina nucléaire du côté du


nucléoplasme
Lamina nucléaire
Tapisse la face interne de la membrane interne
filaments de lamine: filaments intermédiaires
250 Ǻ
 Stabilise
 l’enveloppe nucléaire
 les pores nucléaires

→ maintien de la forme du noyau

 fixe la chromatine
→ organisation et fonctionnement du
génôme
Une mutation des lamines peut avoir plusieurs
conséquences :
Une perturbation des transports nucléo-
cytoplasmiques, car les lamines intéragissent
avec les nucléoporines.
Une perturbation de l'organisation de la
chromatine , car les lamines participent à
la fixation des chromosomes sur l'enveloppe
nucléaire.
 Une production d'ARN anormaux, une réplication
mauvaise, une réparation inefficace de l'ADN,
une transcription erronée et un épissage
La progeria:vieillissement
précoce‫ الشيخوخة المبكرة‬:‫الشياخ‬
Espace périnucléaire
Occupé par partie C-terminale des protéines
intrinsèques de la membrane interne

en continuité avec la lumière du réticulum


endoplasmique
Complexe de pore nucléaire
Constituée de 2 anneaux :- cytoplasmique
- nucléaire
8 sous unités globulaires par anneau

Anneau cytoplasmique : 8 fibrilles de 50 nm long

Anneau nucléaire :
8 filaments de 100 nm long fixés sur
un anneau distal de diamètre plus faible

→ formation d’un « panier ou cage nucléaire »


Face cytosolique
Face nucléaire
Le complexe de pore est :

- encastré ‫ مدمج‬dans l’enveloppe nucléaire par un


anneau luminal

- stabilisé par des protéines membranaires dont les


lamines
Il existe des importines et exportines
Rôle de l’enveloppe nucléaire
1/ Transports nucléo-cytoplasmiques :
→ diffusion passive : PM < 5 kD

entrée de nucléotides,ions,enzymes,histones

→ diffusion facilitée : PM de 5 à 50 kD

→ mécanisme actif : PM > 50 kD


sortie d’ARN et de pré-ribosomes
→ nombre de PN augmente en fonction de l’activité
cellulaire

Dans une cellule de mammifères en prolifération‫تكاثر‬

►1 MILLION de molécules transitent par les Complexes


de Pores Nucléaires par MINUTE
La MN Apparaît en interphase

 Disparaît en mitose après dissociation de la


lamina

Les PN restent intacts‫سليم‬

réassociés lors de la formation de l’enveloppe


nucléaire
le Nucléole
Dépourvu ‫ تخلو‬de membrane

site de biogenèse des sous-unités ribosomiques

contient de l’ADN, des protéines et des ARN.

taille varie selon l’activité de synthèse protéique et


type cellulaire
En ME: 3 composants:
Centre fibrillaire claire: boucles d’ADN : centres
organisateurs : constrictions II des
Ch 13 14 15 21 22 :
Composant fibrillaire dense : ARN
Composant granulaire : préribosomes
Nucléoplasme
 Gel renfermant :
→ nucléole
→ chromatine
→ nucléocytosquelette

- Composition biochimique proche de celle du


hyaloplasme
Chromatine
c la forme décondensée des chromosomes

- structure complexe constituée :


- d’ADN
- de protéines
- > 2 mètres d’ADN : dans un noyau de quelques
microns !!!
Chromatine : ADN associé à des protéines de liaison

ƒ Histones : petites protéines liée à l’ADN formant


des nucléosomes ; types : H1, H2A H2B, H3 et H4

ƒ Nucléosomes : enroulement de 146pb paires de


bases de l’ADN autour de 8 histones

H1 : histone de jonction et superspiralisation


le nucléofilament est compacté‫متماسك‬: il est replié sur
lui-même et forme des zigzag
Microscopie électronique Modèles déduits
2 types de chromatine :

- Euchromatine ou chromatine diffuse :


transcrite
- Hétérochromatine ou chromatine
condensée : non transcrite

et la Chromatine sexuelle ou Corpuscule de Barr


L’euchromatine :
- décondensée pendant l’interphase

- active sur le plan transcriptionnel

- 10% de la chromatine totale


L’hétérochromatine :

- plus condensée tout au long du cycle cellulaire


- localisée :
* principalement en périphérie
- du noyau (contre la lamina nucléaire)
- du nucléole
* dispersée en mottes‫ كتلة‬dans le nucléoplasme
- inactive sur le plan transcriptionnel
L’hétérochromatine constitutive
Totalement inactive et ce de façon irréversible
Centromères, télomères, Chromosome X : de Bar
L’hétérochromatine facultative‫اختياري‬
Inactive et ce de façon réversible
Se transforme en euchromatine
En dehors des constrictions‫تشنج تضيقات‬
ex : cas du petit lymphocyte activé par un antigène
Chromatine Sexuelle ou Corpuscule de Barr :

- petite masse d’hétérochromatine située


contre l’enveloppe nucléaire

- résulte de l’inactivation au hasard de


l’un des CHS X chez la FEMME
- Corpuscule de Barr n’existe pas chez
l’homme normal
MERCI

DE RIEN